Marque déposée : si App Store est générique, Windows est générique

Anthony Nelzin-Santos |

En janvier dernier, Microsoft déposait un recours pour faire annuler la marque App Store, déposée par Apple. La firme de Redmond arguait que l'expression était bien trop générique pour qu'Apple s'en réserve le droit (lire : Microsoft veut la peau de l'App Store). Apple a décidé de contre-attaquer en taxant Microsoft d'« hypocrisie » : si App Store (Boutique d'Applications) est trop générique, alors… Windows (Fenêtres) l'est.

App Store

Apple rappelle que Microsoft utilise un argument qu'elle a elle-même combattu pour défendre sa marque Windows. La firme de Redmond a toujours argué que l'usage majoritaire du terme Windows dans l'informatique était sous la forme d'un nom propre désignant son système d'exploitation, terme qui avait de facto perdu son caractère générique. Apple lui renvoie l'amabilité : « après avoir passé dix ans à se défendre du caractère générique de sa supposée marque Windows, Microsoft devrait savoir que l'évaluation du caractère générique se fait sur la marque dans son ensemble et nécessite une évaluation en profondeur de la signification première du terme par une majorité du public visé ».

En clair donc, Microsoft a tout faux : tout faux d'abord de contester le dépôt de marque en arguant que les mots « App » et « Store » sont génériques (elle devrait considérer la marque comme un tout), tout faux ensuite de prétendre que la majorité du public utilisant des smartphones n'associe pas « App Store » avec iOS et maintenant Mac OS. Apple n'y va pas par quatre chemins : le terme App Store n'est de facto pas générique et « Microsoft cache la forêt derrière l'arbre » en n'appuyant pas sa motion sur des faits avérés, mais sur une envie de récupérer le terme et l'image de marque qu'il véhicule.

La firme de Cupertino démonte enfin l'argument selon lequel même dans le cadre du domaine informatique, le terme serait d'ores et déjà tombé dans le langage courant (requête en dégénérescence). Pour appuyer son dossier, Microsoft citait Steve Jobs en personne : « l'expression "App Store" est communément utilisée dans le domaine, par la presse généraliste, par les consommateurs, par les concurrents d'Apple et même par Steve Jobs, fondateur et PDG d'Apple, comme le nom générique désignant une boutique d'applications » explique Microsoft. Steve Jobs avait en effet déclaré : « en plus de la propre boutique de Google, Amazon, Verizon et Vodafone ont tous annoncé qu'ils créeraient leurs propres app stores pour Android. Il y aura au moins quatre app stores sur Android », de quoi confirmer que l'expression App Store est générique selon la firme de Redmond.

Apple répond en expliquant que ses concurrents ont réussi à créer des boutiques d'applications sans pour autant les nommer « App Store » : Microsoft a son Windows Phone Marketplace, Google son Android Market, RIM son App World, HP son App Catalog… Des expressions alternatives qui montrent que la marque déposée d'Apple n'entrave en rien la compétition. Un usage abusif par le grand public ou la presse ne pourrait servir de preuve, et n'est d'ailleurs pas combattu par Apple : Kleenex ou Scotch sont entrés dans le langage courant pour désigner les mouchoirs en papier et le ruban adhésif sans que Kimberly-Clark ou 3M ne soient inquiétés quant à leur propriété intellectuelle. Apple cherche donc avant tout à prévenir toute forme de parasitisme, c'est-à-dire que d'autres marques puissent profiter de cette situation pour détourner l'image de marque d'Apple à leur avantage.

Le terme « App Store » étant auréolé d'une image particulière, celle du succès de l'iPhone et de ses applications, Apple entend bien en conserver la propriété : elle explique systématiquement attaquer tous ceux qui tentent de l'utiliser à leur profit. Amazon a néanmoins présenté aux développeurs son propre App Store, une boutique d'applications Android : Apple explique que certains font de la résistance, s'appuyant sur la querelle en cours pour en profiter.

TechFlash via MacNN


avatar drkiriko | 
Sur ce coup, je donne raison à Apple.
avatar Mr Ti | 
Bizarrement, je penche quand même plus du côté de Microsoft sur ce coup.
avatar whocancatchme | 
@ Spry : Oui, t'es bizarre.
avatar winstonsmith | 
"Word" aussi, est pas mal dans le genre.
avatar Amine49 | 
il y a autant de mauvaise foi coté apple que microsoft
avatar Nkz | 
Ahah, vraiment des rigolos chez Microbeug !
avatar manu1707 | 
Ahh le droit des marques... C'est un monument, et sa logique n'est pas celle de monsieur tout le monde. La couturière Milka (par exemple) pourrait en témoigner.
avatar guiz913 | 
Non je donne raison a crocro sur ce coup...c'est microsoft windows qui est déposé et non windows...alors si c'est Apple app store quie st proteger oki..mais jsute app store... pourquoi alors on dépose pas la marque magasin ,ou discouter,ou epicerie???
avatar fmicka | 
@mouharf: d'accord avec toi, c'est Microsoft Windows la marque, et pas Windows tout court. (Idem pour Words, Microsoft Words). On parle de Windows Windows, et Apple ? ce n'est pas forcément mieux (^___^). C'est comme Orange (lool). Ya aussi des couleurs qui sont déposées (en Allemagne)...
avatar mikrobauten | 
Bizarrement moi je donne raison à Microsoft : Windows ne désigne pas une fenêtre mais un OS, c'est une image, donc ça marche comme marque. 'App Store' design vraiment un 'application store'. C'est comme appeler un traitement de texte 'traitement de texte'. Donc c'est Apple qui abuse pour moi.
avatar mayya | 
Ca tient à de la sémantique de la marque (dénomination non descriptive) et de l'accord du dépôt de la marque (par l'INPI américain).
avatar Airain | 
Microsoft devrait attaquer Apple pour sa marque. "Apple" est bien plus générique que "App Store". Récupérer toute la notoriété d'Apple est bien c'est plus efficace que la petite partie que représente "App Store". On verra peut etre un "Apple Windows" dans un proche avenir (brrr! Vade retro satana).
avatar Lou117 | 
En soit, Microsoft a raison, App Store est très commun, et ne devrait pas être déposé. Mais Apple a également raison, Windows, Word ou autres n'ont rien à faire au dépôt également... Bref, chez MS c'est faites ce que je dis, pas ce que je fais !
avatar macadamemusic | 
@mouharf : si HP sortait un OS appelé HP Windows, tu crois qu'ils n'auraient pas leur procès ?
avatar powerjaja | 
Et que dire de la distrib Linspire... ex "Lindows". Microsoft avait intenté et gagné un procès car le nom etait jugé trop proche.
avatar powerjaja | 
Erratum : le juge avait donné raison a Lindows. Et MS avait alors fait appel puis la distrib avait ete renommee pour eviter tout umbroglio.

CONNEXION UTILISATEUR