App Santé : où sont les règles ?

Mickaël Bazoge |

La richesse de mesure de l'app Santé est épatante : on y trouve de tout, du volume expiratoire forcé au sélénium, en passant par la pression artérielle et l'indice de perfusion périphérique. Le « quantified self » ne se mesure cependant pas qu'à cela, ou au nombre de pas ou de calories dépensées. Plusieurs utilisatrices s'interrogent sur l'absence notable dans l'application Santé de la fréquence des menstruations. Sur Twitter et dans la communauté du studio BioWink, où on édite Clue - Suivi des règles [1.5.0 – Français – Gratuit - BioWink GmbH], de nombreuses discussions ont lieu concernant l'impossibilité de suivre et de prédire les cycles des règles.

Cliquer pour agrandir

« Je ne pense qu'Apple soit très au courant du suivi des règles en particulier », nous explique Lisa Kennelly, gestionnaire de communauté pour Clue. « Quand HealthKit est apparu il y a quelques mois, notre développeur iOS principal s'est immédiatement rapproché d'Apple pour voir avec eux comment nous pourrions intégrer notre suivi du cycle menstruel ». Si Apple s'est montrée réceptive à l'idée, l'intégration de données comme les périodes d'ovulation ou la durée des règles n'est donc pas de la partie. « Mais nous savions [que ces données] ne seraient pas intégrées dans la première version de l'application Santé ». Ce qui laisse à penser qu'elles pourraient l'être dans une prochaine mouture.

Mais Apple pourrait aller plus loin. « Je verrais bien une section appelée "Médecine de la reproduction" qui pourrait suivre l'activité sexuelle, la fertilité et la grossesse ». Un véritable défi pour une Pomme qui s'est toujours montrée très prudente, voire prude, dans ce domaine. Il y a là « un grand défi culturel », admet Lisa, « de parler autour et du marketing autour du sexe et de la médecine de la reproduction sans sensationnalisme, mais qui soit orienté à la manière d'Apple ».

L'application Clue s'intègre toutefois d'ores et déjà dans Santé pour la mesure de la température du corps (une donnée qui permet de déterminer l'ovulation). Plus généralement, HealtKit et l'app Clue ne se concurrencent pas (ce qui est de toute manière le cas aujourd'hui). « Cela permet surtout à nos utilisateurs de prendre en charge leurs données (…) Clue bénéficie de cet écosystème, et l'utilisateur gagne de l'ouverture et de l'autonomisation », conclut Lisa.

Même si Apple a fait appel à de nombreux intervenants pour imaginer l'application Santé et la plateforme HealthKit — y compris des médecins —, le cycle menstruel a donc mystérieusement échappé à la vigilance des ingénieurs de la Pomme (qui sont majoritairement… des hommes). Les règles peuvent aussi être un problème de santé.

avatar iJoke | 

J'ai un nom : iMenstru

avatar iJoke | 

Jour 1 : douleurs
Jour 2 : suceptibilité
Jour 3 : règles douloureuses pour l'entourage
Jour 4 : impatience et sod....

Je sors, pardon mesdemoiselles, le sexisme ci-dessus n'est pas à prendre au premier degré.

avatar bugman | 

@iJoke :
Pour le jour 2 généralement ça dure plus longtemps !

PS : Pas la peine de voir rouge pour la pointe d'humour, également. ;)

avatar alouette22 | 

Mesdemoiselles ? Quelles mesdemoiselles ?
Rédacteurs comme commentateurs, je ne vois ici que des représentants de la gente masculine.
Une histoire de public cible, hein...

avatar Adrienhb | 

C'est un détail, mais c'est la "gent masculine" et quand on le dit à haute voix, on ne prononce pas le "t".
Gente existe, mais c'est le féminin de l'adjectif gent, qui veut dire gentil.

Pour revenir au sujet et répondre au sujet: ben on peut quand même espérer qu'un jour les hommes s'intéressent à ces questions... parce que si vous souhaitez un enfant, c'est le genre de trucs qui aide.

avatar Olivenere | 

Je pense que 90% des lecteurs de McG sont des hommes, mais merci pour cet article ! On s'y attend pas forcément en venant ici.

C'est vrai que ce genre d'utilisation aurait sa place dans Healthkit, même si les apps actuelles font déjà le boulot (dixit ma femme...), ça fait un peu macho de ne pas l'avoir intégré.

avatar John Maynard Keynes | 

C'est parti pour la déferlante des gros sexistes, phallocrates, bien lourds et fier d'eux même :-)

avatar negaca | 

Oui enfin justement, dans les dosages sanguins : il y a pas grand chose de médicalement intéressant...
La selenémie on s'en fout un peu ! Pareil pour la biotinémie ...
Rien que la numération/formule sanguine elle est ou ? Ça c'est utile et utilisé par des médecins...
Le ionogramme plasmatique et urinaire ? Le bilan hépatique ?

Tout ça c'est du vent tant qu'il y a pas les choses qui intéressent les médecins ...

Le seul truc utile c'est le suivi de la glycémie capillaire.

avatar steveenkil | 

Un gros manque qui touche une bonne partie de la population, c'est le suivi sanguin de l'INR afin d'adapter ses anticoagulant

avatar guigus31 | 

C'est un peu dommage de mettre 50% de la population en marge. Apple aurait pu intégrer le minimum en la matière, même si en effet beaucoup d'apps le font déjà.

avatar alouette22 | 

@guigus31 :
Car bien entendu, 100% de la population utilise iOS 8.

avatar laurenzobiato | 

Mon épouse a un iPad et donc problème car pas de centre de santé

avatar heret | 

l'App santé, ça me fait penser à ça : http://phortail.org/blagues/medecins-0557.html
dsl...

avatar Tomtomrider | 

J'aime bien le titre moi je ne l'avais pas vu venir.

avatar iPekka | 

@Tomtomrider :
Oui une fois de plus le titre est une vraie perle ! Bravo MacG !

avatar Forza Alfa | 

Que pensez vous de la fiabilité de la distance parcourue? Cela me paraît énorme et exagéré non?

avatar joneskind | 

C'est vrai que c'est un peu dommage d'avoir "oublié" d'intégrer le cycle menstruel dans l'app santé.

Ça pourrait aider les têtes en l'air à éviter de passer par des moyens de contraception trop invasifs, de savoir quand c'est open bar ou quand il vaut mieux mettre un caoutchouc... Parce que la pilule c'est pratique pour nous les hommes mais c'est quand même une sacrée saloperie pour les femmes - même pour celles qui l'a supportent bien.

Allez Apple, un petit effort !

avatar 0MiguelAnge0 | 

Imaginez les reactions des fachos et autres militants cinglés qui militent contre l'avortement et le contrôle de naissance si Apple avait 'pondu' cela?!

Ce n'est pas d'efforts qu'Apple a besoin mais de courage.

iPhone doit être un produit fédérateur, ne fâchant personne, desespérant lisse, cf leur intolérance à tout ce qui touche la sexualité dans l'Apps Store ou iBook Stores...

C'est le prix à payer pour s'assurer des revenus trimestriels confortables...

avatar rondex8002 | 

Mouais. Si encore c'était le seul oublie. Mais quand je vois certains types de dosage présent, et tous ceux qui manquent, j'ai du mal à croire qu'Apple a fait Appel à du personnel médical. Pour le moment, cette app santé, c'est un peu tout et n'importe quoi !

avatar rondex8002 | 

Mouais. Si encore c'était le seul oublie. Mais quand je vois certains types de dosage présent, et tous ceux qui manquent, j'ai du mal à croire qu'Apple a fait Appel à du personnel médical. Pour le moment, cette app santé, c'est un peu tout et n'importe quoi !

avatar bbtom007 | 

Je pensais que ça durait 3 semaines ! On m'aurait menti !? Grrr !!!

avatar Silverscreen | 

Casse-gueule la gestion des cycles : pour peu que certaines se basent dessus pour une méthode de contraception et c'est des procès assurés. Quitte à mettre les cycles menstruels, pourquoi pas l'état des glaires cervicales ou le taux d'oestrogènes etc... ?

avatar Bigdidou | 

@Silverscreen :
"Casse-gueule la gestion des cycles : pour peu que certaines se basent dessus pour une méthode de contraception et c'est des procès assurés."

Mais, non, mais non.
Sans la méthode Ogino, on serait un paquet à pas être sur cette Terre... :D

On utilise plus la surveillance de la température au cours du cycle comme méthode de contraception, mais pour l'inverse, à savoir quelle est la fenêtre optimale (si je puis dire) pour tomber enceinte.

avatar Silverscreen | 

@miguelange

Heu Apple n'est pas spécialement prude avec l'iBooks store. Ça concerne juste iTunes...
Des livres érotiques, t'en trouve plein sur l'iBooks Store...

avatar ToM03 | 

Je comprends rien à cette appli, elle est pas du tout intuitive. Je la trouve parfaite dans mon dossier poubelle.

avatar bbtom007 | 

@ToM03 :
C'est pour les fans de stats et d'objets connectés (bracelets, balance) ou regime (myfitnesspal) qui mettent à jour les applis éditeurs pour alimenter l'appli santé.

avatar ToM03 | 

Oui, dans l'absolu en recherchant sur internet j'ai pu trouver des infos. Mais de base Apple ne communique rien sur son App, faut limite deviner pour comprendre que des données sont importées par des applis tierces. L'utilisateur lambda doit se dire wtf c'est quoi cette m**** cette appli et puis poubelle

avatar bbtom007 | 

Il lui manque une apple watch

CONNEXION UTILISATEUR