Aux États-Unis, Apple ne partage pas les images des caméras de sécurité domestiques sans mandat

Félix Cattafesta |

Aux États-Unis, Apple ne donnera pas l'accès aux enregistrements des caméras connectées reliées à HomeKit sans mandat. La Pomme a confirmé l'information à CNET, qui lui a posé la question dans le cadre des récentes révélations faites sur Amazon. Il y a peu, le géant du e-commerce a expliqué avoir partagé des vidéos prises à l'aide d'accessoires Ring à la police : les démarches se sont faites sans le consentement de l'utilisateur et sans mandat ou décision de justice.

Plus précisément, Amazon a transmis des images et du son enregistrés par ses caméras à onze reprises depuis le début de l’année 2022. Si l'entreprise n'est pas légalement obligée de le faire, elle explique cependant traiter chaque demande des autorités et partager les images dans les situations d'urgence. Amazon n'a pas confirmé à CNET si les utilisateurs visés par une telle demande étaient tenus au courant.

De son côté, un porte-parole de Cupertino rappelle que « Vidéo sécurisée HomeKit est chiffré de bout en bout, ce qui signifie que même Apple ne peut pas y accéder ». Arlo, Wyze et Anker (qui possède Eufy) ont eux aussi promis de ne pas partager les enregistrements avec la police américaine sans demande judiciaire. Arlo explique à CNET que l'entreprise a une vision de la question différente de celle d'Amazon :

Si une situation est suffisamment urgente pour que les forces de l'ordre demandent une perquisition sans mandat à Arlo, alors cette situation devrait également être suffisamment urgente pour que les forces de l'ordre ou un procureur demandent plutôt une audience immédiate pour l'émission d'un mandat.

Pour les accessoires Nest, Google explique dans ses conditions d'utilisation pouvoir fournir des informations à un organisme gouvernemental « si nous avons des raisons valables de penser que nous pouvons empêcher une personne de mourir ou de subir de graves blessures physiques ». L'entreprise prend comme exemple des scénarios d'alertes à la bombe, de fusillades dans une école, d'enlèvements ou de suicides. Elle ajoute que les utilisateurs sont prévenus lorsque des données sont partagés aux autorités. Les choses sont normalement différentes sur le vieux continent, Google étant basé en Irlande et soumis aux législations européennes plus strictes.


avatar marveyhumus | 

Question bête : en vrai, Apple a accès ou pas à ce qui est chiffré de bout en bout ?

avatar minipapy | 

@marveyhumus

À ce qui est chiffré de bout en bout : non, de fait. En revanche, tout ne l'est pas. Il y a encore de nombreuses données qui transitent vers chez Apple sans chiffrement de bout en bout, mais un simple chiffrement jusqu'au serveur. Dans ces cas de figure, Apple possède la clé qui permet de lire ces données et donc peut les partager aux autorités qui l'exigent.
Je n'ai plus en tête les cas concernés ou non, mais ce doit être le cas de la sauvegarde iCloud des appareils iOS par exemple.

Edit > voilà la liste : https://support.apple.com/fr-fr/HT202303

avatar marveyhumus | 

@minipapy

Merci pour les infos

avatar Krysten2001 | 

@marveyhumus

Concernant les caméras. No risque vu le chiffrement de bout en bout.

avatar lmouillart | 

" en vrai, Apple a accès ou pas à ce qui est chiffré de bout en bout ?"
Apple non, puis ça ne leur servirait pas à grand chose vu qu'ils ne sont pas censés y avoir accès, c'est donc inexploitable. Les agences de renseignements par contre c'est bien plus probable, et ce que les accès leur soient donnés ou qu'ils se servent eux-mêmes.

avatar Krysten2001 | 

@lmouillart

Euh non si c’est chiffrer de bout en bout 🤨

avatar flux_capacitor | 

Rappelez-vous le niveau de pression qu'avait subi Apple de la part du FBI, relayé par les médias, afin que l'agence puisse accéder au contenu de l'iPhone bloqué d'un terroriste.

avatar Yoshi_1 | 

@marveyhumus

Pour le cas des mots de passe iCloud, j’ai eu la malchance de devoir réinitialiser tous mes appareils au même moment. Mais comme les mots de passe iCloud sont chiffrés de bout en bout, et que donc il faut un autre appareil actif au moment de la configuration, j’ai tout perdu…

avatar Fego007 | 

@Yoshi_1

Impossible d’appeler sav ? Adresse de récup etc ?

avatar Yoshi_1 | 

@Fego007

Nope

avatar winnipeg | 

D’un côté on a ça: « Vidéo sécurisée HomeKit est chiffré de bout en bout, ce qui signifie que même Apple ne peut pas y accéder »

De l’autre: « Apple ne partage pas sans mandat » ou on peut aussi lire « Apple partage avec mandat ».

Donc, pardonnez moi si j’ai l’air un peu paumée mais au final, qu’est-ce qu’Apple partage avec mandat si elle même n’a pas accès aux images?

avatar bouh | 

@winnipeg
Vous avez raison ! Mais je pense que c'est cet article qui est mal formulé. Du coup je suis allé lire la source et "Aux États-Unis, Apple ne donnera pas l'accès aux enregistrements des caméras connectées reliées à HomeKit sans mandat": ce n'est pas tout à fait ce qui est dit dans l'article de CNET.

CNEt a posé la question à plusieurs fabricants, dont Apple, et la plupart des fabricants se réservent le droit de partager si mandat. Et ensuite CNET donne la réponse du porte-parole de Arlo, de Wyze, puis précise que d’autres, notamment Apple, utilisent le chiffrage de bout-en-bout pour la vidéo ce qui empêche l’entreprise de les partager. Et on en arrive au porte-parole d'Apple qui répond (et confirme) que tout est chiffré et donc qu'Apple ne pourrait même pas y accéder.

avatar r e m y | 

Facile... Apple n'a pas accès aux vidéos stockées sur HomeKit, sauf si on leur présente un mandat de justice et là, miracle, ils peuvent alors communiquer les vidéos.
(En fait toutes ces vidéos sont cryptées avec le même mot de passe: mandat )

Bon plus sérieusement, ces 2 déclarations d'Apple sont évidemment totalement contradictoires. Je suis toujours effaré de voir que des journalistes peuvent écrire ce genre de choses sans même se poser la moindre question... c'est quand même tout l'article qui du coup ne veut plus rien dire en donnant 2 infos contradictoires qui s'annulent l'une l'autre ! 🤔

avatar monsieurg33K | 

@winnipeg

Même question…

avatar une fleur | 

@winnipeg

Il n’y aucune ambiguïté dans l’article original.

« Others, most notably Apple, use end-to-end encryption for user video as the default setting, which blocks the company from sharing user video at all.

"HomeKit Secure Video is end-to-end encrypted, meaning even Apple cannot access it," a company spokesperson said. »

avatar David Finder | 

Ceux qui voient un message ambigu oublient que certaines caméras HomeKit ne prennent pas en charge HomeKit Secure Video, et que dans ces cas là, oui, Apple fournit les images si mandat il y a.

Je pense que l’ambiguïté vient de là.

avatar Krysten2001 | 

@David Finder

Ah oui juste.
Merci de l’explication :)

avatar une fleur | 

@David Finder

les caméras incompatibles avec HomeKit Secure Video ne stockent pas leurs données sur les serveurs d’Apple donc non

avatar flux_capacitor | 

@David Finder

Le souci c'est qu'il y a enregistrement du flux video chez Apple, sur iCloud, uniquement pour les caméras HSV…

Il y a donc réellement une contradiction de fond dans les propos d'Apple que les journalistes de tous médias ont relayé sans la relever.

• Si caméra Homekit non HSV : le flux n'est pas enregistré chez Apple, ils ne peuvent donc pas le partager, avec ou sans mandat peu importe, puisqu'ils ne l'ont pas en leur possession.
• Si caméra HomeKit Secure Video : le flux est bien chez Apple, mais chiffré de bout en bout, Apple prétend donc qu'eux même n'y ont pas du tout accès, mais en même temps… disent qu'ils le filent à la police si elle dispose d'un mandat.

Gros problème !

avatar une fleur | 

@flux_capacitor

non
Apple n’a jamais parlé de mandat, l’auteur de l’article invente et vous spéculez sur son invention

avatar anonx | 

Si Apple ne pouvait pas collaborer avec le gouvernement américain alors Apple serait interdite 🙂

avatar Krysten2001 | 

@anonx

Bien sûr que non. Si Apple ne sait rien fournir, elle ne fournit rien tout simplement.

avatar kasimodem | 

En fait il faut juste comprendre que de bout en bout ça veut dire une extrémité chez vous et l'autre au FBI, donc c'est vrai qu'Apple au milieu n'a pas accès lol

avatar JOHN³ | 

Les gens pensent vraiment que ce qui est sur leur iPhone est privé ?
Si il le faut, Apple partagera tout ce que vous avez.

avatar en chanson | 

Ils nous prennent pour des naïfs. Une boîte américaine serait au dessus du patriot act ? 🙄 🤔 🤣

avatar Krysten2001 | 

@en chanson

Si c’est chiffre de bout en bout. Patriot act ou pas, ils savent rien donner 🤨

CONNEXION UTILISATEUR