Ouvrir le menu principal

iGeneration

Recherche

StopCovid changerait de nom sans adopter l’API d’Apple et de Google le 22 octobre 🆕

Nicolas Furno

Monday 12 October 2020 à 13:42 • 163

App Store

C’est le premier ministre Jean Castex qui l’a annoncé lui-même ce matin à France Inter : une nouvelle version de l’app StopCovid sortira le jeudi 22 octobre, dans pile dix jours. Malheureusement, c’est la seule information que l’on a pour le moment, le chef du gouvernement français n’a pas voulu en dire plus sur les changements à attendre de cette mise à jour et il faudra manifestement patienter jusqu’au 22 pour en savoir plus.

Ce que l’on sait en revanche, c’est que Jean Castex a promis d’installer cette nouvelle version. On se souvient que le premier ministre avait reconnu n’avoir jamais installé TéléCovid StopCovid, alors même que son gouvernement est censé mettre en avant cette solution pour limiter la pandémie de Covid-19.

Le premier ministre a agi comme la majorité des Français, StopCovid n’ayant jamais eu le succès escompté. On apprend dans un nouveau rapport publié par Philippe Bas, questeur du Sénat, que l’app n’a été téléchargé que 20 000 fois en août et 60 000 en septembre, une progression très lente. Pire, on apprend qu’en août, le solde de l’app sur Android était négatif, avec 20 000 suppressions environ. Ce qui veut dire que la plateforme dominante en France a désinstallé majoritairement l’app pendant l’été et les chiffres de septembre ne suffisent pas à compenser ce recul.

Face à ces résultats très moyens, le ministre de la Santé Olivier Véran a promis la semaine dernière une nouvelle vague de communication pour inciter les Français à installer l’app. On imagine que la mise à jour de StopCovid sera au cœur de cette nouvelle campagne. Est-ce que le gouvernement va céder et adopter l’API conçue par Google et Apple qui se généralise en Europe ?


MàJ le 12/10/2020 11:30 : Il se pourrait que StopCovid cède la place à une toute nouvelle app, avec un nouveau nom pour marquer le coup (et faire oublier l’échec de ce premier essai ?). D’après Europe 1, ce pourrait être TéléCovid « Alerte Covid », le même nom que l’app canadienne. Le site ajoute que le temps de contact nécessaire pour déclencher une alerte serait abaissé de 15 minutes aujourd’hui à 5 dans cette nouvelle app. La communication viserait plus particulièrement les personnes qui se rendent régulièrement dans des bars et restaurants.


MàJ le 12/10/2020 13:32 : RTL glisse que la nouvelle app changerait bien de nom, pas de protocole. Il ne serait pas question d’abandonner ROBERT, le protocole français créé par l’Inria, l’app n’adopterait pas l’API d’Apple et de Google. Ce qui voudrait dire qu’elle resterait incompatible avec les apps européennes.

Les restaurateurs seraient sollicités pour promouvoir l’app, présentée comme alternative aux « cahiers de rappel » qui sont apparus dans les zones les plus touchées. Au lieu de laisser son nom et numéro de téléphone, on pourrait signaler sa présence via l’app, par exemple avec un code QR à scanner sur le modèle britannique.

Un cahier de rappel dans un café lyonnais.

Le site évoque aussi l’ajout de fonctions dans l’app, pour la rendre plus interactive et surtout afficher des informations sur l’évolution de la pandémie ainsi que des conseils sur les gestes barrières. Des notifications pourraient être utilisées pour inciter les utilisateurs à davantage ouvrir l’app pour s’informer, précise RTL qui a obtenu ces indiscrétions directement du cabinet de Cédric O. Il ne serait pas question en revanche de modifier la durée du temps contact nécessaire pour recevoir une alerte, on resterait à 15 minutes.

Autant dire que les changements devraient finalement être minimes, si ces informations sont bien confirmées le 22 octobre. Le protocole serait le même, le temps contact aussi, mais le nom changerait et l’app gagnerait quelques fonctions supplémentaires. Est-ce que ce sera réellement suffisant pour faire la différence ?

Quoi qu’il en soit, le gouvernement semble décidé à pousser davantage StopCovid, avec un nouveau chef de projet pour succéder à CapGemini et une maintenance doublée tous les mois, on passerait de 100 000 € aujourd’hui à 200 000 avec la nouvelle app.

Rejoignez le Club iGen

Soutenez le travail d'une rédaction indépendante.

Rejoignez la plus grande communauté Apple francophone !

S'abonner