iOS 10 : il faudra activer les fonctions de privacité différentielle

Mickaël Bazoge |

Comment proposer aux futurs utilisateurs d'iOS 10 des suggestions précises et pertinentes dans Messages, sans que leur vie privée en soit affectée ? Le constructeur s'en est expliqué durant la WWDC : il exploite des techniques de privacité différentielle (« differential privacy »), qui permettent d'exploiter des données sans pouvoir identifier précisément l'utilisateur (lire : « Privacité différentielle » : comment Apple collecte vos données sans collecter vos données). La privacité différentielle émarge dans le domaine de la statistique et de l'analyse des données « qui respecte parfaitement l'intimité des données individuelles », a expliqué Craig Federighi.

Cliquer pour agrandir

Apple a donné à Recode quelques détails supplémentaires sur la mise en œuvre de cette technique : elle fera ses débuts avec iOS 10, mais elle n'ira pas piocher dans les photos de l'utilisateur stockées dans le nuage d'iCloud pour les fonctions de reconnaissance d'images (ce traitement se déroule en local directement sur l'iPhone ou l'iPad, lire : Photos : Apple copie Google… la confidentialité en plus).

La Pomme n'a pas encore débuté la collecte des données, et plus intéressant encore, les fonctions de privacité devront en passer par l'accord explicite de l'utilisateur (opt-in). Le constructeur fait aussi savoir que la récolte des données se limitera dans un premier temps à quatre fonctions : les nouveaux mots ajoutés au dictionnaire personnel, les émojis tapés par l'utilisateur (afin qu'Apple puisse lui en suggérer d'autres), les liens profonds dans les apps et les suggestions de recherche dans les notes.

Avec la privacité différentielle, Apple tente de trouver un chemin qui lui permet d'offrir des fonctions liées à l'intelligence artificielle, sans avoir à sacrifier la vie privée de ses utilisateurs.


avatar concretebubbles | 

@Yohmi :
Exactement

avatar ckermo80Dqy | 

D'abord Michaël a de très bons arguments et il ne faut jamais rater une occasion de le féliciter pour ses articles. Ensuite en ce qui concerne le terme "privacy", sa traduction est tout simplement "vie privée". Et dans nombre d'articles français le terme "vie privée" revet aussi le sens de "droit à la vie privée". Donc je ne comprends pas trop l'intérêt d'utiliser un néologisme cher Michaël ;)
Quant aux insultes agressives et aux quidams qui se glorifient de leur vacuité en se gaussant du terme "comminatoire", on a le droit d'en avoir ras-le-bol.

avatar Lemmings | 

@ckermo80Dqy : utiliser un terme sans en connaitre le sens, c'est un souci, c'est pour ça que je répondais à "comminatoire" utilisé à mauvais escient. De plus je n'ai pas été agressif ou insultant, contrairement à ce que j'ai pu avoir en retour...

avatar etienne2pain | 

À lire vos commentaires, on se croirait presque sur Phonandroid...

avatar bugranger | 

En somme on reproche à l'auteur de ne pas avoir entouré le terme de guillemets... Pas la peine d'en faire un drame, si?
Ne serait-il pas plus intéressant de commenter le contenu plutôt que la forme?

avatar XiliX | 

@C1rc3@0rc :
Pardon tu travailles dans le développement de l'intelligence artificielle pour pouvoir énoncer qu'il s'agit d'un algo vieux de 30 ans ?
Tu suis les travaux dans ce domaine ?

Tu ne vas pas me dire aussi que l'IA d'aujourd'hui se programme en LISP ?

avatar XiliX | 

@rikki finefleur :
Privacité différentielle N'EST PAS collecte de données.
Non privacité différentielle est en moyen de rendre anonyme des données collectées.

avatar oomu | 

"Les algorithmes qui sont derrière Siri sont vieux de plus de 30ans, ne relève pas de l'intelligence artificielle pour le moins du monde, ont des "

en fait, si, Siri et consorts sont de "l'intelligence artificielle", et effectivement l'intelligence artificielle c'est vieux de plus de 30 ans, c'est une discipline informatique archi-ancienne. ça s'enseigne même en université, c'est vous dire la banalité.

Mais le progrès existe.

avatar oomu | 

"Pas le droit de critiquer s'il n'est pas journaliste ou rédacteur ? Pauvre pays où l'idiot a le droit de s'exprimer..."

en Oomuland, faut être prix nobel, ancien président de république, propriétaire d'un groupe qui facture TVA presse et auteur de prix goncourt pour avoir le droit de critiquer. Sinon passez votre chemin.

-
donc, oui "privacy differential" est un terme absolument abominable qui sera obligatoire de traduire d'une manière ou d'une autre. "intimité" pour privacy n'a rien de choquant.

Effectivement les langues ne correspondent pas toujours pile poile, oui la vie c'est dur.

D'un autre coté, les trucs de geeks... ça se saurait si un geek cherchait à être clair, HAAHAHA !

avatar oomu | 

"les nouveaux mots ajoutés au dictionnaire personnel, les émojis tapés par l'utilisateur (afin qu'Apple puisse lui en suggérer d'autres), les liens profonds dans les apps et les suggestions de recherche dans les notes"

l'avantage pour moi, c'est que c'est 4 fonctions que je n'activerai pas. Ainsi, j'ai même pas à me renseigner sur la pertinence mathématique de la "privacité différentielleuh". N'ayant pas assez étudié, je ne connaissais pas ce terme qui consiste à ajouter du bruit non statistiquement signifiant dans les informations utilisées, mais bof. je préfère toujours ne rien donner à personne du tout.

avatar adixya | 

Est-ce qu'il y a un autre endroit sur internet ou sur terre ou le "mot" (si on peut dire) "privacité" est employé ?

avatar marc_os | 

Au sujet de la confidentialité...
Hier je suis allé sur le site de Darty pour me renseigner sur un certain type d'équipement que je dois remplacer dans ma cuisine. Et bien, depuis Macg est émaillé d'encarts Darty me proposant les articles que j'ai recherchés !
Aujourd'hui, j'ai fait la même recherche en allant directement sur le site de boulanger.
Et bien devinez quoi ?
Trois pubs pour boulanger pour ces mêmes produits sur macg/igen ! F**k @¿!?!@!
Devinez quoi, vos pubs vont bientôt être bloquées chez moi aussi.
Et je vais rediriger toutes le requêtes Google Analytics et consort vers le néan.

avatar phil3 | 

@marc_os :
Tu découvres ? Il y a bien longtemps que c'est comme ça. Afin de cibler les pubs en fonction de tes intérêts, les cookies permettent sur ton ordinateur d'avoir des infos sur les pubs à afficher.

avatar Yohmi | 

@marc_os :
On se cherche des excuses pour profiter gratuitement du travail des autres ?
La régie repère tes recherches et s'adapte, elle ne propose pas plus ni moins d'encarts publicitaires mais ils sont ciblés. Si les boutiques en ligne que tu visites ne respectent pas le Do Not Track ou que tu ne l'as pas activé, ce n'est, il me semble, pas de la faute du site qui affiche les publicités (c'est une conséquence, pas une cause).
Personnellement, je le laisse délibérément désactivé, car pour moi il y a pire que la publicité ciblée, c'est la publicité qui me parle de trucs que je déteste. Mais c'est une affaire de choix personnel. Ce qui est sûr, c'est qu'aujourd'hui rien n'oblige les sites à respecter Do Not Track, et que donc les régies publicitaires sont très certainement en roue libre sur les boutiques en ligne.

avatar marc_os | 

Pour info, mac4ever, 01net et bien d'autres traduisent differential privacy par intimité différentielle.
Macg est le seul site a abandonner toute idée de traduction.
http://forum.mac4ever.com/ios-10-et-vie-privee-apple-demandera-votre-accord-explicite-t121105.html
http://www.01net.com/actualites/comment-apple-compte-collecter-nos-donnees-sans-violer-notre-intimite-991173.html
http://www.paperblog.fr/8094156/apple-adopte-l-intimite-differentielle-mais-qu-est-ce-que-ca-signifie/
http://branchez-vous.com/2016/06/14/apple-adopte-lintimite-differentielle-quest-ce-que-ca-signifie/
https://fr.wikipedia.org/wiki/Intimité_différentielle

PS: Comme on le voit ci-dessus, le système de reconnaissance automatique des liens de igen.fr est bogué : Il croit probablement qu'une URL est forcément composée de caractères ASCII. Or Wikipedia localise les URL, et on a droit à de l'UTF8 permettant d'avoir des URL avec des accents comme dant « Intimité »...

avatar iGeek07 | 

@XiliX :
Je pense que c'est toi qui n'a pas compris. La donnée qu'ils récupèrent sont des bits (0 ou 1), et ce qu'ils font c'est que de temps en temps, au lieu d'envoyer un 1 qui est l'information réelle qui concerne l'utilisateur, ils envoient un 0. Le bruit est donc introduit dans l'information quand l'iPhone "ment" au serveur sur la donnée qu'il était sensé lui envoyer.

Le pari de la differencial privacy, c'est que pour des utilisateurs qui devraient envoyer 1 et envoient 0 il y en a qui devraient envoyer 0 et vont envoyer 1.
Donc le bruit sur l'information agrégée est moindre que le bruit introduit en local sur chacun des appareils des clients.

Et donc au delà d'anonymiser les données envoyées à Apple, notre téléphone introduit du bruit dans les informations envoyées, donc non seulement notre profil est anonymisé (via d'autres mécanismes), mais en plus il est "légèrement faux" vu que notre appareil à "menti" au serveur. Donc même si quelqu'un arrivait à associer ce profil à une personne (si le système d'anonymisation ne fait pas bien son travail), le profil ne serait pas représentatif de son comportement.

avatar HellTiger | 

Privacité, c'est la cité de Privas, en Ardèche.
Pas de quoi en faire tout un plat :p

Pages

CONNEXION UTILISATEUR