iOS 14.5 : l'argument fallacieux de Facebook pour vous inciter à autoriser le pistage publicitaire

Stéphane Moussie |

Si vous êtes passé à iOS 14.5 et que vous n'avez pas encore vu la demande d'autorisation de suivi publicitaire de la part de l'application Facebook ou Instagram, c'est normal. Le réseau social a indiqué à CNET qu'il déployait la nouvelle notification obligatoire de manière progressive. Son déploiement, qui a déjà commencé (on ne sait pas combien d'utilisateurs ont déjà reçu la demande), va prendre « quelques semaines » pour être complet.

Facebook ferait mieux de se dépêcher, en théorie l'encadrement du suivi publicitaire (App Tracking Transparency) est entré en vigueur depuis le 26 avril, mais peut-être qu'Apple autorise un petit sursis.

Comme il en a le droit, le réseau social précède la nouvelle boite de dialogue d'un message qui vise à expliquer le pourquoi du pistage et surtout à convaincre les utilisateurs de l'autoriser. Par rapport à la première version du message qui avait été présentée cet hiver, le message finalement déployé comporte un ajout, et pas des moindres : le pistage est important pour que Facebook et Instagram « restent gratuits », est-il écrit.

L'argument est cocasse quand on sait que depuis des années Facebook se bat contre une vieille rumeur qui voudrait que la plateforme devienne payante. « Il y aura toujours une version de Facebook qui sera gratuite », avait par exemple certifié Mark Zuckerberg en 2018 devant les sénateurs américains.

La nouvelle mesure de confidentialité d'Apple peut-elle vraiment conduire Facebook et Instagram à devenir payants ? Lors de la présentation des résultats financiers du premier trimestre1, le groupe a bien évoqué « des vents contraires sur le secteur de la publicité ciblée en 2021, notamment avec la sortie d'iOS 14.5 ». Néanmoins, l'effet de cette mesure est considéré par Facebook comme « maîtrisable » sur son propre business.

« L'objectif est de maintenir et même d'améliorer à long terme les performances des publicités avec moins de data », a expliqué le directeur financier Dave Wehner. Au deuxième trimestre, le réseau social s'attend à ce que la croissance de ses revenus reste stable ou augmente légèrement par rapport à la même période il y un an (qui avait été marqué par le début de la pandémie). La croissance pourrait toutefois en prendre un coup au second semestre.

Si les mesures de confidentialité prises par Apple représentent sans conteste « des défis » pour Facebook, aucune version payante pour le grand public n'est à l'ordre du jour. Les dernières déclarations des dirigeants prouvent au contraire que le réseau social veut continuer à se financer grâce à la publicité ciblée.


  1. Chiffre d'affaires de 26,2 milliards de dollars (+ 48 %) et bénéfices nets doublés à 9,5 milliards.  ↩︎


avatar quentinf33 | 

@IsaPain

Ce qui pour moi est partiellement de la faute des utilisateurs (je me compte dedans), qui ont toujours laissé passer ça depuis 20 ans, ce qui a engendré les dérives qu’il y a aujourd’hui car personne ne mettait de barrière. Et c’est exactement la même chose dans l’app store avec les apps gratuites. Quand on regarde le classement des jeux gratuits, et les cartes de confidentialité, on voit bien que ces jeux ne sont pas là pour divertir, mais pour se goinfrer de nos données personnelles.

Je tolère quelques collectes, mais quand la liste est méga longue, je télécharge pas.

avatar MKO | 

J’ai supprimé Facebook mais WhatsApp compliqué car la solution alternative qu’est signal est bourré de spam !!!

avatar Aardohan | 

@MKO

« Bourré » de spam ? Ah bon ? Je n’ai reçu qu’un seul spam en 3 ans d’utilisation…

avatar victoireviclaux | 

@MKO

C'est pas Signal qui est bourré de SPAM, juste que les arnaqueurs surfent sur la vague du succès de Signal, avec des envois massifs sur n'importe quel numéro de téléphone mobile.
Apparemment Signal penche sur un identifiant autre que le numéro de téléphone cette année ou l'autre

avatar MKO | 

@victoireviclaux

Il faudrait qu’il le fasse vite car la c’est inutilisable

avatar detrak | 

@MKO

J’en ai jamais eu ! Bizarre 😅

avatar _Lion04_ | 

@detrak

J’avoue que moi aussi j’en ai eu un. Je l’ai bloqué et supprimé et j’en ai plus re eu depuis.

avatar quentinf33 | 

@_Lion04_

Pareil pour moi.

J’en ai également eu sur WhatsApp. A partir du moment où l’identifiant est le numéro de mobile, ça rate pas.

avatar Ichigo-Roku | 

Les gens profitent du fait que Signal ait une réputation de messagerie sécurisée pour envoyer leurs cochonneries. J'avais installé Signal et en deux mois j'ai reçu 3 messages frauduleux, certes c'est de ma faute si mon numéro s'est retrouvé n'importe où, mais bon ça m'a juste donné envie de supprimer mon compte (j'avais installé l'app pour tester et je n'avais pas de conversations dessus). En soit ils ont mon numéro de téléphone donc je pourrais en recevoir via SMS ou WhatsApp, mais dans les faits je n'en reçois jamais via ces deux canaux.

avatar quentinf33 | 

@Ichigo-Roku

Parce que ça doit tout simplement être bien plus simple de développer un bot qui va faire des envois en masse sur Signal que par SMS.
C’est pas du tout de ta faute, taper un numéro au hasard aboutit forcément à un moment ou autre à la réussite d’un envoi. C’est aucunement la faute de Signal tout ça.

avatar Ichigo-Roku | 

La difficulté est la même : c'est simple à faire, mais c'est plus facile de tromper des gens lorsqu'ils se sentent en sécurité.
Je sais bien que ce n'est pas la faute de Signal, mais bon peu importe qui est fautif c'est le résultat qui compte.

avatar monsieurg33K | 

@MKO

J’ai eu quelques spams et des amis aussi. Ils ont cru s’être fait pirater et malgré mes explications ça les a fait un peu flipper, du coup ils restent sur WA… vivement que Signal fixe ça.

avatar pilipe | 

@monsieurg33K

Mdrrr. Ils sont retourner sur WhatsApp a cause de ça ? Tu m’étonnes que les facebooks et Google siphonnent les infos avec des gens comme ça.

avatar scanmb | 

@MKO

Je n’ai reçu qu’un spam, mais un de trop
Comment font-ils ?
Néanmoins, je l’ai mis dans “bloqués”

avatar hervemac | 

@MKO

Telegram à la place de WhatsApp. C’est vraiment pas mal.

avatar jul69 | 

Idem aucun pop up

avatar reborn | 

J’avoue c’est bien joué..
Apple a fait le taff, maintenant si l’utilisateur consent c’est son problème 🤷‍♂️

avatar jb18v | 

Le déploiement progressif, cette excuse en carton de première catégorie !
J’ai horreur de ces nouveautés déployées au hasard côté serveur. Peuvent pas pousser les modifications dans l’appli ? C’est pas comme si on avait pas une mise à jour qui passe toutes les une ou deux semaines..

avatar detrak | 

Une app comme insta complément payant sans aucun traçage et pub je prend ! Mais je suis plus prêt de virer insta que de payer ! Apparement plus rentable avec le model pub

avatar adixya | 

lol, et ben ce sera l'occasion à beaucoup d'aller voir ailleurs si ils y sont et abandonner facebook instagram et consorts.

avatar patounemedia | 

Me tarde d’en recevoir pour les applications pour leur dire non 😀

avatar Glop0606 | 

Facebook payant? Pourquoi pas? Mais seulement bien sûr si tout ce qui est pub et pistage disparaît. On verra qui sera alors vraiment intéressé de payer pour ce "service". Mon petit doigt me dit pas beaucoup :).

avatar frankm | 

« va prendre « quelques semaines » pour être complet »
Les gros menteurs !
Sinon, Facebook a qu’à rendre payant Facebook sur iPhone, c’est une question de burnes

avatar TiTwo102 | 

Ce genre de menaces bidons…
« Ouin ouin, on gagnera plus que 2 milliards au lieu de 3, il faut nous aider. Siouplait… »

Si ils font ça, 2j après y’a autant d’utilisateurs restants que d’habitants dans la death valley, et ils le savent très bien.

avatar PommePommePidou | 

C’est fou quand même que Facebook ait acheté WhatsApp Instagram et tout le monde à laissé faire..bientôt Twitter tiktok et compagnie ? 🧐

avatar JONYBLAZ | 

Tim Cook viens de terminer Facebook
Fin du game

avatar YetOneOtherGit | 

La peur est une arme de communication efficace qui a fait ses preuves.

Brandir la menace que son réseau social favori puisse devenir payant doit avoir son effet sur une part non négligeable des utilisateurs.

avatar Teeto | 

Ils peuvent attendre longtemps avant que je paye pour utiliser leurs applis.

avatar DG33 | 

@Teeto

Ils profitent depuis longtemps (et pour longtemps encore) que tu utilises leur App gratuitement…. 😁

avatar r e m y | 

C'est le même argument que celui qui consiste, sous prétexte de RGPD, de ne proposer que d'accepter les trackers ou de basculer sur la version payante d'un site! Facebook n'innove donc pas avec cet argument. Il a été pris de vitesse par les AlloCine ou Marmiton.org (entre autres)

En gros, FaceBook cherche à convaincre qu'Apple, tout comme le RGPD, précarise le Web. Est-ce "fallacieux"? Je ne sais pas...

avatar webHAL1 | 

@r e m y :

Ce qui me semble regrettable, c'est qu'à la place de faire un article équilibré qui présente les choses de manière impartiale, MacG décide de donner dans le racoleur et d'utiliser le terme "fallacieux"...
Sans doute que cela générera davantage de clics, et donc davantage d'argent pour MacG, puisque les publicités permettent au site d'exister et d'être... ah, tiens, gratuit...

On ne peut être que dubitatif devant le nombre de personnes qui se scandalisent de l'odieux pistage effectué par Facebook et Google, et qui en même temps consomment chaque jour quantité de contenus pour lesquels elles ne déboursent pas un centime. Ou comment vouloir le beurre et l'argent du beurre.

avatar scanmb | 

@webHAL1

Question, en parlant d’impartialité:
L’entreprise citée dans l’article, est-elle impartialle ?

avatar webHAL1 | 

@scanmb :

Il y a plusieurs entreprises citées dans l'article. Aucune évidemment n'est impartiale lors qu'il s'agit de ses intérêts.

avatar IsaPain | 

@webHAL1

Donc MacGé est partial dans l'utilisation du qualificatif à l'encontre de ce monstre de puissance qu'est devenu Facebook (bien, sûr, à la même échelle que ses autres copains GAFAM...), mais vous ne l'êtes pas en prêtant un acte délibérément opportuniste aux journalistes de MacGé quand à l'utilisation d'un titre que vous jugez, pour reprendre le terme, "fallacieux".

Hmmm, comment dit-on déjà: "l'hôpital que se moque de la ..." ?

avatar r e m y | 

Disons que quelques jours après que MacG sous la plume de C Laporte ait expliqué les conséquences du RGPD qui impose de proposer un bouton "refuser tous les trackers", (information sincère et de qualité que j'ai réellement appréciée d'autant que je l'attendais depuis longtemps👍), qualifier de fallacieux ce texte de FaceBook qui dit grosso modo la même chose, c'est un peu étonnant...

avatar Paquito06 | 

@IsaPain

Il faudrait seulement que Facebook propose une option sans tracking payante pour que “fallacieux” devienne realite. Mais FB peut se permettre de prendre sur elle, alors que pour beaucoup de boites, j’ai hate de voir s’ils vont vraiment offrir une offre tarifee pour compenser le manque a gagner avec le ciblage, surtout au niveau des petits dev/PME.

avatar IsaPain | 

@Paquito06
Et bien c’est exactement ce que fait igen…
L’argumentaire de webHal1 est donc totalement fallacieux pour le coup.
CQFD

avatar Paquito06 | 

@IsaPain

"Et bien c’est exactement ce que fait igen…
L’argumentaire de webHal1 est donc totalement fallacieux pour le coup.
CQFD"

Fallacieux signifie trompeur (ca se rapproche de la diffamation). Or, on ne sait pas (meme si on n’en doute fortement 😅) si FB passerait a l’acte? Il s’agit pour l’heure d’une menace (propos jugé plus juste, et repris par d’autres medias). FB mettra t elle sa menace a execution? Si non, le propos tenu est fallacieux, si oui, il est informatif. C’est une accusation que d’utiliser le terme “fallacieux”, car il n’y a pas de preuve, en dautres termes.
CQFD 😁

avatar IsaPain | 

@Paquito06

Le Larousse indique que fallacieux peut être interprété comme étant synonyme de perfide...
webHAL1 jette l'opprobre sur Eigen par rapport à son titre qui chercherait à induire du putaclick juste par appât du gain, perfide colle très bien aux intentions qu'il prête au site...
Il n'a donc aucune preuve que igen chercherait à induire ses lecteurs en erreur, d'autant que EUX ont adopté le double modèle éco: gratuit avec pub, payant sans et avec Bonus.
CQFD^2
Et je m'arrête ici après cette belle démonstration.

avatar Paquito06 | 

@IsaPain

"Et je m'arrête ici après cette belle démonstration. "

Et s’en alla comme un Prince 🤴🏼

Perfide est mieux, c’est plutot pas mal, ahah, meme s’il n’y a pas d’intention nuisible, il y a le caractere sournois qq part 😆

avatar webHAL1 | 

@Paquito06
« Et s’en alla comme un Prince 🤴🏼 »

Oui. Un Prince perfide. 😜

avatar webHAL1 | 

@IsaPain :

Rassurez-moi : vous comprenez la différence entre un article écrit – selon vos propres termes – par un journaliste, et un commentaire d'un lecteur, n'est-ce pas ?

avatar Zerwal | 

On croirait presque que c’est les 10 % d’utilisateurs d’iPhone qui font vivre Facebook.

avatar byte_order | 

@Zerwal
Déjà, les iPhones représentent plus que 10% dans le monde. Cela oscille entre 15 et 80% selon les pays, et en moyenne c'est plutôt 20-25%.
Aux USA, par exemple, un marché majeur pour Facebook, plus d'un smartphone sur 2 est un iPhone. C'est donc 50%.

Ensuite, le prix du ticket d'entrée chez Apple fait que ceux qui possèdent un iPhone ont un pouvoir d'achat moyen supérieur à la moyenne, et sont donc des cibles plus recherchés car plus rentables pour les régies publicitaires.

Apple elle même a une régie publicitaire. Si elle estimait que y'avait pas assez d'argent à monétiser le pouvoir d'achat des utilisateurs d'iPhone, elle aurait fermer sa régie depuis longtemps. Hors, au contraire, elle fait tout depuis quelque temps pour renforcer le recours à sa régie publicitaire par des tiers, à commencer par les développeurs d'apps, en s'auto-exemptant de l'obligation de demander l'accord préalable parce qu'Apple estime, en bon juge et partie, que l'utilisateur peut lui faire confiance par défaut, et donc que sa régie a le droit de faire une exploitation des données personnelles pour proposer du ciblage personnalisé sans accord préalable.

Mais y aurait aucun gain à tirer de la publicité sur le dos des utilisateurs de iOS ? Alors pourquoi Apple agit comme elle agit ?

avatar softjo | 

Vouloir utiliser Facebook sans pub ni pistage c’est comme demander à ce qu’un journal gratuit ne contiennent pas de pub et soit aussi complet qu’un payant.

Facebook pourrait donc bien offrir un abo pour enlever pistage et pub.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR