Apple Pay : Apple veut remplacer le portefeuille

Anthony Nelzin-Santos |

« J’aimerais maintenant vous parler d’une nouvelle catégorie de services », Tim Cook n’avait pas à en dire plus pour déchaîner le public du Flint Center. Sauf qu’il a dit « service », pas « produit » : plutôt que d’une montre, le CEO d’Apple compte parler de paiement mobile. « Notre ambition est de remplacer le portefeuille », et c’est Apple Pay qui doit le remplacer.

Gardez à l’esprit qu’en matière de carte de paiement, les Américains sont très en retard : ils commencent à peine à utiliser les cartes à puce à code PIN qui sont la norme depuis quelques décennies en Europe. Alors que nous n’avons pas toujours l’impression que nos transactions sont parfaitement sécurisées, les leurs le sont encore moins. Sans surprise donc, Apple Pay est pour le moment réservé aux États-Unis, où il fonctionnera avec les cartes American Express, MasterCard et Visa des six plus grandes banques.

Les centaines de millions de cartes bancaires associées à des comptes iTunes pourront être ajoutées à Passbook pour être utilisées avec Apple Pay — on pourra en ajouter de nouvelles en les prenant simplement en photo. Le numéro de la carte n’est jamais transmis à Apple, et ne quitte pas la « secure enclave » du téléphone. Apple Pay est réservé à l’iPhone 6, car il se repose sur la NFC : on approche le téléphone d’une borne compatible, on s’authentifie avec Touch ID, un identifiant unique de transaction remplace le numéro CVS au dos de la carte, et la transaction a lieu.

Apple assure ne pas savoir ce que vous avez acheté, ni où vous l’avez acheté ; la boutique, elle, ne voit ni votre nom, ni votre numéro de carte, ni votre code de sécurité. En cas de perte de l’iPhone, Localiser mon iPhone permettra de suspendre Apple Pay sans annuler les cartes elles-mêmes. Apple Pay peut évidemment être utilisé dans les Apple Store, mais aussi chez Disney, Sephora, McDonald, Nike, Subway… Apple espère pouvoir l’exporter hors des États-Unis « dans un futur proche ».

avatar tbr | 

Avec Apple Pay, les gens achèteront directement à la source : la NSA.

avatar Ze_misanthrope (non vérifié) | 

Evidemment, c'était totalement différent avec une bande magnétique.. La NSA n'avait aucune idée de tes transactions..
Facepalm

avatar Monsieur Daz | 

En théorie, c'est sympa, vraiment.
Mais au final... Ma carte bleue, elle n'a pas de batterie.
Si mon téléphone/ma montre n'a plus de batterie, je ne peux plus rien acheter ? Plus utiliser aucune de mes cartes ?
Du coup, je serais obligé de me trimballer mes cartes quand même au cas où, ce qui retire tout l'intérêt de ce que cherche à faire Apple.

avatar Hoppy | 

@Monsieur Daz :
Oui mais si ta carte bleue à une bande magnétique défaillante et que tu est à NYC comme moi une fois tu serait bien content d'avoir un iPhone pour te dépanner.

avatar gérard1 | 

la DCRI a démontré qu'on peut intercepter les signaux NFC à 15m sans problèmes, les pirates vont se régaler dans le metro pour pomper les infos de votre carte visa, ni vu ni connu. Merci apple
http://www.lepoint.fr/chroniqueurs-du-point/guerric-poncet/la-dcri-expli...

c'est clair, je ne veux pas de cette merde, surtout avec apple, nullissime en sécurité

avatar Ikari | 

Qu'est ce que t'as pas compris dans "identifiant unique de transaction" ?

avatar John Maynard Keynes | 

@gérard1

Et ta contribution démontre que tu ne comprend rien à ce que tu commentes :-)

avatar NORMAN49 | 

Gerraaaaaaard t'as rien compriiiiiis ;-)

avatar SaW3r | 

Apple Pay ou le service dont ne parlera plus d'ici quelques mois..

avatar youpla77 | 

Un peu comme iAD qui allait révolutionner les pubs ;)

avatar John Maynard Keynes | 

@youpla77

Je crois que tu n'as pas compris de quoi il s'agit, la nature des partenariat, le besoin partent que cela adresse ... strictement rien à voir avec iAD.

avatar YenoIwesa | 

Je ne comprends pas bien l'intérêt, toutes mes cartes VISA sont déjà équipées de NFC et j'utilise assez fréquemment le paiement sans contact (déployé chez la plupart des commerçants). Quel est l'avantage de la solution Apple ? Ma carte physique n'a pas besoin de batterie.

avatar XiliX | 

Tu ne peux pas payer plus 25€ par transaction et un plafond de 100€ par jour.
Là normalement tu n'as pas de limite... enfin la limite qu'autorise ta carte bancaire...

avatar John Maynard Keynes | 

@YenoIwesa

L'intérêt c'est que tu as la biométrie pour sécuriser ton achat et quelque autres éléments allant dans ce sans.

Le paiement sans contact tel qu'implémenté sur les carte s est très loin d'offrir une sécurité correcte.

Apple s'attaque ici à un véritable problème du temps : les cartes de paiement sont des moyens de paiement hors d'âge au regard des usages que l'on en a aujourd'hui.

Je ne sais pas s'il atteindront leurs objectifs, mais ils adresse un pb fort que les partenaire du paiement ont eux aussi identifié.

Et ce qui est patiemment mis en oeuvre par Apple va indubitablement dans le bon sens.

avatar cloudy | 

Je suis d'accord avec les commentaires qui soulignent que Apple cherche à résoudre un problème qui n'existe finalement pas. D'ailleurs Google Wallet propose peu ou prou la même chose depuis un moment et ça n'a pas vraiment décollé. Est ce que Apple fera mieux ?

avatar youpla77 | 

C'est surtout qu'on ne gagne pas tant de temps que ça finalement.
Avec une carte, je sors mon portefeuille (ou je fouille dans mon sac s'il n'est pas dans ma poche), je choisi ma carte et j'approche ma carte du lecteur.
Avec l'iPhone, je sors mon téléphone (ou je fouille dans mon sac s'il n'est pas dans ma poche), je le déverrouille, je lance l'appli qui va bien, je choisis ma carte, j'utilise touch id et j'approche mon téléphone du lecteur.
Ok pour le côté sécurité mais pas forcément pour le côté pratique.

avatar NORMAN49 | 

@Youola77

La différence c'est que la NFC de la carte bancaire est passive et donc qu'elle peut être activée par une personne mal intentionnée et bien équipée.

Le paiement de l'iPhone ou de l'Watch est actif. La puce NFC n'est activée que por l'iPhone au moment du paiement.
L'id de transaction est UNIQUE, pas de code piratable par un suceur ;-)

avatar adriien24 | 

Florian, la coquille dans le live du Keynote n'est pas passée inaperçue "Songs of Innocente" haha !

avatar Himeji | 

Je ne veux déjà pas du paiement sans contact (optionnel) de ma carte bleue (aucune confiance dans ce mode de paiement). Alors ce machin, vous imaginez.

avatar SunsetArrow727 | 

"Dans un futur proche"... Dans un futur proche, il n'y avait pas aussi iTunes Radio?

avatar iRobot 5S | 

@SunsetArrow727 :
Ah je l'avais oublié celui la ! iTunes radio ! Il devient quoi ?

avatar akaaw | 

À fuir !!! là y en a qui vont s'en mordre les doigts avec ce système

avatar iRobot 5S | 

"Apple espère pouvoir l’exporter hors des États-Unis « dans un futur proche »."

Comme CarPlay et iBeacon en fait ? Mdr

avatar XiliX | 

Les gars... essayez de comprendre d'abord le fonctionnement.
Contrairement à ce système, avec votre carte bancaire, vous ne pouvez pas payez plus de 25€ par transaction dans la limite de 100€ par jour. Il faut bien plafonner car il n'y a pas d'authentification.

Donc si vous voulez payer votre MBP avec votre cb en mode NFC, ça ne marche pas.
Ensuite problème de sécurité, quelqu'un qui se promène avec un terminal à proximité de votre cb, pourra débiter la somme sans problème.

avatar fousfous | 

L'avantage de ce système? La sécurité tout simplement, on ne peut plus prendre l'argent comme c'est possible de le faire sur les cartes sans contact ou les téléphones android, et c'est la la réelle avancé.

avatar sachouba | 

"Comme sur les smartphones Android" ?
La NFC est désactivée tant que le smartphone n'est pas déverrouillé, hein, et il faut entrer un code PIN pour valider la transaction. Il y a également un "kill switch" qui permet de désactiver Google Wallet à distance même si la personne possède les codes PIN et le déverrouillage du portable. Ce système a été mis en place pour les cartes Mastercard, Visa, etc. il y a... 2 ans pile. Bravo l'avancée. Tout en sachant que les transactions sont cryptées, et que les cartes bleues ne sont pas stockées sur le smartphone où elles peuvent facilement être hackées, mais sur des serveurs de Google très sécurisés.

Et sur le S5, il est possible de payer par NFC avec son empreinte digitale, depuis les comptes PayPal (tout en sachant que le smartphone qui peut être verrouillé par empreinte digitale doit de toute façon être déverrouillé par l'utilisateur).

Il n'y a absolument AUCUNE nouveauté dans la solution d'Apple.

avatar bigfafa | 

Hmmm, pour ceux qui ne voient pas l'innovation :
- paiement mobile sécurisé par biométrie
- tokenisation évitant le transfert des données carte
- marche en proximité ET ecommerce
Alors oui Apple arrive 4 ans après Samsung and co, mais on n'est pas à l'abri que ça marche avec déjà 800 millions ou presque de cartes enrôlées et le déploiement des TPE NFC aux us du fait du passage à EMV en oct 2015
La Fontaine en a fait une bien belle fable...

avatar sachouba | 

Oui, mis à part que Google Wallet propose le même principe de paiement unique et cypté sans envoyer les codes de cartes bleue par NFC, que le Galaxy S5 permet le paiement sécurisé par l'empreinte digitale et que Google Wallet permet de payer en proximité ET ecommerce depuis 2 ans et quelques mois.

avatar mirando | 

La sécurité est assuré par le Touch ID. c'est donc l'emprunte digitale qui rend la transaction sécurisée.

avatar Scream57 | 

D'un côté apple se lance dans l'activité physique avec l'application santé sous ios8 et de l'autre se lance dans apple Pay pour payer plus vite au MacDonalds. Comment brûler des calories en courant le plus vite possible au fastfood pour utiliser la NFC. Lol

avatar Terrehapax | 

Beaucoup de commentaires me font craindre une invasion de fandroïds -- ce qui n'a rien d'étonnant en une telle occasion : Google a lâché ses mignons pour casser l'ambiance.
En plus, ça donne une piètre idée de l'appétence du Français pour l'innovation.
Si l'on a un peu suivi l'évènement, ou au moins le segment que l'on commente (et, merci MacG, c'est vraiment pas difficile) on voit que Apple Pay révolutionne la sécurité des transactions : au moment du paiement (sécurisé grâce l'échange d'un code qui ne sert qu'une fois) aucune info ne sort du iPhone (qui n'a même pas besoin d'être activé), ni vers Apple, ni vers le commerçant.
Cela coupe court non seulement au risque qu'impliquent les cartes actuelles mais aussi au transfert de données personnelles vers les grandes chaînes de distribution où elles sont de plus en plus souvent l'objet de vols massifs (par dizaines de millions) par des hackers (ex. récents : Target, Home Depot).

avatar NORMAN49 | 

Ça donne une piètre idée...
C'est du style, je ne comprends pas tout mais ça ne m'empêchera pas d'ouvrir ma gueule pour dire une connerie.
Et comme les fandroid volent en escadrille... comme disait un grand amoureux de "l'humanité" ;-)

avatar Vetsa | 

N'ayant pas encore lu toutes les informations liées à cet Apple Pay, je remarque juste que pour le moment j'aurai quand même besoin de ma carte bancaire physique pour l'appareiller à l'iPhone par exemple, même si Touch ID apporte un côté sécuritaire bienvenu, contrairement à Paypal ou il fallait saisir son mot de passe etc.

Pour ce qui est des paiement physique ça ne me dérange pas trop de sortir ma CB par contre la ou je suis le plus intéressé c'est les paiements en ligne !!

Car si Apple nous propose un moyen plus rapide de régler ses achats en ligne sans devoir saisir sa CB ou compte Paypal j'y regarderai à 2 fois leur solution. Pour le moment j'aime bien fanfaronner avec ma carte prestige quand même!

Ça sert à quoi de se prendre une carte Premium si on ne peut même pas l'exhiber devant les autres!! Lol

avatar Pierro787 | 

De toute façon, il faudra que les commerçants s'équipent et acceptent de verser une commission supplémentaire à Apple, ce qui est loin d'être acquis. Car quand on paye par CB ou iphone, les banques et intermédiaires se servent allègrement sur chaque transaction (jusqu'à 5%).

Beaucoup de gens auront peut être des téléphones compatibles, mais qu'ils ne pourront utiliser presque nulle part pour payer (un peu comme Moneo en fait). Et acheter un iphone pour pouvoir payer chez MacDo et Starbucks, c'est un peu léger...

Le paiement mobile n'a jamais pris en France car les commerçants ne veulent pas payer de commissions supplémentaires aux opérateurs et fabricants (Google, Apple, et autres)

avatar NORMAN49 | 

1- Il semble que ce ne soit pas  qui taxe mais America Express, VISA and Co.
2- Pour les Ricains (qui ne sont pas en avance sur la sécurité des CB) c'est une vraie avancée.
3- La taxation sur les paiements par CB se fait par terminal. Tous les terminaux fournis aujourd'hui dans le commerce de détail sont compatibles Moneo... donc presque PAS nulle part LOL
4- On n'achète pas un iPhone QUE pour payer. Quel argument bidon ;-)

avatar Pierro787 | 

1 - Qu'importe qui taxe, il y a un intermédiaire de plus à rémunérer, soit Amex, Visa baissent leurs commissions pour donner la différence à Apple, soit la commission globale va augmenter et donc, indirectement, les prix payés en magasin.

3 - Les nouveaux terminaux oui, par contre, des commerçants qui refusent de payer des commissions car les transactions pour les petites sommes se font essentiellement en espèces (boulangerie, maison de la presse par exemple), il y en a plein ! Ceux qui refusent la CB - Moneo pour payer une baguette de pain ou un journal n'accepteront certainement pas Apple... Et c'est la plupart des commerçants

4 - On parle d'Apple Pay ici, non ? Et donc d'un service susceptible d'attirer de nouveaux utilisateurs qui aurait pu choisir d'autres plateforme

avatar beyond | 

Les banques et les fournisseurs de cartes ne baisseront pas leurs tarifs. Ce sera surement dans un premier temps au client de débourser la commission d'Apple. De plus, je vois pas en quoi Apple Pay remplace la carte bleue car le service en est tributaire. Apple Pay c'est le google wallet avec Touch ID sans récupération de données de la part d'apple. Le problème c'est la commission d'apple, ils devrait rendre la fonction gratuite pour les petites transactions

CONNEXION UTILISATEUR