Apple interdit de stocker des données HealthKit dans iCloud

Stéphane Moussie |

La subtilisation et la divulgation de photos privées de célébrités, opérées sans exploiter de faille de sécurité mais en « [ciblant] les identifiants, mots de passe et questions de sécurité » selon Apple, a remis sur le tapis le sujet de la confidentialité des données personnelles. Et si plutôt que (ou outre) ses photos coquines, c'était toutes ses données médicales qui étaient dévoilées au grand jour à cause d'un bête piratage de compte iCloud ?

Apple a justement mis à jour dans la nuit les guidelines de l'App Store concernant HealthKit, son ensemble d'API qui permet aux développeurs d’accéder aux données de santé et d’en ajouter. Une nouvelle règle a fait son apparition (27.3) : « Les apps utilisant le framework HealthKit qui stockent les informations de santé des utilisateurs dans iCloud seront rejetées. »

Apple protège donc ses utilisateurs d'éventuels recels en empêchant tout bonnement que les comptes iCloud détiennent ces données sensibles. Cela ne veut pas dire pour autant que toutes les informations restent sur le terminal, puisque les développeurs sont autorisés à partager des données avec des tierces parties à des fins de recherches médicales, s'ils en informent l'utilisateur et que celui-ci accepte — l'exploitation des données de HealthKit à but publicitaire est interdite.

D'autres changements ont aussi été apportés. Les applications qui utilisent HomeKit doivent servir en premier lieu à un usage domotique. Si un développeur de jeu vidéo intègre une fonction pour éteindre à distance ses ampoules Hue parce qu'il pense que son jeu est plus immersif dans le noir, son application sera a priori recalée. Par ailleurs, les données de HomeKit ne peuvent pas être exploitées pour de la publicité.

Le service de bêta test TestFlight gagne trois règles, dont l'interdiction de demander aux testeurs toute forme de compensation.


avatar patrick86 | 

L'endroit le plus sûr pour stocker ses informations de santé n'est autre que son propre corps.

avatar KingstonBanks88 | 

@patrick86 :
1

avatar oomu | 

ça va être très pratique pour l'hôpital lorsque vous aurez une urgence

"son dossier ?!" "-on a rien, RIEN, tout est confidentiel dans son corps !" "-pas de temps pour des analyses, bandes d'abrutis !" gAAAARgl.

avatar noooty | 

@patrick86 :
Tu veux tatouer tes données médicales? Mais, et si tu es photographié sur la plage, comment feras-tu?

avatar finaleSportivo | 

@patrick86 :
on s'en tape que tu prenne du viagra...

avatar yoyo3d | 

Ils font du déminage en anticipant les problèmes et les questions de confidentialité liés à ces nouveaux usages et aux données qui seront recueillies par tout un ensemble d objets connectés. Je trouve la démarche très bonne.

avatar T-Dii | 

C'est clair, à une semaine de la conférence ils ont eu chaud aux miquettes et prennent les devant. Peut être un mal pour un bien cette histoire...

avatar oomu | 

Cela nous informe sur l'espoir qu'Apple porte dans la sécurité informatique (qu'elle soit dû à l'ingénierie sociale ou des bugs).

-
concernant l'emploi des données pour "recherche", n'oublions pas que même Facebook peut se prévaloir de faire de la "recherche académique".

avatar AlexG | 

Une bonne nouvelle. Tout ce qui transite par internet est "hackable". Je pense que c'est un bon choix de la part d'Apple.

avatar lmouillart | 

Puis comme les appareils communicants de type smartphone ne sont pas reliés à internet c'est logique :-).

avatar nono68200 | 

@oomu

J'ai toujours eu moins peur en Apple que dans les autres entreprises comme Google Microsoft ou Facebook au niveau de la sécurité. Après, je me trompe peut être.
En tout cas, cette nouvelle ne fait que confirmer mon choix envers Apple.

avatar bibi81 | 

Apple interdit de stocker les données de santé sur iCloud parce qu'il n'est pas en mesure d'assurer la sécurité des données sur ses serveurs. Libre à toi d'être rassurer par une société qui n'assure manifestement pas la confidentialité des contenus de ses services.

avatar fredseg | 

"l'exploitation des données de HealthKit à but publicitaire est interdite." Par Apple ? Par la loi ? Jusqu'à quand ?

avatar newger | 

Les apps utilisant le framework HealthKit qui stockent les informations de santé des utilisateurs dans iCloud seront rejetées. »

Qu'elle app ? ça veut dire quoi ? qu'il n'y aura que iCloud qui pourra enregistrer nos données ? ça résous en quoi le problème ?

avatar nono68200 | 

Non, ça veut dire qu'une application qui utilise HealthKit, ne pourra pas utiliser le stockage iCloud.
Je me demande juste comment ça se passera quand on change de téléphone par exemple... Toutes nos données devront bien entendu suivre, mais si ça ne passe pas par le Cloud ?...

avatar Vouzemoi | 

ben ça alors. Apple nous assure que son icloud n'est pas concerné suite à l'affaire des photos volées et dans le même temps interdit d'utiliser icloud car pas assez sécurisé.

avatar philoo34 | 

@finaleSportivo

"@patrick86 :
on s'en tape que tu prenne du viagra..."

Bon tu bosses un peu ?
Non,race que la tu as pris du retard dans ton quota de 100h/sem ...........

CONNEXION UTILISATEUR