Apple et IBM signent un accord mondial autour d'iOS

Florian Innocente |

Apple et IBM ont annoncé un partenariat autour de solutions professionnelles pour les iPhone et iPad. IBM va proposer en exclusivité des applications d'entreprise pour iOS et des services dans le nuage adaptés aux produits iOS. Le groupe va également s'occuper de vendre des iPad et iPhone directement à ses clients, assurer leur déploiement et le support technique.

L'ensemble est réuni sous l'appellation « IBM MobileFirst for iOS ». Un site web détaille ce partenariat qui comprend les éléments suivants :

  • un ensemble de plus d’une centaine de solutions d’un nouveau type adaptées à différents secteurs d’activité, dont des apps natives spécialement conçues pour l’iPhone et l’iPad ;
  • des services dans le nuage d’IBM optimisés pour iOS, notamment dans le domaine de la gestion d’appareils, la sécurité, l’analyse de données et l’intégration d’appareils mobiles ;
  • une nouvelle offre d’assistance AppleCare adaptée aux besoins des entreprises ; et
  • de nouvelles offres packagées d’IBM pour l’activation, l’approvisionnement et la gestion d’appareils.
Ginni Rometty et Tim Cook - crédit Apple/Paul Sakuma

La présidente et PDG d'IBM, Ginni Rometty, a déclaré dans le communiqué de presse « Les solutions mobiles, associées aux phénomènes des données et du cloud, transforment l’activité des entreprises et notre industrie de manière historique, en permettant aux gens de réinventer leur travail, des secteurs d’activités et des métiers »

Elle parle d'une alliance avec Apple qui visera tous les clients d'IBM à travers le monde « [l'alliance] va accentuer notre dynamique en fournissant ces innovations à nos clients du monde entier, en exploitant la position de leader d’IBM dans le domaine de l’analyse de données, du cloud, des logiciels et des services. Nous sommes ravis de faire équipe avec Apple, dont les innovations ont transformé nos vies de façons qui semblent désormais aller de soi, mais dont on ne pourrait plus se passer. Notre association apportera une transformation tout aussi radicale au mode de fonctionnement des employés, des sociétés et de secteurs d’activité entiers. »

Apple et IBM, poursuit le communiqué, vont réaliser des logiciels et adapter des services pour les secteurs de la vente en magasins, la banque, le tourisme, les transports, les télécommunications et l'assurance. Les premiers outils verront le jour à l'automne prochain et tout au long de 2015.

IBM assurera sur les sites de ses clients les opérations de SAV 24h/24 et 7 jours sur 7 dans le cadre d'un contrat AppleCare spécial entreprises. Autre terme de l'accord « IBM inaugure IBM MobileFirst Supply and Management pour l’approvisionnement, l’activation et la gestion d’appareils iPhone et iPad, avec options leasing »

Tim Cook a insisté sur la nouvelle dimension offerte aux utilisateurs iOS par cette alliance «  Pour la toute première fois, nous plaçons les célèbres solutions d’analyse de données massives d’IBM à portée de main des utilisateurs d’iOS, ce qui ouvre de nouvelles perspectives commerciales pour Apple. C’est une nouveauté déterminante dans le monde des solutions pour l’entreprise, que seuls Apple et IBM sont en mesure de proposer. »

Apple et IBM ont une longue histoire commune faite de hauts et de bas, entre les processeurs PowerPC qui ont longtemps animé les Mac ou les projets logiciels tombés à l'eau comme le système d'exploitation Taligent destiné à remplacer Mac OS ou OpenDoc visant à redéfinir complètement le concept des applications.

L'accord annoncé aujourd'hui est significatif par la qualité de ses signataires et par son caractère exclusif. IBM va souffler en priorité et en exclusivité dans les voiles d'iOS, plutôt que celles de ses concurrents.

Lors de sa dernière conférence développeurs, Google avait mis l'accent sur l'adéquation d'Android avec le monde de l'entreprise. Hier, BlackBerry a publié un billet où il s'efforce de rappeler son ancienneté dans le domaine de l'entreprise face au prochain iOS 8. Apple ayant mis en exergue des nouveautés pour les pros dans son nouveau système lors de la WWDC. Force est de constater que cette annonce enfonce un coin dans ces efforts. Apple n'a pas signé avec une petite startup spécialisée PME/PMI, mais avec le géant IBM. Un soutien de poids après celui de Microsoft qui a réservé à l'iPad la première mouture de la version optimisée pour tablettes de sa suite Office.

Par le passé, les patrons d'Apple ont plusieurs fois expliqué que leurs produits entraient dans les entreprises via les utilisateurs plutôt que par des décisions venues du sommet de la pyramide ou au sein des directions informatiques, hostiles par nature.

Avec ce partenariat, Apple confie en quelque sorte les clefs à IBM. Charge à Big Blue de pousser les produits d'Apple chez ses clients, dans un univers qu'il connaît parfaitement et où son expertise est reconnue. L'approche est pragmatique, Apple laisse la partie la plus difficile et la plus ingrate du travail à son partenaire. La Pomme réserve ses efforts à ce qu'elle sait faire : améliorer ses matériels et son OS.

IBM, dans le communiqué, avance le chiffre de 100 000 consultants à sa disposition au sein de son réseau de partenaires dont 5 000 spécialisés dans les outils mobiles. Apple a 80 000 employés à travers le monde, cela donne une idée de l'importance du renfort qu'elle vient de recevoir. On ne pense pas immédiatement à l'entreprise lorsqu'on cite Apple, on ne pense qu'à elle lorsqu'on entend parler d'IBM… Sur le papier le rapprochement semble parfait, à voir dans la pratique.

avatar   aurel917 | 

Sachant qui IBM équipe la plus part des magasins pour les terminales de payement c'est bien ça :D ! Bientôt des iPads en caisse de supermarché ?

avatar   bibi81 | 

Non le leader mondial des terminaux de paiement ce n'est pas IBM, et une tablette ou un smartphone ne peut pas être utilisé comme terminal de paiement, ce n'est pas assez sécurisé (en tout cas ça ne peut pas demander un code PIN au mieux juste lire la piste magnétique mais ça serait revenir à l'âge de pierre du paiement).

avatar   os-app92 | 

@aurel917 :
Non c'est Ingenico (Français) et Verifone (Américain)
Et on dit "terminaux" au pluriel, triple buse.

avatar   babgond | 

Big blue et Apple ?
On n'est pas le 1er avril ?

avatar   Strix | 
avatar   Ginger bread | 

@babgond :
Grav ca ferait rire steve jobs..

avatar   Jackdu59 | 

C'est intéressant, travaillant chez Big Blue, on ne voit rien passer a part des Lenovo inintéressants, lents et... Des téléphones portables des années 2000. J'ai hâte de voir ce que ça peut donner.

avatar   MatMac59 | 

Apple + IBM ? Steve doit se retourner dans sa tombe ...

avatar   nono68200 | 

Ce genre de commentaire débile commence réellement à agacer... Le monde change, et Steve Jobs n'a plus son mot à dire.

avatar   lmouillart | 

Surtout qu'il a été le premier à aller voir IBM pour créer un processeur révolutionnaire pour ses machines.

avatar   damiendu83600 | 

@MatMac59 :
Tu sais Steve jobs était pragmatique comme type. Il aurait applaudit un tel partenariats.

Ne suivez pas les dogmes.

Les ennemis d'hier sont vos alliés d'aujourd'hui.

avatar   Strix | 

@MatMac59 :
L'Alliance AIM, ça te parle ? ;)

avatar   Vanton | 

@MatMac59 :
Oui et non... C'est quand même une belle victoire pour Apple que d'arriver à un partenariat donnant donnant avec son ancien ennemi

avatar   iRobot 5S | 

@MatMac59 :
Il y a déjà eu Intel

avatar   MatMac59 | 

Mais ça va apporter des ventes en plus quand même :)

avatar   lmouillart | 

C'est une excellente nouvelle, cela va permettre à Apple de passer par une entreprise qui connaît les entreprises, qui les aide à croître de manière solide et pérenne.

IBM va pouvoir s'appuyer sur des solutions robustes et homogènes.
J'espère qu'IBM va permettre à Apple de s'accaparer des solutions types knox que l'on trouve chez la concurrence.

avatar   mightymini | 

je vous conseille vivement la série HALT AND CATCH FIRE diffusé sur AMC :-) pour ce qui est d IBM ( international business machine )

avatar   jackhal | 

Je viens de regarder le pilote suite à ton message, ça s'annonce très très bien.
Cerise sur le gâteau, la sélection musicale du pilote est impeccable.

avatar   f3nr1l | 

Étrange ironie du sort. Les deux partenaires historiques de MS mangent dans la main d'Apple: IBM ET Intel.
Microsoft lui même sort la suite office sur ipad.
Apple is doom.... ah ben non.

avatar   f3nr1l | 

Sachant le temps que peut mettre ce genre d'accord à être signé, je me demande si l'abandon des Xserve n'est pas lié.

avatar   pat3 | 

@mattmac
C'est quand même Steve qui avait invité Bill Gates sur grand écran lors de son premier Keynote de retour chez Apple pour annoncer que M$ investissait quelques millions de dollars dans Apple.
C'est le même Steve qui a annoncé le passage chez Intel (si t'étais Mac à l'époque, la nouvelle avait fait l'effet d'un tsunami).
Bref, Steve, il était pragmatique, surtout après son retour chez Apple.

avatar   @MathieuChabod | 

IBM c'est pas juste Big Blue.
PowerPC, ça ne vous dit rien ? Réfléchissez avant de dire des trucs pareils ...

avatar   melaure | 

Tout a fait Steve a appris beaucoup de ses deux gros echecs. D'un autre coté c'est grâce a ça que le Mac n'est plus qu'un simple PC ...

avatar   pat3 | 

Pour moi c'est une très grande nouvelle qui annonce une percée d'Apple dans les entreprises, avec un intermédiaire hyper rodé à cet exercice. Reste à savoir si Big Blue résistera longtemps aux sautes d'humeur de la diva Apple, ou si la diva va mettre de l'eau dans son vin…

avatar   Martin_a | 

Et un petit tweet de Phil Schiller pour fêter ça ! Je parie mon iPad que c'est une idée de Cook... Et une brillante !!! :-)

avatar   Armas | 

Ah ah ah, l'icône de toute une ggeneration qui s'effondre et qui motre a quel point Apple a changé, incroyable il y a 20 ans.

avatar   Almux | 

Heu! Il faut relire ton histoire et ne pas te baser sur les cancans des forums…

avatar   boubloux | 

Ça annonce de superbe application spécialise pour les pro !! Ça me fait plaisir d'en terminer avec le bricolage et de passer au chose sérieuse

avatar   BooBoo | 

Ha non, ils ne vont pas nous mettre Lotus Notes sous iOS...

avatar   Mr. THZ | 

J'ai eu un coup au cœur en voyant le titre, et le  IBM !
Omg ! :O

avatar   John Maynard Keynes | 

Amusant les gardiens auto-proclamé de l'orthodoxie Jobsienne qui comme souvent disent n'importe quoi :-)

Steve Jobs lui même signa en 1989 un accord avec IBM alors qu'il dirigeait NeXT afin qu'IBM propose NeXTStep sur les RS/6000.

L'accord ne fût pas très profitable, mais c'est une autre histoire.

Et au passage, je vous rappel que l'actionnaire principale de NeXT hormis Jobs était Ross Perot un ancien d'IBM qui avait construit EDS et qui n'incarnait en rien une vision hippie de l'informatique :-)

Bref Jobs n'a jamais était dogmatique dans ses alliances et ses partenariat comme certains secteur à la vue courte qui croyant défendre Jobs ne font que salir sa mémoire avec l'étroitesse de leurs visions.

avatar   RDBILL | 

IBM va souffler en priorité et en exclusivité dans les voiles d'iOS, plutôt que celles de ses concurrents.

Ça pourrait bien changer clairement la donne en entreprise et ENFIN permettre à Apple d'y prendre la place qu'elle mérite et qu'elle n'aurait jamais du perdre depuis les années fin 70 début 80 ou Apple était LE géant de l'informatique égal d'IBM, (Industrial Business Machines) et Microsoft.... inexistant !

avatar   John Maynard Keynes | 

@RDBILL

depuis les années fin 70 début 80 ou Apple était LE géant de l'informatique égal d'IBM

Tu plaisante là ?

Sur la période que tu sites Apple était en terme de business un nain de jardin en comparaison avec IBM sur tous les critères classiques (CA, Résultats, Capitalisation ...)

PS : Juste pour fixer un repère l'IPO d'Apple c'est fin 1980 ;-)

avatar   Almux | 

J'imagine que cela justifie aussi l'arrivée d'une borne iBeacon made by Apple… Apple a toujours eu une vision multiple et il est rare qu'on puisse simplement isoler chacune des décisions prises. Apple se fait des plans très complets. Samsung et les autres (Google mis à part) ne font que suivre la demande commerciale.

avatar   RDBILL | 

Enfin, si IBM bénéficie encore d'une image de sérieux et de géant mondial de l'informatique il ne faut pas oublier que la Sté en est passé par des heures difficiles et par la cession totale de toutes ses activités PC, imprimantes etc à Lenovo...
Et que si elle a à ce prix payé son retournement salutaire, le CA du groupe en avait pris lui aussi un bon coup sur la tête. La marge et la rentabilité aussi mais dans une moindre mesure tant il était déjà compliqué à l'époque de gagner de l'argent en fabricant de simples PC de base en ce début de l'ère post PC...
Ce recentrage d'IBM sur les services et le Cloud lui a été salutaire et d'autres comme HP lui ont plus ou moins emboité le pas...

avatar   John Maynard Keynes | 

@RDBILL

Relis ou lis Lou Gerstner et son Who Says Elephants Can't Dance?

avatar   zako93s | 

@Darth Philou :
Agree. Protocol EAS via Traveler

avatar   doogy | 

Tim Cook avait tout prévu, on sait maintenant par quoi sera gérer les nouveaux moyens de paiements d'Apple. Le domaine de l'entreprise sera fortement privilégié grâce à ce partenariat, j'espère que Blackberry comprendra qu'il faudrait arrêter de parler trop vite et de tirer des conclusions hâtives.

avatar   Almux | 

C'est exactement la première chose à laquelle j'ai pensé en lisant l'article!
;)

avatar   showbiz787 | 

Bye bye micromou

avatar   Almux | 

Clairement un sacré coup à encaisser (pour les talons d'argile du géant): une coup de poignard dans le DOS, en quelque sorte… ;D

avatar   joneskind | 

Je rêve ou c'est un évènement historique ?

Parce que, dans le genre entreprise qui a opéré une transformation aussi spectaculaire que réussie dans le domaine de la grosse grosse entreprise, IBM se pose là aussi vrai que le marteau tape l'enclûme.

Je suis vraiment très très surpris de ce partenariat mais plutôt réjoui

avatar   Eiffel21 | 

@joneskind

Derrière ce partenariat il y a peut être plus que ce qui est dit dans l'article. IBM a annoncer investir 3 milliards dans le développement de nouveaux processeurs en 7 nm et ça peut fortement intéresser Apple pour remplacer les processeurs Intel. Alors que tout le monde pense que des ARM prendront place dans de futurs Macs, ce sera peut être des processeurs IBM comme dans le passé les Power PC …
On verra bien !

http://www.zdnet.fr/actualites/ibm-va-investir-3-milliards-de-dollars-da...

Perso, je ne crois pas à des ARM dans un Mac, ils ne seront jamais assez puissants !

avatar   rikki finefleur | 

Il est comme même assez étonnant de voir une entreprise se lier avec une entreprise qui s'enorgueillit du big data.. Ou du traitement massif de données.

Au fait quelles données ?

avatar   Gbolou | 

@pat3

Le fond du problème avec Microsoft n'était pas qu'effectivement
Microsoft injecte de l'argent dans Apple, mais au vu de la scène durant cette MacWorld, des arrangements secret se sont fait entre Microsoft et Apple pour éviter au premier sous des procès que Apple pouvait à cous sur gagner contre Microsoft à cette époque. On parlera entre en autre du contrat liant ces deux entreprises afin que Microsoft puisse faire des suites de Word et de Excel exclusivement pour Apple, contrat que Microsoft n'a pas honorer à l'époque et qui a failli lui coûter la vie. Grace a cet arrangement tout le monde pensait que c'était Microsoft qui venait sauver Apple mais en réalité ces deux ennemies jurées se sont serrées les coudes.

avatar   manuinbangkok | 

En relisant l'article j'ai vu "en exclusivité".
IOS seulement donc, pas Android ni Windows Phone (ni BlackBerry bien entendu)
C'est juste énorme.

avatar   lmouillart | 

C'est le programme : IBM MobileFirst for iOS qui est exclusif à iOS. Il y a d'autres solutions neutres, ou liées à d'autres partenaires.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR