Ouvrir le menu principal

iGeneration

Recherche

Apple et Google vont devoir rendre des comptes sur les apps malveillantes de cryptos

Mickaël Bazoge

Thursday 28 July 2022 à 20:00 • 69

App Store

Entre la chute des cours, les faillites retentissantes de plusieurs plateformes d'échange et les innombrables arnaques en tout genre d'un secteur complètement dérégularisé, les cryptomonnaies sont désormais plongées dans un hiver dont on ignore la durée. C'est dans ce contexte que le sénateur américain Sherrod Brown veut en savoir plus sur la manière dont Apple et Google gèrent les applications d'investissement de cryptos dans leurs boutiques respectives.

Crédit : Mohamed Hassan, Pixabay

Le FBI a récemment lancé une alerte sur la prolifération des applications de cryptos bidons développées par des cybercriminels pour escroquer les investisseurs. Des gredins qui s'inspirent des techniques du hameçonnage pour prendre les victimes dans leurs filets : leurs applications affichent par exemple des logos et des noms similaires à ceux d'acteurs légitimes bien établis. Mais si les possesseurs de bitcoins et autres actifs numériques s'y font prendre (le FBI estime leurs pertes à 42 millions de dollars), les boutiques d'applications aussi comme on l'avait vu l'an dernier :

L

L'App Store ne protège pas contre les apps parasites qui siphonnent les cryptos

C'est pourquoi, dans un courrier à Tim Cook et à son homologue d'Alphabet, Sundar Pichai, le sénateur veut connaitre le processus d'examen pour les apps cryptos avant qu'elles soient proposées à la distribution. Sherrod Brown veut aussi en savoir plus sur les différentes mesures prises par Apple et par Google pour empêcher ces applications malveillantes de contourner les politiques des boutiques.

Les deux contrôleurs d'accès devront aussi détailler les actions mises en place pour prévenir les utilisateurs des activités frauduleuses — réelles ou potentielles — associées aux apps de cryptos. Autre question intéressante du sénateur : est-ce qu'Apple et Google se sont coordonnés pour partager des informations sur la suspension ou le retrait d'une app dangereuse ? Les entreprises ont jusqu'au 10 août pour répondre.

Tim Cook possède des cryptomonnaies et s

Tim Cook possède des cryptomonnaies et s'y intéresse depuis un moment

Source : The Verge

Rejoignez le Club iGen

Soutenez le travail d'une rédaction indépendante.

Rejoignez la plus grande communauté Apple francophone !

S'abonner

Déstockage : des iPad Pro M2 à - 25 % chez Fnac-Darty

11:10

• 0


Le prochain Chromecast se rapprocherait d’une Apple TV

09:42

• 1


Les Pixel pourront bloquer la charge à 80 % avec Android 15, comme les iPhone 15

08:00

• 22


Apple Music Classical révèle les 100 albums de classique les plus écoutés dans l’écosystème Apple

22/07/2024 à 22:15

• 3


Avec Sync Music, Wiz fait danser la lumière au rythme de la musique

22/07/2024 à 16:00

• 5


CrowdStrike donne des détails sur sa mise à jour qui a causé une panne informatique mondiale

22/07/2024 à 15:14


TV : Apple ne veut plus payer… la “taxe Apple”

22/07/2024 à 14:45

• 61


L'iPhone SE 4 pourrait finalement reprendre le design de l'iPhone 16 pour la partie arrière

22/07/2024 à 13:15

• 16


En juillet 2024, Cellebrite peut déverrouiller la plupart des iPhone (même sous iOS 17.5)

22/07/2024 à 11:45

• 29


iOS 18 : SFR prend déjà en charge RCS pour de meilleurs messages avec Android

22/07/2024 à 09:40

• 36


Bouygues Telecom propose finalement une eSIM dès la souscription

22/07/2024 à 08:31

• 34


macOS Sequoia, iOS 18 : faut-il installer les bêtas publiques cette année ?

21/07/2024 à 11:03


Portrait-robot des iPhone 16 et 16 Pro : une gamme avec une touche en plus

20/07/2024 à 09:00

• 32


L'homme qui a tenté de tuer Donald Trump avait un Samsung, et non un iPhone

20/07/2024 à 08:00

• 72


HomeLights affiche automatiquement les lumières HomeKit de la pièce où vous vous situez

19/07/2024 à 19:30

• 18


Prime Day : l'iPhone 14 Plus toujours moins cher à 665 € ! 🆕

16/07/2024 à 11:33