Touch ID ? Ça ne marchera jamais !

Florian Innocente |

Gadget, déjà-vu, cadeau pour la NSA… À sa sortie il y a quatre ans, Touch ID n'a pas fait l'unanimité contre lui, ce serait exagéré de le dire, mais les critiques ont volé en rangs serrés et parfois au ras du sol.

Aujourd'hui parée de toutes les vertus alors que Face ID s'apprête à l'envoyer en retraite, il est intéressant de voir comment avait été accueillie l'annonce de cette technologie de reconnaissance des empreintes.

Hasard malheureux du calendrier, Touch ID fut présenté trois mois après les révélations d'Edward Snowden sur les collectes de données massives de la NSA. Il n'y avait pas de lien entre les deux, mais les amateurs de complots ne s'embarrassent pas de ces détails, on ouvre le sac bien grand et on jette tout dedans.

Compatible NSA

« Trop cool ! La NSA va avoir les empreintes digitales de la moitié de la planète », « Bravo à Apple et la NSA : c'est le meilleur moyen pour ficher des centaines de millions de personnes !!! », s'époumonaient des lecteurs du Monde, rejoints par un lecteur de l'Express qui y voyait la chute d'une ultime protection : « Il ne manquait plus que vos empreintes digitales pour la NSA, vu qu'ils avaient accès aux contacts, mails, appels, photos, nom et prénom ».

Alors que le Chaos Computer Club démontrait que le système pouvait être déjoué avec l'image d'une empreinte, l'un de nos lecteurs proposait une méthode plus simple encore : « On oublie qu'il suffit d'attendre que vous soyez endormi pour utiliser votre doigt pour déverrouiller votre 5s… Bref, ce nouveau système facilite la tâche de conjoints jaloux ou de parents indiscrets ». Voilà au moins un risque que Face ID va effacer vu qu'il a besoin que vous soyez éveillé et attentif (lire iPhone X : Apple donne les détails du fonctionnement de Face ID).

Prudence, prudence, prévenaient deux autres lecteurs versés dans le hacking acrobatique : « Une empreinte sous forme numérique, ou le token généré avec, peut être réinjectée dans l'électronique pour la tromper ou utiliser ailleurs. C'est une question d'imagination. On n'a pas le recul encore sur tout ça et il naturel d'être prudent. C'est une bonne chose ».

Un autre embrayait : « Oui, si la reconnaissance d'empreintes devient un protocole universel d'identification des personnes, et pour des tas de services au quotidien comme pour des autorisations quelconques, des achats, des pass divers, etc. Cela existe déjà, c'est l'échelle qui sera différente et qui touchera tout le monde, ou quasiment ».

Un succès incertain

On l'a peut-être oublié, mais en 2013, Touch ID ne servait qu'à deux choses : déverrouiller son téléphone et acheter sur les boutiques en ligne d'Apple. Pas sûr que l'entreprise de Tim Cook veuille aller plus loin, soupçonnait un lecteur : « Je ne pense pas qu'Apple vise à devenir un organisme de paiement tel PayPal ou Google et certainement PAS via Touch ID. Personne ne s'est lancé là dedans, c'est PAS sans raison ».

C'est peut-être justement parce que personne ne l'avait fait qu'Apple y est allée. Il faudra attendre à peine un an, 2014 et iOS 8, pour que les développeurs puissent en faire profiter leur apps et pour assister à la naissance d'Apple Pay. Il n'y aura pas d'attente cette fois pour Face ID, il héritera immédiatement et automatiquement de tout ce que Touch ID sait faire.

Une évolution qui rend délicieuse cette appréciation retrouvée dans un article du Figaro après l'annonce de l'iPhone 5s :

Le lecteur d'empreintes digitales, comme celui de l'iPhone 5s, sera-t-il la norme dans quelques années? Rien n'est moins sûr. D'autres appareils ont essayé de s'en équiper dans le passé, sans grand succès. C'est par exemple le cas du smartphone Atrix 4G, produit par Motorola en 2011. Des fabricants d'ordinateurs portables ont aussi expérimenté à ce sujet, avec un retour mitigé de leurs clients.

Le Motorola Atrix 4G et son capteur d'empreintes assez peu discret

Les deux journalistes convenaient toutefois qu'Apple avait apparemment perfectionné le système. Cependant il y avait lieu de penser que l'histoire allait se répéter : certes Apple n'avait pas inventé les scanners d'empreintes intégrés aux produits informatiques mais elle s'y était mise au moment où la technologie permettait de le faire correctement et simplement pour l'utilisateur. Pas de doigt à faire glisser dans un sens précis sur un capteur qui ne servait qu'à ça. Touch ID c'était juste un doigt à poser un instant sur le bouton Home que l'on connaissait depuis le premier iPhone. Aucun apprentissage requis. Une "révolution" peut aussi naître d'une réinvention. L'iPod a réinventé le baladeur de Sony, l'iPhone a réinventé les smartphones de Nokia, Touch ID a rendu la reconnaissance biométrique par empreintes simple, rapide et transparente.

Charité bien organisée commençant par soi-même, dans notre re-test de l'iPhone 5s nous écrivions que Touch ID se révélait fort pratique par les services qu'il rendait, mais entre ce qu'il ne permettait pas encore (pas moyen d'enregistrer plus de 5 doigts, ni de l'utiliser partout dans les apps) et quelques lenteurs ou erreurs occasionnelles d'authentification, « cette fonction de l’iPhone 5s reste un peu gadget, mais un gadget très plaisant au quotidien ». Inutile de dire que l'auteur de ce test n'est jamais revenu en arrière ; depuis quatre ans il a déverrouillé tous ses iPhone avec ce gadget qui a peu à peu ouvert ses ailes.

À un lecteur qui s'inquiétait de voir son téléphone hacké au moment où le capteur de Touch ID relève l'empreinte et la lui vole, un autre replaçait ce risque dans un contexte plus large où nous sommes déjà tous fichés : « Faire une carte d'identité en France requiert que tu donnes tes empreintes, donc si tu es français, elles sont alors certainement dans le "Système" ».

Sur Reddit, un utilisateur a compilé quelques réactions de 2013. Il y a ceux qui n'y voyaient aucune innovation puisque le système existait déjà sous une autre forme : « Quelle année terrible pour Apple… un capteur d'empreintes et un téléphone un peu plus rapide ? » Un autre s'amusait de scénarios sanglants : « Tous les abrutis de voleurs qui vont couper les doigts de leurs victimes en pensant qu'ils pourront voler leur iPhone… alors que ça ne marchera pas ».

Le sceptique : « Je n'en ai jamais utilisé qui fonctionne sans problèmes. Si Apple a décidé de le faire, il faut que ça marche vraiment bien ». Mais le pire n'était peut-être pas là, comme le soulignait un autre : « Je ne peux me faire à l'idée qu'Apple va l'appeler "capteur Touch ID". Apple trouve de meilleurs noms d'habitude pour ses technologies matérielles : Thunderbolt, Lightning, FaceTime, MagSafe ».

Et aujourd'hui Apple a choisi "Face ID", misère de misère.

Touch ID renforce les mots de passe

Plus sérieusement, un autre argument est souvent revenu dans les commentaires et il fut porté également par le sénateur américain Al Franken à l'époque (lire aussi Face ID : un sénateur américain veut être rassuré par Apple). C'est le fait qu'un mot de passe est changeant alors que les empreintes restent identiques à jamais :

Si vous ne donnez à personne votre mot de passe, personne ne le connaîtra. Si quelqu'un pirate votre mot de passe, vous pouvez le changer autant de fois que vous le voulez. Vous ne pouvez pas changer vos empreintes digitales. En outre, un mot de passe n'identifie pas son propriétaire de manière personnelle — une empreinte digitale le fait. Permettez-moi de dire ceci : si les pirates s'emparent de votre empreinte digitale, ils pourront l'utiliser pour s'identifier et usurper votre identité pour le reste de votre vie.

Une inquiétude légitime et argumentée qui ne s'est pas traduite par des conséquences négatives, du moins à grande échelle.

Elle reflète cependant une interprétation erronée sur un point de ces technologies biométriques. Touch ID aujourd'hui comme Face ID demain ne remplacent pas les mots de passe (on peut ne jamais utiliser ces fonctions biométriques), ils les complètent, et les renforcent même d'une certaine façon. C'est ce qu'Apple explique : « Touch ID rend l’utilisation d’un code plus long et complexe beaucoup plus pratique, car les utilisateurs n’ont pas à le saisir aussi souvent ».

De fait, dès lors que vous n'avez plus besoin de taper votre mot de passe à chaque fois, pourquoi ne pas en profiter pour le rendre plus long, plus complexe et plus sûr pour les quelques fois où il sera nécessaire ? De même, en ne permettant l'enregistrement que de 5 doigts maximum on pouvait renouveler sa méthode d'identification de temps en temps. Dans tous les cas, Touch ID proposait une solution simple à ceux que l'usage répété d'un mot de passe rebutait.

Options de code dans iOS

Au bout de quatre années et après être finalement arrivé sur les MacBook Pro Touch Bar, Touch ID a montré qu'à défaut d'être 100 % inviolable, il était suffisamment sûr et pratique pour des millions des gens dans l'usage quotidien de leur téléphone. Tous les smartphones ou presque sont aujourd'hui dotés d'un capteur d'empreintes et la perspective de sa disparition au fil des précédentes rumeurs sur les prochains iPhone en inquiétait beaucoup. La greffe Touch ID a fini par prendre et bien prendre.

Le doigt dans l'œil

En février 2014, a commencé à courir la rumeur d'un vif intérêt chez Apple pour les technologies de reconnaissance de l'iris et de détection faciale. Touch ID venait à peine de naître que la suite était en préparation. Enfin… pas si sûr à en lire deux des réactions à cette rumeur :

L'avantage de Touch ID c'est qu'il est intuitif et transparent, tu touches le bouton Home et il scanne ton doigt au passage. Un capteur d'iris obligerait l'utilisateur à caler son téléphone devant son œil, sous le bon angle et à la bonne distance, ce qui en plus de lui donner l'air ridicule ne serait absolument pas intuitif.

Vous oubliez de dire que Touch ID, plus que pour l'intérêt de la sécurité, est avant tout un compromis entre déverrouillage rapide et absence de mot de passe à saisir : c'est juste pratique. Par contre, porter le téléphone à l'œil l'est beaucoup moins… C'est Samsung qui, avec son mauvais goût désormais habituel, va mettre cette fonction encore beaucoup plus gadget que Touch ID dans ses téléphones. Donc non, je ne crois pas un seul instant qu'Apple va faire ce qui est dit dans cet article.

En effet, pas de scanner de l'iris avec Face ID mais celui du visage tout entier. C'est plus simple…


Source
Crédit image de une : Viktor Hanacek
Tags
avatar XiliX | 

@romain_g

"Et quand on voit les prévisions de stocks..."

Ha oui ??? Combien ? 10000 ? 100000 ? 1000000 ? 10000000 ?

avatar vlsf1 | 

Parce que c'est le premier produit avec. Dans un an, tous les iPhone l'auront probablement et à terme, les iPad et les mac aussi.

avatar man0 | 

Pour en savoir plus sur FaceID (comment ça marche):

https://youtu.be/b4kjwa4Ageo

avatar JimmyDrn | 

Bon ba moi ce que je vois c’est qu’il y aura pluss d’iPhone en stock pour ma commande et c’est tant mieux.
N’achetez pas l’iPhone avec toute vos réflexions je comprendrai.

Laissez nous l’acheter et si on c’est fait avoir, vous pourrez dire « j’avais raison » si ça vous fait plaisir.

avatar Vanton | 

@jimmy92250

Alors... On va être clair. Quand je vois que l’Apple Watch Series 0 avait des retours positifs à 97% d’après Cook, je désespère de voir à quel point les gens sont très peu exigeants !
Je suis convaincu que je peux trouver FaceID terriblement mauvais à l’usage alors qu’il satisfera d’autres utilisateurs moins intransigeants. Qui tairont un vague sentiment de régression par orgueil, par aveuglement, ou qui ne constateront peut-être même pas ce que j’estime être une régression.

avatar JimmyDrn | 

@Vanton

Ha ba c’est clair que si l’iPhone ne ce déverrouille pas en toute circonstance au minimum a 95% je le rend dans les 14jours, il n’y aura pas de débat!

avatar JimmyDrn | 

Pour me faire l’idée de faceid j’ai imaginer celui ci en action à partir de n’importe quelle situation d’interaction avec mon iPhone. (A chaque prise en main ou toucher à plat, je fais l’effort mental d’imaginer)
Le cas rare où je suis dans un angle mort c’est souvent pour regarder une notification sur l’écran verrouiller.
Dans tout les autres cas faceid tombe juste au bon moment.
Il s’avère qu’à 95% du temps je suis quasi en face lors d’un déverrouillage.

Simplement, à chaque action que vous faite, imaginez faceid. Les moments où faceid ne peut fonctionner sont extrêmement rare.

Le plus ergonomique sur un bureau serait d’avoir une recharge QI verticale au niveau de l’écran du PC. Le problème est résolu, du coût ça change les habitudes y’a moins de mouvement de la tête et du bras a faire ?

avatar Vanton | 

@jimmy92250

Je suis d’accord. Dans l’immense majorité des cas FaceID devrait faire le boulot. C’est juste dans les situations où il y a un risque qu’il ne fonctionne pas que ça risque de se montrer très frustrant. Peut être 5% des cas. Et même moins. Mais très frustrant quand même.

avatar JimmyDrn | 

@Vanton

C’est sur..., autant de petit pic d’énervement quand mon touchID fait des siennes! ?
La situation la plus frustrante qui revient très souvent c’est quant tu attend un texto mais que tu est dans la salle de bain, sortie de la douche, touchID inopérant ?? déjà sur ce point faceid me ferait plaisir ?

avatar vlsf1 | 

@ Vanton

Exactement comme Touch ID. Les mains humides, les fois où c'est chiant de devoir poser le doigt parce qu'il est pas hyper accessible si on est affalé sur un canapé ou dans un lit, etc, etc. Touch ID est très bien, mais loin d'être parfait, et il ne faudrait pas 'loublier.

avatar Vanton | 

@vlsf1

Je ne l’oublie pas. J’espère simplement que FaceID ne sera pas plus imparfait encore.

avatar vlsf1 | 

@ Vanton

Je doute fortement qu'Apple, qui sait très bien quelles sont les forces et faiblesses de Touch ID, tout comme celles de Face ID, aurait remplacé par Touch ID par une technologie moins bonne.

Ce ne sont pas des décisions prises au hasard, sans avoir rien testé... Si Touch ID était indispensable, ils auraient attendu de pouvoir le mettre sous l'écran, ils l'auraient même foutu dans le bouton latéral (Sony l'a fait).

Ils sont sûrs d'eux sur Face ID. Ca ne veut pas dire qu'il faut leur faire une confiance aveugle, mais c'est une évidence en fait. Je pars de la présomption qu'ils ne sont pas complètement cons...

avatar JimmyDrn | 

Le problème est de savoir si le projecteur de point fonctionnera à plus de 45 degrés d’inclinaison pour un fonctionnement à plat.
Quand je suis affalé sur mon canapé l’iPhone sur l’accoudoir, cette inclinaison prend que la partie supérieure du visage jusqu’à mon nez...
Encore une fois, il es très rare que je ne le prennent pas en main juste après avoir regardé la notification...

avatar JimmyDrn | 

Une démo convaincante a 1min45 de la vidéo :

https://youtu.be/9pOTNQk9Xb8

avatar Vanton | 

@jimmy92250

Oui déjà vu... Mais regarde à 1:25 quand il teste Apple Pay. Il a le téléphone à plat dans la main et dit « là il ne me voit pas » puis il relève le tel et dit « là il me voit » et en effet la transaction est validée. Le fait qu’il doive relever le tel est inquiétant... Je sais pas si c’est lié à ApplePay, qui ressert peut être le cadrage par mesure de sécurité. Mais ça risque d’être pénible si c’est comme ça tout le temps.

avatar JimmyDrn | 

@Vanton

Ça oui, Apple Pay demande un mouvement bien définie pour sécurise l’attention du propriétaire , j’espère que cela n’est pas lié à la détection « normale » peut être qu’Apple pay veux validé les 30000 point du visage. Là où un déverrouillage simple n’en demande que 60 comme touchID ...?..

avatar jpsaint | 

Au fait

je suis super content, car s'il n'y a plus de Touch ID comme sur l'iphone 7 alors il va y avoir le Jack sur l'iphone X

Si je me souviens bien apple avait mis en avant que le nouvel touch de l'iphone 7 avait besoin d'espace ...

ARF ARF ARF

avatar Vanton | 

@jpsaint

C’était le Taptic Engine qui prenait de la place. Pas TouchID il me semble.

avatar Espcustom | 

Moi j'aime bcp Touch ID. C'est simple, rapide et sécurisé.
Face id c'est encore bancale je trouve. Rien qu'à voir la demo de Craig pendant le Keynote.

Et je déverrouille souvent mon tel sans l'avoir bien en face de moi. On verra une fois qu'il sera sorti, j'ai hâte de voir les premiers tests.

Mais c'est clair que face id n'est la que parce que Touch ID n'a pas été techniquement faisable.

avatar Vanton | 

@Espcustom

Pour Craig ça a été largement débattu, c’était juste que le tel s’était mis en sécurité, comme c’est le cas avec TouchID quand quelqu’un d’autre le manipule trop longtemps.

C’était très drôle à voir, mais ça ne dit pas grand chose de la fiabilité du produit.

avatar vlsf1 | 

"Rien qu'à voir la demo de Craig pendant le Keynote."

Ben non... Son "bug" sur son premier iPhone n'en était pas un. C'est juste que plein de gens étaient passés devant l'iPhone, et que Face ID s'était "bloqué" après plusieurs échecs, et demandait le code. C'est très exactement le même comportement que Touch ID si quelqu'un essaie de déverouiller le tel, ou même si toi tu le fais avec un mauvais doigt, ou avec le doigt mal placé...

avatar macinoe | 

Ce n’est pas exactement la même chose.

A priori le dévérouillage par touch ID, ce sont des tentatives volontaires.
Alors qu’une tronche qui passe devant Face ID, ça ne l’est pas forcément.

avatar vlsf1 | 

@ macinoe

Oui mais quand on prépare une keynote, plein de gens manipulent le téléphone. Normalement, ton propre téléphone, il ne passe pas de mains en mains... Et Face ID n'entrera en action que quan tu le regardera.

avatar SugarWater | 

C'est vraiment une révolution, perdre son portefeuille c'est une broutille de nos jours comparé à perdre ses logins...

avatar romain_g | 

Moi j'ai une question quand je vois les réactions ici : comment peut-on être à ce point possédé par la positivité concernant Apple, alors qu'au fond on est tous des quidam de la fosse populaire dont Apple se branle de l'existence ?

avatar Chanteloux | 

Beaucoup d'inquietudes donc, si j'en crois ce fil, quant à touch ou face ID d'Apple...Ce qui me confirme dans mon basculement vers le S8, donc le lecteur d'iris fonctionne trés bien, avec souplesse, fiabilité et rapidité. Avec ou sans lunette, un seul ou les deux yeux, qu'importe l'inclinaison, oeil mi-ouvert....
Faut le voir pour le croire... Apple dans les patates une fois de plus...

avatar JimmyDrn | 

@Chanteloux

Ha bon? Le lecteur d’iris aussi performant?

avatar Chanteloux | 

Oui. Aussi performant. C'est bluffant. Je n'en reviens pas. Et jene suis pas un fandroid, même si j'ai flushé iOS depuis le iPhone 6

avatar JimmyDrn | 

@Chanteloux

Au vu des test que j’ai en quantité en vidéo et en écrit, j’ai du mal à y croire. Vous êtes pour le moment, le seul que j’ai pu voir à en dire du bien, même sur les forums androïde...

avatar Bigdidou | 

@Chanteloux

« le S8, donc le lecteur d'iris fonctionne trés bien, avec souplesse, fiabilité et rapidité. Avec ou sans lunette, un seul ou les deux yeux, qu'importe l'inclinaison, oeil mi-ouvert »
Heu, tu l’as testé ?
Je ne m’en sers pas du tout. C’est juste un peu moins mauvais que la reconnaissance faciale.
Il faut que les yeux soient parfaitement dans le champs, je suis obligé de les écarquiller, et même comme ça, ça marche une fois sur deux.
Du bricolage.

avatar Chanteloux | 

Ben oui , je l'ai testé, et plusieurs fois par jour, puisque j'ai un S8! Et ça marche très bien, même avec des yeux mi'fermés, ou un seul oeil! Je n'inventerai pas des problèmes juste pour faire plaisir à des fanboys. Ça marche très bien, ne vous en déplaise.

avatar Bigdidou | 

@Chanteloux

« Ça marche très bien, ne vous en déplaise. »
Agressivité inutile. Ça me déplairait pas du tout qu’avec moi ça fonctionne bien…
J’en suis à ne plus verrouiller mon Galaxy, comme mes iPhone avant TouchID.
Donc non, ça ne fonctionne pas bien.
Une technologie qui fonctionne de façon aléatoire selon les utilisateurs (il suffit d’aller sur les forums Android pour voir à quel point ça l’est : très bien chez certains, inutilisables chez beaucoup) n’est pas une technologie qui fonctionne bien.
Là, pour le coup, on peut parler de version beta.

« Je n'inventerai pas des problèmes juste pour faire plaisir à des fanboys »
Où ai-je dit ça ?

avatar hautelfe | 

Je n'ai jamais utiliser de S8.

D'après ce que je lis dans les tests, le scanner d'Iris est "très efficace et très rapide".

Par contre, c'est le reconnaissance faciale qui semble être beaucoup plus critiquée.

Et beaucoup de sites semblent mélanger les deux, en critiquant le "scanner d'iris" alors qu'ils utilisent la reconnaissance faciale.

Et on en parlera pas des fakes. (cf histoire de la photo)

avatar Bigdidou | 

@hautelfe

« D'après ce que je lis dans les tests, le scanner d'Iris est "très efficace et très rapide". »
Oui, enfin c’est très subjectif, là.
Déjà, il faut orienter le Galaxy, et le placer à une distance des yeux avec une certaine précision et peu de marges.
Ensuite ça met entre une et deux secondes
Enfin, avec mes iris gris/bleu, et ma forme d’yeux que je suis obligé de quasi écarquiller pour que la capteur les reconnaissent une fois sur deux, « très efficace », ça doit dépendre de ton exigence… ;)

avatar hautelfe | 

Faut boire un petit verre pour dilater les pupilles. :p
Je ne fais que répéter ce que j'ai lu des tests. Je n'en ai jamais vu, personnellement.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR