Ouvrir le menu principal

iGeneration

Recherche

Apple, Amazon, Google et Zigbee lancent un nouveau standard pour la domotique

Mickaël Bazoge

Wednesday 18 December 2019 à 14:22 • 70

Domotique

En matière de domotique, les choses sont bien trop compliquées du point de vue de l'utilisateur. Les protocoles de connexion sont différents d'un appareil à l'autre, entre le Zigbee, le Z-Wave, le Bluetooth sous toutes ses formes, et même le Wi-Fi standard. Cette variété dans les technologies a permis le développement d'un foisonnement d'appareils domotiques… et de chapelles (et de ponts à connecter à la box internet !). Bon courage pour s'y retrouver.

Apple, Amazon, Google et l'alliance Zigbee ont annoncé aujourd'hui une initiative visant à développer et promouvoir l'adoption d'un nouveau standard de connexion pour les produits de la maison intelligente. Un standard de plus ? Certes, mais celui-ci est singulier : non seulement il est soutenu par des entreprises qui se concurrencent durement sur le marché de la domotique, mais il sera aussi sans royalties et open source, avec en plus la sécurité comme préoccupation première.

Autre signe qui ne trompe pas : les différents constructeurs de l'alliance Zigbee sont dans la boucle, ils soutiennent et contribuent au projet. On parle d'Ikea, de Legrand, NXP, SmartThings (Samsung), Schneider Electric, Signify (les ampoules Philips Hue), Silicon Labs, Somfy et Wulian.

Le projet en question, baptisé tout bêtement Connected Home over IP (ou CHIP), est de « simplifier le développement pour les constructeurs et améliorer la compatibilité pour les consommateurs ». Vaste programme, construit autour de la volonté de proposer des appareils domotiques « sûrs, fiables et transparents à utiliser ». Des produits qui communiqueront entre eux via IP, et qui pourront être commandés avec Siri, Alexa, Google Assistant, et d'autres assistants.

La première spécification du groupe inclura la prise en charge du Wi-Fi 6 (802.11ax) et des protocoles précédents (802.11a/b/g/n/ac), sur la fréquence 2,4 GHz ; elle assurera l'implémentation IP en Bluetooth LE (Bluetooth 4.1, 4.2 et 5.0). Dit autrement, Connected Home over IP s'appuie sur le Zigbee en y ajoutant une couche Bluetooth. Le premier brouillon de la spécification tombera fin 2020.

La plateforme Connected Home over IP n'a pas vocation à faire disparaitre les protocoles maison des constructeurs. Elle vient compléter des technologies existantes, ce qui sera bénéfique pour tous… et notamment Apple, dont l'offre HomeKit traine sérieusement de la patte par rapport à d'autres écosystèmes. Il y a un peu plus d'un mois, une rumeur faisait justement état d'une « redynamisation » de HomeKit (lire : Apple voudrait mettre les bouchées doubles sur HomeKit).

Apple, Amazon et Google s'engagent à poursuivre le support de leurs propres plateformes domotiques, envers les développeurs et leurs produits. En revanche, on peut douter que les appareils existants seront compatibles avec le nouveau standard Connected Home over IP : le projet concerne les futurs produits, pas ceux qui sont déjà sur le marché.

Rejoignez le Club iGen

Soutenez le travail d'une rédaction indépendante.

Rejoignez la plus grande communauté Apple francophone !

S'abonner