Random House hésite à aller sur l'iBookstore

Arnaud de la Grandière |

Lors de la présentation de l'iPad, Steve Jobs a indiqué que cinq des six plus grosses maisons d'édition avaient signé un accord avec Apple pour publier leurs œuvres sur l'iBookstore. Il manque donc à l'appel Random House, filiale du groupe Bertelsmann, et cette absence est d'autant plus notable qu'il s'agit du plus grand éditeur mondial en termes de ventes.

Selon le Financial Times, Markus Dohle, le PDG de Random House, n'exclut pas la signature d'un accord d'ici à l'arrivée de l'iPad sur le marché. Cependant, l'éditeur craint que le système tarifaire proposé par Apple ne remette en question les pratiques d'éditions bien établies. En effet, la bascule vers le modèle d'agent que propose Apple pose problème relativement aux accords qui unissent l'éditeur à ses auteurs et à leurs agents, et il craint qu'au final certains acteurs n'y perdent.

Des préoccupations d'autant plus surprenantes que l'iBookstore permet aux éditeurs de fixer eux-mêmes le prix de vente de leurs œuvres, à l'inverse de ce qui était proposé chez Amazon, et que le tarif des livres évoqué jusqu'ici est supérieur à ce qui est proposé sur le Kindle Store.

Source : Financial Times (enregistrement gratuit nécessaire)


avatar P.Gomes | 
Quand ils perdront des clients ils signeront.
avatar Helmer | 
Un gars qui réfléchit et ne fait pas comme le reste du troupeau, ça choque. Zut alors.
avatar Juluo2 | 
@jimmy Quand les autres pensent mal ou que sa situation à de l'avenir, ça se comprend. En revanche, quand le business model est mort, vaut mieux peut être faire le mouton .....

CONNEXION UTILISATEUR