Encadrement du suivi publicitaire : au tour d'Apple de jouer les CAID en Chine 🆕

Stéphane Moussie |

Mise à jour 18/03 — Comme on pouvait le prévoir, Apple n'apprécie pas vraiment l'initiative CAID chinoise. Le Financial Times révèle que le constructeur a prévenu au moins deux éditeurs d'apps chinoises qui ont intégré cette nouvelle manière de créer un numéro d'identifiant unique. La Pomme leur donne 14 jours pour revenir dans les clous, au risque sinon de supprimer les applications de sa boutique.

L'enjeu est de taille, la Chine est un marché stratégique pour Apple qui peut difficilement faire l'économie des apps de Baidu, ByteDance et Tencent. Or, ces trois géants testent CAID, ce qui leur permettra d'identifier et de tracer leurs utilisateurs à l'avenir. Si Apple l'autorise, mais le constructeur semble bien parti pour ne rien laisser passer.


Article original, 16/03 — Apple aura bientôt un cas plus délicat que les autres à traiter concernant l'encadrement du suivi publicitaire qui entrera en vigueur avec iOS 14.5. Alors que la Pomme s'est jusqu'à présent défendue vigoureusement face à la fronde de Facebook et de start-ups françaises, elle va devoir prendre position sur une initiative prise par un groupement d'éditeurs chinois soutenu par l'État.

Image Tencent

La China Advertising Association, qui rassemble 2 000 acteurs, dont les géants Tencent (propriétaire de WeChat et au capital de nombreuses entreprises dans le monde) et ByteDance (TikTok), a mis au point une nouvelle façon de pister les utilisateurs d'iPhone en réponse à la prochaine mesure de confidentialité d'Apple, rapporte le Financial Times. Ce sytème, nommé CAID, est en cours d'expérimentation par de nombreux éditeurs chinois.

D'après un guide de ByteDance à destination des éditeurs d'apps, les publicitaires « peuvent utiliser CAID comme remplaçant si l'IDFA [l'identifiant publicitaire, ndr] de l'utilisateur n'est pas disponible. » Or, iOS 14.5 permettra justement aux utilisateurs de bloquer, s'ils le souhaitent, l'utilisation de leur IDFA afin de ne pas être pistés.

Interrogée spécifiquement sur CAID par le Financial Times, Apple a répondu de manière plus générale en déclarant que les règles de l'App Store étaient les mêmes pour tous les développeurs dans le monde entier et que les apps qui ne tiendront pas compte du choix de l'utilisateur seront rejetées. En l'absence d'autorisation de suivi de la part de l'utilisateur, la politique de confidentialité d'Apple indique noir sur blanc que les éditeurs n'ont pas le droit de tirer parti d'un autre identifiant pour du pistage.

D'après une source du journal, Apple pourrait détecter les applications qui utilisent CAID. Mais prendra-t-elle vraiment des mesures contre ces apps chinoises ? En dépit de son discours, selon trois sources du Financial Times, ce n'est pas assuré. Apple pourrait faire profil bas si CAID a le soutien entier des entreprises et du gouvernement chinois. On sait combien le marché chinois est aussi important qu'épineux pour Apple, qui doit composer avec des demandes du gouvernement pas toujours alignées avec ses engagements, sous peine de sanctions.

CAID a été pensé au départ pour les développeurs et publicitaires chinois, mais au moins un groupe français spécialisé dans le jeu vidéo qui a des liens avec la Chine a été encouragé à postuler pour l'utiliser, selon le Financial Times. Son nom n'est pas précisé. La China Advertising Association affirme de son côté que CAID n'est pas en contradiction avec la politique de confidentialité d'Apple et qu'elle discute activement de ce sujet avec Cupertino. CAID pourrait être rendu public cette semaine.


avatar wataru | 

Face à Facebook Apple a des couilles, face au CCP il n’y a plus personnes. On pari combien qu’il y aura une exception pour la chine continentale ?

avatar Phoenixxu | 

@wataru

Pari tenu !
Non je plaisante : je pense comme toi !

avatar MrYOSS | 

@Phoenixxu

Idem

avatar occam | 

@wataru

Roubignoles à géométrie variable.
« L’ouragan fait rage, le chêne croule, le pommier atteint de hypogonadisme ploie comme un roseau.
Il perd la face, pas l’oseille. »
——attribué à Lao Tzu [par qui ?]

avatar kinon | 

@wataru

Et si c'est le cas?
Apple fait ce qu'elle peut dans les limites de la force majeure imposée par les Chinois. Apple n'a pas vocation par principe à faire plier tous les états voyous.

En revanche Apple étant devant une impossibilité de faire changer les choses en Chine il revient alors à chacun de décider si il va continuer à utiliser ces app malgré tout. C'est la responsabilité des utilisateurs pas de Apple.A moins que vous soyez des enfants sans responsabilités et que vous preniez Apple pour votre maman qui vous doit tout.

D'ailleurs le système récemment appliqué par Apple et que les Chinois veulent contourner n'est pas d'interdire le pistage, ce n'est pas de leur ressort, mais de montrer ce qui est pisté par les applications présentes dans l'Apple store, après à chacun de prendre ses responsabilités en connaissance de cause.

Et vous à la place de Apple vous feriez quoi? vous faites une croix sur des milliard de dollars de perte? juste pour protéger des gens qui crachent sur vous mais voudraient continuer à utiliser les app de l'état voyou mais pas être pisté bien sûr.
C'est tout juste si vous ne félicitez pas les Chinois. On croit rêver.
Le tricheur c'est qui la Chine ou Apple?

Facile de faire la morale à deux balles derrière son ordi sans rien à perdre.

avatar cnewton | 

@kinon

👍

avatar roccoyop | 

@wataru

Qu’est ce que FB face à un gouvernement ? Tu compares un microbe sans aucun pouvoir à un gouvernement qui les a tous.

avatar AlexG | 

@wataru

Pari perdu ? 😁
(J'étais moi-même persuadé du contraire)

avatar raoolito | 

«  un groupe français spécialisé dans le jeu vidéo »
ubisoft :P ?

j’ai bon ?

avatar redchou | 

Tout ça pour ça? Casser les couilles de toute l’industrie publicitaire, et on va se retrouver pisté par un truc du gouvernement chinois. 😅

Je ne m’attendais à rien, mais je suis quand même déçu.

avatar Sgt. Pepper | 

@redchou

FAut attendre la fin du bal,

Il y a longtemps que la chine dicte ses propres lois contre Apple, mais cela ne s’applique pas chez nous.

avatar redchou | 

@Sgt. Pepper

Ça ne s’applique pas chez nous, mouai, la fin de l’article ne va pas dans ce sens...

avatar Sgt. Pepper | 

@redchou

ET ?
Pour cela qu’il faut attendra avant de tirer des conclusions.

Cette App se fera peut etre rejeter des App Store hors Chine ..

avatar redchou | 

@Sgt. Pepper

Oui, peut-être.

avatar marenostrum | 

Faut pas utiliser des apps chinois.

avatar  | 

Clairement la Chine c'est le caillou dans la chaussure d'Apple ...

avatar Sgt. Pepper | 

Donc au final, ce sont les états qui decident si leur population peuvent se faire tracker en douce...

Qu’Apple ne soit pas au dessus des lois est tout de même logique.

avatar redchou | 

@Sgt. Pepper

Ah non, rien à voir ici.

Les entreprises chinoises ont décidé de créer leur propre identifiant de suivi publicitaire.
Pour rajouter à la pression, ils indiquent qu’ils sont soutenu par l’état chinois.
Mais l’état chinois n’a pas légiféré pour autoriser le suivi des utilisateurs chinois.

L’état a déjà son propre système de suivi des citoyens, le système de crédit social, voir d’autre moins officiel.

avatar kinon | 

@redchou

"Mais l’état chinois n’a pas légiféré pour autoriser le suivi des utilisateurs chinois"
oui mais:
"Apple pourrait faire profil bas si CAID a le soutien entier des entreprises et du gouvernement chinois"

Le gouvernement n'a pas besoin de légiférer si il soutient La China Advertising Association, qui comme tout organisation Chinoise est liée au gouvernement.

avatar redchou | 

@kinon

Oui, c’était pour répondre au commentaire qui disait qu’il était normal qu’Apple ne soit pas au-dessus des lois... Mais il n’y a pas de lois ici.
Sinon, il n’y aurait pas de débat et on sait qu’Apple appliquera la loi.

avatar Nicol8s | 

Donc si on résume, Apple va s’écraser et donc de facto on va avoir un nouveau système chinois qui va s’imposer dans l’industrie?
Joli tour de force et démonstration de soft power

avatar Krysten2001 | 

@Nicol8s

Rien n’est dit. On verra.

avatar marenostrum | 

C’est par les apps qui se fait la suivie. Il faut pas installer n’importe quoi et tu seras protégé. Et puis pour installer des apps chinois faut avoir un compte chinois. Donc aucune raison de s’alarmer.

avatar morpheusz63 | 

@marenostrum

Faux tik tok et fortnite appartiennet à tessens, qui est chinois majoritairement et appartiens au gvt chinois. Donc si apple veut garder son monopole en Chine , elle courberales échines comme les autres.. Sit aveux des exemples, tu prends la NBA, Disney channel etc, si ils veulent rentrer sur le marché chinois, il faut gu'ils obeissent au gvt

avatar YetOneOtherGit | 

@morpheusz63

“fortnite appartiennet à tessens”

Nope Tencent est un actionnaire de référence d’EPIC mais ne contrôle pas l’entreprise (40% actuellement)😎

avatar Ichigo-Roku | 

Pas forcément, il y a plein d'apps chinoises sur le store français, elles ne sont pas forcément restreintes qu'au store chinois. Tout comme une très grande partie des apps françaises sont disponibles sur les stores étrangers.

avatar marenostrum | 

pour ça que je dis il faut pas les installer ces apps. et je pense que la chine s'en fout de tout individu qui n'est pas chinois surtout en matière de pub. ils font la pub pour leurs citoyens. même dans les stades (ou même maillots) de l'occident y a la pub en chinois. ça ne s'adresse pas à nous, sinon ça serait écrit en anglais.

avatar Tatooland | 

@marenostrum

Faux.

avatar Oracle | 

Ça fonctionne comment techniquement ? Je ne comprend pas comment ils peuvent inventer un nouveau supra-identifiant s’il n’est pas intégré de base dans le protocole de communication de l’iPhone 🤔

avatar Brice21 | 

@Oracle

C’est un ID, un identifiant unique associé à chaque compte que tu crées avec une app chinoise ou un site web. La clé des ID est souvent juste ton adresse email, parfois ça va plus loin grâce à ton nom, prénom et date de naissance.

Ensuite les app associent les données collectées sur ton comportement sur un serveur. La correspondance entre tes comptes sur les différentes apps ou site web est assurée par cet ID.

La parade existe déjà : « Login avec Apple » qui donne un alias d’émail différent à chaque site/app et qui les empêchent d’agréger les données sur toi. Évidemment il ne faut pas donner ton nom, prénom et date de naissance à l’app ou au site par la suite, car c’est aussi une clé quasi unique. Je conseille dans ce cas de varier aleatoirement votre dates de naissance.

C’est pour cela qu’il faut absolument soutenir Login avec Apple et demander qu’il soit sur toutes les app et tous les sites. Sinon même sans cookie, ça sera pire qu’avant. Vous serez tracé dans les moindres détails.

Il y a déjà une palanquée de boîte qui commercialisent des ID constitués ainsi du côté serveur. Dont les inévitable Facebook et Google qui vous tracent à travers toutes les app ou vous vous connectez avec votre social ID. Faut être debile pour utiliser ça. Même si vous vous foutez de votre vie privée, en terme de sécurité vous pouvez tout perdre si votre compte Facebook est compromis.

avatar Krysten2001 | 

@Brice21

Et avec la nouvelle fonctionnalité d’iOS 14.5, ça sera encore mieux 😉

avatar Oracle | 

@Brice21

Merci pour ces explications.

avatar stefhan | 

Ce titre ! ✌️😁

avatar Tibimac | 

Ça ne nous dit pas ce qu'est ce CAID ? Est-ce un identifiant déjà existant ? À quoi est-il lié (quelque chose de matériel / logiciel) ?

avatar Paul Position | 

Apple n'a pas d'autres choix que de résister, tout en sachant qu'elle devra céder, mais il faut sauver les apparences...

C'est les affaires !

avatar AlexG | 

@Paul Position

Vu qu'Apple a prévenu qu'elle supprimerait les apps chinoises utilisant CAID, je ne la vois pas revenir en arrière. Ce qui me surprend d'ailleurs, vu qu'elle s'est toujours pliée aux politiques locales. Mais j'approuve.

avatar Ichigo-Roku | 

Elle s'y plie pour suivre les lois des différents pays, mais ici on est pour le moment pas dans ce cas de figure.

avatar Paquito06 | 

Tiens bon, Cook. Baisse pas ton froc, c’est toi qui pilote! 🍏💰

avatar CorbeilleNews | 

On a mit les doigts dans l’engrenage il y a des années en négligeant ces aspects de suivi

On va désormais avoir toutes les peines du monde à refermer cette boîte de pandore car les publicitaires et pas qu’eux ont créé de l’innovation (c’est comme ca que beaucoup fe nouveautés sont vues par les libéraux).

Maintenant tout le monde doit payer et ces profiteurs ne veulent pas revenir SUR LEURS ACQUIS !!!

C’est tristement ce qui se passe quand la loi est en retard et que l’on laisse faire sous prétexte d’innover... et que c’est bon pour l’économie...

Les exemples ne manquent pas, surtout en cette période !

C’est la course a celui qui voudra profiter au mieux... les autres paieront les pots cassés, d’ici là les premiers seront loins, bien loins...

CONNEXION UTILISATEUR