Apple voudrait se relancer sur le marché du livre numérique [màj]

Stéphane Moussie |

Le changement de nom d’iBooks, devenu Apple Books, dans iOS 11.3 cacherait une transformation plus profonde. Selon Bloomberg, Apple veut se relancer sur le marché du livre numérique.

La version actuelle d’iBooks.

Pour rivaliser avec le leader du secteur, Amazon, Cupertino compterait sur une application et une boutique revues de fond en comble. L’application de lecture pourrait avoir une nouvelle section En cours de lecture (l’app Kindle met aussi en avant la lecture en cours) ainsi qu’une autre dédiée aux livres audio.

La librairie numérique serait quant à elle revue dans le style de l’App Store d’iOS 11. On peut s’attendre à un aspect éditorial plus développé, avec des présentations de livres et des interviews d’auteurs. La refonte du service interviendrait dans les prochains mois.

iBooks, avant.

En 2013, Apple a été reconnue coupable de collusion avec les éditeurs sur les prix des livres numériques. L’affaire a duré jusqu’en 2016, Apple ayant fait appel du jugement jusqu’à la Cour suprême, en vain.

Maintenant que cette histoire est derrière elle, l’entreprise voudrait donc s’attaquer de nouveau à la forteresse Amazon, qui s’accapare 83 % du marché aux États-Unis. Pour mener à bien sa reconquête, Apple a recruté dernièrement des dirigeants d’Audible, le service de livres audio d’Amazon, et de Nook, le fabricant de liseuses appartenant au libraire américain Barnes & Noble.

Mise à jour — En fouillant dans le code de la nouvelle app Books, 9to5Mac confirme que les choses vont évoluer rapidement. On trouve dans le code des références à des sections comme « Want to Read », « Award Winners », « Staff Picks » et « Rave Reviews ». Plus significatif encore, des icônes font également leur apparition :


avatar Myka31 | 

J’aime les lobes physiques et dématérialisés, chacun a ses avantages. L’eBook c’est super pratique pour les livres étrangers vu qu’il y a un dictionnaire intégré. Vivement cette refonte !

avatar mirando | 

Une liseuse Apple couleur (eInk couleur ) ferait un carton avec un eco système facile à utiliser.
Rien ne dépasse le confort d’un lecteur non rétro éclairé. On pourrait lire des magazines en tout confort.
Ca agrandirait le marché. 249 euros ca serait du mass market

avatar hornetbox@gmail.com | 

E. R m f

Pages

CONNEXION UTILISATEUR