Finalement, le verdict dans le procès contre Epic n'est plus une victoire : Apple fait appel

Mickaël Bazoge |

Apple considérait que le verdict du jugement dans le procès avait été « une grande victoire »… le constructeur a pourtant décidé de faire appel de la décision de la juge Yvonne Gonzalez-Rogers ! Une décision a priori complètement contradictoire avec les premières déclarations d'Apple, et qui repousse la mise en œuvre de l'injonction de la justice californienne, exigeant la fin de l'interdiction pour les développeurs d'afficher des liens vers des achats intégrés alternatifs.

Apple avait jusqu'au 9 décembre pour intégrer ces changements, du moins sans faire appel ; l'entreprise ayant finalement décidé de se lancer dans cette procédure, le respect de l'injonction est repoussé aux calendes grecques et possiblement annulé. Epic ayant aussi fait appel, il était de toute manière assez improbable que ces nouvelles dispositions aient pu voir le jour avant la fin de l'année.

Verdict du procès Epic : Apple ne pourra plus interdire les liens vers les boutiques externes 🆕

Verdict du procès Epic : Apple ne pourra plus interdire les liens vers les boutiques externes 🆕

Apple a demandé à la cour de suspendre les exigences de l'injonction permanente jusqu'à ce que les appels déposés par Epic et donc, par le constructeur, soient résolus. L'entreprise dit « comprendre et respecter » les préoccupations de la justice concernant les communications entre les développeurs et les utilisateurs.

Apple travaille sur de nombreux problèmes complexes dans un paysage mondial, et cherche à améliorer la communication [entre développeurs et utilisateurs] tout en protégeant à la fois le fonctionnement efficace de l'App Store, la sécurité, et la vie privée des clients d'Apple.

La Pomme se ménage (et ménage aussi à la justice) une voie de sortie en expliquant que « trouver le juste équilibre peut résoudre les préoccupations de la cour en rendant l'injonction, et peut-être même l'appel d'Apple, inutiles ». On a vu ces derniers mois Apple faire preuve d'un peu plus de souplesse — toujours contrainte par les régulateurs ou la justice — dans ces histoires de liens.

Yvonne Gonzalez-Rogers devrait procéder à une audition dans ce dossier le 16 novembre.

Apple lâche encore du lest : certaines apps pourront afficher un lien vers leurs boutiques sur le web

Apple lâche encore du lest : certaines apps pourront afficher un lien vers leurs boutiques sur le web


Tags
avatar YetOneOtherGit | 

@J'en_crois Pas_mes yeux

"En résumé tu as raison et tort à la fois :"

Yep

Il y a bien un appel qui m’avait échappé.
La motivation de cet appel est bien la possibilité de demander un gelé de l’injonction issue du jugement en première instance.

Tu comprends pourquoi je suis dans la bienveillance face aux raccourcis 😉

Commettre des erreurs n’est jamais un souci, ne pas les reconnaître c’est une autre histoire.

Un grand merci à notre camarade qui m’a mis la puce à l’oreille sur l’existence aussi de l’appel et à mon ami qui m’a expliqué que sans interjeter appel, Apple ne pouvait pas demander la suspension des effets du jugement en première instance 🙏🙏🙏

avatar pagaupa | 

@YetOneOtherGit

« 
Un grand merci à notre camarade qui m’a mis la puce à l’oreille sur l’existence aussi de l’appel et à mon ami qui m’a expliqué que sans interjeter appel, Apple ne pouvait pas demander la suspension des effets du jugement en première instance 🙏🙏🙏 »
Théâtral ! 😂😂😂

avatar YetOneOtherGit | 

@pagaupa

"Théâtral ! 😂😂😂"

Mon pauvre quelle misère que de ne même pas être capable de percevoir l’honnêteté intellectuelle et l’élégance de remercier ceux qui te permettent de compléter tes connaissances sur un sujet.

Il m’avait échappé que pour pouvoir demander la suspension de l’injonction du jugement de première instance, qui est la seule vrai nouveauté en terme de procédure de ce jour EPIC ayant fait depuis longtemps appel, il fallait qu’Apple interjette aussi Apple.

Le document mis en avant par Mickaël est le document clé du jour : la demande de suspension de l’injonction adressée à la juge de première instance, ce n’est nullement un appel, mais pour exister cette demande devait s’appuyer sur un appel fait en parallèle par Apple en complément de celui d’EPIC.

L’appel d’Apple ne change rien par rapport à la situation créé par celui d’EPIC.

Par contre la demande de suspension de l’injonction rendue possible par l’appel change potentiellement la situation jusqu’à la fin de la procédure d’appel.

Mais faire appel à de la subtilité et de l’élégance de ta part 🙄🙄🙄🙄

avatar pagaupa | 

@YetOneOtherGit

« Il m’avait échappé que pour pouvoir demander la suspension de l’injonction du jugement de première instance, qui est la seule vrai nouveauté en terme de procédure de ce jour EPIC ayant fait depuis longtemps appel, il fallait qu’Apple interjette aussi Apple »
Si seulement c’était la seule chose qui vous échappe...

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@YetOneOtherGit
La meilleur manière pour avoir toujours raison, c'est de corriger au plus vite nos erreurs.
La manière certaine d'avoir toujours tort est de persévérer de manière diabolique.

avatar YetOneOtherGit | 

@J'en_crois Pas_mes yeux

« La meilleur manière pour avoir toujours raison, c'est de corriger au plus vite nos erreurs. »

Avoir toujours raison n’a aucun intérêt, mieux connaître et comprendre est toujours le vrai enjeu.

Là j’ai appris que pour qu’une demande de suspension des effets d’un jugement de 1° instance puisse être faite, il fallait que la partie faisant cette demande fasse formellement appel même si la partie adverse l’avait déjà faite.

Ceux qui permettent de sortir de l’erreur ou de compléter ses connaissances doivent toujours être remerciés, ils sont une richesse permettant de progresser 😉

avatar YetOneOtherGit | 

@J'en_crois Pas_mes yeux

"Mais pour moi le plus important reste valide dans tes interventions : le motif d'Apple."

À partir du moment ou EPIC avait interjeté appel, un appel supplémentaire d’Apple ne change rien sauf sur l’ouverture de la possibilité de demander une suspension de l’injonction du jugement de première instance à la juge.

La clé est le :

APPLE INC.’S NOTICE OF MOTION AND MOTION FOR STAY OF INJUNCTION PENDING APPEAL AND MEMORANDUM OF POINTS AND AUTHORITIES IN SUPPORT THEREOF

Le NOTICE OF APPEAL n’est qu’une condition nécessaire pour pouvoir obtenir éventuellement un effet suspensif de la juge en 1° instance.

avatar Sindanárië | 

« Apple travaille sur de nombreux problèmes complexes dans un paysage mondial, et cherche à améliorer la communication [entre développeurs et utilisateurs] tout en protégeant à la fois le fonctionnement efficace de l'App Store, la sécurité, et la vie privée des clients d'Apple. »

Ferait mieux de travailler sur les bugs et les fonctionnalités

avatar pagaupa | 

@Sindanárië

😂👍

avatar Sindanárië | 

@pagaupa

Le meilleur c’est « cherche à améliorer la communication »

RrrhooaaamouhahahaHAHAAAAAAA🤣

avatar pagaupa | 

@Sindanárië

🤫🤫🤫

avatar YetOneOtherGit | 

@Sindanárië

"Ferait mieux de travailler sur les bugs et les fonctionnalités"

Pas certain loin s’en faut 🤑

Si on est un rien cynique 😁

Et en plus il y a une antinomie entre nouvelles fonctionnalités et réduction des bugs 😉

avatar oomu | 

The Verge a fait un article intéressant (en anglais) malgré un titre simpliste et provocateur (fallait bien allécher le Oomu hein )

mais le contenu est intéressant. L'article revenant sur les déclarations d'Apple, et ramenant à différents articles et documents justifiant l'ensemble.

c'est intéressant.

et bien sur en conclusion, la réaction de Epic... ^^,

https://www.theverge.com/2021/10/8/22717271/apple-appeals-epic-games-ruling-anti-steering

avatar YetOneOtherGit | 

@oomu

« The Verge a fait un article intéressant (en anglais) malgré un titre simpliste et provocateur (fallait bien allécher le Oomu hein ) »

Désolé mais je ne partage pas ton enthousiasme sur la couverture de ce sujet par The Verge et sur la qualité des journalistes impliqués que je trouve très douteuse.

Je suis assez en accord avec Florian Mueller, qu’on ne peut accuser d’être un thuriféraire d’Apple et dont les analyses sur le jugement sont autrement plus musclées que les bricolages douteux des plumitifs de The Verge

http://www.fosspatents.com/2021/09/no-epic-v-apple-injunction-absolutely.html

http://www.fosspatents.com/2021/09/app-developers-must-know-that-any.html

Et Jay Peters est aussi légitime sur ces sujets que je le suis sur l’analyse des mœurs sexuels des papous :

https://www.theverge.com/authors/jay-peters

https://www.linkedin.com/in/jaypeters

avatar Amaczing | 

241 messages plus tard … 🤔

avatar pagaupa | 

« Ce n’est pas une identification c’est juste un fait et ce malgré ma dysorthographie »
Quelle suffisance! Ça aussi c’est typique du premier de la classe...
Quant à la domination, ça finit toujours mal...
Bye bye le paon!

avatar YetOneOtherGit | 

@pagaupa

“Quelle suffisance! “

Aucune suffisance juste un fait dont je ne tire aujourd’hui nul gloire après des années qui font que je suis bien plus aujourd’hui que le fruit de mon Alma mater.

Un parcours académique d’excellence malgré le handicap de ma dysorthographie qui fait effectivement de moi un « 1° de la classe »

Rien de plus rien de moins 🥸

avatar YetOneOtherGit | 

@pagaupa

« Quant à la domination, ça finit toujours mal... »

Nope l’histoire montre que les élites reprennent toujours le pouvoir même si elles le perdent très rarement et de façon transitoire 🧐

Désolé de bousculer tes fantasmes de revanche durable et de répartition de tes humiliations sociales 😈

avatar pagaupa | 

@YetOneOtherGit

« tes humiliations sociales »...
Encore une fois, vous devriez écrire...votre imagination bouillonne! 😂😂😂

avatar YetOneOtherGit | 

@pagaupa

« Encore une fois, vous devriez écrire...votre imagination bouillonne! 😂😂😂 »

La persona que tu projette ici respire le faux rebelle d’extraction bourgeoise qui pense que la vulgarité fait populaire et qui vit assez mal son héritage.

L’humiliation sociale c’est aussi vivre dans la contradiction entre sa classe sociale et la posture que l’on se donne.

Tu crois faire peuple mais tout chez ta persona respire le fils de petits bourgeois n’assumant pas son héritage social et patrimonial.

le spectacle que tu nous avais offert à Bigbidou et à moi sur tes difficiles relations avec tes divers locataires reste un rare moment de vérité.

avatar pagaupa | 

@YetOneOtherGit

« Tu crois faire peuple mais tout chez ta persona respire le fils de petits bourgeois n’assumant pas son héritage social et patrimonial. »

Mon pauvre vieux! (Excusez mon tutoiement mais c’est juste l’expression)...
Si vous saviez ! ...
Allez! Bonne nuit, je vous laisse vous et votre pote à vos fantasmes...

avatar YetOneOtherGit | 

@pagaupa

« Si vous saviez ! ... »

Je n’en sais rien, je ne parle pas de toi mais de la persona que tu projette ici et qui n’est pas toi 😉

avatar pagaupa | 

@YetOneOtherGit

Je ne projète qu’une réaction à votre imagination fantasque...

avatar YetOneOtherGit | 

@pagaupa

"Je ne projète qu’une réaction à votre imagination fantasque..."

Nous ne projetons que des persona en ces lieux.

Je ne suis pas YOOG

Tu n’es pas pagaupa

😎

avatar Bigdidou | 

@pagaupa

« Quelle suffisance! »

Prend une feuille de papier, mode paysage.
Un trait vertical au milieu.
A gauche, ce que tu as apporté comme élément éclairant à cette News (attention à l’effet trou noir, quand même, on est vite aspiré), à droite les éléments apportés par YOOG.
Après, tu fais que le servir : une rose au milieu d’un tas de merde se voit mieux qu’au milieu d’autres roses.
Forcément.

avatar YetOneOtherGit | 

@Bigdidou

🙏🖖

avatar YetOneOtherGit | 

@Bigdidou

« Après, tu fais que le servir : une rose au milieu d’un tas de merde se voit mieux qu’au milieu d’autres roses. »

C’est ma copine moche 😁😉

avatar webHAL1 | 

C’est toujours distrayant de voir une société comme Apple se ridiculiser en annonçant tout d’abord qu’ils ont gagné une grande victoire en justice et qu’ils ne feront pas appel… pour finalement, quelques semaines plus tard, retourner sa veste, probablement en espérant que ça passe un peu inaperçu.
Heureusement, plusieurs médias un peu sérieux (surtout américains, il faut le noter) n’avaient pas simplement repris le communiqué de presse de la Pomme pour en conclure « ils parlent de grande victoire, ils ne font pas appel, une seule décision sur 10 leur est défavorable, donc on va titrer qu’Apple a gagné ». La réalité, c’est que :
1. La décision qui leur est défavorable est très significative (la fin du monopole du système de paiement imposé sur l’App Store).
2. Ça n’a aucun sens d’uniquement faire une division par 10.
3. Le fait qu’Epic ait tout de suite annoncé faire appel était parfaitement logique.

Bref, peu de surprise dans l’annonce d’Apple de poursuivre le combat en justice, pour les personnes qui suivent un peu cette affaire. Évidemment, les fan-boys sont tout perdus. ^_^

avatar YetOneOtherGit | 

@webHAL1

« C’est toujours distrayant de voir une société comme Apple se ridiculiser en annonçant tout d’abord qu’ils ont gagné une grande victoire en justice et qu’ils ne feront pas appel… pour finalement, quelques semaines plus tard, retourner sa veste, probablement en espérant que ça passe un peu inaperçu. »

C’est toujours affligeant de voir comment tes haines faciles t’empêchent de penser.

- EPIC avait interjeter appel.
- L’appel n’est pas suspensif
- EPIC à payer son dû à Apple
- Apple a 90 jour pour mettre en place l’injonction de la juge.

L’appel d’Apple ne change strictement rien à la situation si ce n’est que c’était une condition nécessaire pour demander à la juge de suspendre l’application le temps de l’appel.

L’appel pouvant remettre en question l’injonction la mettre en œuvre peut créer un préjudice irréparable.

C’est un classique de procédure et cela ne change rien au fait que l’appel a déjà été interjeté par EPIC.

L’élément important ce n’est pas l’appel d’Apple mais la demande de suspension de l’injonction qu’il permet :

https://s3.documentcloud.org/documents/21081062/apple-incs-notice-of-motion-and-motion-for-stay-of-injunction-pending-appeal-and-memorandum-of-points-and-authorities-in-support-therof.pdf

« APPLE INC.’S NOTICE OF MOTION AND MOTION FOR STAY OF INJUNCTION PENDING APPEAL AND MEMORANDUM OF POINTS AND AUTHORITIES IN SUPPORT THEREOF »

C’est le seul véritable élément nouveau de la procédure et à partir du moment ou EPIC avait fait appel il était évident qu’Apple ne pouvait que demander la suspension de l’injonction issue du premier jugement qui pourrait être remise en question en appel.

La malhonnêteté intellectuelle partisane à ce point ne se voit en général que chez les partisans de Trump 😳😳😳😳😳🤯🤯🤯🤯

avatar YetOneOtherGit | 

@webHAL1

« 1. La décision qui leur est défavorable est très significative (la fin du monopole du système de paiement imposé sur l’App Store). »

Danse les rêves des plumitifs laborieux et incompétents de The Verge qui ne comprennent rien au sujet ?

Peut-être.

L’analyse de Florian Mueller que seul un malhonnête comme toi pourrait accuser d’être un thuriféraire d’Apple :

http://www.fosspatents.com/2021/09/no-epic-v-apple-injunction-absolutely.html

http://www.fosspatents.com/2021/09/federal-judge-awards-epic-games-mere....

http://www.fosspatents.com/2021/09/app-developers-must-know-that-any.html

la post vérité portée par des malhonnêtes partisans comme toi c’est affligeant 🤢🤮

avatar YetOneOtherGit | 

@webHAL1

« 3. Le fait qu’Epic ait tout de suite annoncé faire appel était parfaitement logique. »

Évidemment puisque comme l’a immédiatement dit Tim Sweeney le CEO d’EPIC, qui lui n’a pas tes malhonnêteté intellectuelle et que tu pourrais difficilement accusé dans ta paresse intellectuelle de fanatique d’Apple : Le jugement en première instance est une défaite pour EPIC.

Et ce n’est pas la marginale injonction de la juge au champ d’application très douteux qui change quoi que ce soit.

L’appel n’étant pas suspensif, Apple doit aussi faire appel ce qui ne change strictement rien à la procédure initiée par EPiC, si ce n’est de demander une logique suspension de l’injonction issue du jugement en 1° instance.

Demande de suspension qui n’est nullement un appel de la décision et qui sera examinée par la juge de première instance.

Être dans la vérité ce n’est pas un enjeu partisan, mais tout tes propos sont viciés par une haine malsaine et débilitante contre Apple.

A vomir la malhonnêteté intellectuelle et la mauvaise foi à ces niveaux stratosphériques 🤮🤢

Pages

CONNEXION UTILISATEUR