Une école ne peut plus éteindre ses lumières depuis 2021 à cause d'ampoules connectées

Pierre Dandumont |

C'est Ars Technica qui rapporte cette histoire, et elle permet de mettre en avant un précepte important si vous utilisez de la domotique : il faut toujours une solution de secours. En effet, une école de Minnechaug, dans le Massachusetts, ne peut plus éteindre les lampes qui éclairent les bâtiments depuis le 24 août 2021.

Le système bloqué sur allumé

Le problème peut faire sourire, mais le programme qui gère les 7 000 ampoules est bloqué depuis août 2021 en position allumée, avec la luminosité au maximum. Et ce problème n'est pas anodin : la facture d'électricité a évidemment explosé — alors que le système devait permettre à l'origine de faire des économies — et il empêche certaines activités. Il devient en effet impossible de réduire la luminosité pour regarder un film ou pour projeter une image sur un tableau blanc.

Les lampes restent allumées. (image Google)

Le système avait été installé il y a une dizaine d'années par une société qui a changé plusieurs fois de mains et qui appartient maintenant à une compagnie qui n'a pas accès aux anciens logiciels utilisés. La seule solution envisagée consiste donc à remplacer tout le système (ou à dévisser les ampoules au cas par cas), mais les nombreuses pénuries retardent ce changement. Le système aurait dû être remplacé en février 2022, puis en octobre 2022, mais il ne l'est pas encore.

Imaginez votre salon bloqué de cette façon.

Il faut une solution de secours

Cette anecdote rappelle encore une fois qu'une solution totalement connectée n'est jamais réellement une bonne idée. Si vous avez installé uniquement des ampoules connectées chez vous, nous vous conseillons d'essayer de garder un moyen d'éteindre les lampes sans passer par la partie connectée, que ce soit avec un circuit électrique indépendant qui ne coupe pas toute la pièce, ou tout simplement en laissant des interrupteurs physiques (quitte à les camoufler). Et cette maxime est encore plus importante quand vous équipez un bâtiment complet avec des milliers d'ampoules.


avatar byte_order | 

Au passage, l'actuel propriétaire qui clament qu'il n'a pas accès au logiciel, cela pose problème :
- soit elle a bien racheté la propriété intellectuelle de l'ancienne boite, et alors cela signifie qu'elle n'a pas vérifier la réalisation de cet achat
- soit elle n'a pas racheté la propriété intellectuelle mais juste sa clientèle, et alors, de facto, elle s'est foutu de cette clientèle
- soit elle a bien accès au logiciel, mais elle ne veut pas s'occuper de gerer le SAV dessus

Dans tous les cas, je ne trouve pas l'attitude de la nouvelle boite très bonne.

avatar scanmb | 

Au moins, ils ont la lumière partout,
Alors que d’autres n’ont pas la lumière dans toutes les pièces …

avatar vince29 | 

C'est moi ou bien cela n'éclaire rien du tout en fait ?
On est en pleine journée. Il y a une importante surface vitrée et on n'y voit goutte.

avatar pocketalex | 

la blague ... ils ont pas un tableau électrique ? avec des disjoncteurs dédiés aux lignes luminaire ?

je sais pas moi, c'est la base

avatar debione | 

@pocketalex:

Les lumières dans un bâtiment sont rarement sur une seule ligne...
La norme est plutôt de faire par secteur, et quand tu amènes une ligne dans le batiment A, tu y branches et les lumières et les prises... Tu ne t'amuses pas à tirer deux lignes...
Un peu comme dans les appartements, tu as le disjoncteur sud/nord pour tout ce qui est lumière et prises, et des disjoncteurs (plus costaud en ampère) dédiés à la cuisinière/machine à laver...

Et le truc, c'est qu'excepté remettre un système "à l'ancienne" (minuteurs + interrupteur normaux), si ils veulent rester sur un système connecté, ils seront obligé de refaire l'entièreté du système électrique pour ne pas risquer un même problème à l'avenir.
Le connecté à simplement été rajouter comme cela au système standard, alors qu'il réclame un système indépendant (et du coup devient vraiment hyper cher)

avatar barbe | 

@Debione : c'est tout à fait ce qu'ils semblent expliquer. C'est géré par zone et on ne sait pas s'il n'y a pas du matériel critique - chambre de réfrigération, matériel scientifique - qui ne peut être coupé (il s'agit d'une High School)

avatar pocketalex | 

@debione

j'ai une maison (5/6 pièces) et j'ai 3 ou 4 lignes pour les luminaires, donc j'imagine bien qu'une école doit en avoir beaucoup plus, c'est sur que c'est pas UNE ligne...

avatar r e m y | 

En France la norme NF C15-100 impose de séparer les lignes "prises" et les lignes "éclairage". Mais j'ignore ce qu'il en est ailleurs et notamment aux USA.

avatar fabiendirect | 

Le poison domotique n’a pas fini de frapper…

avatar Krocell | 

En même temps il n’y a que les américains pour avoir une confiance aveugle dans la technologie. Et personne n’a eu l’idée d’utiliser le disjoncteur pour couper le jus directement à la source à défaut d’avoir des interrupteurs ? Les techniciens de services qui sont sur place dans les écoles devraient être capable de débrancher un fusible…

avatar debione | 

@Krocell:
Débrancher un fusible veut dire couper tout ce qu'il y a sur la ligne... Prises y comprises (donc plus d'ordi/serveur etc ).
Le problème a été à la conception je pense, le système électrique a été posé de manière standard (lumières + prises sur une même ligne) alors qu'avec le connecté il faudrait presque un disjoncteur par pièce uniquement pour la lumière...

Après je pense que certains secteurs peuvent être débranché et le sont, on a pas toutes les infos non plus ;)

avatar Vanton | 

@debione

T’es sûr de toi ?

Normalement, en France du moins, et dans la construction individuelle, prises et éclairage ne sont jamais sur les mêmes lignes ! Et ce depuis des décennies. Sur le tableau électrique il est donc très facile de couper l’éclairage sans toucher aux prises.

avatar debione | 

@Vanton:

Ah ben en Suisse du moins (et ils viennent de remettre aux normes dans mon appartement), tous mes appartements ont toujours eu cette configuration, à savoir lumières et prises d'une pièce (ou plus souvent d'un secteur nord/sud/est/ouest) sur la même ligne (sauf pour les prises 380V qui ont leurs propres disjoncteurs). Cela permet en fait de ne pas tirer deux lignes en parallèle et de les sous-exploiter (tu ne tires jamais 15-20 ampères dans une pièce et encore moins avec de l'éclairage).
Les écoles que j'ai fréquentée avait aussi ce système, es prises d'une classe/séries de classes et les lumières étaient sur une seule ligne.

avatar r e m y | 

Oui en France c'est la norme NF C15-100 qui oblige à séparer prises et éclairage. Mais c'est peut-être différents aux USA.

avatar Vanton | 

Vous auriez pu prévenir avant MacG ! 😄

Mon mec vient de faire retaper sa nouvelle maison tout en connecté Legrand !

Comme il voulait limiter les saignées dans les murs c’est la solution qu’a proposé l’électricien…

Les plafonniers sont donc connectés et raccordés à des interrupteurs sans fil. J’espère que ça sera durable…

avatar Mac13 | 

D'où il serait nécessaire de rendre universel ces systèmes domotiques...
Et puis il faudrait développer un système de domo-électronique à travers d'un tableau central pour commander via "CPL" les appareils reconnus.

Ex : quand je branche un lave linge dans une prise secteur et le tableau central le reconnaît et attribue tel quel dans le système domotique.
Quand je branche des lampes et un ventilateur sur multiprise simple branchée sur un secteur, c'est reconnu pareil.

Ça permet d'économiser la consommation wifi des appareils actuellement en veille...

avatar AnaDarius | 

Mais ?… Un disjoncteur sur le tableau et au moins ils éteindront la nuit pour rattraper la consommation de journée non ? Pourquoi « remplacer » la totalité du système ? Il y a bien une solution mais elle n’a peut-être pas été trouvée… Ça me parait assez fou de ne rien pouvoir y faire, à part changer la totalité des ampoules.
Ce qui représente sûrement une belle somme à sortir… Strange.

avatar Enzo-Lyon | 

Le problème est encore plus grave avec les stores connectés, bloqué en fermeture, empêchant les gens de sortir. Et cela existe depuis très longtemps, et même bien avant la domotique.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR