Éducation : un prix de camaraderie pour Apple dans les écoles défavorisées

Mickaël Bazoge | | 21:32 |  18

Le retentissant fiasco du district scolaire de Los Angeles est encore dans toutes les mémoires : les écoles de la principale commission scolaire de la ville, deuxième plus importante aux États-Unis, devaient en effet équiper leurs élèves en iPad. Un contrat d’un milliard de dollars en tout, qui a capoté fin 2014 suite à des soupçons de malversation et des problèmes techniques (lire : À Los Angeles, les écoles lâchent l'iPad).

Mais cette déconfiture cuisante pour Apple dans le milieu de l’éducation n’a pas échaudé le constructeur. La Pomme est partenaire du programme ConnectED, appuyé par la Maison Blanche, pour lequel l’entreprise a investi l’équivalent de 100 millions de dollars en équipements : iPad pour les étudiants, MacBook pour les professeurs, et un Apple TV par classe. Sans oublier un coup de main pour bâtir des réseaux Wi-Fi dignes de ce nom.

En tout, ce sont 114 écoles défavorisées qui bénéficient de ce matériel, mais aussi des compétences d’un employé d’Apple — ancien enseignant — qui vient épauler l’équipe éducative et donner des formations 17 jours chaque année. De plus, Apple a assigné à chaque école un "sponsor" choisi parmi les cadres et les dirigeants du groupe. À Yuma en Arizona, où Apple aide 8 établissements scolaires, c’est Eddy Cue qui s’est porté volontaire pour appuyer la démarche.

Ce n’est pas innocent : le fils d’immigrés cubains a senti qu’il avait une connexion avec ces élèves dont la plupart sont hispaniques et parlent peu l’anglais à la maison. Eddy Cue a fait jouer ses relations pour que les élèves et leurs professeurs obtiennent des accès gracieux au réseau d’AT&T à la maison. Le patron des contenus chez Apple a dit qu’il pouvait faire en sorte d’accélérer le dossier car il connait quelqu’un chez l’opérateur : le CEO, Randal Stephenson. Malgré l’entregent de ce parrain, le dossier est toujours en cours d’examen.

Plusieurs professeurs craignent aussi le jour d’après : que va-t-il se passer une fois le programme terminé ? Dans trois ans, Apple pourrait reprendre ses billes, et le district ne peut se permettre d’acquérir le matériel prêté. Eddy Cue a déclaré que si ce programme se montrait efficace, alors il y aurait des fonds pour financer la suite. « Vous devez résoudre les problèmes que vous avez aujourd’hui, et ne pas vous inquiéter de ceux que vous aurez demain », a-t-il dit au Wall Street Journal.

Ce genre de bonne action cache aussi, parfois, des relents moins avouables comme d’habituer les plus jeunes aux produits et services d’Apple, afin d’en faire de parfaits petits consommateurs par la suite. Mais visiblement, le programme lancé l’été dernier porte ses fruits. Les iPad « améliorent l’apprentissage et ils motivent [les élèves] à étudier », s’enthousiasme une professeure qui était pourtant sceptique à l’arrivée de l’équipement.

Catégorie : 

Les derniers dossiers sur iGeneration

Ailleurs sur le Web


18 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar duc998 13/05/2016 - 22:01

Des tablettes dans les écoles ? Enseignant en Belgique, je me marre. Même pas les moyens d'installer un Wi-Fi dans mon établissement (et pourtant pas le plus défavorisé). Mais le pacte de l'excellence instauré par notre remarquable ministre de l'enseignement récemment démissionnaire pour cause de bonne morale, va obliger les profs à prester les vacances d’été et la semaine de 40 heures pour préparer les cours à l’école… mais sans le moindre moyen en terme multimédia ou informatique de base. Même pas un PC (parlons pas de Mac, nos dirigeants ne connaissent que le langage simple) à disposition. La bonne époque des notes manuscrites et des polycopieuses carbone va être de retour en Belgique. L’excellence, on vous dit ! Merci Madame Dauphin (les Belges comprendront)

avatar Mécréant 13/05/2016 - 22:08

Pourtant, elle comme un poisson dans l'eau à ce poste, la 1 mb...

avatar duc998 13/05/2016 - 22:14

Un mammifère, s'il te plaît !

avatar EBLIS 13/05/2016 - 22:25 (edité)

Ne lui en veut pas il n'a sûrement pas accès à un ipad et Wikipedia d'où dauphin=poisson :-)

avatar Vaudan 13/05/2016 - 23:14 via iGeneration pour iOS

Je suis désolé mais désormais le dauphin est un poisson c'est une ex-ministre qui l'a dit !

avatar Mike Mac 13/05/2016 - 23:18

Avec tous ces pays à la dette abyssale dont les USA et la France, il faut investir plus raisonnablement !

Pour le prix d'un iPad, on peut avoir 5 Remix OS Laptop (version2 GO RAM - 32 Go stockage) !

Toutes les applis compatibles Android dans un OS fenêtré bien réalisé sur des machines 11'6" économiques.

http://armdevices.net/2016/04/22/79-remix-os-laptop-on-64bit-allwinner-a...

De quoi équiper toutes les écoles désargentées ou presque. Et pour le monde de l'éducation, c'est essentiel en ces périodes d'économies drastiques à réaliser.

D'ailleurs les tablettes pour les scolaires de Creatice (marque française) tournent aussi sous Android :

http://www.cddp91.ac-versailles.fr/spip.php?article1388

avatar Aimstar95C 14/05/2016 - 00:15 via iGeneration pour iOS

@Mike Mac :
C'est quoi cette pub de merde ?

avatar bonnepoire 14/05/2016 - 10:00 (edité)

3 semaines de durée de vie ton truc contre 4 ou 5 pour l'iPad.

avatar Domsware 14/05/2016 - 00:33

"Ce genre de bonne action cache aussi, parfois, des relents moins avouables comme d’habituer les plus jeunes aux produits et services d’Apple, afin d’en faire de parfaits petits consommateurs par la suite"

Les habituer à utiliser des produits et des services plutôt que rien du tout aussi. Et puis c'est peut être mieux que de jeter ces plus jeunes dans les pattes de Google et de sa conception effrayante de la vie privée.

avatar supermars 14/05/2016 - 01:01 via iGeneration pour iOS

La règle d'or dans l'Education nationale c'est de faire le moins cher possible et de manière insuffisante. Dans beaucoup d'endroits on frôle l'indigence et concernât le numérique, il y a juste 10 ans de retard.
Tout le reste n'est que beaux discours.

avatar CBi 14/05/2016 - 02:08 via iGeneration pour iOS

Il n'y a jamais que 40 ans que l'ordinateur est entré au lycée en France...
Dans certains pays, les enseignants sont présents à l'école quand ils n'ont pas cours et pendant les périodes de vacances scolaires, si ce n'est pendant le temps de leurs propres congés : du temps qui peut être entre autres passé à se former à l'informatique.

avatar supermars 14/05/2016 - 08:40 via iGeneration pour iOS

@CBi :

Beau discours

:-)

avatar Rictusi 14/05/2016 - 08:50

Il paraît même qu'au pays merveilleux (de candy ?) les gens dorment sur leur lieu de travail ou vraiment pas loin. Ça permet d'être là les soirs, les weekend, et les vacances pour se former à faire des n'Iphone et Samsung plus vite. Si c't'est pas merveilleux tout ça !!

;)

avatar deltiox 14/05/2016 - 09:22 via iGeneration pour iOS

@Rictusi :
Au pays de Candy, c'est tellement gentil, que les enfants ne se contentent pas d'utiliser les produits électroniques, ils apprennent à les fabriquer aussi

avatar Powerdom 15/05/2016 - 08:20 via iGeneration pour iOS

@CBi :
40 ans ??
Tu étais à l'école ou toi ?
Avec quelle machine ?

avatar pim 14/05/2016 - 12:10 via iGeneration pour iOS

Pas la peine de dépenser des millions d'Euros pour fabriquer des allergiques à l'informatique, avec du papier et des crayons, on fabrique des allergiques au travail, et on le fait bien #brighelli #lafabriqueducretin

avatar melen 14/05/2016 - 12:45

@pim
D'accord, l'Éducation Nationale a renoncé à l'exigence, à la rigueur.

avatar Le docteur 15/05/2016 - 08:57 (edité)

duc998
Tu es sûr que tu n'es pas dans une école française ? Ou alors on est gérés secrètement par les mêmes ;)