iCloud Analytics : Apple exploite les données iCloud pour améliorer ses services

Mickaël Bazoge |

La première bêta d’iOS 10.3 améliore la manière dont les utilisateurs fournissent automatiquement leurs données avec les développeurs et Apple. Un nouveau panneau iCloud Analytics s’affiche au moment de la configuration initiale de son appareil, qui permet d’autoriser (ou pas) l’activation de cette nouvelle fonction.

On retrouvera cette option dans le nouveau panneau Analytics, anciennement Diagnostic et utilisation (Réglages > Confidentialité), qui regroupe toutes les activations de partage avec les dévs et la Pomme (pour améliorer l’app Activité, les fonctions liées à l’utilisation d’un Fauteuil roulant avec l’Apple Watch, etc.).

En partageant les données iCloud Analytics avec Apple, on aidera le constructeur à améliorer ses produits, services, et d’autres fonctions “intelligentes”. Le constructeur de Cupertino pourra puiser dans l’utilisation du compte iCloud et les données de l’utilisateur, en faisant en sorte de respecter la confidentialité.

À gauche, sous iOS 10.2 ; à droite, sous iOS 10.3 — Cliquer pour agrandir

C’est en droite ligne de la “privacité différentielle” introduite dans macOS Sierra et iOS 10, qui vise à exploiter des données de manière statistique afin d’affiner les suggestions de Siri et autres fonctionnalités liées à l’intelligence artificielle (lire : « Privacité différentielle » : comment Apple collecte vos données sans collecter vos données).


Tags
avatar adixya | 

Confidentialité ou respect de la vie privée, ok, mais privacité, c'est juste pas possible...

avatar raphta | 

Ouf, je suis pas le seul à ouvrir des grands yeux en voyant ce mot...

avatar Ephaistos78 | 

Je pense que cet élément différenciant par rapport à Android va aller en s'amplifiant dans le futur. D'un côté un système peu cher qui exploite toutes ou parties de vos données (adieu vie privée et sécurité mais comme les américains s'en fichent ....) et de l'autre un système cher (sans doute encore plus cher dans le futur) mais plus sécurisé et plus garant de la vie privée.
Les dernières péripéties entre Tim et le FBI semblent refléter une grosse opération marketing allant dans ce sens.
Encore une ou deux attaques massives sur un Gmail ou autres et les utilisateurs vont peu à peu s'intéresser à la sécurité des données. Pour Apple, ce serait un bon moyen de garder des marges (très ) hautes en communiquant sur plus de sécurité. A moins ..... qu'Apple ne soit lui-même victime d'une attaque massive !

avatar warmac33 | 

@ Ephaistos78
bah tu vois moi ça me fait penser aux Inconnus : le mauvais guitariste il prend sa guitare et il gratte, le bon il prend sa guitare et il gratte... mais c'est un bon guitariste quoi...

Ici on a google qui exploite nos données personnelles, et apple qui exploite nos données personnelles... donc je me marre...

En plus je te rappelle que les mises à jour macOS et iOs sont tout aussi gratuites qu'android, de même que comme tu les sous-entends apple n'est pas plus inattaquable que google (cf le celebgate)

avatar Ephaistos78 | 

@warmac33

Je ne dis pas qu'Apple est inattaquable, loin de là, mais qu'ils veulent se donner une posture de sécurité, justifiant ainsi des marges élevées. Si à l'avenir , de plus en plus d'attaques se font jour, on verra apparaître des appareils bcp plus sécurisés ( avec VPN intégré et cryptographie genre ERCOM) . Pas sûr que les politiques laissent faire d'ailleurs... et Apple pourrait être tenté de se positionner sur ce créneau de chevalier blanc . Pas certain que ça marche !

avatar warmac33 | 

donc en fait je suis assez d'accord avec toi ;-)

avatar Abd Salam | 

"Privacité différentielle"...

Le Français est une langue morte ; ce n'est plus une crainte.

Autant parler Anglais, quand on ne sait même plus penser en Français !

avatar Hideyasu | 

Les statisticiens chez Apple doivent aimer ce boulot j'imagine

avatar rikki finefleur | 

Ephaistos78
De toute façon pour te vendre, rendre un service c'est a dire une publicité-service déguisée , ils doivent te connaitre. Il n'y a plus de vie privée quand celle ci est exploitée, historisée et analysée.
Si celle ci a une marge d'erreur c'est qu'elle est fausse. Donc elle est vraie, sinon le service rendu ne serait pas bon.
Des que vous postez sur le cloud , faites appel a un service, les données seront analysées et historisées.

avatar béber1 | 

rikki finefleur
"Des que vous postez sur le cloud , faites appel a un service, les données seront analysées et historiées."

eh voui,
gestion et contrôle du Big Data inside

avatar rikki finefleur | 

beber
Je n'ai pas l'impression que cela soit acquis pour tous.
Pourtant il est difficile d'offrir un service personnalisé sans être en accord avec votre personnalité.

Donc de votre historique d'affinités et d'actions multiples seront vus et compilés par de gentils agrégateurs.
Le différentiel c'est quoi la barre
Un flou du nuage difficilement quantifiable tellement l'ecran de fumée est présent et peu perceptible
Mains manifestement dans l'évaporation , les nuages se dissipent peu a peu.
peut etre que mon genius de V2 pourra éclaircir la situation présente.

Reste un point non négligeable:
TC avait promis que les données sur le cloud seraient chiffrées.
Donc comment déchiffrer l'indéchiffrable.
On revient donc au point de départ , a moins qu'il est changé casquette.

avatar rikki finefleur | 

Oups . qu'il ait changé de casquette..."
A moins que cela ne soit un nouvel amincissement chez la pomme et ici des données perso.

avatar EBLIS | 

Je me pose aussi la question : comment analysent-ils des données censées être chiffrées?

CONNEXION UTILISATEUR