Pour Craig Federighi, la personnalisation de l'écran verrouillé d'iOS 16 est un « acte d'amour »

Mickaël Bazoge |

Le nouvel écran verrouillé d'iOS 16 ? Un « acte d'amour », comme l'a qualifié Craig Federighi auprès de TechRadar ! Le vice-président à l'ingénierie logicielle, ainsi qu'Alan Dye, son homologue attaché au design, ont détaillé ce qui constitue une des plus grosses nouveautés — la plus visible en tout cas — proposée aux possesseurs d'iPhone avec iOS 16.

iOS 16 s’inspire de l’Apple Watch pour repenser son écran verrouillé

iOS 16 s’inspire de l’Apple Watch pour repenser son écran verrouillé

Cet écran verrouillé personnalisable est le produit d'une stratégie mûrement réfléchie, dont on a pu voir la première brique il y a deux ans avec l'apparition des widgets pour l'écran d'accueil sur iOS 14. « Nous savions que c'était une pièce [de théâtre] en plusieurs actes, et nous savions que le prochain acte serait l'écran verrouillé », raconte Federighi.

L'écran verrouillé n'ayant quasiment pas évolué depuis iOS 7, Apple a vu ici une opportunité pour « faire quelque chose de vraiment grand, tout en restant très "Apple" et très personnel ». « Donc, cette année c'était un acte d'amour », s'amuse-t-il. L'équipe d'Alan Dye est allée très loin dans la réflexion, manifestement rien n'a été tabou, pas même l'horloge qui occupe le haut de l'écran. À un moment donné, il a même été envisagé de modifier complètement cet élément constitutif du design de l'iPhone.

Finalement, décision a été prise de laisser l'horloge à cet endroit, tout en proposant des couleurs et des polices supplémentaires. Dont cette version bold de la fonte San Francisco… « La typographie, c'est une vraie passion pour nous », raconte-t-il, « et nous avons un certain nombre de polices Apple, y compris pour des écritures non latines. Pour la première fois, nous laissons les utilisateurs choisir celle qu'ils veulent ».

San Francisco : Apple étire et compresse ses polices

San Francisco : Apple étire et compresse ses polices

Autre changement de taille pour l'écran verrouillé, les sujets sur les photos peuvent passer par-dessus l'heure. « Notre objectif a été de créer quelque chose qui soit plus "éditorial" », explique Dye, « et de donner à l'utilisateur la possibilité de créer un écran verrouillé qui finit par ressembler à la première page d'un magazine ou à une affiche de film ».

Par défaut, iOS 16 suggère une sélection de photos — et pas uniquement des photos prises en mode Portrait — qui pourraient bien coller sur l'écran verrouillé. Des dizaines de réseaux neuronaux sont ici à l'œuvre pour « juger » les clichés, décrit Federighi. Les photos sont choisies en fonction de la présence de personnes, de la manière dont elles sont cadrées, leurs expressions.

À cela s'ajoute des filtres, que les deux dirigeants préfèrent qualifier de « styles ». « Nous utilisons la segmentation [les possibilités de détourage des sujets sur les photos, ndr], les valeurs tonales, et toute notre compréhension de la scène qui nous aident à déterminer le traitement le plus intelligent pour chaque photo », précise Alan Dye.

L'écran verrouillé peut ne proposer que deux styles pour une photo, et c'est un choix conscient du système : iOS « pense » que si la photo ne rendra pas bien avec tel ou tel style, ce n'est pas la peine de la suggérer. « Vous obtenez quelque chose de tellement plus convaincant qu'un simple filtre posé sur la photo », abonde Federighi. Et tant pis pour ceux qui apprécient le mauvais goût !

La position des widgets à l'écran se limite à une ligne sous l'horloge, et quatre maximum, pas plus. « [Leur placement] est très intentionnel », assure le VP logiciel. « Ça aurait été très facile pour nous de dire "Hé, placez les widgets où vous voulez". En toute honnêteté, techniquement ça n'aurait pas été un défi ».

Mais Apple voulait conserver la « cohérence » de l'interface de l'iPhone tout en y introduisant de nouveaux éléments — et pour le coup, c'est le cas de ces widgets tout droit inspirés des complications de l'Apple Watch. Toutefois, le constructeur a exploré « toutes les possibilités de mettre de gros trucs partout sur l'écran », s'amuse Federighi.

L'équipe de design d'Apple a cet avantage de plancher sur les complications de watchOS, ce qui leur permet de savoir rapidement ce qui se voit bien ou pas, ce qui est utile ou pas. « Nous avons beaucoup appris sur les informations visibles en un clin d'œil et sur la manière de les représenter par dessus une grande variété d'images différentes », indique Dye.

Conserver une bonne lisibilité des widgets a été complexe, et il arrive encore que le résultat ne soit pas à la hauteur (voir les deux exemples ci-dessus). Pour réduire autant que possible les impairs visuels, Apple a développé en interne un outil logiciel pour s'assurer que les designs des widgets soient suffisamment « robustes » pour s'afficher correctement sur un maximum de photos. Évidemment, il sera toujours possible de tomber sur des problèmes de lisibilité.

Apple a également réfléchi à la possibilité de changer les deux boutons qui permettent de lancer la lampe-torche et l'appareil photo directement depuis l'écran verrouillé. « Nous avons testé de nouvelles idées », avoue Dye. Mais au bout du compte, Apple a décidé que les utilisateurs tiraient vraiment profit de ces deux fonctions, « et donc nous les avons laissées là où elles sont ». La personnalisation n'ira pas plus loin.


Tags
avatar mandrak134 | 

Faut vraiment qu’il arrête de se prendre pour une star.

avatar Darkgam3rz | 

HS : vous avez remarqué que maintenant, si l’iPhone est chaud, la recharge est mise en pause ! Pas mal ça par contre comme feature. Bon vivement la version finale parce qu’avec cette première beta, ça chauffe pas mal de mon côté.

Par contre la stabilité 👍🏻

avatar sebastien69 | 

Un acte d'amour qui existe depuis 2019 sur Iphone grâce au jailbreak et au tweaks Complications ou Watermelon ... il est évident qu'Apple s'est très fortement inspiré (pour ne pas dire copier) sur ces tweaks ...

avatar huexley | 

Ils leur faut des vacances à l’ingénierie à Cupertino.

avatar raleur | 

Les n’y ont jamais pensé d’où le « mûrement » réfléchi!

avatar TheDeepShadow | 

Ils sont très très fortsla division comunication chez Apple

Parler pour ne rien dire, magique !

avatar Amaczing | 

« Pour Craig Federighi, la personnalisation de l'écran verrouillé d'iOS 16 est un « acte d'amour » »

Craig serait-il un body buildé aimé des Apple fan boys et vendu à sa paroisse ? 🤔

avatar Sillage | 

Est-ce que quelqu’un a déjà installé ios16 dev bêta ?

Beaucoup de bugs ou ça fonctionne relativement bien ?

Merci.

avatar airmac | 

C’est curieux… on vous lâche une connerie et tout le monde y va de sa haine envers .
Pitoyable.

avatar oomu | 

"À un moment donné, il a même été envisagé de modifier complètement cet élément constitutif du design de l'iPhone."

HOLALA Mais c'est des fous ! Ils sont complètement foufous ! C'est la folie à son... paroxysme.

"Finalement, décision a été prise de laisser l'horloge à cet endroit"

pfiuuu, finalement la raison l'a emporté. Oui, le monde est bien trop petit pour une si grande excentricité déchainée.

*se remet de ses émotions*

avatar oomu | 

"iOS « pense » que si la photo ne rendra pas bien avec tel ou tel style, ce n'est pas la peine de la suggérer"

Merci Grand Ordinateur.

Le Grand Ordinateur pense à ce qui est bon pour moi, le Grand Ordinateur est mon ami.

"Dis Siri, tu peux faire ça pour moi ?"
"-pff! même pas la peine."
"-boh ?"
"-C'est naze comme idée. et ça marchera pas. Et si on faisait plutôt une petite partie d'échec ?"

avatar oomu | 

"Évidemment, il sera toujours possible de tomber sur des problèmes de lisibilité"

ho non ! Mais l'Utilisateur cessera t'il un jour d'être un sagouin de nos belles interfaces, de nos beaux réseaux, et de nos beaux patrons de mise en page ?!

Maudit sois tu, utilisateur ! gRRR

avatar oomu | 

"Mais au bout du compte, Apple a décidé que les utilisateurs tiraient vraiment profit de ces deux fonctions,"

beeEeh...heu .. voui... mais j'aurais bien aimé les placer ailleurs, ou avec d'autres fonctions. J'arrive à viser avec mon pouce...

Enfin, je peux regarder n'importe quel site web sur Safari, même des sites moches, alors ça va.

(holala si on peut pas rire avec Apple, avec qui on rirait ? :) )

avatar huexley | 

Vivement que Safari nous redirige automatiquement vers des sites qui ne sont pas des fautes de gout.

avatar Ilink | 

« les utilisateurs choisir celle qu'ils veulent »

Si je pouvais déjà mettre la musique que je veux facilement et sans payer.. ça serait déjà un vrai plus !

avatar iBaby | 

« Nous savions que c'était une pièce [de théâtre] en plusieurs actes, et nous savions que le prochain acte serait l'écran verrouillé »

Cela me rassure beaucoup, même si je n’ai jamais été inquiet à ce sujet, sur le fait que les iPhone sont conçus et présentés par des gens qui sont dans une démarche cohérente et qui ont un projet commun. Ils peuvent dire « nous » sans problème et ils savent où ils vont et ce qu’ils vont faire. L’acte de l’écran verrouillé n’est donc pas là par hasard et ne vient pas d’une démarche de Google par exemple, ni des marchands de fruits et légumes du marché du dimanche dans ma ville de province. Je suis donc confiant dans l’ensemble et ça me convient.

Que cet écran verrouillé relève d’un « acte d’amour », j’espère que celui qui nous l’affirme est heureux sur tous les plans, même si d’habitude je vois l’amour et le cherche ailleurs en priorité. Mais je comprends qu’un amoureux déborde d’amour, qu’il en voit partout tellement qu’il irradie. Si j’en vois sur mon futur écran verrouillé moi aussi, ça viendra peut-être d’une notification hyper bien placée et au design génial, qui apparaîtra au bon moment. Mon amour tel que je le connais est très capable de m’envoyer un iMessage qui nous permettra tous les deux de nous aimer encore plus et comme nous le souhaitons. Tout va donc pour le mieux dans le meilleur des mondes.

Dans la suite de cet article, je lis des choses très utiles dans les propos des gens d’Apple, leurs infos sont plus pragmatiques et détaillées au sujet de l’écran verrouillé d’iOS 16. Je comprends mieux comment ils travaillent, comment ça va fonctionner sur mon iPhone, ce qu’ils cherchent à obtenir et à nous proposer. Cela cadre avec ce que j’attends d’Apple et tout ressemble à la démarche d’Apple depuis longtemps.

Le théâtre et l’amour, j’adore. Les infos du design d’iOS 16 sont intéressantes en plus. Que certaines de ces choses disposent favorablement à comprendre d’autres choses qui sont présentées en même temps et par la suite, c’est parfaitement recevable et réciproquement. Rien ne m’a soûlé, en fait.

avatar adixya | 

Du coup c'était un acte de quoi, quand on ne pouvait pas modifier cet écran d'accueil ?

avatar iBaby | 

@adixya

Déjà, avant l'iPhone il y avait la haine. Partout.

Dès que l'iPhone est né, il contenait l'amour en développement constant, en coexistence parfaite avec iOS.

Les utilisateurs le percevaient diversement, certains l'ont appelé "idéal" (en parlant de l'iPhone qu'ils changent chaque automne).

D'autres parfois déçus ou désireux d'innovations plus rapides, ou plus visibles, ont cherché ailleurs l'amour dans de nouvelles pratiques, parfois transhumanistes (certains sont passés sur Android et quelques uns suivent de très près la robotique du futur pour acheter un beau jour le partenaire de leur choix, mais il y a encore beaucoup de travail selon les ingénieurs, notamment pour les batteries : la technologie du lithium suffira-t-elle en cas d'activités intenses et prolongées, ou faudrait-il innover et passer aux cristaux de quartz ? Etc.).

Avec iOS 16 et le nouvel écran de déverrouillage, c'est limpide : iPhone fait son coming-out amoureux. Il est né de l'amour et l'assume ; il est amoureux et il a fait sa déclaration à l'élu•e de son cœur (dès l'automne elle sera officielle et il suffira d'accepter une mise à jour pour convoler) ; et je ne serais pas du tout étonné que l'hiver soit très chaud, car à ma connaissance, bien que l'iPhone soit vierge, il est pubère dans un monde libre qui lui donne certains droits, dont il entend bien profiter en ne tardant plus trop avant de perdre son pucelage, vu le désir très compréhensible qui l'anime et que son âme sœur souhaite aussi partager avec lui, selon certaines confidences que m'a fait quelqu'un qui les connaît bien tous les deux. 🙂

avatar Steekus | 

Le truc qui existe depuis 1000ans sur android ou jailbreak.
Ceci est une révolution.. un nouvel espace de liberté.
Merci Timy.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR