Apple, Amazon, Google et Zigbee lancent un nouveau standard pour la domotique

Mickaël Bazoge |

En matière de domotique, les choses sont bien trop compliquées du point de vue de l'utilisateur. Les protocoles de connexion sont différents d'un appareil à l'autre, entre le Zigbee, le Z-Wave, le Bluetooth sous toutes ses formes, et même le Wi-Fi standard. Cette variété dans les technologies a permis le développement d'un foisonnement d'appareils domotiques… et de chapelles (et de ponts à connecter à la box internet !). Bon courage pour s'y retrouver.

Apple, Amazon, Google et l'alliance Zigbee ont annoncé aujourd'hui une initiative visant à développer et promouvoir l'adoption d'un nouveau standard de connexion pour les produits de la maison intelligente. Un standard de plus ? Certes, mais celui-ci est singulier : non seulement il est soutenu par des entreprises qui se concurrencent durement sur le marché de la domotique, mais il sera aussi sans royalties et open source, avec en plus la sécurité comme préoccupation première.

Autre signe qui ne trompe pas : les différents constructeurs de l'alliance Zigbee sont dans la boucle, ils soutiennent et contribuent au projet. On parle d'Ikea, de Legrand, NXP, SmartThings (Samsung), Schneider Electric, Signify (les ampoules Philips Hue), Silicon Labs, Somfy et Wulian.

Le projet en question, baptisé tout bêtement Connected Home over IP (ou CHIP), est de « simplifier le développement pour les constructeurs et améliorer la compatibilité pour les consommateurs ». Vaste programme, construit autour de la volonté de proposer des appareils domotiques « sûrs, fiables et transparents à utiliser ». Des produits qui communiqueront entre eux via IP, et qui pourront être commandés avec Siri, Alexa, Google Assistant, et d'autres assistants.

La première spécification du groupe inclura la prise en charge du Wi-Fi 6 (802.11ax) et des protocoles précédents (802.11a/b/g/n/ac), sur la fréquence 2,4 GHz ; elle assurera l'implémentation IP en Bluetooth LE (Bluetooth 4.1, 4.2 et 5.0). Dit autrement, Connected Home over IP s'appuie sur le Zigbee en y ajoutant une couche Bluetooth. Le premier brouillon de la spécification tombera fin 2020.

La plateforme Connected Home over IP n'a pas vocation à faire disparaitre les protocoles maison des constructeurs. Elle vient compléter des technologies existantes, ce qui sera bénéfique pour tous… et notamment Apple, dont l'offre HomeKit traine sérieusement de la patte par rapport à d'autres écosystèmes. Il y a un peu plus d'un mois, une rumeur faisait justement état d'une « redynamisation » de HomeKit (lire : Apple voudrait mettre les bouchées doubles sur HomeKit).

Apple, Amazon et Google s'engagent à poursuivre le support de leurs propres plateformes domotiques, envers les développeurs et leurs produits. En revanche, on peut douter que les appareils existants seront compatibles avec le nouveau standard Connected Home over IP : le projet concerne les futurs produits, pas ceux qui sont déjà sur le marché.

avatar Oby1 | 

En voilà une bonne nouvelle. C’est pas souvent que ça va dans le sens du consommateur ... reste plus qu’à se concrétiser 👍🏻

avatar Jeckill13 | 

@Oby1

Dans le sens du consommateur... pas si sûr ! Si ces entreprises se mettent d’accord c’est avant toutes choses pour développer le marché. Alors oui nous ça nous arrange, mais si nous ça nous arrange ça veut dire que ça va les arranger eux car ils vont vendre plus de produits. Forcément si il y a plus de compatibilité et que les obstacles tombent le consommateurs sera bien plus incité a investir et s’équiper dans la domotique...

avatar Oby1 | 

@Jeckill13

Je suis d’accord. Je regardais du côté de ma fenêtre, mais évidemment que si ils le font c’est qu’ils y trouvent un intérêt (financier).
Il ne faut juste pas que ça évite la concurrence et que ça ne fasse pas grimper les prix. Mais comme ça touche le protocole et pas le produit en lui même, je ne pense pas que ça aura un impact négatif sur le prix. Ça sera peut-être même le contraire car avec les gros volumes que ça pourrait engendrer (ce qu’ils espèrent), ça fera baisser les prix de production.
Donc : Wait and see

avatar j.antiochus | 

@Jeckill13

En même temps c’est un peu leur but de gagner de l’argent... Si en même temps ça aide le consommateur c’est tout benef pour tout le monde.

avatar ohmydog | 

@Jeckill13

Tu n’es jamais obligé d’acheter quoi que ce soit, tu es libre. Personne ne te force

avatar Sgt. Pepper | 

@Jeckill13

Donc fallait pas faire, non plus des standards comme le Wifi, cela a permis à des entreprises de vendre des produits 🤪

Ni Bluetooth, ce salopard d’Apple en a profité pour nous vendre des AirPods 🙄

La standardization est bon pour tous, surtout si celui ci est open source.

avatar Jeckill13 | 

@Sgt. Pepper

Je ne dis pas que c’est mal, je dis juste qu’il ne le font pas pour nous et nos beaux yeux (du moins les miens sont beaux 🤣😊) mais pour eux et leurs portefeuilles et comptes en banques ... si ça se standardise, pour nous il est clair que ça va nous faciliter les installations, mais c’est surtout clair que ça va favoriser les ventes.

avatar Lemon19 | 

@Jeckill13

Donc ça arrange le consommateur qui par définition veut consommer.

avatar Maliik | 

Noël avant l’heure c’est fou !
Reste plus qu’à patienter...

avatar Gilles2811 | 

Est le standard OCF est sensé marcher avec quel produit ?...

avatar NeoGenesis | 

J’espère juste qu’il faudra pas tout changer encore une fois! Qu’il y aura des mise à jour des produits que l’on a déjà pour harmoniser tout ça ...

avatar pagaupa | 

@NeoGenesis

Rien de moins sûr...

avatar Pomme_Q | 

Je rêve d’une interopérabilité avec le matériel existant, voire une mise à jour... #lespoirfaitvivre 🤞

avatar roccoyop | 

@Pomme_Q

Avoir du Ring ou du Nest sans passer par Amazon et Google, ce serait le rêve effectivement.

Mais que fait Netatmo avec sa sonnette connectée ????

avatar gaubard | 

@roccoyop
Netatmo appartient désomrais à Legrand qui est bien dans la boucle...

avatar roccoyop | 

@gaubard

Je suis d’accord, mais la sonnette connectée de Netatmo est constamment repoussée et hors de question de filer mes images Ring à Amazon et la NSA ou FBI qui on un droit de regard et qui sont mal protégées.

avatar misterbrown | 

Mes périphériques connectés sont wifi.

Pas de Zigbee, Bluetooth ou autre qui nécessitent des concentrateurs ou de boîtiers, ou de kit de démarrage....

Même si ils consomment plus. Tant pis c’est déjà un Standart

avatar armandgz123 | 

@misterbrown

Sauf que le wifi c’est loin d’être la technologie la plus fiable.
J’ai environ 35 appareils connectés chez moi (4 ventilateurs, 3 prises, pleins d’ampoules...) et ça ne passera pas tout ça sur le wifi

avatar fabm | 

@armandgz123

Si ça passera en Wifi 6. Le but de cette norme est justement de mieux partager la porteuse pour pouvoir connecter plus de devices.

avatar roccoyop | 

Ceci est une révolution ! Il faut tout racheter !

avatar Furious Angel | 

Alleluia ! Cette étape est nécessaire pour que la maison connectée ne reste pas réservée aux geeks

avatar Glop0606 | 

Voilà une excellente nouvelle. Toujours partant pour avoir des standards! Je n'ai pas de matériel domotique notamment car je trouve ridicule la situation actuelle avec tous ces "ponts". Un point que l'article ne relève pas est: qu'en est il des données privées? Quand je vois Google/Amazon dans la liste, je me méfie un peu.

avatar MacWare | 

La meilleure nouvelle high tech de cette fin d’année 👏🏻👏🏻👏🏻

Ça fait énormément plaisir de lire une telle entante et initiative collective !

avatar fousfous | 

Et du coup niveau sécurité ça va donner quoi? Ce sera au moins aussi sécurisé que HomeKit?
Parce que pour l'instant la concurrence était un peu légère là dessus et ça donnait pas vraiment confiance.

avatar XiliX | 

@fousfous

J'ai exactement la même réflexion.
Amazon et Google n'ont pas le même modèle économique que les autres

J'en suis sûr que Facebook va s'y mettre aussi. Or on a appris récemment qu'ils ne se gênent pas du tout de continuer à localiser ses utilisateurs, même si cette option est désactivée...

https://thehill.com/policy/technology/474955-facebook-details-location-t...

avatar Gregoryen | 

Enfin c’est pas trop tôt ! Très bonne nouvelle ! J’en ai marre de tout ces ponts, uniformiser tout cela c’est ce que j’attendais depuis belle lurette !

avatar MKL | 

@Gregoryen

Pour éviter les passerelles en tout genres il vous suffit juste de passer par une Box multi protocole (c’est pas ce qui manque sur le marché).

avatar Gregoryen | 

@MKL

Oui mais il faut encore acheter.. tandis que là c’est Apple qui gère directement, après je sais pas si c’est sur l’Apple tv ?

avatar MKL | 

@Gregoryen

Non, Apple fait partie de ce qui rejoingne ce protocole mais j’ai lu nul part que c’est Apple qui sera le centre de tout les équipements (Appel Tv ou iPad). Cela voudrais dire que si on a pas de produit Apple on ne peux rien faire.

avatar Gregoryen | 

@MKL

Ayant un Mac, iPhone Apple TV etc je serais concerné. Mais bon pas avant un long moment avant que tout soit mis en place.

avatar thierry37 | 

En lisant le titre j'y ai pas cru....

C'est une avancée phénoménale si ça se met bien en place.

Pourvu qu'ils y arrivent !!

avatar stipus | 

Ce qu'il manque aussi, c'est un protocole commun qui permette d'acquérir du contexte. De nombreuses commandes de domotique ont besoin d'un contexte plus précis pour pouvoir s'exécuter correctement.

Un exemple: si je demande à allumer la lumière, il faudrait que l'appareil puisse ajouter des informations supplémentaires de contexte à cette commande (par exemple savoir dans quelle pièce je suis), afin de pouvoir allumer les bonnes ampoules. Certains routeurs WIFI MESH commencent à pouvoir trianguler les appareils, mais ils faudrait qu'ils puissent communiquer cette information de façon standard aux autres appareils.

Et dans le contexte il n'y a pas que la position, mais beaucoup d'autres choses, ce qu'on vient de faire avant, ce qu'on fait d'habitude à ce moment, l'heure et la date, le type d'activité... etc.

avatar Sgt. Pepper | 

@stipus

Pas forcément nécessaire au protocole.
L’ampoule n’a pas besoin de savoir ou l’on se trouve,
plutôt l’appareil qui pilote les appareils de décider à quel ampoule envoyer la commande en fonction de l’emplacement de l’utilisateur.

avatar stipus | 

J'ai pas dit que l'ampoule avait besoin de savoir où l'on se trouve. J'ai écrit que dans le domaine de la domotique, il manque à mon avis un AUTRE protocole standard permettant de construire et échanger des informations de contexte.

avatar pat3 | 

@stipus

"Ce qu'il manque aussi, c'est un protocole commun qui permette d'acquérir du contexte. De nombreuses commandes de domotique ont besoin d'un contexte plus précis pour pouvoir s'exécuter correctement.

[…]

Et dans le contexte il n'y a pas que la position, mais beaucoup d'autres choses, ce qu'on vient de faire avant, ce qu'on fait d'habitude à ce moment, l'heure et la date, le type d'activité... etc."

Te rends tu compte que ce que tu décris fait absolument froid dans le dos ?
Vous rendez-vous seulement compte que l’internet des objets rend tangible le rêve de surveillance généralisée de tout régime politique dictatorial ? Et que le pire, c’est que non seulement vous y adhérer de plein gré, mais qu’en plus vous le défendez ?

avatar stipus | 

C'est pour de la domotique, donc "normalement" toutes ces informations restent en local, sur ton réseau privé.

Concernant le régime de surveillance dictatorial, il y a déjà malheureusement des caméras partout, des sites comme Facebook sur lequel beaucoup partagent l'intégralité de leur vie, et le pire, c'est que chacun transporte un téléphone de son plein gré, téléphone qui te géolocalise en permanence, et sur lequel les services secrets peuvent activer micro et caméra à distance à loisir...

avatar flux_capacitor | 

@stipus

Il faut mettre les choses en perspective. Il y a plus de 1000 djihadistes sur le territoire français (chiffre qui augmente par ailleurs sans cesse). Grâce au fait que les RG aient été dissous, les services de renseignement sont devenus incapables de tous les suivre. Croire qu'ils veulent/peuvent/ont intérêt à écouter par ailleurs ce que se disent 60 millions de Français dans leur vie de tous les jours est hors de la Réalité.

avatar stipus | 

Désolé mais je ne vois pas le rapport avec ce que j'ai écrit.

avatar XiliX | 

@stipus

Je ne pense pas que le protocole seul puisse faire ce que tu mentionne.
Il faut aussi un ensemble de capteurs.
Un protocole n'est qu'un moyen de communication.
Ce sont les capteurs qui permettent de détecter la présence ou pas...

Actuellement HomeKit reconnait déjà certains contextes, comme :
- Si on est à la maison
- Si l'aube ou crépuscule
...

Ainsi on peut demander à Homekit "d'allumer la lumière ou le chauffage au crépuscule si la température de la pièce est en dessous de X° C et s'il y a quelqu'un à la maison"

avatar stipus | 

Bien sur, un protocole seul ne fait jamais rien s'il n'est pas utilisé par des capteurs et autres.

Mon exemple est simple:
Quand tu dis "allume la lumière"... n'importe qui comprends ce que cela veut dire... mais à ma connaissance aucun système domotique actuel n'est assez intelligent pour comprendre le contexte, et allumer seulement la lumière de la pièce dans laquelle tu es.

Et ceci n'est qu'un exemple parmi tant d'autres. Il est nécessaire que les éléments de commande domotique puissent acquérir du contexte.

Il manque donc un protocole standard, qui permettrait de construire et échanger des informations de contexte entre les différents éléments constituant un système domotique.

avatar ViRally77 | 

Chez moi, grâce aux prises connectées WiFi compatibles Alexa et grâce à des enceintes connectées Amazon Echo, Echo Dot et Echo Flex installées dans (presque) toutes les pièces, lorsque je suis dans le salon et que je dis "Alexa, allume la lumière" c'est bien la lumière de mon salon qui s'allume et non la lumière d'une autre pièce. Idem quand je suis dans la cuisine ou dans la salle à manger ou dans ma chambre, lorsque je dis "Alexa, allume la lumière" ou "Alexa, éteins la lumière" c'est bien la lumière de la pièce où je me trouve qu'Alexa allume ou éteint et me confirme en répondant "D'accord" depuis l'enceinte connectée de la pièce. Et bien-sûr depuis n'importe quelle pièce où Alexa peut m'entendre, je peux lui dire "Alexa, éteins la lumière de la cuisine", ou même "Alexa, éteins la cuisine", "Alexa, éteins le salon", et Alexa de me répondre "D'accord" depuis l'enceinte connectée de la pièce où je me trouve tout en éteignant la lumière de la pièce que je lui ai demandé d'éteindre. Par ailleurs, lorsque je dis "Alexa, bonne nuit" , via une routine, Alexa éteint toutes les lumières de la maison.

avatar stipus | 

Très bien. C'est certain que si tu as un micro par pièce, le système peut comprendre de quelle pièce il s'agit quand tu dis "allume la lumière".

Cependant ce n'était qu'un exemple, et ce dont je parle est bien plus générique. Il s'agit de créer un protocole standard permettant de construire et échanger des informations de contexte, afin de rendre la domotique un peu plus intelligente. Un protocole interropérable entre les différents constituants du système.

Ce dont tu parles est "propriétaire" Amazon. Le but est de construire et échanger ces informations de contexte dans un système domotique bien plus ouvert, ce qui était le sujet de l'article d'origine (interropérabilité).

Construire et échanger de façon "standard" ces informations de contexte peut avoir bien d'autres applications que de savoir où tu es pour allumer les bonnes lumières, mais ce serait déjà un premier pas.

avatar pat3 | 

@ViRally77

Qu’est-ce qui se passe si tu as une extinction de voix ? C’est une vraie question, pas du tout rhétorique.

avatar ViRally77 | 

@pat3
En cas de problème avec la commande vocale, je peux toujours revenir à une télécommande plus classique en utilisant au choix l'appli "Smart Life" ou l'appli "Amazon Alexa" sur mon smartphone et sur ma tablette, donc en cliquant sur le bouton correspondant à la lumière de la pièce que je veux.

avatar ViRally77 | 

@pat3
D'ailleurs, lorsque je suis hors de portée des enceintes connectées d'Alexa, seulement présentes dans les principales pièces de vie de la maison, je passe par l'appli "Amazon Alexa" sur mon smartphone pour converser avec Alexa, depuis le jardin, le garage ou la cave par exemple.

avatar Gillesgilles2 | 

La fin de l’article me laisse perplexe
S’il faut s’équiper a neuf c’est catastrophique dans mon cas , je suis homekit partout à la maison et ma maison de campagne

avatar julien74 | 

@Gillesgilles2

Moi je suis full zwave, mais j’ai bien conscience que ça ne peut rester pérenne. Ce n’est vraiment utilisable que pour les geek.
Alors oui Jeedom et zwave + HomeKit + netatmo + hue + etc... c’est le top. Mais pour des geeks.

avatar gaubard | 

Mais que fait Philips et ses Hue ?

avatar flux_capacitor | 

@gaubard ? Il est indiqué dans l'article que Signify (Philips Hue) est membre du consortium.

avatar jcdous | 

Ah ah encore une super bonne idée

Ah non je rigole jaune pauvre monde comme si ces solutions n’existent pas depuis plus de 15 ans déjà, marchés parfaitement, son évolutive, normé internationalement

Ah mais mince nos gafa on du mal à faire du business déçu

Heureusement que encore beaucoup de gens ont compris tout l’intérêt d’avoir de la domotique ou une smart Home complètement déconnecté des réseaux pour leur bien-être

Pages

CONNEXION UTILISATEUR