StopCovid changerait de nom sans adopter l’API d’Apple et de Google le 22 octobre 🆕

Nicolas Furno |

C’est le premier ministre Jean Castex qui l’a annoncé lui-même ce matin à France Inter : une nouvelle version de l’app StopCovid sortira le jeudi 22 octobre, dans pile dix jours. Malheureusement, c’est la seule information que l’on a pour le moment, le chef du gouvernement français n’a pas voulu en dire plus sur les changements à attendre de cette mise à jour et il faudra manifestement patienter jusqu’au 22 pour en savoir plus.

Ce que l’on sait en revanche, c’est que Jean Castex a promis d’installer cette nouvelle version. On se souvient que le premier ministre avait reconnu n’avoir jamais installé TéléCovid StopCovid, alors même que son gouvernement est censé mettre en avant cette solution pour limiter la pandémie de Covid-19.

Le premier ministre a agi comme la majorité des Français, StopCovid n’ayant jamais eu le succès escompté. On apprend dans un nouveau rapport publié par Philippe Bas, questeur du Sénat, que l’app n’a été téléchargé que 20 000 fois en août et 60 000 en septembre, une progression très lente. Pire, on apprend qu’en août, le solde de l’app sur Android était négatif, avec 20 000 suppressions environ. Ce qui veut dire que la plateforme dominante en France a désinstallé majoritairement l’app pendant l’été et les chiffres de septembre ne suffisent pas à compenser ce recul.

Face à ces résultats très moyens, le ministre de la Santé Olivier Véran a promis la semaine dernière une nouvelle vague de communication pour inciter les Français à installer l’app. On imagine que la mise à jour de StopCovid sera au cœur de cette nouvelle campagne. Est-ce que le gouvernement va céder et adopter l’API conçue par Google et Apple qui se généralise en Europe ?


MàJ le 12/10/2020 11:30 : Il se pourrait que StopCovid cède la place à une toute nouvelle app, avec un nouveau nom pour marquer le coup (et faire oublier l’échec de ce premier essai ?). D’après Europe 1, ce pourrait être TéléCovid « Alerte Covid », le même nom que l’app canadienne. Le site ajoute que le temps de contact nécessaire pour déclencher une alerte serait abaissé de 15 minutes aujourd’hui à 5 dans cette nouvelle app. La communication viserait plus particulièrement les personnes qui se rendent régulièrement dans des bars et restaurants.


MàJ le 12/10/2020 13:32 : RTL glisse que la nouvelle app changerait bien de nom, pas de protocole. Il ne serait pas question d’abandonner ROBERT, le protocole français créé par l’Inria, l’app n’adopterait pas l’API d’Apple et de Google. Ce qui voudrait dire qu’elle resterait incompatible avec les apps européennes.

Les restaurateurs seraient sollicités pour promouvoir l’app, présentée comme alternative aux « cahiers de rappel » qui sont apparus dans les zones les plus touchées. Au lieu de laisser son nom et numéro de téléphone, on pourrait signaler sa présence via l’app, par exemple avec un code QR à scanner sur le modèle britannique.

Un cahier de rappel dans un café lyonnais.

Le site évoque aussi l’ajout de fonctions dans l’app, pour la rendre plus interactive et surtout afficher des informations sur l’évolution de la pandémie ainsi que des conseils sur les gestes barrières. Des notifications pourraient être utilisées pour inciter les utilisateurs à davantage ouvrir l’app pour s’informer, précise RTL qui a obtenu ces indiscrétions directement du cabinet de Cédric O. Il ne serait pas question en revanche de modifier la durée du temps contact nécessaire pour recevoir une alerte, on resterait à 15 minutes.

Autant dire que les changements devraient finalement être minimes, si ces informations sont bien confirmées le 22 octobre. Le protocole serait le même, le temps contact aussi, mais le nom changerait et l’app gagnerait quelques fonctions supplémentaires. Est-ce que ce sera réellement suffisant pour faire la différence ?

Quoi qu’il en soit, le gouvernement semble décidé à pousser davantage StopCovid, avec un nouveau chef de projet pour succéder à CapGemini et une maintenance doublée tous les mois, on passerait de 100 000 € aujourd’hui à 200 000 avec la nouvelle app.

avatar Puff32 | 

Ils n’ont toujours rien compris ces Français, pourquoi faire payer des millions aux contribuables français, pour leur application de merde, bidouillée entre amis du ministre, plutôt que de prendre celle d’Apple et Google qui est universelle et gratuite. La majorité du monde l’utilise et les deux plateformes de téléphone mondiale, sont Google et Apple. Si on veut détecter un maximum la progression du virus, c’est bien avec une application universelle et non une qui coûte des millions et qui n’est relié à rien.

avatar BordelInside | 

A mon avis, le problème n'est pas là.
Dans le climat actuel de défiance envers le gouvernement, la méfiance globale envers tout ce qui, de près ou de loin, s'apparente à du traçage et vu la pauvreté des moyens mis en oeuvre jusqu'ici pour la faire adopter par les gens l'appli aurait pu n'avoir rien coûté, être basée sur l'API Apple/Google ou faire le café, elle aurait fait quasiment le même bide.

Et puis, ce que proposent Apple et Google, c'est une API, pas une appli finale - une brique de base quoi, si j'ai bien compris, même en se basant dessus, il faut dépenser du pognon pour construire une appli, ça n'est pas "gratuit"

avatar Steve Molle | 

Moi j’ai coulé un Darmanin ce matin et jamais je n’installerai son cheval de Troie.

avatar milka | 

Comme le FN qui change en RN. Même merde quoi

avatar Steve Molle | 
avatar Willy096 | 

Ayant eu le COVID et m'ayant déclaré positif sur l'application, mon téléphone de fonction sur lequel j'ai également installé stop covid et qui est constamment à côté de mon téléphone personnel ne m'a jamais signalé avoir eu contact avec un cas contaminé. Ça fonctionne, vous pensez ?

avatar ech1965 | 

Et pendant ce temps en Belgique:
https://www.rtbf.be/info/societe/detail_coronalert-une-appli-securisee-l...

970.000 téléchargements entre le 30/9 et le 12/10 pour 11 Millions d'habitants
Pourtant j'vous jure ya pas que des geeks en Belgique !

avatar maurice-dubois | 

reponse simple 🖕

avatar c0by | 

Le débat de savoir si stopcovid fonctionne bien ou mal à été tranché par Cédric O lui même. Elle fonctionne mal et cela dans un cadre où il ne pouvait éludé.
J’ai du mal à croire qu’un simple changement de nom en ajoutant une remontée auto ou semi auto des troquets visités pouvant s’apparenté à de la géolocalisation (usage bloqué par la CNILL) change la donne sur le problème de fond. A voir le 22.

« Le secrétaire d’Etat chargé du numérique, Cédric O, avait admis la semaine passée devant le Sénat que l’application marchait « mal ». « Si nous voulons relancer l’application, nous avons besoin de trouver des relais et des alliés. (…) Si les professions médicales estiment que c’est utile, alors elles doivent le dire », avait-il insisté, notant « le manque de confiance » dont souffre la parole politique. » Source Le Monde

avatar inumerix | 

Jamais dans mon tel.
Je préfère ne plus aller au resto.
Soirée entre amis sans masque plutôt que de participer à cette folie collective.
Dans quel monde de fous sommes nous !

avatar oppidum | 

Aucun bug chez moi. Installée depuis son lancement. J’ai eu quelque fois à la relancer. Moins de 2 fois par mois. J’y vais 2 ou 3 fois par semaine la regarder. Elle est bien active et je regarde l’onglet ´me déclarer’ qui me signale régulièrement que je n’ai pas rencontrer d’utilisateurs diagnostiqués cas Covid l’ayant enregistré sur son appli. A ce jour, il me le signale en date d’hier soir. Des fois ça la date change plusieurs fois dans la journée, d’autres fois non

avatar Gregoryen | 

Ridicule cet entêtement à ne pas vouloir l'api d'Apple et Google ! Ils peuvent aller se rhabiller avec leurs nouveau nom et l'abaissement de 15 à 5 minutes, tu parles d'une nouveauté..

avatar apaisant | 

Edit: Tous anti Covid

Pages

CONNEXION UTILISATEUR