Comment Apple a préservé le secret autour de l'iPad

Christophe Laporte |
Le culte du secret pousse parfois Apple à prendre des décisions radicales. Lorsque l’on travaille pour la marque à la pomme, il faut savoir se taire même (surtout !) quand on est très haut placé. Cette anecdote résume bien les choses : en 2007, alors que Phil Schiller (Vice-Président Marketing d'Apple) s’apprêtait à partir de chez lui pour se rendre au keynote de présentation du premier iPhone, son fils lui demanda s’il pouvait lui dire sur quoi il travaillait avant tant d’acharnement depuis plus de deux ans (lire : iPhone : histoire d'un secret bien gardé). Alors, imaginez les conditions qu’impose Apple à ses partenaires pour travailler sur un projet top secret dénommé iPad. Business Insider a recueilli le témoignage d’un développeur qui affirme avoir été la sixième personne en dehors d’Apple à travailler sur un prototype de la tablette d’Apple. À l’époque, la société californienne avait sélectionné une poignée de développeurs pour qu’ils puissent porter leurs applications sur iPad, histoire de pouvoir faire de jolies démos le jour de sa présentation. Le moins que l’on puisse dire, c’est que les conditions imposées par Apple étaient radicales. La marque à la pomme avait en quelque sorte annexé une pièce de l’éditeur. La salle en question ne devait pas avoir de fenêtre. On est jamais trop prudent après tout. D’autre part, Apple avait fait changer la serrure de la porte et remis les clés uniquement aux développeurs travaillant sur le projet. Les quatre personnes en question avaient été contraintes non seulement de donner leur nom, mais également leur numéro de sécurité sociale. Concernant l’objet en lui-même, un trou avait été percé dans le bureau afin d’y faire passer un antivol, de manière à ce que personne ne soit tenté de repartir avec. Pour s’assurer que le design de l’iPad ne finisse pas sur Internet, plusieurs mesures avaient été prises. Apple avait utilisé des cadres spécifiques afin de masquer le design de son appareil. D’autre part, la table avait été photographiée dans tous les sens de manière à ce que le coupable puisse être facilement identifié en cas de fuite. La personne raconte qu’elle n’avait pas même le droit de parler de ce projet à son patron. Il lui était interdit d’en parler à quiconque, pas même à sa femme… Malgré tous les efforts d’Apple, des images de l’iPad avaient circulé quelques heures avant sa présentation (lire : Une photo de tablette mise à nue). Si cette culture du secret fait parfois la force d’Apple, elle lui a parfois joué de mauvais tours. Les problèmes de réception de l’iPhone 4 n’avaient pas été détectés durant la phase de test, car ce dernier était souvent utilisé dans des coques de manière à ne pas attirer les regards. Sur le même sujet : - Apple et le culte du secret
Tags
avatar denisbook | 
http://www.penny-arcade.com/comic/2007/05/23 The bomb says no, Brian.
avatar denisbook | 
"Les problèmes de réception de l’iPhone 4 n’avaient pas été détectés durant la phase de test, car ce dernier était souvent utilisé dans des coques de manière à ne pas attirer les regards" bien parlé, mais je ne suis pas.. convaincu. Je pense tout simplement qu'Apple avait estimé négligeable pour le public le soucis d'atténuation à coté du gain en sensibilité. Mais Apple avait oublié que pour les journalistes Apple est le centre du Monde.
avatar denisbook | 
l'atténuation est réelle. - il est impossible qu'apple ne s'en soit pas aperçu même si ils sont un ramassis de gogols qui ont pas pensé à le tenir en main avant de l'envoyer se faire fabriquer à millions. - il est nettement + sensible que l'iphone 3gs : capte mieux - Apple a fait un compromis qu'elle pensait bénin, c'est la seule explication logique : "boaah oui si on fait un contact entre les antennes, ça va pas, mais il est nettement + fin et il capte mieux si on le tient bien, c'est super !" - Les journalistes ont besoin de Romans et d'Histoires à vendre. Apple est exactement ce qu'il faut. C'est plus intéressant de décortiquer jusqu'au moindre boulon un appareil apple que le dernier bidule de sony et ses bugs (j'ai d'ailleurs oublié le nom du dernier bidule de sony, le journal Le Monde passe pas son temps à me rappeler le nom de ceux d'Apple.) - Pour faire passer un point, un organisme va prendre Apple plutôt qu'un concurrent. C'est le cas de Greenpeace avec Apple et Nintendo. Greenpeace pourrait prendre un industriel de joints de climatiseurs de morgue pour parler de produits chimiques, mais non : c'est beaucoup + accrocheur de parler de Apple et nintendo. Je ferais de même c'est de bonne guerre. Mais faut se méfier de l'effet de loupe grossissante. - Ce n'est pas un "complot". C'est juste la paresse du journalisme et du lectorat. Je pense en particulier à un des principaux journal de consommateur aux USA qui a largement capitalisé sur l'iphone 4 avec ses études, en oubliant bien des appareils concurrents (dont tout le monde a oublié les noms..). Et comble de cynisme : donnant la meilleure note à l'iphone 4 ! (WTF? comme on dit). - Rappel : oui tout est vrai : l'iphone 4 perd beaucoup de sa sensibilité si on met les doigts de telle sorte de faire un contact entre les antennes. Oui c'est facile de le faire. Oui l'iphone 4 blanc aussi à ce défaut.
avatar Amine49 | 
apple, une vraie boite de psychos et paranos en tout genre. avant tout des gens très stressés , rien à voir avec l'image cool que veulent donner les pubs
avatar BeePotato | 
...et tous les magiciens sont bons pour l'asile.
avatar mistergregwil | 
Plusieurs millions de bénéfices peuvent faire déjanter un CEO, alors dans le cas de plusieurs milliards de bénéfices imagine la pression qui est mise sur le CEO pour que cette manne ne soit surtout pas tarie.
avatar powerjaja | 
@glopglop1 : C'est le monde réel. Celui où c'est plus fastoche d'aller piquer les idées.... non pardon : "trouver une inspiration divine" dans les idées des concurrents pour créer ses propres produits. Apple étant une cible de choix car en général ils ne font pas trop de la daube.
avatar denisbook | 
pourquoi voulez vous ne pas prendre des précautions quand l'innovation et la surprise est la _BASE_ de votre commerce. vous voulez ruiner votre entreprise ? et votre salaire avec ? - Blizzard et Nintendo, du monde du jeux vidéo, sont réputées pour être aussi acharnée. c'est normal ! - Les pubs d'Apple, je sais pas si vous les avez vu, cherchent à donner l'image d'un produit entièrement tourné sur l'usage, l'utilisateur et une technologie tellement magique que invisible. Les pubs dissent sue les valeurs d'apple sont : l'ingénierie et l'art pour rendre leur usage "magique" et permettre création, apprentissage, partage. Elles mettent l'accent sur la Famille. Je ne vois pas où vous trouverez qu'elles disent "viendez chez apple, on est cooool man". A peu près toute la communication d'Apple rappelle combien c'est un long travail, combien ils sont exigeants et 1 million d'anecdotes d'anciens employés ou journalistes cachés dans le faux plafond vous rappellent combien Apple, depuis 1976, est un enfer super-excitant. Non, Apple n'est pas Cool. c'est sa principale qualité : ne pas être cool pour les geeks mais faire des produits cools pour les gens !
avatar xtyou | 
Relis la news…
avatar tipablo | 
@glopglop1 Bienvenue dans le monde réel.
avatar xtyou | 
Lorsque l'on voit le branle-bas de combat que mène Apple en ce moment pour protéger sa propriété intellectuelle cela se comprend. "La personne raconte qu’elle n’avait pas même le droit de parler de ce projet à son patron. Il lui était interdit d’en parler à quiconque, pas même à sa femme…" Tout le monde sait bien que si tu dis à quelqu'un ne le dit à personne, c'est un secret, tu peux être sur que 5 min après tout le monde le sait… Pour ce qui est de la "perte" du réseau cela ne concerne que lorsqu'il est en 3G…
avatar denisbook | 
adepte de la psychologie inverse ? "ouai, c'est le prototype du Mac Holographique, je t'en prie, tu peux le raconter à tout le monde, oui oui prends des photos." "... hmm...tu bluffes ! je vais rien dire !"
avatar powerjaja | 
L'histoire d'Apple est faites de plein de petites ou grandes idées piquées par les voisins donc normal que maintenant ils soient devenus limite paranos. A ses débuts, Apple prête un Mac à une petite boite pour qu'elle développe dessus des softs. En effet Microsoft a produit sa toute premiere version d'office et... repompé l'interface pour en faire Windows. Depuis, on ne compte plus les idées et les concepts matériels ou soft repompés sur la vision d'Apple. Donc moi je dis "normal qu'ils soient un minimum parano". Le contraire serait faire preuve de naïveté ou de manque de professionnalisme.
avatar denisbook | 
Microsoft avait demandé l'accès au prototype du Mac (ayant eu bruit qui se passait qq chose chez apple) pour pouvoir leur développer Word et Excel (2 grandes applications indispensables pour un ordinateur). Apple l'a fait, mais l'accord ne protégeait pas assez bien l'usage des technologies et interfaces développées par Apple, et Microsoft s'est servi pour reproduire Windows pour les constructeurs concurrents. Dans les années 80 l'industrie de la micro-informatique était encore un peu bonne-enfant (comprendre: niaise). Ce fut fini après ça.
avatar powerjaja | 
L'histoire d'Apple est faites de plein de petites ou grandes idées piquées par les voisins donc normal que maintenant ils soient devenus limite paranos. A ses débuts, Apple prête un Mac à une petite boite pour qu'elle développe dessus des softs. En effet Microsoft a produit sa toute premiere version d'office et... repompé l'interface pour en faire Windows. Depuis, on ne compte plus les idées et les concepts matériels ou soft repompés sur la vision d'Apple. Donc moi je dis "normal qu'ils soient un minimum parano". Le contraire serait faire preuve de naïveté ou de manque de professionnalisme.
avatar powerjaja | 
Apple n'est pas la seule. Regardez les magazines auto montrant les scoops avec photos à l'appui des toutes nouvelles version de Renault machin ou Peugeot truc. Ces voitures doivent faire des tests sur route en conditions réelles sur des préséries quasi finalisées. Les voitures son camouflées, bâchées, masquées. Normal. Donc Apple ne fait rien de si exceptionnel finalement.
avatar STi_wings | 
C'est pas très compliqué. Apple est LA boite de la décennie 2000-2010, avec tout le succès et l'ascension qu'on lui connait. Du coup, la moindre information - a fortiori, négative - va créer le buzz et faire vendre. On connait la meme chose dans d'autres domaines. Le football par exemple, autre domaine à la mode et très médiatique, où une information sur le FC Barcelone est automatiquement reprise partout. Y'a-t-il plus de chances de vendre une information à partir d'un appareil Apple ou Nokia ? Y'a-t-il plus de chances de vendre une information à partir d'un souci dans le vestiaire de Barcelone ou du Borussia Dortmund ?
avatar Helmer | 
C'est sommes toutes un niveau de secret assez basique comme dans biens des industries et complètement ridicule comparé à d'autres activités.
avatar manumanuh | 
Quand on voit les mesures de sécurité dans l'automobile,ou l'aéronautique.... Celles d'Apple sont bien légères. Il n'est pas rare de faire travailler des gens en déplacement dans un pays ou ils ne connaissent personne et surtout pas la langue pour mieux les surveiller... Même dans mon activité, on fait signe des clauses de confidentialité a des clients pour leur montrer certains concepts ou les détails techniques de certains matériels.
avatar denisbook | 
oui. dans 20mn, le moindre détail, je trouve cela indécent. (indécent parce que tout article vole la place à un autre article, qui aurait peut être traité de choses + vitales ou urgentes). Comprenons nous bien : je reconnais une très grande importance à l'impact sociétal des outils informatiques, la culture, le quotidien, etc. Et Apple est une chouette entreprise. Mais y a un moment où la presse généraliste devient une presse de geekerisme et de people et c'est lourd. Ce ne sont plus des articles pour informer les gens mais juste pour distraire. Mais on parle de 20 minute là... :)
avatar Ellipse | 
@fousfous Désolé mais je n'ai jamais vu aucun panégyrique en une du Monde concernant la Transformer ou le Galaxy S2 par exemple alors que les journaux participaient gracieusement à la campagne marketing de l'iPad ou des précédentes version de l'iPhone. C'est un peu fort pour des médias soit disant anti-Apple. Ce qui est regrettable, ce n'est pas le problème d'antenne à proprement parlé. La mauvaise réception existait bel et bien mais restait somme toute limitée, soit. Non, le plus gros problème, c'est la comm d'Apple: - niant totalement dans un premier temps (la classe) - se rabaissant dans un second temps en faisait des comparaisons douteuses (et fausses) avec la concurrence. En gros, Apple nous a fait de la comm à la jap façon Sony/TEPCO, ils ont joué avec le feu, ils ont perdu. Sony a été traité de la même manière suite au PSNgate par les médias, donc arrêter de voir Apple comme la seule victime de la planète qui n'a rien demandé. Au contraire, les médias sont particulièrement favorable à Apple et peu d'entreprises peuvent se targuer d'avoir une couverture hors publicité aussi consensuelle et massive qu'Apple. Et ce, malgré les coups de poignards dans le dos de Cupertino.
avatar denisbook | 
je parle de "loupe grossissante". pas que la presse a été pro, anti, complot ou quoique ce soit envers Apple et Apple maitrise très bien sa communication avec la presse, donc si y a gaffe, Apple en est aussi responsable.
avatar denisbook | 
c'est la réalité. et leur accord n'est pas secret.
avatar Cratès | 
Le culte du secret est la règle actuellement. Ces entreprises à forte innovation doivent garder absolument leurs idées. Apple ou une autre entreprise, les règles sont les mêmes. Rien de surprenant ...
avatar Helmer | 
@oomu : il ne faut pas non plus omettre qu'Apple s'est allégrement servi chez Xerox. Aujourd'hui, avec Apple, on est arrivé à un niveau d'irrationnel sans précédent, avec Steve Jobs qui créa l'Univers, rien de moins.
avatar Tyrael | 
@Jimmy_ : '@oomu : il ne faut pas non plus omettre qu'Apple s'est allégrement servi chez Xerox' Apple ne s'est pas "servi" chez Xerox. C'est une légende urbaine enflée par Bill Gates avec sa métaphore sur la tv volée. Dans les faits, Apple a licenciée ces technologies à bon prix auprès d'une direction de Xerox ignorant qu'elle avait là de l'or en barres. Apple a également débauché les ingés qui ont y ont vu une oppprtunité d'enfin utiliser leurs travaux. Rien n'a été volé... à part les éléments clef de l'interface Mac OS par Windows 1.0
avatar AppleFlo | 
absolument d'accord avec toi mais on voit bien que ses fans les plus actifs en arrivent à tout justifier et même à plaindre apple en tous points ce qui est un comble. Bien qu'étant depuis des années un apple user convaincu (pas par l'évolution récente et je crains un nouveau coup de massue du genre abandon de logic..; pas assez rentable) je suis totalement en désaccord avec ses fanatiques défenseurs, qui sombrent dans le délire mystique le plus inquiétant qui soit, étant par ailleurs prêt à parier que ces défenseurs de la dernière heure sont sur mac parce que c'est cool en 2010 et pas pour d'autres raisons... Pour l'heure je vois surtout 2 ratages sur la préservation de secrets de l'iphone et ça fait plutôt tâche. Quant à l'ipad on en connaissait les points clés avant la sortie. il n'y a pas eu de surprise. il n'y a plus de grosses et vraies surprises sur les produits apple depuis des lustres en fait.
avatar Helmer | 
@ICoppo : En effet, il n'y a jamais eu d'intégristes aussi fracassés que depuis qu'Apple est à la mode mais bon quand la mode sera terminée, ils partiront.
avatar alexmab | 
@ Jimmy_ : Ce n'est pas une mode, c'est l'expression de la satisfaction d'avoir payé pour un ou plusieurs appareils innovants et plaisants à utiliser en général, du moins pour ma part. Tu sens la haine de loin, détends toi c'est le weekend.
avatar Helmer | 
Je n'ai pas de haine mais ces fanatiques prêt à aller se faire exploser chez Samsung, Micrososft ou Google sont en fait plus nuisibles à la marque que bénéfiques.
avatar AppleFlo | 
Ces gens n'ont effectivement pas un comportement ni un discours normal. D'où ma demande, fortement motivée, de suppression de mon compte ici. Bien que mac user depuis des lustres et j'en suis persuadé, possédant bien plus de matériel apple chez moi que bien des "fanboys 2012" de la marque, je me sens totalement en désaccord avec bien des choses qui sont prétendues ici. La préservation du secret industriel pas plus que les litiges apple versus le reste du monde ne me/nous concerne(nt). Tout cela est navrant, alors qu'il y aurait quantité de choses à dire, concrètes et utiles, sur l'utilisation de osx, sur la mise en place d' un serveur os X lion, d'une mise en place de linux en dual boot que sais je...

CONNEXION UTILISATEUR