88 % des utilisateurs iOS refusent le pistage publicitaire

Mickaël Bazoge |

Tim Cook a assuré que malgré la demande d'autorisation du suivi publicitaire dans iOS 14.5 (la fameuse App Tracking Transparency, ATT), le secteur de la publicité en ligne allait continuer de prospérer. L'industrie va devoir trouver rapidement une autre manière de gagner de l'argent : selon le coup de sonde hebdomadaire de Flurry Analytics, 12% seulement des utilisateurs d'iPhone dans le monde autorisent l'activation du suivi (4% aux États-Unis).

Ceux qui n'en peuvent plus des demandes de suivi des applications ou qui refusent tout net d'être suivi peuvent se rendre dans les réglages iOS > Confidentialité > Suivi, puis désactiver l'option Autorisation du suivi par les apps.

Ils sont 5% dans le monde à avoir désactivé l'option (3% aux États-Unis), selon Flurry dont les outils d'analyses sont intégrés dans plus d'un million d'applications iOS, utilisées par deux milliards d'appareils chaque mois. Les statistiques de l'étude se basent sur un échantillon de 5,3 millions d'utilisateurs actifs quotidiens dans le monde, 2,5 millions pour les États-Unis.

Le défi pour les éditeurs va donc être de convaincre les utilisateurs d'accepter le suivi publicitaire. Certains vont assez loin dans la démagogie (lire : iOS 14.5 : l'argument fallacieux de Facebook pour vous inciter à autoriser le pistage publicitaire).

Les développeurs qui veulent se passer de cette alerte peuvent intégrer le framework SKAdNetwork d'Apple, qui remonte des données des utilisateurs mais en moins grand nombre.


avatar a_y | 

Cool !

avatar iDidier | 

J’ai pas mal d’apps dont je n’ai toujours pas vu la moindre demande concernant le suivi publicitaire …

avatar Rin-Kun | 

@iDidier

Sûrement qu’elle se sont déjà mis à jour avec la nouvelle API comme mentionné en fin d’article

avatar redchou | 

@Rin-Kun

Ou peut-être qu’il a désactivé les demandes de suivi des apps…

avatar Smjm | 

@iDidier

Idem,
Je n’ai reçu aucune notification d’aucune app depuis la MàJ… aucun changement pour moi.

avatar frankm | 

Tu m’étonnes, en payant 800 voire 1500€ un appareil, c’est pas pour offrir le bâton pour se faire vendre dessus

avatar byte_order | 

@frankm

Et pourtant vous acceptez bien que Apple se fasse de l'argent de vos usages depuis votre appareil à 800 voir 1500 €.

avatar Krysten2001 | 

@byte_order

Pas du tout la même chose.

avatar byte_order | 

@Krysten2001
Comme c'est pratique de balayer la réalité ainsi.

avatar XiliX | 

@byte_order

Ah non pas du tout.
Perso je n’ai jamais reçu de publicités ciblées.
Des pubs oui, mais de tout et de rien.
Comme les pubs à la télé

avatar byte_order | 

@XiliX

Vous avez bien conscience que Apple utilise *votre* iPhone pour se faire un max d'argent sur vos usages sur votre iPhone ? AppStore, ApplePay, cela vous dit quelque chose ?

Je ne parlais pas que de sa régie publicitaire, qui est anecdotique à coté. Pour l'instant.

avatar Lemmings | 

@frankm : quel rapport avec le prix de l'appareil ? Si tu achètes un Android au même prix ça change quelque chose ?

Le tracking sert à la publicité, et donc à financer les applications que vous utilisez sans les payer... Sinon ces applications vont soit passer 100% payantes, soit disparaitre.

avatar MarcMame | 

@Lemmings

"Le tracking sert à la publicité, et donc à financer les applications que vous utilisez sans les payer... Sinon ces applications vont soit passer 100% payantes, soit disparaitre."

———-
Ou alors faire comme avant : diffuser de la publicité sans tracking.
Problème résolu. De rien.

avatar byte_order | 

@MarcMame
> Ou alors faire comme avant : diffuser de la publicité sans tracking.
> Problème résolu. De rien.

Le problème n'est pas résolu, car le placement de publicités sans tracking a nettement moins de valeur, et donc mécaniquement votre solution fait chuter drastiquement les sources de recettes des applications et services gratuits que vous utilisez, et donc leur rentabilité.

Voyez comment se porte la presse écrite (imprimée, donc) pour vous en convaincre.

avatar MarcMame | 

@byte_order

"Le problème n'est pas résolu, car le placement de publicités sans tracking a nettement moins de valeur, et donc mécaniquement votre solution fait chuter drastiquement les sources de recettes des applications et services gratuits que vous utilisez, et donc leur rentabilité."

—————
Comment faisaient ils avant ?

avatar MarcMame | 

@byte_order

"Voyez comment se porte la presse écrite (imprimée, donc) pour vous en convaincre."

—————
Absolument pas convaincu.
Les raisons de ce déclin ne sont pas du tout celles que tu évoques.

avatar Aldwyr | 

Le problème n'est pas le tracking ou non.
Le problème est le consentement de l'utilisateur dans l'histoire. On pompe vos données sans votre accord. Maintenant que le marché s'est habitué à cela, ils pleurent qu'on leur retire le pain de la bouche. Alors qu'ils ne se sont pas privé de nous voler durant des années sans nous demander notre avis.
N'inversez pas la faute sur l'utilisateur qui est enfin un peu maitre de ses données. La faute revient aux devs/éditeurs qui ont mordu dans le fruit défendu sans demander l'avis au principaux concerné.

Que les personnes qui vivent de ce système et ne veulent pas évoluer ou trouver d'alternative ferme ou autre, cela ne me fait ni chaud ni froid. Ce sont mes données, si je ne veux pas qu'elle servent pour de la pub ciblé, j'en ai parfaitement le droit, point.

Maintenant, le marché des Apps et site en tout genre devront évoluer et s'adapter à ce que les premiers concernés par le traitement des données personnelles aient leur mots à dire.
Et j'espère bien que dans l'avenir, cela soit encore plus dur dans la collecte des données pour ce genre de chose.

avatar roccoyop | 

J’ai pas vu une seule app me demandant quoi que ce soit… espérons que c’est bon signe. Après, j’ai activer le non suivi publicitaire. Je vais peut-être décocher cette fonction rien que pour le plaisir de refuser. 😂

avatar MartyMcfly | 

@roccoyop

C’est ce que j’ai fait 😂

avatar Smjm | 

@MartyMcfly

J’ai désactivé pour tester et je ne reçois aucune notification…

avatar Vanton | 

@roccoyop

Pareil, pas vu la moindre demande… Ça m’inquiète !

avatar MarcMame | 

Qui sont les 12% restants ?
(Hors erreur de validation)

avatar armandgz123 | 

@MarcMame

Moi, je m’en tape, autant que les apps que j’utilise en bénéficient

avatar MarcMame | 

@armandgz123

"Moi, je m’en tape, autant que les apps que j’utilise en bénéficient"

J’ai un mal fou à te trouver crédible.

avatar armandgz123 | 

@MarcMame

Si ça permet aux apps que j’utilise de recevoir + de revenus, c’est bon pour moi ! (Bon, je rêve peut-être).

Si je ne veux pas partager d’informations, je n’utilise tout simplement pas le service...

Après j’utilise androïde et la suite Google dans mon quotidien, comme beaucoup de personnes. Et on sait très bien comment Google d’iPhone nos données, alors c’est juste un choix quoi.

avatar winnipeg | 

@MarcMame

Je me suis demandé la même chose en lisant le titre! Erreur de manip en validant vite (vu qu’on ne lit plus tous ces messages) ou volonté??

avatar romainB84 | 

@MarcMame

Citation de lord of war :

On estime à environ 550 millions le nombre d’armes à feu actuellement en circulation, autrement dit, il y a 1 homme sur 12 qui est armé sur cette planète. La seule question c’est : « Comment armer les 11 autres ? »

avatar GtnDns | 

On ne m’a pas encore demander d’accepter ou refuser… j’ai l’option naturellement désactivée

avatar winnipeg | 

@GtnDns

J’avais moi aussi désactivé l’option directement dans iOS puis je l’ai ré-activé manuellement afin de ne pas bouder mon plaisir de:

1/ savoir quelle app me le demanderait
2/ refuser à chaque fois lol

avatar Darlito | 

@winnipeg

On est français, c’est normal 🤗

avatar r e m y | 

5% ont désactivé l'option donc 5% seulement refuse en bloc tout traçage.
Les 95% restants acceptent ou refusent selon l'app, j'imagine, comme dans l'exemple de la copie d'écran en illustration de l'article.
Du coup, comment trouve-t-on les 88% qui refusent le traçage, ou les 12% qui l'accepte???

Si je lis la légende du graph donnant ce taux de 12%, il correspond au % d'appareils sous iOS14.5 ayant accepté le traçage d'une app dans la semaine considérée. Donc sur 12% des iphones sous iOS 14.5, sur une app au moins l'accord a été donné pour le traçage (opt-in).
On ne peut pas en conclure que 88% des iPhones sous iOS14.5 refusent le traçage! Il y a déjà tous ceux qui durant la semaine considérée, n'ont reçu aucune demande d'autorisation d'aucune app!

avatar frascorpion | 

@r e m y
🥱

avatar Adodane | 

@r e m y

Effectivement.
On peut plutôt dire qu’une demande de suivi reçoit un non en réponse à 88%. Par contre on ne sait pas quel est le pourcentage de personnes qui ont reçu une notification, ni combien.

Les études c’est bien, en les interprétant comme on veux, ça permet de faire des gros titres pour attirer le chaland. Net 2.0 vous avez dit ?

avatar David Finder | 

@r e m y

D’ailleurs, tu as eu une réponse de l’équipe de MacG à la question que tu leur pose régulièrement au sujet de cette option de pistage publicitaire ?
Ne lâche pas l’affaire, je serais curieux de connaître la réponse aussi 😉

avatar r e m y | 

Je vous recommande leur très bon article "comment le RGPD et la CNIL fragilise le Web" où ils expliquent pourquoi donner la possibilité aux utilisateurs de refuser le traçage réduit considérablement les rentrées financières des sites web et va poser un vrai problème économique à des structures comme MacG.
C'est une réponse indirecte concernant le choix fait sur leur app de maintenir le tracking utilisant l'identifiant IDFA et le problème que risque de leur poser l'obligation désormais de demander son accord aux utilisateurs.

avatar MarcMame | 

@r e m y

"où ils expliquent pourquoi donner la possibilité aux utilisateurs de refuser le traçage réduit considérablement les rentrées financières des sites web et va poser un vrai problème économique à des structures comme MacG. "

————
C’est une bêtise que de le penser.
La pub peut parfaitement vivre (comme elle l’a toujours fait) sans aucun traçage.
Beaucoup ne sont pas contre la pub mais contre le traçage individuel qui est une violation de la vie privée au sens propre du terme.
Ne pas faire cette nuance n’est pas raisonnable.

avatar byte_order | 

@MarcMame
> La pub peut parfaitement vivre (comme elle l’a toujours fait) sans aucun traçage.

Dites ça à la presse écrite, ou même aux chaines de télé.

avatar MarcMame | 

@byte_order

"Dites ça à la presse écrite, ou même aux chaines de télé."

Les sources de revenus de ces médias est directement lié au nombre de leurs lecteurs / téléspectateurs en constante chute libre, aucun rapport avec le tracking publicitaire.
Et quand bien même, il suffit de cesser ce tracking et tous les médias seront sur un pied d’égalité.

avatar David Finder | 

@r e m y

Ah mais j’en suis bien conscient !
Mais comme tu leur demande à chaque article concernant la nouvelle mesure introduite dans iOS14.5, je me demandais si tu avais reçu une réponse 😉

avatar MarcassinBimbo | 

@r e m y

Tu fais une erreur de raisonnement. La légende précise que 12% = nb opt-in / (nb opt-in + nb opt-out). Le 12% ne peut donc pas être dilué de quelque manière que ce soit par les appareils qui n’ont pas eu de notification comme tu le suggères dans ton commentaire.

En clair, on pourrait dire « d’après les résultats d’un sondage réalisé sur la base d’un échantillon de 5.3m d’utilisateurs iOS actifs, au 11eme jours (et seulement celui-ci), 88% des utilisateurs qui se sont vus proposer l’option de refuser ou d’accepter le pistage ont choisi de le refuser »… bref, on n’en voudra à personne, et encore moins à Macg, de raccourcir par « 88% des utilisateurs iOS refusent le pistage publicitaire » car statistiquement parlant, même si seulement 0,5% des 5.3m utilisateurs se sont vus proposer l’option, bah c’est quand même un très bel échantillon qui peut être considéré comme représentatif !

avatar r e m y | 

Tu as raison. Présenté comme ça c'est beaucoup plus clair effectivement.

Cela dit les 12% qui ont accepté le suivi d'une app, comptent sans doute parmi eux des utilisateurs qui ont également refusé le suivi d'autres apps (comme sur l'exemple de la copie d'écran). Le seul % qui est parfaitement clair c'est celui des utilisateurs ayant refusé tout suivi en désactivant l'option (5%) sous réserve que cette désactivation ait bien été faite volontairement (certains ici disent que chez eux c'était désactivé par défaut)

avatar byte_order | 

> Les développeurs qui veulent se passer de cette alerte peuvent intégrer le
> framework SKAdNetwork d'Apple, qui remonte des données des utilisateurs mais
> en moins grand nombre.

Mais reste du suivi publicitaire.
C'est d'une hypocrisie sans nom.

avatar r e m y | 

Tout comme il est parfaitement hypocrite de mettre à disposition l'IDFA par iOS (l'IDFA étant une création d'Apple à l'usage des publicitaires) puis de dénoncer ceux qui l'utilisent, tout en continuant à le leur mettre à disposition...

avatar Krysten2001 | 

@r e m y

L’IDFA servait pour d’autres choses que le suivi…

avatar r e m y | 

IDFA : Identifier for advertiser sert uniquement au traçage en permettant d'avoir un identifiant unique correspondant à un appareil iOS.

avatar Krysten2001 | 

@byte_order

Pas vraiment vu comment Facebook s’en plaint et qu’ils préfèrent demander à l’utilisateur plutôt que de mettre le SDK

avatar Tiroly | 

@byte_order

Mais elles sont rendues anonymes. Impossible pour l’annonceur de savoir qui a fait la conversion.

avatar byte_order | 

@Tiroly
Cela reste de l'exploitation de vos données afin de proposer un service de placement de publicités plus pertinentes.

Qui implique, selon le RGPD, un accord préalable de l'utilisateur.

Apple s'auto-exempte de cette contrainte, en bon juge et partie qu'elle ici.

avatar scanmb | 

@byte_order

Il y a des CGU que l’on accepte ou pas , non ?

avatar byte_order | 

@scanmb

La RGPD est de droit supérieur aux CGU d'Apple, vous le savez, n'est-ce pas ?

Cette habitude de balayer toute contestation en disant "vous avez accepter le contrat", c'est assez étrange. Comme si toute clause de contrat accepté était définitivement valide et incontestable en droit...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR