iOS 18 : Apple laisse la porte ouverte à des concurrents de ChatGPT

Stéphane Moussie |

ChatGPT ne devrait pas rester indéfiniment le seul service d’IA intégré à iOS 18 et macOS 15. Lors d’une interview à la WWDC 2024, Craig Federighi a fait savoir qu’Apple était tout à fait ouverte à l’idée d’ajouter d’autres technologies équivalentes :

Nous pensons que les gens vont peut-être avoir une préférence pour certains modèles plutôt que d’autres, par exemple un qui est excellent pour l'écriture créative et un autre pour coder. Nous voulons donc permettre aux utilisateurs de choisir leur modèle préféré.
Nous pourrions envisager à l'avenir des intégrations avec différents modèles, comme Google Gemini. Ça n’a rien d’une annonce officielle pour le moment, mais c'est notre stratégie.

ChatGPT prenant le relai de Siri pour une requête. Images Apple.

Comme on peut choisir actuellement le moteur de recherche par défaut de Safari parmi différentes propositions (Google, Bing, DuckDuckGo…), on pourrait choisir dans le futur le grand modèle de langage connecté à l’ensemble du système. Toujours d’après le responsable de l’ingénierie logicielle, si Apple intègre ChatGPT en premier dans iOS 18, c’est parce que c’est « le meilleur ».

Dans le cadre d’Apple Intelligence, ChatGPT va s’intégrer profondément à iOS 18 et macOS 15. Le service d’OpenAI pourra épauler Siri pour des requêtes compliquées et donner un coup de main pour écrire dans n’importe quelle application.

Des médias américains avaient rapporté avant la WWDC qu’Apple était en discussions avec OpenAI, mais aussi Google et Anthropic pour l’intégration de leur service respectif, Gemini et Claude. Outre donner du choix aux utilisateurs, cette addition de grands modèles de langage devrait permettre à Apple d’obtenir de meilleures conditions financières en faisant jouer la concurrence.

Apple Intelligence réservée aux iPhone 15 Pro ainsi qu’aux Mac et iPad M1 minimum

Apple Intelligence réservée aux iPhone 15 Pro ainsi qu’aux Mac et iPad M1 minimum

avatar Mr-Nicolas | 

Yesss

avatar AppleDomoAdepte | 

J’aimerai bien savoir si l’Apple Intelligence va s’appuyer sur ChatGPT pour la domotique.
Mes tests sont excellents mais pouvoir faire fonctionner cela actuellement revient à maintenir une usine à gaz

avatar Nico_Belgium | 

@AppleDomoAdepte

Je crois pas. J’ai l’impression que ChatGPT ce sera vraiment en dernier recours. Pour poser des questions un peu comme l’app actuelle.

Ça m’étonnerai d’après ce qu’on a vu qu’ils aient accès à des commandes ou des contenu de l’iPhone autre que le contenu de la requête.

avatar Mac1978 | 

« …qu’Apple était tout à fait ouverte à l’idée d’ajouter d’autres technologies équivalentes ».

Sauf qu’Apple aurait dû avoir sa propre technologie dans un domaine aussi stratégique.

Je suis déçue par cette WWDC qui me laisse un goût amer. Après, je me rappelle que Microsoft est aussi complètement liée à OpenAI pour avoir manqué le train.

Au moins en a-t-elle pris conscience deux ans plus tôt qu’Apple. Quand on se souvient de l’article de MacGe expliquant comment, à Noël dernier, Craig a réalisé le potentiel de l’IA en jouant avec Copilot sur GitHub, je trouve cela pathétique pour des maîtres Djedi payés des dizaines de millions de dollars en raison de compétences que seuls eux auraient.

avatar pat3 | 

@Mac1978

"« …qu’Apple était tout à fait ouverte à l’idée d’ajouter d’autres technologies équivalentes ».
Sauf qu’Apple aurait dû avoir sa propre technologie dans un domaine aussi stratégique"

Apple n’a pas eu non plus sa propre technologie dans les moteur de recherche… et ça lui a profité. Pa sûr que la stratégie d’ouverture aux divers concurrents leur nuise.
Fondamentalement, le modèle en trois étages qu’ils proposent me convient : un étage en local pour les opérations les plus courantes, un étage sur leur cloud pour les opérations un peu plus complexes, et l’appel à la concurrence pour les choses les plus lourdes. Je pense même que je resterai sur le service Apple pour les deux premiers niveaux, en me disant que le premier augmentera graduellement, et je choisirai parmi les applications déjà disponibles pour le 3e (a priori, pourquoi passer par Siri quand tu as un très long texte à transcrire, alors que tu le fait déjà avec Whisper ?).

avatar Mac1978 | 

@pat3

« Apple n’a pas eu non plus sa propre technologie dans les moteur de recherche… et ça lui a profité. »

À mon avis, la comparaison dans ce cas ne vaut pas raison. En effet, le business modèle n’est pas du tout le même d’une part, et de l’autre un moteur de recherche ne se place pas au cœur des technologies matériel et logiciels comme une IA.

Apple reçoit des dizaines de milliards de dollars de Google pour que ce dernier reste le moteur de recherche par défaut dans iOS, mais c’est Apple qui va payer (comme Microsoft) OpenAI pour les fonctionnalités de ChatGPT.

De plus, une entreprise peut difficilement tirer un avantage comparatif d’un moteur de recherche alors qu’elle le pourrait d’une IA.

Je suis persuadée, mais Apple ne l’avouera jamais, que le choix de ChatGPT a été fait parce qu’Apple a réalisé avoir complètement manqué le train de l’IA générative. Sa cellule de veille est soit très mauvaise, soit ignorée par les maîtres Jedi qui se la pètent un peu.

avatar pat3 | 

@Mac1978

"Je suis persuadée, mais Apple ne l’avouera jamais, que le choix de ChatGPT a été fait parce qu’Apple a réalisé avoir complètement manqué le train de l’IA générative."

On est complètement d’accord sur ce point, même si je me fous un peu de
l’aveu explicite d’Apple - la keynote me suffit 🙂

Ce sur quoi je suis plus dubitatif, c’est la nécessité de l’IA générative pour le grand public. Or, le marché d’Apple, c’est le grand public. Pour les usages professionnels, peu importe que l’IA soit intégrée au maximum dans le système, il suffit qu’il y ait des applications dédiées, et elles existent déjà, et ne cessent de s’améliorer.

Le reste, c’est encore une question de qui a est la plus grosse, et franchement, je m’en complètement.

Si je regarde l’industrie informatique, depuis que j’ai commencé à utiliser un ordinateur (et je dois dire à regret que ça commence à dater), je vois que le cycle est toujours le même, les boîtes les plus innovantes prennent les meilleures parts des nouveaux marchés qu’elles adressent, puis font tout pour garder leur première place en empêchant les innovations de leurs concurrents, par tous les moyens, y compris ceux à la limite de la légalité.
IBM l’a fait, Microsoft l’a fait, Apple l’a fait, et la caravane passe.

avatar Big Apple | 

Apple a intégré ChatGPT aussi par rapport aux règles de la concurrence de l’UE et je pense que je vais privilégier leur IA a celle des autres. J’espere que les apple watch apple tv et homepod seront mis a jour pour intégrer Apple Intelligence

avatar CtrlMaster | 

Bof.

avatar PiRMeZuR | 

J’espère qu’on pourra choisir une configuration avancée, par exemple un modèle Llama3 sur un serveur privé. Voire même définir différents modèles pour des usages spécifiques.

Mais je crois qu’Apple choisira la simplicité et n’intégrera que les plus gros acteurs comme Gemini, Mistral…

avatar pat3 | 

@PiRMeZuR

Il y a de fortes chances que tu aies raison, hélas. Apple privilégiera les acteurs avec lesquels elle aura un accord. Je doute qu’elle laisse la porte ouverte aux LLM libres… mais sait-on jamais, d’ici là l’Europe aura peut être étendu l’AI Act pour obliger les GAFAM à laissé le choix de son LLM ? Ok peut rêver… 💭

avatar Jymini | 

Le recours à chatGPT semble limité a des scénarios très similaires à l’app actuelle. Pour tout le reste, de la génération Genmoji à la ré-écriture de texte, c’est Apple Intelligence.

Est-ce que à terme Apple remplacera chatGPT par sa propre solution comme elle l’a fait avec Plan à l’époque ?
C’est pas du tout évident car elle n’a pas non plus choisi de remplacer les moteurs de recherches externe par une solution maison alors que c’est Bing qui fournit les résultats de Siri. À voir à quoi ressembleront les capacités ces modèles externes dans 3 ou 5 ans et si leurs fonctions peuvent être sherlockées d’ici là.

avatar raoolito | 

@Jymini

On peut imaginer qu'Apple va faire jouer la concurrence avec son propre modèle qu'elle améliorera au fur et à mesure et un jour les gens diront ah bah c'est pas la peine d'utiliser un autre parce que celui d'Apple est très bon le jour où il sera

avatar Furious Angel | 

C’est malin, un peu comme l’approche des moteurs de recherche : il y a le leader en partenaire mais on peut mettre autre chose.

Ça part du postulat que l’IA générative prendra la même place que les moteurs de recherche, ce dont je doute fortement.

CONNEXION UTILISATEUR