Google Assistant se fait entendre dans un milliard d'appareils

Mickaël Bazoge |

D’ici la fin du mois, Google Assistant sera présent dans un milliard d’appareils, annonce le moteur de recherche. Ce volume de produits compatibles a doublé depuis mai dernier ; il y a un an, Google avait annoncé 400 millions d’appareils. L’entreprise explique aussi que le nombre d’utilisateurs actifs de son assistant a été multiplié par quatre l’an dernier.

Pour arriver à ce chiffre bien rond et bien gros d’un milliard, Google prend en compte tous les appareils bien sûr, des petites enceintes Home aux smartphones Pixel, en passant par tous les produits domotiques (qui généralement, sont également compatibles Alexa). En tout, l’assistant de Google est pris en charge par plus de 10 000 appareils provenant de 1 600 marques. Le nombre de produits connectés à l’assistant a augmenté de plus de 600% sur l’année.

La gamme Home a connu un record de ses ventes à Noël, avec « des millions » d’unités écoulées. Un appareil Google Home sur sept activé durant les fêtes était un Home Hub, l’écran connecté présenté en octobre dernier en même temps que le Pixel 3. En 2018, Google Assistant a appris à parler de nouvelles langues : 30 au total sont disponibles dans 80 pays, contre 8 langues et 14 pays en 2017.

Google, Amazon et Apple se battent pour faire valoir leurs assistants auprès du grand public ainsi que chez les constructeurs. Amazon a ainsi annoncé que 100 millions de produits compatibles Alexa avaient été vendus, tandis qu’Apple met (discrètement) le paquet pour promouvoir les appareils HomeKit.

avatar Lonsparks23 | 

[insérer ici un commentaire concernant l’espionnage et l’inconscience d’avoir un produit connecté à la maison alors que quasi tout le monde a un smartphone connecté en permanence à internet qui est une cible de choix bien plus répandue]

avatar TrollMan06 | 

@Lonsparks23

Mais quelle inconscience d’avoir ça dans sa maison !!!

avatar fredsoo | 

@TrollMan06

C’est ce que je me dit toujours au sujet de ces pseudos assistants...
De plus pour avoir testé chez une amie la semaine dernière, ça comprends une fois sur 3 quand ça répond pas à côté de la plaque... seule certitude, le micro 🎤 fonctionne. Et dire que les gens payent pour avoir des micros chez eux...

avatar LoossSS | 

Je parle à Google Assistant sur mon téléphone en me brossant les dents et il comprend. Je lui parle en français ou en anglais et il comprend.

avatar fredsoo | 

Sois tu n’a qu’une dent 🦷 (c’est amical) soit tu as une diction remarquable! 👍🏻

avatar Ze_misanthrope | 

Tu as oublié le commentaire sur le fait qu'ils sont distribués dans les Kinder , offerts avec un paquet de lessive et nuls par rapport a la queue d'un produit pommé!

avatar vsi | 

le virus se propage dans le calme... c’est flippant!

avatar Ze_misanthrope | 

Ce qui est flippant ce sont tous ceux qui se sentent supérieurs quand ils se croient avoir une vie privée juste parceque ils crachent sur Google.

avatar vsi | 

@Ze_misanthrope

j’ai une vie privée, et elle ne dépend pas de mon opinion sur Google :)

avatar Ze_misanthrope | 

Que tu la donnes a qui tu veux et critique Google me fait rire.
Comme tu es quelqu'un de réglo, tu n'envoie aucun message a une adresse gmail afin que Google ne l'idée pas tes conversations et ne puisse analyser ton profil ?
Ou tu as une logique a deux vitesses ?
Aucun compte Facebook ? Aucune carte de fidélité de grande surface ?
Je suppose qu'il est facile de mentor je te laisse avec ta conscience.
Ou tu as juste une vie privée suave cela t'arrange ?

avatar JOHN³ | 

Rien qu’à voir la qualité des nouveaux pixels 3 Google me passionne plus qu’Apple ces derniers temps :)

avatar Djaxx | 

Léger hors sujet à propos de Google Assistant :
depuis fin novembre, Google a mis à jour son appli qui a permis la compatibilité avec les raccourcis d’iOS 12. Ça m’intéresserait pour interroger Google via Siri (schizo ? 🤔).
Ça fonctionnait nickel mais depuis quelques semaines, quand on déclenche Google avec la phrase qu’on a déterminé dans le raccourci, Siri demande de poursuivre directement dans l’app Assistant.
Il faut donc faire une action manuelle sur l’écran de l’iPhone/iPad, ce qui retire tout intérêt au raccourci.
Quelqu’un a-t-il remarqué ça ou suis-je le seul chez qui ça fait ça ?
Apple aurait-il verrouillé cette manip car ça faisait de l’ombre à Siri ?

avatar Bigdidou | 

C’est... vertigineux.

Ça mérite un roman à la Barjavel : un groupe malveillant, aux tendances dictatoriales, ou encore trop bienveillant, voulant faire le bonheur du monde (j’aime cette option qui serait certainement la plus catastrophique) prend le contrôle de Google et donc de ces appareils...

avatar jopaone | 

@Bigdidou

Même pas besoin qu’un tiers prenne le contrôle des objets Google . Google veut lui-même notre bonheur à tous dans le meilleur des mondes.

avatar Brice21 | 

Il est inutile d’avoir plein d’objets avec qui parler à Google Assistant dans votre maison, un seul suffit par pièce. Par contre ce que l’on veut c’est pouvoir contrôler plein d’appareils (sourds). Je ne veux pas parler à Alexa ou Google Assistant dans ma machine à laver, je veux la déclencher en parlant à Siri (a mon poignet).

Bref la stratégie d’Apple est bien plus intelligente. Et la multiplication des appareils qui vous écoutent pour Alexa ou Google est le fruit du fait que chaque constructeur veut proposer la solution complète.

Le constructeur de votre micro-onde veut promotionner sa version intelligente alors il met un micro et un cpu dedans pour faire de belles démos dans le magasin, alors qu’on n’a pas besoin d’un micro de plus, on veut juste pouvoir le déclencher avec un assistant vocal qu’on a déjà sur un autre appareil.

Si ça continue comme ça, vous aurez plein de micros qui vous écoutent pour Alexa et Google, un dans le micro-onde, un autre dans la machine à café, un troisième dans votre frigo, ... lequel réagira quand vous voudrez passer un ordre vocal ?

Bref l’approche Apple avec Siri dans quelques appareils clés (HomePod, iPhone, iPad, Watch, Mac, Siri Remote) et HomeKit dans les myriades d’appareils à contrôler est bien plus futée.

avatar webHAL1 | 

@Brice21
« Bref l’approche Apple avec Siri dans quelques appareils clés (HomePod, iPhone, iPad, Watch, Mac, Siri Remote) et HomeKit dans les myriades d’appareils à contrôler est bien plus futée. »

L'approche est secondaire, ce qui est important c'est le nombre d'appareils que l'on va pouvoir contrôler avec un assistant électronique. Que l'appareil dispose lui-même d'un micro est de "l'intelligence" pour répondre à des commandes vocales ou qu'il ne puisse que s'interfacer avec un hub, c'est égal. Les deux solutions ont leur avantages et leurs inconvénients (par exemple il est bien plus simple pour l'utilisateur de brancher son appareil et pouvoir directement interagir avec plutôt que de devoir passer par une phase de configuration pour le lier à un hub).
Le gros problème d'Apple c'est le nombre d'appareils compatibles avec HomeKit : 200. Là où Alexa en est à 28'000. Pour un client, c'est ça qui va faire la différence.

CONNEXION UTILISATEUR