iRadio : Apple et les labels toujours en désaccord financier

Florian Innocente |

Apple et les labels peinent toujours à trouver un accord autour du lancement d'un service de streaming musical, écrit le New York Post. Les discussions achoppent encore sur les conditions financières souhaitées de part et d'autre de la table des négociations.

Apple souhaiterait s'acquitter d'environ 6 cents pour 100 morceaux streamés. C'est nettement moins que ce doivent payer ses concurrents Pandora (12 cents) ou Spotify (35 cents). Les labels visent plutôt quelque chose comme 21 cents, un taux courant pour une société qui ne dispose pas d'une activité de diffusion terrestre. L'exemple est donné d'une radio qui paye 22 cents.

De leur côté, les labels aimeraient en plus un pourcentage sur les publicités diffusées au milieu de ce flux audio (Apple y voit une opportunité pour sa régie iAd) ainsi que des royalties.

Le Post qui avait déjà révélé quelques coulisses de ce dossier en octobre dernier, rappelle qu'Apple avait initialement prévu de lancer un service baptisé "iRadio" en même temps que l'iPhone 5 mais avait dû faire machine arrière (lire Streaming musical : Apple freinée par un désaccord avec Sony/ATV).

Dans le projet d'Apple, iRadio doit composer une offre musicale globale avec iTunes Match et être disponible dans plusieurs pays étrangers, dont la France, l'Angleterre et l'Allemagne.


avatar karex | 
Et en Suisse en 2031...
avatar Homer Simpson | 
M'en fout : il y a déjà des Apps dédiées pour la diffusion sur iBidule des radios, Apps fournies en général par les radios elles-mêmes. (Radio France, Arte Radio, Goomradio, etc.)
avatar ElGringo13 | 
Voilà un service qui ne m interesse pas pour ma part ( je fuis la pub : oui marre de la location de temps libre de mon cerveau aux annonceurs). Tv, journaux, métro, boîte aux lettres, mail, abris bus, radio, tractation dans les rues il y en a partout. Ne sommes nous pas assez intelligent pour aller chercher la pub quand on a besoin de se renseigner sur un futur achat plutôt que de la subir en permanence? Pourquoi devoir digérer une pub pour un produit dont on a pas besoin? Mais pourquoi pas, je comprends que certaines personnes ai ce mode de consommation des médias. La question que je me pose c est l argent perçus est il reverser aux artistes écouter spécifiquement ou pas ?

CONNEXION UTILISATEUR