L'iPad permet d'économiser sur les chantiers de construction

Mickaël Bazoge |

Voilà une expérience qu'Apple met volontiers en avant tellement elle constitue un argument de vente en or pour l'utilisation de l'iPad au travail. Et pas n'importe lequel : les chantiers de construction. Il y cinq ans, la société texane Rogers O'Brien a commencé à fournir des iPad aux travailleurs de ses chantiers, 190 employés en tout soit un peu plus de la moitié des effectifs.

Ces tablettes — des modèles cellulaires pour être toujours connecté — jouent plusieurs rôles. Elles permettent tout d'abord d'économiser sur les coûts liés à la paperasse : en moyenne sur un projet, cela représente 10 000 $ d'économies !

Les salariés sont également plus efficaces, puisqu'ils n'ont plus à fouiller dans une montagne de documents pour trouver une information ou se rendre dans la roulotte du chef de chantier : tout est dans l'iPad. Tous les travailleurs sont « synchronisés », puisqu'ils ont accès en temps réel à l'avancée des travaux : cette méthode baptisée « One Truth » (« une vérité ») réduit les coûts d'environ 7% en moyenne sur chaque chantier. En tout, l'économie estimée est de 1,8 million de dollars par an.

Ce temps gagné représente, sur les cinq années, 55 000 heures de travail économisées, ce qui participe de la compétitivité de l'entreprise bien sûr. Depuis que ce système a été mis en place, Rogers O'Brien a acquis 300 iPad achetés par palettes de 10 à 50 unités dans un Apple Store du coin… sans que l'entreprise ne reçoive de ristourne ni de coup de main de la part d'Apple !

Ces ventes importantes ont toutefois tapé dans l'œil du manager de la boutique qui a demandé au responsable de ce programme, Todd Wynne, de tenir des séminaires concernant l'utilisation de l'iPad en entreprise. Depuis, Apple a aussi mis en place des partenariats avec des sociétés de services comme IBM afin de mieux intégrer les solutions mobiles de la Pomme au sein des entreprises.

Si l'iPad a trouvé sa place sur les chantiers de Rogers O'Brien, en revanche les employés dans les bureaux continuent d'utiliser des PC sous Windows. « Nous aimons Microsoft, mais sur le terrain nous sommes des utilisateurs "sans bureau" », explique Wynne. L'iPad a été choisi notamment grâce à son autonomie et son prix : même avec l'option cellulaire, une tablette d'Apple est meilleur marché qu'un PC prenant en charge les réseaux cellulaires.

avatar Draburach | 

Ça c’est dans le cas où les employés font attention aux IPad.

avatar bugman | 

@Draburach

Quel intérêt pour un ouvrier à (de ?) ne pas faire attention à ses outils ?

avatar Iphoneur | 

« Ces ventes importantes ont toutefois tapé dans l'œil du manager de la boutique qui a demandé au responsable de ce programme, Todd Wynne, de tenir des séminaires concernant l'utilisation de l'iPad en entreprise ».

Vu qu’ils ne lui ont fait aucune remise lors de l’achat de ses palettes d’IPad, j’espère qu’il leur a fait payer cher ses interventions lors des séminaires. Non mais !

avatar Tomtomrider | 

@Iphoneur

J’ai pensé la même chose !

avatar klouk1 | 

Tiens je croyais que l'IPad n'était qu'un lecteur de contenu....

avatar Tomtomrider | 

@klouk1

Ben à priori pour le coup, oui

avatar iPop | 

@klouk1

Je me suis dis la même chose. On a un article complet sur le sujet et personne pour dire le contraire.

avatar Malum | 

Cette information est une double réponse à ceux qui croient que les seuls professionnels sur terre ce sont eux et qu’ils seraient d’autant plus professionnels qu’ils brameraient à tous vents qu’Apple n’est pas pour les professionnels.
Réponse 1- oui Apple est utilisé par d’autres professionnels que les graphistes (et le bâtiment c’est plutôt du professionnel costaud). Et faire gagner 7% c’est énorme, c’est une variable tout ce qu’il y a de plus professionnelle et enfin rend le travail plus sûr, plus rapide, plus collaboratif, plus immédiat, moins stressant et sans doute plus agréable.
Réponse 2- et pan sur leur bec quand ils disent que l´iPad est un jouet.

Quelques utilisations : instruction armée de l’air GB, aviation, clinique, commerciaux de Mercedes, conseillers financiers, architectes, chirurgien en salle d’opération, script pour les films et pour les rushes, graphistes, musiciens (studio et scène), gestion de salle de spectacle (billetterie, régie son, régie lumière), composition musicale, formation etc.

avatar LisbethSalander | 

@Malum

Lors des conventions sur Lyon j’ai vue beaucoup d’exposant se servir d’iPad comme caisse enregistreuse coupler à un lecteur lightning sur iPhone. Il y a une multitude d’usage de l’iPad en fonction des besoins de chaque milieu professionnel.

avatar alfatech | 

@LisbethSalander

"Il y a une multitude d’usage de l’iPad en fonction des besoins de chaque milieu professionnel."

Faire comprendre ça à certains ici frise l'impossible malheureusement

avatar Average Joe | 

J'ajouterai à ta liste les compagnies aériennes et ferroviaires. Les conducteurs SNCF n'ont plus la traditionnelle feuille de route, tout est sur iPad.

avatar Yacc | 

@Malum

« Cette information est une double réponse à ceux qui croient que les seuls professionnels sur terre ce sont eux et qu’ils seraient d’autant plus professionnels qu’ils brameraient à tous vents qu’Apple n’est pas pour les professionnels. »

Oui une des grosses connerie de beaucoup ici, penser qu’il n’est de machine pro que pour celle qui adresse le microcosme des usages nécessitant de puissantes machines 🙄🙄

Absolument idiot mais impossible de les en faire démordre.

Pourtant la part des usagers ayant besoin de machines aux performances exceptionnelles s’effondre en terme de PDM.

Aujourd’hui une très grande part des métiers ont recours aux outils informatiques, c’est là la réalité du marché.

Un iPhone, un iPad, un MacBook, un MacBook Air, un MacBook Pro sont des machines professionnel dès lors qu’elles sont utilisées dans un cadre professionnel 😎Et il y en a plus que jamais en usages.

Les usages professionnels sont ceux qui ont connu la plus forte croissance chez Apple, Mac compris 😀

Même si certains indépendants et certaines TPE sur des usages particuliers se sentent abandonnés.

avatar Bigdidou | 

@Malum

"chirurgien en salle d’opération,"

Bof, pas beaucoup.
Parmi les problèmes du mac en secteur de santé, à mon avis, c'est la rareté des solutions et le fait qu'Apple a complètement abandonné les serveurs.
Du coup, faire acheter des macs pour se brancher à un serveur d'applications windows, même si ça fonctionne bien (enfin, fonctionnait avant HS), c'est pas facile. Et à juste titre. En dehors des passionnés de macOS comme moi, c'est pas facile de travailler sur deux environnements aussi différents : macOS en local, windows (ou linux) quand tu es dans ton serveur d'applications et d'intégrer les deux.

avatar Yacc | 

@Bigdidou

« e fait qu'Apple a complètement abandonné les serveurs. »

En quoi aurait-on besoin de serveur sous MacOS pour assurer le fonctionnement des Mac en entreprise ?

avatar Seedlers | 

Plus généralement ce sont les tablettes qui permettent d'économiser du temps et de l'argent. Pas uniquement l'IPad

avatar reborn | 

@Seedlers

La dernière fois une femme de la SNCF a essayé de me faire répondre à un sondage avec une tablette 7.9" sous android et chrome comme navigateur.

Lenteur, tactile qui n’est pas reactif.. crash..

J’ai était compréhensif, on du recommencer le questionnaire de 0. À la fin je lui ai dit qu’ils devraient l’équiper d’un iPad mini afin qu’elle puisse travailler correctement..

avatar klouk1 | 

@Seedlers

Il y a beaucoup d’applications pros dans le BTP qui n’existent que sur IPad, comme Archipad

avatar lepereg | 

Manque l’étanchéité sur les IPad dommage ?:essentiel en extérieur

avatar Dumber@Redmond | 

@lepereg

Il suffit d'avoir une coque de protection qui soit "durcie" et étanche. Pas plus compliqué que ça. Parce que de toute façon n'importe quelle tablette sans protection durcie sur un chantier BTP ne va pas durer bien longtemps, Apple ou pas.
T'en connais beaucoup des tablettes "mainstream" étanches ? 😂

avatar padlang | 

Je travaille dans les travaux publics. On utilise des iPad sur les chantiers. Et c’est vrai que ça nous permet de mieux gérer la paperasse et d’avoir des documents toujours à jour. Et depuis 2015 qu’on a commencé les iPads sont protégés d’une simple coque et on a eu aucune casse.

avatar _io_ | 

Depuis 2012 que je suis impliqué officiellement dans la mise en service des iPads sur les chantiers de construction. J'ai pu développer des outils et surtout de nouvelles méthodes de travail qui ont représenté des économies d'échelles fort importantes pour les projets et l'entreprise. La fiabilité des iPads et leur durée de batterie en font des outils très efficaces et très économiques. En utilisant des étuis protecteurs de qualité et en responsabilisant les usagers entre autre en prenant le temps de bien les former, on est parvenu à augmenter leur rendement tout en diminuant les heures de bureaux à rédiger des rapports. Mon expérience corrobore cet article. Pas seulement pour consulter des plans; mais pour toutes les étapes de suivis, de réceptions, d'inspections, ... C'est une organisation du travail efficace.

avatar Beveo | 

J’utilise mon iPad Pro 1ère génération depuis 2 ans pour la prise de cotes sur chantier avec l’application Notability. Cela me permet de noter mes relevés, éventuellement sur une photo. Tous mes dossiers de plans (en pdf) sont sur Dropbox et je peux les importer sur Notability pour ajouter des notes et croquis. Je ne pourrais plus m’en passer. Il ne me manque qu’une application pour lire des dxf ou dwg (fichiers de dessin vectoriel) afin de pouvoir prendre des cotes non indiquées. Hélas aucune application ne permet de le faire confortablement malgré le stylet. J’hésite à passer sur Surface avec une souris...

CONNEXION UTILISATEUR