Apple veut doper l'intelligence d'iOS sans empiéter sur la vie privée

Florian Innocente |

Apple accentue ses efforts dans le domaine de l'intelligence artificielle mais elle doit pour cela franchir des obstacles qu'elle a elle-même dressés sur sa route. Reuters a comptabilisé au moins 86 postes à pourvoir dans les rangs des experts en intelligence artificielle, et reçu d'autres confirmations de cette volonté de muscler ces équipes. Des témoignages font état d'une présence accrue d'Apple dans certaines conférences spécialisées, et d'embauches au sein de divisions aussi diverses que le retail (les Apple Store) et le marketing produit.

Proactive dans iOS 9

L'article de l'agence ne lève pas le voile sur de grands secrets mais quelques-unes des personnes interrogées expliquent qu'Apple est confrontée à un dilemme qui l'empêche parfois de recruter tous les talents souhaités. Améliorer Siri, ainsi que la capacité d'iOS à fournir aux utilisateurs des informations personnalisées, et même à anticiper leurs besoins ("Proactive" dans iOS 9), implique de manipuler un volume important et varié de données.

Cependant, Apple « analyse les comportements des utilisateurs en s'imposant des contraintes visant à protéger ces données des regards extérieurs. Ce qui signifie qu'elle analyse les données stockées en local sur l'iPhone de l'utilisateur plutôt que de les envoyer dans le nuage où elles pourraient être comparées avec celles de millions d'autres personnes. »

Proactive et la vie privée, lors de la WWDC

Un ancien employé évoque les six mois de rétention de certaines informations reçues via Siri, une durée considérée comme longue chez Apple, en comparaison à Plans qui, parfois, ne garde une info pas plus de 15 minutes. À l'inverse une fonction — optionnelle — comme Timeline chez Google peut dresser un véritable historique de vos déplacements (lire Google lance “Your Timeline" qui vous suivra partout).

Cette approche d'Apple rend plus compliquée l'amélioration des fonctions d'iOS dans ce domaine et peut détourner certains candidats vers d'autres employeurs, comme Google. Cependant, cela peut être aussi perçu comme un nouveau défi, explique un professeur assistant de Stanford : « Si Apple y arrive sans compromettre la vie privée, sa rivale de Mountain View pourrait faire face à des questions sur sa manière de procéder lors de l'analyse des données de ses utilisateurs, et se voir réclamer un peu moins d'ingérence. »

avatar Yanouss | 

Ça fait deux jours que la section à proximité a disparu en ce qui me concerne

avatar Clement07 | 

Apple a choisi la bonne voie. Le cloud n'est pas l'avenir.

avatar fousfous | 

@gattcat :
Si le cloud est l'avenir...
Mais pas la vente de nos données personnelles.

avatar robrob | 

@fousfous
Qui vend tes donnees personnelles?

avatar fousfous | 

@robrob :
Tu connais Google? Enfin ils vendent pas les miennes parce que je les évites mais c'est surtout pour les autres.

avatar robrob | 

@fousfous
Je connais et ils ne vendent pas les donnees. Mais bon ne t'embete pas avec des faits hein.

avatar fousfous | 

@robrob :
Ils ne vendent pas les données? :o
Tu en retards la, tu crois qu'ils se financent comment? Et a ton avis pourquoi ils récoltent pleins de données, scan tes mais...

avatar mouharf | 

Ils ne vendent pas tes données faut pas faire de raccourcis..s'ils vendaient tes données il ne feraient plus d'argent très vite....
Il te cible avec les pub des partenaires..mais eux n'ont pas tes données...ça reste chez google...non ils ne vendent pas tes données,par contre ils les commercialisent

avatar vache folle | 

@mouharf :
"Ils ne vendent pas tes données mais les commercialisent"
Heu, nan rien

Mais c't'éclat de rire que je viens de me taper, j'en ai mal au bide!!!

avatar Ze_misanthrope | 

Je crois que tu es en 2015 une des rares personnes au monde à ne pas comprendre le modèle de Google, qui est pourtant l'un des plus célèbre au monde.
Il faut sortir de sa grotte, vache folle!

avatar vache folle | 

@Ze_misanthrope :
Je crois surtout que certains devraient enlever leurs œillères… Bref, je ne vais pas épiloguer.

avatar Ze_misanthrope | 

Oeillères ou pas, le modèle économique de Google est ce qu'il est.
Ce que certaines personnes essaient de t'expliquer, et que tu ne veux pas comprendre (mais qui a les oeillères?)

Je n'ai émis aucun avis, je dis objectivement: Google vend de l'espace publicitaire, pas des données personnelles. C'est un fait, qui ne changera pas en fonction de tes sautes d'humeur.

Et encore une fois, aucun avis sur Google là dessus, juste des faits.

avatar Sostène Cambrut | 

@Ze_misanthrope

Oui Google vend de l'espace publicitaire ciblé.

Et qu'est-ce qui définit une cible ? Ces informations personnelles qui sont stockées dans les bases de données de Google.

Et c'est bien ce qui m'emmerde.

avatar Ze_misanthrope | 

iAds permet de faire 400 profils d'utilisateurs, cible les utilisateurs suivant leurs préférences musicales, habitudes de surf, âge, ciné, et cela ne te dérange pas ?
Ha oui, et apple collecte ces données pour tout le monde.
Et cela ne te dérange pas ?

avatar XiliX | 

@Ze_misanthrope :
Tant que c'est anonyme...

avatar Ze_misanthrope | 

Tout comme Google, ils utilisent un ID anonyme pour repérer leur "cibles"
La seule différence est la quantité de données, mais à partir du moment ou les collecte, on a un pied dans l'engrenage.
Je trouve dommage de faire une différence entre les deux, comme si on pouvait accepter de perdre une partie de sa vie privée à partir d'une limite arbitraire!

avatar patrick86 | 

"Ils ne vendent pas les données? :o
Tu en retards la, tu crois qu'ils se financent comment? Et a ton avis pourquoi ils récoltent pleins de données, scan tes mais..."

Google ne vend pas les données de ses prod… heu utilisateurs, parce que ce serait stratégiquement débile.

Google vend à ses clients — les annonceurs — du temps de cerveau disponible utra-ciblé. Google analyse les données des utilisateurs de ses produits en INTERNE pour savoir quelle pub balancer à la gueule de l'internaute.

Ce serait tellement con de revendre les données brutes alors qu'elle peut les valoriser dans un service complet et performant.

avatar vache folle | 

@patrick86 :
Ça revient au même. Google valorise les données personnelles de ses utilisateurs. Qu'elle le fasse en interne et vende des solutions toutes prêtes aux annonceurs ou qu'elle vende les données directement ne change strictement rien au problème.

avatar Ze_misanthrope | 

C'est complètement différent et tu sembles être le seul ici à ne pas comprendre ;-)

avatar patrick86 | 

"Si le cloud est l'avenir..."

Non.

Le Cloud Souverain généralisé est une REGRESSION.

Le cloud spécifique à une entreprise/institution pour son besoin interne est souvent pertinent.

Le réseau téléinformatique centralisé existait déjà avant Internet (c'était d'ailleurs le modèle dominant). Pas très "sexy" votre avenir.

avatar malcolmZ07 | 

Le cloud maison

avatar robrob | 

Malheureusement faire de l'intelligence artificielle sans analyser des tonnes de donnees et leurs liens c'est impossible.

avatar Sostène Cambrut | 

@robrob

Faut croire que non.

C'est juste plus long.

Mais tu sais que la plupart des études scientifiques se font sur des échantillons de données dérisoires ? Ça veut dire qu'avec quelques milliers d'employés bénévoles à pister Apple a déjà tout ce qu'il faut pour bosser.

La différence c'est que Google n'a pas besoin des centaines de millions de comptes utilisateurs pour améliorer ses services, elle en a besoin pour vivre.

Quand t'auras compris ça t'auras déjà fait en grand pas.

avatar patrick86 | 

"Malheureusement faire de l'intelligence artificielle sans analyser des tonnes de donnees et leurs liens c'est impossible."

Tout dépend de ce qu'on veut faire.

Si on veut une "IA" capable de prévoir les comportements de toute une masse d'individus, oui, il faut du BigData

Si on veut simplement un outil capable de me dire quand-est-ce que je devrait partir… rien besoin de plus qu'un bout de programme qui prend l'heure de mon rdv, mon mode transport, récupère les données de traffic le cas échéant, et calcul l'itinéraire pour obtenir la durée du trajet et me renvoyer la bonne de départ. Et ceci peut se faire en local.

avatar Maître Folace | 

@robrob
Mais ils le feront... Comme les autres... Après avoir fini leur petite campagne de communication ;-)

avatar Sostène Cambrut | 

@Maitre Folace

Pourquoi le feraient ils alors qu'ils arrivent quand même à améliorer leurs services et gagner 92% de l'ensemble des bénéfices de l'industrie du téléphone portable ?

Tu connais l'expression "faut pas tuer la poule aux œufs d'or ?"

Pourquoi Apple copierait le modèle économique de Google alors qu'elle gagne déjà bien plus de fric qu'elle ?

Mais si ça peut te rassurer, tant mieux pour toi. La question que tu devrais te poser c'est pourquoi ça te rassure tant ? T'es envieux peut-être ?

En attendant, pendant que Google "améliore ses services" en siphonnant tes données personnelles, Apple introduit le Content Blocker dans Safari.

Tu me diras que c'est pas nouveau et que Google le permet depuis longtemps. Ce qui est nouveau c'est que, comme le fait très justement remarquer Jean-Louis Gassée, alors que Google appelle ça des "extensions de son navigateur" Apple dit clairement "bloqueur de contenu". C'est pas fait pour ajouter des modules, c'est fait pour bloquer du contenu et rien d'autre.

Avoue quand même que pour quelqu'un qui envisagerait de "siphonner les données utilisateur comme tout le monde" pour vivre de la pub ça paraît un peu con. Tout comme de laisser 100% des revenus publicitaires aux organes de presse qui utiliseront son application News.

avatar vache folle | 

@RoboisDesBins :
J'ai pas W10 mais j'ai par contre partagé ma VM avec mon Mac
En même temps, ma VM est d'usage professionnel, je n'ai pas forcément le choix.
J'ai quand même limité les connexions web aux mises à jour système et a l'aide en ligne de mon logiciel de DAO/CAO. tout le reste passe par le Mac, sous surveillance de little snitch. ;)

avatar vache folle | 

@robrob :
Ouha, Moutain View récolte les infos personnelles des utilisateurs de ses services JUSTE pour le plaisir du stockage de données. La bonne blague.
Va vraiment falloir relire les CG de Google…

avatar Sostène Cambrut | 

On aura beau avoir des tonnes d'informations comme celles là chaque année, des gens responsables d'iAd qui se plaignent de ne pas pouvoir faire leur travail, des organes de presse qui manifestent leur mécontentement face à Apple qui refuse de communiquer les informations de ses utilisateurs, y aura toujours des Guignols pour prétendre que tout ça n'est que de la com' parce que "tous pourris, Apple Google même combat". Faut croire que l'éventualité qu'Apple protège vraiment nos données personnelles pendant que Google siphone allègrement les leurs commence à les emmerder sérieusement. Amusant !

avatar BLM | 

«même à anticiper leurs besoins ("Proactive" dans iOS 9)»
Toujours cet anglicisme, employé à contre-sens.
"proactive" ne signifie pas anticiper [ les besoins ] mais déterminer son action en fonction des difficultés attendues plutôt que de réagir aux pbs quand ils se présenteront; être proactif c'est être prévoyant, ds le sens de prudent, précautionneux, voire "pétochard".

avatar sachouba | 

Je préfère avoir des services personnalisés qui fonctionnent plutôt que des données conservées en local uniquement (=> pas de synchronisation entre appareils, plus d'espace de stockage utilisé, + de consommation de batterie pour l'analyse des données, système moins performant car dépourvu de comparaisons et non évolutif...).
Après, chacun se console comme il le peut.

avatar XiliX | 

@sachouba :
Je pense qu'il faut revoir la notion "locale". Si c'est au sens local dans "un" appareil, alors oui je suis d'accord avec toi.

Mais si c'est dans le sens local "d'un utilisateur", donc plusieurs appareils associés à un compte (cloud possible), alors c'est déjà plus intéressant.

Ceci dit ma façon de travailler sur mon ordi est different sur mon iPhone ?

Du coup je suis perdu :D Siriiii helppp !

avatar DrJonesTHX | 

L'amélioration viendrais surtout aussi de mettre Siri en local pour les taches les plus courantes…
Quitte a envoyer les données pour l'améliorer plus tard, ou sur un réseau wifi...

avatar XiliX | 

@BLM :
Donc "anticiper" les difficultés qui pourraient intervenir selon ta définition ?

avatar AllanZ | 

Vous oubliez d'évoquer la fonction "lieux fréquents" dans l'article, mais ce sont des données enregistrées en local sur l'iPhone. (Réglages > Confidentialité > Service de localisation > Services système > Lieux fréquents)

avatar tbr | 

Le cloud, c'est la préfiguration du Minitel X.0. Attendez donc, les fans de ce principe qu'on vous demande de payer pour récupérer vos données, en plus de leur faire pour les y déposer.

Celui qui prétend maîtriser sa chaîne d'info/datas de bout en bout sous prétexte qu'il a peur du vol et des incendies mérite de se faire plumer et cramer (ses si précieuses datas). Dans le virtuel, par définition, il n'y a aucune certitude. On peut aussi voler dans le Cloud, question de moyens et d'objectifs

CONNEXION UTILISATEUR