Sports Illustrated sur iPad fait des économies de contenus

Florian Innocente |

Sports Illustrated sur iPad passe en mode économie de ressources. Cette adaptation électronique du magazine américain a été lancée juste après la sortie de la tablette et elle propose un traitement spécifique des photos.

Selon que l'on tient l'iPad en présentation portrait ou paysage, deux visuels sont proposés. Ce que ne manquait pas de mettre en avant l'éditeur Time Inc, “Deux fois plus d'images dans des galeries exclusives”.

Aujourd'hui, machine arrière, comme l'explique Josh Quittner, éditeur du magazine. Lorsque le lecteur tient sa tablette en mode portrait, un message lui explique que l'image a été prévue pour être vue en paysage. Deux arguments sont avancés. Le premier tient dans le gain de place réalisé pour le téléchargement de l'application, une économie de l'ordre de 30%. Il est vrai, on l'a vu avec Wired, qu'un magazine iPad peut peser jusqu'à 500 Mo.

Mais la principale raison est d'ordre financier. Sports Ilustrated ne s'y retrouve pas avec le mode de fonctionnement et de paiement instauré par Apple sur l'App Store, qui empêche de proposer un abonnement aux lecteurs. Ils doivent télécharger chaque nouveau numéro au prix fort (lire aussi App Store : pomme de discorde sur les abonnements) et les infos de ces abonnés restent entre les mains d'Apple.

si-wrestling

Quittner explique que le contenu enrichi de la version iPad n'est possible qu'en échange d'un surcroît de travail (de l'ordre de 30%) pour des équipes de rédaction déjà bien occupées. Et pas question d'embaucher de nouvelles personnes en l'absence d'un modèle économique plus solide. À défaut, le temps récupéré dans la confection des bonus de la version iPad va être consacré à la confection de versions pour des plateformes concurrentes. Cependant, Quittner laisse à porte ouverte à un changement de direction si assez de lecteurs se plaignent de ce rabotage.

Ces questions de gestion des abonnés et de tarification des magazines sur iPad font l'objet actuellement de rumeurs autour de la volonté d'Apple de proposer un kiosque sur l'App Store, une initiative qui n'aurait pas encore accroché avec les éditeurs (lire De nouveaux détails sur le kiosque numérique d'Apple).


Tags
avatar Twanislas | 
Y'aurai pas par hasard le magasine Sports Illustrated Swimsuits plutôt?
avatar agerber | 
30% de marge alors qu'apple ne fait pas grand chose comme travail , c'est abérant.. C'est autant de pris de marge à l'editeur qui lui doit fournir un vrai travail..(reporter, vidéo , montage , graphiste..) Une marge de 5% a 7 % pour apple serait plus qu'honorable.. Car apple se reduit a la facturation et la gestion d'abonnés... Là, c'est un peu comme si le paiement de la carte bleue devait nous couter 30 % en plus.. Curieux que les éditeurs se soient plongés la dedans.. Apple a été tellement inique qu'en plus il demande 40% sur les pubs .. Pour un travail retourné = a 0.. Tant que ca marche , ils essayent ! Bref toute la politique d'apple, ou le maniement du pigeon..il faut le reconnaitre.. Entre faire vivre la presse et apple, je préfère que ce soit la presse..
avatar Kelv | 
Le payement par carte bleue n'a l'air de rien te couter, pourtant il te coute de l'argent indirectement. Ce n'est pas gratuit de recevoir des payements par carte bleue, que ce soit sur internet ou en magasin. Renseigne toi un peu sur les frais bancaires, les coûts humains et en ressources machines avant de sortir de telles bêtises, merci ... Apple doit payer les personnes qui valident les applications (oui c'est dingue, des employés ça se paye), les personnes qui s'occupent de maintenir l'infrastructure sur pied, les machines qui hébergent les applications (qui par ailleurs doivent pomper une bande passante monstrueuse), etc. Sans oublier les frais bancaires qui ne doivent pas être si anodins que ça (surtout quand la plupart des achats représentent moins de quelques euros). Il y a un moment où il faut arrêter de dire n'importe quoi. On peut trouver qu'apple prend trop de marge, mais de là à dire qu'ils se gavent sur les applications ... PS : J'invite les râleurs à regarder ce qu'il se fait du côté des constructeurs de console, qui eux ne proposent que rarement un store de qualité.
avatar agerber | 
le jour ou le paiement de la carte bleue te coutera 10% ou 20 % du prix d'achat tu sauteras au plafond.. quand au cout de bp et des serveurs laissez moi rire.. un serveur ne vaut plus grand chose aujourd'hui.. sinon tu paierai cherement de voir une video sur youtube..
avatar McMoy | 
Une marge de 5 à 7%, lancée au pifometre, LOL. Rien que les liens affiliés, Apple redistribue certainement pas loin de ce montant.
avatar Satoral | 
ben… ils prennent combien les buralistes ? Et pour les livres, ils prennent combien les libraires (ha ben ouais, 35%)… AppStore est un point de vente, je vois pas en quoi il est scandaleux qu'il prennent 30% alors que sur chaque bouquin indé vendu, les revendeurs prennent 50% (et Amazon prenait 70% sur Kindle avant l'arrivée d'iBookStore). Faut bien payer les coûts de BP et de serveurs…

CONNEXION UTILISATEUR