La SNCF a équipé tous ses conducteurs d'un iPad

Nicolas Furno |

La SNCF a mené à bien un projet de longue date : la numérisation de tous les documents nécessaires dans les cabines de ses trains. On en parlait déjà à l’automne 2013 et près de trois ans plus tard, le processus est complet : tous les conducteurs de train utilisent désormais des tablettes pour gérer leurs trajets. Et c’est Apple qui a raflé ce gros marché : les 15 000 conducteurs de train ont tous été équipés d’iPad cellulaires.

L’iPad en situation. — Cliquer pour agrandir et essayer de deviner dans quelle gare a été prise la photo
L’iPad en situation. — Cliquer pour agrandir et essayer de deviner dans quelle gare a été prise la photo

La société nationale des chemins de fer a fourni jusque-là des iPad 4 puis des iPad Air, mais le parc devrait être renouvelé avec du matériel plus récent au fur et à mesure des besoins. Toutes ces tablettes sont livrées avec une coque chargée de les protéger, mais aussi de les charger, les cabines n’étaient pas toutes pourvues d’une prise électrique. Néanmoins, la batterie externe de 10 500 mAh vient se scratcher à l’arrière et elle est optionnelle. L’excellente autonomie des tablettes Apple suffit en effet sur la majorité des trajets, sachant que l’application exploite environ 10 % de batterie à l’heure.

À quoi servent ces iPad ? La SNCF installe sur toutes les tablettes une app conçue en interne qui sert à la fois dans la cabine et pour les préparations. SIRIUS NG (pour Système Informatique Regroupant les Informations Utiles au Service des conducteurs Nouvelle Génération… oui, on aime les sigles à la SNCF) sert d’abord pendant la conduite.

Pendant son travail, l’« agent de conduite » (ADC) comme on les nomme officiellement dans la société, a accès à la fiche train. Ce document autrefois sur papier, numérisé dans les années 2000 sur un petit smartphone HTC sous Windows Phone, est présenté dans une taille confortable pour être lisible sur les iPad.

Pendant le trajet, l’application sert avant tout à afficher la fiche train, le document qui répertorie précisément toutes les étapes.
Pendant le trajet, l’application sert avant tout à afficher la fiche train, le document qui répertorie précisément toutes les étapes.

Le conducteur voit à tout moment les prochaines étapes de son trajet et il a en permanence sous les yeux les informations essentielles, comme les vitesses autorisées et les éventuels retards. À terme, c’est aussi là que toutes les informations liées aux travaux seront répertoriées, mais ce n’est pas encore en place. Et s’il a quelque chose à signaler pendant son trajet, un bouton permet de mémoriser l’heure et la position et l’agent n’a plus qu’à saisir les informations correspondantes une fois arrivé à destination.

La SNCF configure automatiquement les iPad avec un profil préinstallé sur les appareils. La société exploite ainsi une des fonctions de base d’iOS pour améliorer l’utilisation de l’app et en particulier la bloquer pendant le trajet. Pour cela, l’accès guidé, une des fonctions d’accessibilité du système est utilisée. Une fois en place, il faut trois pressions sur le bouton d’accueil et saisir un code pour quitter l’app, ce qui évite les erreurs de manipulation.

Début d’un trajet avec les informations essentielles.
Début d’un trajet avec les informations essentielles.

Tant que le train roule, les notifications d’iOS sont totalement coupées et la SNCF collecte les données d’utilisation de la tablette. En temps normal, elles ne servent à rien, mais en cas de problème, la société peut vérifier si le conducteur utilisait bien la fiche train… et pas Candy Crush. Mais SIRIUS NG ne sert pas que pendant un trajet.

L’application regroupe aussi tous les documents utiles aux conducteurs de trains, y compris leur emploi du temps complet et les livrets de ligne. Ces documents, fournis au format PDF, contiennent de multiples informations sur les trajets et l’app permet de les télécharger à l’avance pour les garder toujours sous la main en cas de besoin. Les iPad sont équipés de puces cellulaires, mais le réseau mobile n’est pas toujours suffisant, surtout à la vitesse d’un TGV.

L’emploi du temps d’un conducteur, y compris ses temps de repos et ses déplacements.
L’emploi du temps d’un conducteur, y compris ses temps de repos et ses déplacements.
Section de l’app dédiée aux livrets de ligne. Le conducteur télécharge ceux qui sont nécessaires à ses trajets.
Section de l’app dédiée aux livrets de ligne. Le conducteur télécharge ceux qui sont nécessaires à ses trajets.
Consultation d’un livret de ligne dans l’app.
Consultation d’un livret de ligne dans l’app.

Au total, même avec sa housse bien épaisse qui la protège bien, cette tablette est une solution bien plus légère qu’avant. L’un de nos contacts estime ainsi qu’il économise 2 à 3 kg dans son sac en retirant tous les papiers qu’il devait garder avec lui en permanence. La SNCF a passé du temps avec des conducteurs pour améliorer l’ergonomie, le point noir de la solution conçue à l’origine, et manifestement, cela a payé. La solution semble très populaire et l’entreprise envisage de l’utiliser encore plus.

Il manque les informations travaux, mais elles seront intégrées dans l’app. Il manque aussi le mémento, un guide qui détaille très précisément tout ce qu’un agent de conduite doit faire en cas d’incident. Pour le moment, il reste sur papier, parce que ce document doit rester toujours accessible, sans batterie et fonctionnel lors d’un accident. Mais il est épais, notamment parce qu’il contient des pages et des pages de paramètres en fonction des caractéristiques du train. SIRIUS NG pourrait intégrer un module de calcul pour l’alléger et fournir les données plus rapidement aux conducteurs.

Pourquoi un iPad ? Nos contacts à la SNCF, des conducteurs de train et notamment @conducteur_sncf, ne connaissent pas les raisons de ce choix. Une tablette sous Android serait potentiellement beaucoup moins coûteuse et certains, au sein de l’entreprise, auraient préféré cette voie, jugée plus logique à une telle échelle. L’entreprise n’aime pas communiquer sur ce sujet et nous n’avons obtenu aucune réponse de la part de son service presse.

À défaut d’avoir la raison officielle de la société, on peut émettre quelques hypothèses. L’iPad est peut-être meilleur sur quelques points clés, comme l’autonomie, la lisibilité de l’écran ou le coût d’entretien. L’ergonomie d’iOS, les fonctions d’accessibilité qui permettent de bloquer l’app pendant le fonctionnement… autant d’arguments en faveur de la tablette d’Apple. Et après l’échec du précédent système conçu autour d’un petit smartphone, on peut penser que la SNCF a davantage écouté les conducteurs… et qu’ils ont réclamé un iPad plutôt qu’une tablette Android bon marché.

Première version de SIRIUS, sur un smartphone HTC.
Première version de SIRIUS, sur un smartphone HTC.

Est-ce que l’entreprise a contacté directement Apple pour obtenir de meilleurs prix ? C’est possible, mais la SNCF travaille aussi avec Bouygues Telecom, qui fournit un abonnement avec 5 Go de data par mois à tous les utilisateurs de SIRIUS NG. Quoi qu’il en soit, le projet a bien avancé depuis les expérimentations de 2013 et les conducteurs semblent satisfaits. Une belle réussite restée très discrète pour l’iPad !


avatar madaniso | 

@marc_os :
Personne puisque la SNCF est déficitaire

avatar harisson | 

"Pourquoi un iPad ? Nos contacts à la SNCF, des conducteurs de train et notamment @conducteur_sncf, ne connaissent pas les raisons de ce choix. Une tablette sous Android serait potentiellement beaucoup moins coûteuse et certains, au sein de l’entreprise, auraient préféré cette voie, jugée plus logique à une telle échelle."

Parce que le matériel d'Apple (Mac et iPad), même si il plus cher à l'achat, me semble plus fiable dans le temps (autonomie qui diminue peu si on "fait attention aux màj").
En terme d'usage, l'ergonomie est mieux pensée et Apple a toujours une avance en approvisionnement et en choix de matières premières (notamment pour les écrans).

avatar supermars | 

D'après ce que je sais, le prix du billet sncf est largement subventionné.
Si la concurrence privée arrive, elle pourra dénoncer cette aide. Mécaniquement, les prix risquent d'augmenter.
Pour les infrastructures de transport, l'Etat semble être le meilleur allié du client/usager.
Par ailleurs, je constate que les autoroutes privées sont bien chères...

avatar marc_os | 

@ supermars
Les prix de la SNCF sont juste scandaleux.
Le prix du trajet Paris-Lille a augmenté d'au moins 30% ces 2 dernières années sur les trajets du weekend. Ils font payer les tarifs "low cost" par ceux qui ne peuvent pas prendre le train quand ils veulent (genre aller le vendredi soir ou samedi matin et retour le dimanche soir) et pire que tout, depuis peu, la SNCF promeut ces merdes POLLUANTES que sont les bus.
"Dans le temps", quand j'étais jeune, on disait que la voiture était plus "rentable" que le train à partir de deux passages. Désormais, grâce à la SNCF, je paye le même prix qu'avec le train pour le trajet Paris-banlieue de Lille tout seul en voiture avec du SP 98 et le péage !
Merci qui ? Merci les gouvernements sociaux-démocrates qui baissent leur culotte devant le capital.

avatar madaniso | 

@supermars :
suffit d'être patient. Pour les autoroutes il y a blablacar par exemple. Le train il faudra attendre l'ouverture de la concurrence.
Une idée sympa en 2019 c'est que tu achètes le tout joli AGV en un exemplaire, tu fais un peu de buzz autour avec des garanties sur les retards. Remboursement intégral de votre billet un billet gratuit retour et là, la SNCF va tirer la langue serieux à côté. Tu auras les cheminots qui viendront taguer ton train comme les taxis avec Uber et tu proposeras dans ton train de vrais espace zen et fête avec des hôtesses sexys. Ha je m'y vois déjà à la manière d'un Richard Branson. lol

avatar Geoweler | 

Mon beau-père qui bosse chez eux a droit à un iPhone dernière génération un iPad chaque année. Je ne prend plus le train. Maintenant que je sais où va l'argent.

avatar madaniso | 

@Geoweler :
Mais non quelqu'un a dit dans les commentaires que l'argent public etait transparent et qu'on pouvait tout contrôler à commencer par les indemnités de nos élus. Je ne vote pas et ne fait pas de politique mais quand je vois des gens qui cautionne des gauchistes repris de justice et veulent voter pour juppé en 2017, j'ai envie de dire. Avant de critiquer les privatisations et de donner aux méchants capitalistes des leçons de morale, regardez vous dans une glace.

avatar Phil1982 | 

Espérons que ce soit des Pro les plus chers (et qu'ils en recoivent deux, un pour les vacances, parfon le travail, et l'autre pour la maison) sinon a Noel on aura 3 semaines de grève pour mauvais traitement, insulte, non respect, esclavagisme, capitalisme effronté envers le petit peuple victime salarié.

avatar natura44 | 

Excellent reportage en effet !
Vous méritez votre salaire chez MacG.

Bravo !

avatar FreddyF | 

Magnifique, ils vont pouvoir mieux planifier leurs jours de grève, de congés et de récupération !

avatar fjd59h | 

* mangeant du popcorn en lisant les commentaires *

avatar bompi | 

C'est un bon projet et une matière intéressante à traiter.

Dommage que dans les commentaires on en soit plus à la guéguerre idéologique (oscillant entre aveuglement et crétinisme) qu'à s'intéresser à la manière de résoudre des problèmes pratiques pour des métiers pas très simples à gérer.

avatar madaniso | 

@bompi :
C'est le boulot des start up de régler ses soucis ;)

avatar bompi | 

@madaniso:
Mais rien n'interdit de penser qu'une partie du boulot ait pu être sous-traité à une start-up.

avatar madaniso | 

@bonnepoire :
Moi je te vois très souvent commenter.

avatar thierry37 | 

Ils ont droit de s'en servir à la maison ?
Ou c'est seulement l'app professionnelle ?

avatar cv21 | 

A mes yeux cette acquisition démontre que les développeurs iOs existent et ils doivent être même nombreux. Il y a encore quelques années, les développeurs "Apple" étaient sans doute plus rare. Un Os Apple alternatif à Windows avec un peu de recul ça change ! Cependant, au vu des nouveaux acteurs sur Android et de leurs tarifs, peut-être s'agit-il d'une apogée pour iOs.

Sinon, à propos de la SNCF, même dans le rapport d'activité "flatteur" de 2014, il est possible de deviner que pour le grand public, le groupe prend en compte le low-cost et le virage "covoiturage/etc.." (une loco cela doit s'amortir sur 40ans peut-être, l'échelle de temps n'est plus la même, TGV et intercités sont à la peine), pour le côté pro, le développement à l'international suit son cours.
source : http://www.sncf.com/ressources/reports/sncf_resultats_annuels_2014_-_pres_presse_-12_02_2015.pdf
A noter, la SNCF fait partie du réseau ferroviaire anglais avec ça filiale Keolis...si j'ai bien compris...

avatar Pieromanu | 

@madaniso
Je vis en Angleterre, grâce à l'ouverture à la concurrence le système ferroviaire est une catastrophe et l'un des plus chers d'Europe. Vu d'ici le système ferroviaire français c'est le rêve (je sais bien que c'est pas le cas, c'est pour dire combien c'est mauvais ici) même en prenant les grèves en compte. Alors profite et économise parce que les prix ils ne baisseront pas avec l'ouverture à la concurrence, la qualité de service par contre...

avatar madaniso | 

@Pieromanu :
C'est parce que ce ne sont pas de vraies privatisations. L'entreprise publique de base (Orange France telecom, La Poste, La Sncf, EDF) je n'ai pas tout les noms pour l'angleterre mais c'est le même principe, se retrouve du jour au lendemain à subit la concurrence des nouveaux tout en maintenant un pseudo service public (adsl en zone rural, facteur en zone rural, EDF est propriétaire des centrales) etc. Du coup le marché ne peut pas fonctionner comme cela et il faudrait que l'entreprise publique devenu privé accepte de séparer du partie de son réseau sinon on a ce qu'on a en France et en angletterre, des services chers de moyennes qualité et une impression qu'on ne peut rien y faire. En zone rural n'importe qui peut deployer une reseau fibre et devenir operateur il y avait un reportage sur ça à la television. Pour la poste, on peut imaginer d'autres systèmes aussi. Exemple tu retires ton courrier au centre du village et si tu peux pas livraison par drone.

avatar Finouche | 

@madaniso :
Si on pouvait vous remplacer par un drone, l'humanité y gagnerait peut-être.

avatar Pieromanu | 

@un visionnaire: va dire ça aux usagers de Southern Railways. Faut avoir vécu les retards ou annulations dus aux feuilles sur les voies, au soleil, aux conducteurs introuvables et j'en passe, pour comprendre. Et puis voyage pas le dimanche au Royaume-Uni, tu sais quand tu pars, par contre tu te demande souvent si tu vas arriver à destination avant le lundi.

avatar luiiiiii | 

Bon bah moi je suis de ces fainéants, grévistes, branleurs de la SNCF. Je ne suis pas mécano (ADC) mais je veille à la sûreté des voyageurs des personnels et à la régularité des trains. Et je me sens un peu obligé de répondre à ce que je vois... enfin bref sans rentrer dans les détailles, déjà la SNCF c'est un EPIC, je ne suis pas fonctionnaire. Et @madaniso la concurrence comme tu la fantasme existe déjà (je ne te parle même pas du FRET) mais du transport de voyageur avec nos ami et concurrent italien THELLO. Bref l'ouverture à la concurrence c'est bien avec de belles idées mais à part les chinois ils ne sont pas nombreux les concurrents à vouloir et pouvoir assumer la belle galère du transport ferroviaire français. Entre la sécurité, la sûreté et la régularité sans parler des français et leur caractère (qu'ils soient usagers, merci sokö, ou employés) la SNCF a de beaux jours devant elle, en train (TGV, THALYS, EUROSTAR), en car (OUIBUS), en covoiturage (IDVROOM) qui sait peut être même en avion bientôt et je ne parle pas de ce qui se fait à l’international (SYSTRA, KEOLIS, AREP, GEODIS). Bref il y a des cerveaux qui bossent à la SNCF et qui préparent les mutations qui vont bien.

Pour en revenir à l'article bah c'est plutôt bien pour les mécano par contre nous on est sur Samsung en mobile... bof quoi. Et notre mémento est déjà sur mobile alors le truc de la batterie moué bizarre comme raison.

Bisous!

avatar Sokö | 

@luiiiiii :
« (qu'ils soient usagés ou employés) »
À mon âge, forcément, usagé je le suis.

avatar luiiiiii | 

Merci!

avatar iLionel | 

@Sokö :
En Île-de-France le client s'appelle "STIF", c'est lui qui paye la SNCF.
L'usager, c'est le gars qui prend un ticket ou un abonnement Navigo (il peut aussi bien voyager avec SNCF, que RATP, Transdev, …)

avatar philiipe | 

Montebourg aurait tenté de tous les équipé avec une tablette Archos. D'autre temps d'autre mœurs :-)

avatar Pas-un-philosophe | 

C'est pour ça que j'adore les forums macG, à partir d'un article montrant un exemple d'utilisation d'iPad en entreprise, on arrive à un débat sur le libéralisme. L'espace commentaire se suffit presque à lui tout seul.

avatar Christophe Laporte | 

@Pas-un-philosophe Demain on va Pas bien avoir envie de bosser. Alors on va poster une actu avec comme seul titre : crêpe ou gaufre. Et on vous laisse disserter

avatar Christophe Laporte | 

Sur la question du coût de l'iPad je suis assez dubitatif de certaines réactions. Tout d'abord un iPad cellulaire ce n'est pas si cher que cela. Et ça l'est encore moins quand on peut en commander quelques milliers. Mais le plus surprenant c'est que beaucoup n'ont pas l'air de se rendre compte que la SNCF doit être en mesure de faire des économies. Si l'objectif était bel et bien de tout numériser. Quand les compagnies aériennes ont en grand nombre adopte l'iPad pour des raisons similaires, les compagnies aériennes ont donné deux arguments : confort d'utilisation et économie de coûts. Je vois pas pourquoi l'on perçoit ce genre de choses comme une dépense quand si cela est bien fait c'est souvent de meilleurs outils pour travailler et une source d'économie non négligeable à court ou moyen terme

avatar supermars | 

Un jour, un chiffre m'a laissé songeur. C'est le coût de la santé en % du PIB. Cet effort est 2,5 supérieur aux USA par rapport à la France. Et pourtant, le système de santé américain, en très grande partie privé, n'est pas forcément meilleur en résultats (voir OMS) que le système français plutôt public.

avatar wilfried50 | 

Ils feraient mieux de leurs donner des montres...

avatar Mike Mac | 

@ luiiiiii

Merci de recadrer le débat et de renvoyer Madasino dans les cordes.

Enfin de vrais argument assénés par quelqu'un qui connait le système SNCF de l'intérieur.

Le service public peut donc bien exercer des missions associées à du privé, mais elle doit rester une ossature de service public.

J'ai de la famille en Angleterre et les bizarrerie des l'époque British Raylways dérégulée par le privé, il y a en eu un paquet.

Comme pour le réseau ferroviaire et sa gestion, le nucléaire, pour des raisons de sécurité, par exemple, doit rester un bien national, nonobstant les conneries de la mère Lauvergeon à la tête d'AREVA.

Quand l'eau cesse d'être de service public, les prix grimpent et le réseau est mal entretenu.

Chez nous, les autoroutes ont été bradées au privé, et les prix se sont envolés !

A tous niveaux, il faut rester vigilant. Salaires plafonnés des dirigeants et plus de transparence à tous les étages. Il faut aussi purger le pays de tous ces "branquignols" de l'ENA.

Reformuler l'Europe en la revisitant de A à Z. Quand un Barosso file chez Godlman & Sachs après avoir été 10 ans président de la Commission européenne, c'est de l'ordre de l'indécence absolue (actualité de cette fin de semaine). De quoi encourager au FRAXIT, tous ces tours de passe-passe...

http://www.lemonde.fr/europe/article/2016/07/09/pluie-de-critiques-apres-l-embauche-de-barroso-par-goldman-sachs_4967021_3214.html

Au passage, vive les islandais qui avaient su envoyer les banquiers en taule après leur déroute de 2008.

"L’argent n’a pas de patrie ; les financiers n’ont pas de patriotisme et n’ont pas de décence ; leur unique objectif est le gain" Napoleon 1769-1821

avatar tbr | 

Moi, je veux bien l'avoir cette appli, juste pour savoir que le train que je dois prendre le matin pour aller bosser arrive toujours à son heure : celle à laquelle il a décidé d'entrer en gare parce qu'"En raison d'une ***, le train n°XX est retardé de 15 à 20 minutes. Merci de votre compréhension".

C'est systématique.

...mais est-ce que ça m'aiderait à être moins pris pour un con ? J'en doute.

Et on le sait, ce ne sont pas les trains qui sont en retard, ce sont les panneaux d'affichage (de la SNCF) qui s'adaptent. Pas vu, pas pris.

avatar iLionel | 

Vivement la privatisation … Humm …
• Les rames (TER, RER) appartiendrons aux régions (Ce sera à elles d'investir dans du nouveau matériel). La SNCF et ses concurrents fourniront les ressources en conducteurs.
• Le réseau ferré (estimé à environ 110MDS d'€) sera également à entretenir en partie par les régions.
• Se sera donc plus d'IDbus sur les routes et moins de trains sur les voies.

Les trains deviendrons un produit de luxe (plus de service, plus de régularité, mais également plus cher).
Fournir des iPad pour gérer cette qualité me semble logique.

avatar iYoung | 

@bbtom007 :
Non mais XD

Sinon MacG c'est un très bel article

avatar technologyc | 

" Une belle réussite restée très discrète pour l’iPad !"

Pardon, il n'y a que moi qui ai une conscience professionnelle sur ce site? Il est clair que toutes ces photos, captures d'ecran et informations ont ete fournies par un interne ou un prestataire IT de la SNCF, jamais la societe n'autoriserait une telle fuite de donnees. On sent bien qu'il s'agit de quelqu'un sincerement fier de ce sur quoi il travaille et qui veut se la peter, mais c'est vraiment grave.

Les captures d'ecran, meme si elles montrent une version "formation" de l'appli, sont totalement confidentielles et ne devraient pas etre rendues publiques. Je parie que la redaction de ce site sera contactee pour supprimer l'article, et ca devrait jazzer au sein de l'IT...

De grands groupes peuvent vous remercier pour cet espionnage industriel totalement gratuit pour eux.

avatar NeoFP | 

La bêtise crasse et l'ignorance des faits de certaines réactions est affligeante... La SNCF est un EPIC, elle est donc gérée comme une compagnie privée dont le seul actionnaire est l'état. Lorsqu'elle fait un déficit, ce qui n'est pas et de loin systématique, elle doit pour le gérer recourir aux mêmes méthodes qu'une compagnie privée : emprunts, réductions des coûts, augmentation de ses recettes. Elle utilise en fait toutes ces méthodes, par exemple le nombre de cheminots est en baisse constante depuis très longtemps. Ces clients ce sont bien sur les voyageurs, mais aussi les régions, en effet beaucoup de lignes "non rentables" sont l'objet de conventions SNCF/Etat/régions qui définisse un cahier des charges et les ressources pour l'assurer. Par exemple dans le cas de la Région Parisienne, l'usager ne paie en fait qu'a peine 60% des coûts, le reste étant financer par la région. C'est par définition des missions de service public. La privatisation, ou l'ouverture a la concurrence n'apporte en fait que peut de choses à l'usager, mais entraine toujours une augmentation des coûts pour les collectivités et une chute de la qualité de service comme on a pu le constater dans tous les cas de privatisation dans les réseaux européens. L'ouverture à la concurrence sur les lignes rentables ne peut se faire qu'au détriment des clients et au bénéfices des actionnaires. En effet à moins de construire de nouvelles lignes, un seul train ne peut circuler que dans un horaires donné, ce que l'on appel un "sillon" dans le jargon ferroviaire. Donc si vous avez besoin d'emprunter ce train vous êtes obligé d'avoir recours a la compagnie qui l'exploite, qui ne se privera pas d'augmenter les prix si la demande est très forte. De plus si vous raté votre train et que le suivant est exploité par une autre compagnie, votre billet ne vaut rien pour elle.
Cordialement.

avatar tomate | 

En Suisse, tous les mecanos sont équipés d'iPad 3G/4G. Contrairement à ce qui est dit dans l'article pour la France, les infos sont mises à jours en permanence en Suisse depuis des centres de contrôle.

Les tablettes sont notamment utilisées comme aide et optimisation à la conduite du train pour pouvoir conseiller une vitesse optimal de la rame en fonction du trafic. Ceci évite les freinages et accélérations intempestives qui usent le matériel (freinage) et consomme de l'énergie (accélération forte). C'est de l'optimisation qui fait économiser énormément d'argent. Maintenant si l'iPad tombe en rade, pas de soucis, les feux et signalisations standard fonctionnent toujours. Pas de problème de sécurité, mais ce sera au détriment d'une conduite moins optimale.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR