Interview : l'accord Apple/IBM, « une très bonne nouvelle »

Anthony Nelzin-Santos |

En s’alliant avec IBM, Apple entend prendre racine dans le milieu de l’entreprise pour le « transformer ». Mac, iPhone, iPad et même Apple TV sont pourtant déjà présents dans les petites entreprises comme dans les grandes multinationales, autant sous l’effet du BYOD que grâce à des sociétés de services. La place de ces prestataires est-elle remise en cause par l’accord entre Apple et IBM ? Réponses de Thomas Kunetz et Olivier Capelle, ingénieur système et directeur des ventes France/Benelux chez JAMF Software, un fournisseur de solutions d’administration de produits Apple en entreprise.

MacGeneration — L’iPhone et l’iPad sont déjà fort utilisés en entreprise. Qu’est-ce que l’initiative MobileFirst va apporter de plus ?

JAMF Software — Avec plus de cent ans d’expérience, IBM est bien placée pour aider les clients à trouver de nouvelles utilisations des iPhone et des iPad. L’efficacité d’IBM rencontre l’agrément d’utilisation des produits Apple. Les applications de veille économique et métier proposées dans le cadre de l’initiative MobileFirst offrent de très grandes possibilités aux entreprises. Cela va permettre aux bonnes entreprises et aux bonnes personnes de trouver les bonnes applications au bon moment.

IBM apporte, en quelque sorte, une caution institutionnelle à Apple. Lorsque IBM dit : « utilisez un iPhone et nos solutions », les entreprises suivent ?

Les entreprises choisissent souvent des solutions qui peuvent être mises en place — et donc être productives — le plus rapidement possible. Les salariés sont de plus en plus frustrés de devoir utiliser des appareils et des solutions qui leur sont imposés, et qui ne sont pas toujours les outils les plus adaptés à l’accomplissement de leurs tâches.

Les salariés sont aussi des utilisateurs, qui devraient pouvoir s’offrir le luxe de choisir l’appareil le mieux adapté à leurs besoins, et ceux qui le font choisissent de plus en plus souvent les produits Apple. Ils doivent également pouvoir choisir des solutions qui leur permettent de répondre aussi bien à leurs objectifs professionnels que leurs besoins personnels.

Qu’il s’agisse d’IBM ou d’un autre, une chose est sûre : c’est cette capacité à choisir qui permet aux effectifs mobiles modernes de créer de meilleures entreprises, plus productives et plus imaginatives.

Qu’est-ce qu’un accord comme celui-ci signifie pour une société comme JAMF Software ? Est-ce que cela va vous permettre d’attirer plus d’attention sur les services que vous offrez actuellement, ou est-ce que vous allez vous retrouver en concurrence directe avec Apple et son partenaire privilégié ?

Il s’agit d’une très bonne nouvelle pour JAMF Software. Nous pensons que JAMF Software va continuer à développer sa position de leader du secteur en tant qu’expert de choix lors du déploiement d’appareils Apple en entreprise.

Voici encore une autre preuve qu’Apple est prête à se développer au sein du monde de l’entreprise et qu’elle est en train de gagner sa place en tant que plateforme professionnelle. Ce partenariat vise à aider les entreprises à réussir à utiliser la meilleure plateforme au monde. Celui-ci permet de créer un environnement plus solide autour de la plateforme Apple, ce qui va accélérer l’adoption de ses produits dans le monde de l’entreprise.

Depuis plus de douze ans, JAMF Software aide les entreprises à libérer la puissance des produits Apple dans le but de garantir aux salariés des appareils sécurisés et mis à jour afin d’optimiser les résultats à tous les niveaux. Un plus grand nombre d’entreprises va tirer profit des avantages offerts par Apple grâce à cet accord, et donc potentiellement se tourner vers des experts comme JAMF Software.


avatar joneskind | 

L'article est un peu court, c'est dommage.

avatar Dv@be | 

J'adore le logo

avatar Birthofaguru | 

Dommage que l'esprit critique existe de moins en moins dans les interviews

avatar joneskind | 

@Birthofaguru

À moins que tu ne développes un peu plus ton point de vue, il n'a pas l'air d'exister plus dans les commentaires.

avatar Mathias10 | 

JAMF software leader.... Leader de rien du tout ou bien leader dans leur rue.
Sur les solutions BYOD apple (et potentiellement via IBM), c'est capgemini qui est en tête en consulting comme en delivery et dans toute l'Europe.

L'erreur n'est pas acceptable

avatar Xalio | 

Chacun pense ce qu'il veut... Cap: Leader? Consulting => Pas de leader clair à mon sens et Delivery => Rarement vu en short list d'AO....

By the way côté software Airwatch, MobileIron, Citrix, Good Technology, IBM => Les leader.

Côté Gestion Mac et Education JAMF fait parti des grands en effet!

avatar malcolmZ07 | 

Dire que je lisais cet aprem sur frandroid qu'apple était fichu et ne vendait plus sur l'article de bose qui attaque beats. Ils vont devenir de plus en plus incontournable avec cet accord

avatar Manu | 

Cet accord permet à Apple de confirmer sa pénétration en Entreprise dans le choix des solutions de mobilité. J'ai vaguement l'impression que ce sera clairement le positionnement de l'iPhone 6 'phablette'. qui sera estampillé officieusement ' for Enterprise' . En outre l'arrivée de Swift va accélérer le développement sur les plateformes iOS en Entreprise.

avatar rikki finefleur | 

Si on pouvait éviter les publi -reportages.
Encore en plus il y a vraiment des phrases vraiment d'un ridicule.
Certainement dites par Mr le directeur des ventes.

Et en plus il s’emmêle les pinceaux sur le fond..
Il prone le fait que les employés puissent choisir leur matériel, tout en soulignant l'accord avec IBM-Apple, qui de fait ne laisse le choix qu'entre un matériel Apple et Apple...
Bref laissons les directeurs de vente faire le camelot..mais dans leur pré-carré, avec leur phrases "parfois ridicules" toutes faites et préparées..

PS : Au fait comme JAM n'a pas cent ans d’expérience, peut etre que JAM n'a pas assez d’expérience pour réussir ces projets ??

CONNEXION UTILISATEUR