Pistage publicitaire : plainte contre Apple pour la collecte des identifiants uniques 🆕

Mickaël Bazoge |

Sous la pression de Facebook, des éditeurs de jeux freemium et quelques autres, Apple a reporté la mise en place du nouveau mécanisme d'autorisation de suivi publicitaire. Cette alerte devait faire son apparition avec la version finale d'iOS 14, mais finalement elle ne sera active qu'au début de l'année prochaine (lire : Apple confirme le report du nouvel encadrement du suivi publicitaire dans iOS 14).

La collecte des IDFA (identifiants uniques qui permettent aux régies publicitaires de pister l'utilisateur) sans autorisation provoque une plainte en Allemagne et en Espagne de Noyb, un groupe fondé par Max Schrems, célèbre activiste qui lutte pour le respect de la confidentialité et des données personnelles. C'est notamment à lui que l'on doit l'arrêt du Privacy Shield, l'accord de transfert de données entre l'Union européenne et les États-Unis cet été.

Schrems et son équipe ont déposé des poursuites auprès des autorités de régulation allemandes et espagnoles. Ils accusent Apple d'avoir installé illégalement un système d'identification pour les annonceurs, sans que l'utilisateur ait son mot à dire (il l'aura bientôt). « Avec nos plaintes, nous voulons appliquer un principe simple : les traqueurs sont illégaux, sauf si un utilisateur y consent librement », explique Noyb à Bloomberg.

Les smartphones sont des appareils très personnels, souligne encore l'organisation, ils doivent donc être « sans traqueurs » par défaut. Les plaintes ne se basent pas sur le règlement général sur la protection des données (RGPD) en vigueur en Europe, pour des raisons pratiques : « Nous essayons d'éviter des procédures sans fin », précise Noyb.

Une procédure RGPD oblige tous les régulateurs européens à coopérer afin que la décision finale s'applique partout dans l'Union ; néanmoins, une condamnation en Allemagne et/ou en Espagne pourrait s'étendre ailleurs : il serait difficile pour Apple de continuer à poursuivre la collecte de l'IDFA auprès de millions d'utilisateurs alors que la pratique a été déclarée illégale dans deux pays, estime Noyb.

À l'autre bout du spectre, le futur encadrement publicitaire d'iOS 14 a déclenché une plainte d'IAB France, un groupe de régies publicitaires et d'éditeurs : dans sa plainte auprès de l'Autorité de la concurrence française, il reproche au système d'enfreindre les conditions d'une saine concurrence.

Mise à jour 18/11 — Dans une déclaration relayée par Reuters, Apple assure qu'elle n'a pas accès à l'IDFA et que l'entreprise n'utilise pas cet identifiant. L'entreprise réfute les allégations de Noyb, qualifiées de « factuellement inexactes ». La Pomme a l'intention de donner des précisions aux régulateurs de la protection de la vie privée, si les plaintes sont examinées. Par ailleurs, Apple assure que ses pratiques sont conformes au RGPD.

avatar fousfous | 

Donc d'un côté Apple est accusé de suivi illégal si l'identifiant est pas supprimé. Et de l'autre côté Apple est accusé d'abus de position dominante si c'est supprimé.
Donc dans tout les cas y a du monde qui va râler.

avatar wataru | 

@fousfous

ceci est un excellent exemple du rayonnement culturel français. RÂLER.

avatar Seb42 | 

@wataru

Oui je suis d’accord qu’en France on râle trop.
Mais sur ce coup nous ne sommes pas les « seuls ».
Et que dans tous les cas un des camps ne sera pas content.

avatar wataru | 

@Seb42

oui nan mais c’était une petite blague ^^

avatar romainB84 | 

@wataru

Exactement !
La 2ème spécialité (qui rejoint la première) c’est de dire que « tout est de la merde » et que « les gens sont nuls » SAUF évidement quand on parle de soi ^^ alors la ... faut surtout pas critiquer 🤣

avatar wataru | 

@romainB84

pour le coup ça c’est international !

avatar CorbeilleNews | 

@wataru

Et c’est aussi un bon mouton quand ca l’arrange de faire l’autruche

En agissant ainsi c’est un boulevard a toute sorte d’abus, je pourrais en citer quelques uns mais pas sûr que ce soit vraiment compris par certains ... hein 🤨

avatar hirtrey | 

@fousfous

Selon lui ( Mark Schrems ) les changements prévus par Apple au niveau d'iOS 14 ne régleront pas le problème, puisque si certains accès accordés à des tiers seront dorénavant fermés, Apple aura pour sa part toujours accès aux mêmes informations et possibilités de tracking.
Extrait : lesnumérique.fr

avatar reborn | 

@hirtrey

Apple aura pour sa part toujours accès aux mêmes informations et possibilités de tracking.

Apple n’est pas dans ce business là donc bon..

Comme je l’ai dis dans ce fil si la plainte abouti ça donnera une bonne excuse à Apple pour ne plus faire de faveurs aux publicitaires.

Plus d’identifiant publicitaire, plus de tracking inter-apps sans le consentement de l’utilisateur.

avatar reborn | 

@hirtrey

Ce que tu ne comprend pas c’est qu’Apple ne revend/partage pas de profil utilisateurs/données avec ce système. Et ça n’existe qu’a des fins de promotion de résultat de recherches au sein de l’Appstore.

Si tu veux mettre des liens, met les tous.

https://searchads.apple.com/fr/privacy/
https://support.apple.com/fr-fr/HT202074

avatar hirtrey | 

@reborn

Mais je croyais que c’était pas son business tu disais 😂
Et maintenant, car je t’ai fournit le lien, tu essayes de justifier en disant qu’elle ne partage pas et que c’est que dans l’AppStore.
Elle utilise nos informations pour se faire de l’argent comme Facebook et Google ( qui eux aussi ne vendent pas ces informations mais les gardent bien précieusement pour leurs régies )

avatar Krysten2001 | 

@hirtrey

Apple est tout l’inverse de Google,...😉 https://youtu.be/kB1YGNTu9JE

https://youtu.be/h_nmP2ht3Hs

avatar hirtrey | 

@Krysten2001

Désolé YouTube n’est pas ma source d’information.
Pour regarder les chats, pas de soucis tu peux me filer les miens

avatar Krysten2001 | 

On s’en fiche que ce soit YouTube,... mais le plus important c’est l’auteur et ce qu’il avance,...

avatar reborn | 

@hirtrey

Tu n’a aucune idée de ce que permettent les régie de Google et Facebook en terme de ciblage, de tracking hors ligne, de recherche d’audience lookalike, d’estimation du salaire etc..
C’est un autre monde ou le partage et l’association de base de données de tierces parties est légion.

Ce qu’Apple met en place avec search ad, ce n’est pas pour elle, c’est pour les devs qui veulent mettre en avant leur apps au sein des résultats de recherche. Apple personnellement n’a pas besoin de tracking au sein de l’appstore puisqu’elle à dèja accès aux factures de tes achats.

Donc en cela oui Apple n’est pas dans ce business.
Maintenant le fait de taper sur le meilleur élève dans ce secteur n’embêtera pas Apple.. ce sont les devs qui vont s’en mordre les doigts.

Ceci dit Apple doit respecter le RGPD. Donc demander explicitement le consentement.

avatar hirtrey | 

@reborn

😂😂😂

On va dire que tu as raison, cela va te faire plaisir. “Apple gentil, les autres méchant."
Bonne soirée

avatar reborn | 

@hirtrey

Non pas du tout, d’un coté tu as des profils ultra précis qui s’échangent de société en société et pas de l’autre.

La pub c’est 98% du CA de Facebook. Compare ce qui est comparable

avatar hirtrey | 

@reborn

Comme le dit très bien @lome_bbrr, 9 milliard de $/an c’est rien

avatar reborn | 

@hirtrey

🤦‍♂️🤦‍♂️

Ça n’a rien à voir.

Apple ne transmet aucune de tes informations à Google. Mais si tu utilise Google c’est toi qui prend la décision de partager tes habitudes de navigation avec eux.

avatar hirtrey | 

@reborn

Exact tu as raison elle ne partage pas d’information, elle te vend à Google.

avatar reborn | 

@hirtrey

Comment elle peut me vendre à Google si je n’utilise pas Google ?

Apple envoie mes infos comme par magie à Google ?

avatar hirtrey | 

@reborn

Tu as sans doute raison, payer 9 milliard $ sans contreparties. Google fait dans le mécénats.

avatar reborn | 

La contrepartie c’est d’être en configuré par défaut. Rien ne t’oblige à utiliser Google après donc comment tes données peuvent se retrouver chez Google si tu n’utilise pas Google ?

avatar Krysten2001 | 

@hirtrey

Safari a des protections de la vie privée

avatar en chanson | 

@reborn

"ça n’existe qu’a des fins de promotion de résultat de recherches au sein de l’Appstore."

Et tu trouves cela normal ?🤪🤪🤪

avatar nespresso92 | 

@reborn

Le problème de fond est de pister, sans autorisation préalable de l’utilisateur.

Qu’Apple soit ou non dans un business d’exploitation des données utilisateurs n’est pas là la question.

De plus, il faut arrêter d’être naïf. Apple ne revend peut être pas les données mais elle les utilise pour son usage personnel afin d'améliorer et de personnaliser ses propres services.

avatar Krysten2001 | 

@nespresso92

On est clairement pas dans le même registre. Apple est tout l’inverse de Google.

avatar nespresso92 | 

@Krysten2001

Là n'est pas le sujet.
Le point concerne le tracking.
Son usage relève d'une autre question et donc d'un autre traitement juridique.

avatar Krysten2001 | 

@nespresso92

Ben pour tracker il faut pister,... comme Google quoi.

avatar nespresso92 | 

@Krysten2001
"Tracker" et "Pister" veulent dire la même chose.

Le point légal ici concerne le pistage de l'utilisateur et non l'utilisation des données qui en résulte.

avatar Krysten2001 | 

@nespresso92

Justement je ne vois pas en quoi Apple piste les utilisateurs quand on lit son engagement sur la confidentialité.

avatar lome_bbrr | 

@Krysten2001

Entre la théorie et la pratique.. il peut y avoir un gouffre. On ne sait absolument rien de Apple et ce qu'elle fait de nos données. On ne peux que croire en ses promesses... Et les promesses n'engagent.. vous connaissez la chanson

avatar Krysten2001 | 

@lome_bbrr

Sauf qu’Apple joue la dessus et que si jamais elle ment c’est fini pour eux.

avatar MarcMame | 

@Krysten2001

"Sauf qu’Apple joue la dessus et que si jamais elle ment c’est fini pour eux."

Monsanto est toujours là !
Facebook aussi.

avatar Krysten2001 | 

Sauf qu’eux ne basaient pas leur discours à l’inverse d’Apple

avatar MarcMame | 

@Krysten2001

"Sauf qu’eux ne basaient pas leur discours à l’inverse d’Apple"

Cette phrase n’a aucun sens.

avatar Krysten2001 | 

Ben si justement. Facebook,... ne base pas leur discours sur la vie privée alors qu’Apple oui.

avatar nespresso92 | 

@lome_bbrr

Merci.

Un très bon exemple passé, est celui des écoutes de Siri. Sur ce point, Apple avait omis de préciser que des oreilles humaines pouvaient écouter des brides de conversation.

avatar Krysten2001 | 

@nespresso92

Une erreur ça peut arriver et surtout qu’il faisait marquer que c’était utiliser pour améliorer mais pas par des sociétés tierces

avatar nespresso92 | 

@Krysten2001

Même discours tenu par Google et Amazon. Lorsqu'on base son discours sur la vie privée, l'importance du client et la recherche de l'excellence, de telles erreurs, grossières, ne sont pas permises.

Ne soyez pas naïf et faites preuve d'analyse critique. Apple est avant tout une société commerciale qui doit générer un chiffre d'affaire et accroître ses marges.

La seule personne à qui je fais confiance, c'est moi 😉

avatar parkerboi | 

@nespresso92

Laisse tomber, certains sont dans le déni total.
La meilleure solution, c’est plus tracking pour personne point

avatar Krysten2001 | 

@nespresso92

Non non car Apple ne fait pas son business la dessus contrairement à Google et Amazon. On connaît leur business 👨‍💼 sinon pourquoi apple se tuerait à la tâche pour mettre des fonctions de vie privée? Ils sont cons chez Cupertino 🤭🥴🥴🥴

avatar nespresso92 | 

@Krysten2001

Je regrette que vous ne fassiez preuve de plus d'analyse et de pertinence dans votre réflexion. Je pense pourtant avoir été relativement explicite.

Maintenant si vous ne cherchez pas ou vous ne voulez pas comprendre je vous laisse avec votre haute opinion d'Apple et de ses pratiques.
Peut être qu'avec l'âge et l'expérience votre vision évoluera.
Bonne continuation.

avatar Krysten2001 | 

@nespresso92

De même pour vous 😉

avatar nespresso92 | 

@lome_bbrr

Avez-vous remarqué que le 'reset' de l'identifiant unique dans le paramétrage publicitaire avait disparu ?
Comme quoi, nous sommes toujours en droit de toujours nous poser des questions...

avatar Krysten2001 | 

@nespresso92

Oui car on pourra demander aux développeurs de nous tracker ou pas ;)

avatar nespresso92 | 

@Krysten2001

Par pitié ne mélangez pas les sujets de pistage, d'exploitation des données et de la revente de celles-ci. Chaque point est légalement different.

Toutes les entreprises pistent leurs utilisateurs de façon plus ou moins intrusive et plus ou moins anonyme.

Que ce soit pour des raisons statistiques (visite de site internet), techniques (bug), marketing (personalisation du parcours client) ou commerciales (personalisation d'offres).

Comment croyez vous qu'Apple Music puisse vous proposer des listes musicales personnalisées sans analyse de votre librairie, de vos écoutes ou de vos choix musicaux ?

Tout pistage n'est pas en soi négatif si l'on souhaite des services personnalisés. Il faut savoir donc donner pour recevoir un minima. Et c'est à l'utilisateur de placer le curseur où bon lui semble.

avatar en chanson | 

@reborn

Apple est de tous les business musique cinéma banque journaux pub

avatar fousfous | 

@hirtrey

Sauf qu'Apple n'utilise pas ces informations.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR