Pangu : un nouveau type de faille dans iOS 9 et un jailbreak pour iOS 10

Florian Innocente |

L’équipe Pangu travaille sur un jailbreak d’iOS 10 et elle a déniché une jolie faille de sécurité dans iOS 9.3.2. Aujourd’hui se tient Mosec 2016 (Mobile Security Conférence) à Shanghai en Chine, une manifestation ouvertes aux hackers qui en est à sa seconde édition.

Pangu en est le co-organisateur et ses membres ont, au terme de leur intervention, fait une démonstration où figurait Cydia installé et actif sur la première bêta d’iOS 10. Un autre responsable de cet événement a tweeté que l’équipe Pangu avait effectivement brièvement parlé d’iOS 10 en conclusion de cet exposé. Dans un autre tweet, la même personne expliquait qu’une autre démo avait été faite pour illustrer un problème de sécurité pour les données privées dans iOS 9.3.2.

Ce qui n’est très clair, au vu des propos tenus par les uns et les autres, c'est si Pangu a confirmé au public qu'un jailbreak existe pour le 9.3.2 (il n’y en pas eu depuis la 9.1) — mais qu'il attendait la finalisation du 9.3.3 pour le libérer — ou si cette hypothèse d’un tel déplombage est encore exclue.

Quoi qu'il en soit, dans le programme fourni avant cette conférence, l’équipe Pangu détaillait surtout la nature de sa dernière trouvaille dans iOS. Une faille de sécurité rattachée au coprocesseur qui pilote la caméra de l’iPhone et qui permet de lancer une action hors de la surveillance du système :

Bien qu’il soit largement admis que les appareils iOS sont équipés d’une chaîne de démarrage sécurisée et de mécanismes de signature de code obligatoires, pour garantir que seul un code de confiance puisse être exécuté sur les appareils, cette conférence abordera un cas exceptionnel. À savoir, une absence de protection par une signature du code dans certains coprocesseurs.

Plus précisément, elle démontrera en détails comment nous avons manipulé et installé un firmware dans le coprocesseur de la caméra d’un appareil iOS, et ainsi pu faire fonctionner de manière arbitraire un programme dans l’appareil photo.

En plus de cette trouvaille, cette conférence explorera un canal sous-jacent de partage de données entre les applications, le kernel et l’espace utilisateur. On discutera de la manière dont cela peut entrainer de graves conséquences sur la vie privée de l’utilisateur et compromettre l’intégrité de ses données. Par exemple, cela pourrait être mis à profit par n’importe quelle app pour obtenir sournoisement le fond d’écran d’un appareil iOS ou la dernière photo que l’utilisateur a prise.

La question encore sans réponse est de savoir si ce défaut est de nature à permettre la confection d’un jailbreak du 9.3.2.


avatar killerofgta | 

Wait

avatar minitoine | 

Le paragraphe cité est très intéressant, mais bien trop court !
L'ingéniosité et la connaissance de ces mecs m'impressionnera toujours. J'ai l'air d'un développeur de pacotille à côté.

avatar XiliX | 

@minitoine :
Idem... parce que là piocher dans le firmware des coproc... j'ai tendance à faire confiance

avatar bobibou | 

Ca fait 1000 ans qu'on attend le jailbreak du 9.3.2 !!!

avatar iYoung | 

@bobibou :
Merci t'as tout dis. Depuis iOS 9 je n'ai effectué aucun jailbreak. Mon téléphone ressemble aux autres

avatar jb18v | 

@4gmobail :
C'est quoi ce truc traduit à la truelle ? ^^

avatar brunitou | 

Oui, je suis toujours en 9.0.2 moi :|
Je ne m'en porte pas plus mal à vrai dire !

CONNEXION UTILISATEUR