iPhone X : le retest

La rédaction |

Trois mois après la sortie de l’iPhone X, il est temps de faire le bilan de ce modèle tant attendu. La promesse d’Apple est la suivante, c'est écrit en gros sur la page d'accueil de son site : « iPhone X : dites bonjour au futur ! ». D'où la question à laquelle nous allons tenter de répondre dans cet article : le futur, c’est si bien ?

L'avenir peut se résumer en quelques points : le nouvel écran Super Retina bord à bord, la caméra TrueDepth qui permet l'utilisation de Face ID, le nouveau design, la recharge par induction et les nouveaux gestes. À cela s'ajoutent les traditionnels gains en matière de performances, l'appareil photo qui gagne en qualité, une connexion sans fil plus rapide ou encore une meilleure autonomie.

Face ID : le contrat est-il rempli ?

Mickaël

Depuis que Face ID est entré dans ma vie quotidienne, je me surprends à saisir le code de déverrouillage de l’iPhone plus souvent. La reconnaissance faciale demande un petit effort supplémentaire à l'utilisateur, il faut se placer dans l'axe de la caméra TrueDepth — ce qui ne signifie pas pile devant bien sûr, mais dans le champ d'action du capteur.

Si le smartphone est posé à plat sur le bureau, il faudra placer la tête au dessus ; si l'iPhone est placé à l'horizontale, Face ID ne fonctionne pas. En ces temps de grands froids ici au Canada, le visage est souvent couvert, ce qui empêche le bon fonctionnement de la technologie (et il est toujours aussi difficile d’entrer le code de déverrouillage avec des moufles). On peut aussi parfois pester sur le petit temps d'attente pour que Face ID remplisse son office. Tout cela peut paraître rédhibitoire, mais il faut convenir que la plupart du temps, Face ID présente un grand confort.

À la salle de sport, même avec les doigts plein de sueur, un coup d'œil suffit pour déverrouiller l'appareil. Le matin, l'alarme s'éteint dès qu'on regarde l'iPhone. Le smartphone ne s'éteint pas quand on est attentif à quelque chose. Le contenu des notifications est caché jusqu'à ce que Face ID authentifie l’utilisateur. L’identification dans les applications et sur internet est d’une facilité déconcertante, c’en est presque devenu amusant.

Tout n'est pas parfait bien sûr, mais Face ID rappelle le bon vieux temps où on ne prenait même pas la peine de créer un code pour verrouiller son iPhone… tout en conservant malgré tout une sécurité maximale.

Nicolas

Face ID me donne, dans l’ensemble, entière satisfaction et Touch ID ne me manque pas vraiment. À la sortie de l’iPhone X, j’écrivais que c’était une sécurité transparente quasiment magique dans les conditions optimales et les trois mois d’utilisation au quotidien ne m’ont pas fait changer d’avis.

Quand la reconnaissance faciale fonctionne bien, on a le même confort d’utilisation qu'un iPhone débarrassé de code, mais avec l’assurance que les données personnelles stockées sur le smartphone sont bien sécurisées. Et dans l’ensemble donc, Face ID fonctionne bien, mais il y a des cas où la fonction est défaillante. Je dois parfois saisir mon code, ce qui est frustrant, mais c’était aussi le cas avec Touch ID.

Le capteur d’empreintes ne fonctionnait pas avec un gant ou des doigts humides, deux contextes fréquents en hiver ou quand on aime cuisiner, comme c’est mon cas. Dans ces deux cas, Face ID est nettement supérieur. En revanche, la paire de lunettes de soleil que j’utilise habituellement bloque totalement la reconnaissance du visage et ça sera un vrai problème dans quelques mois.

En attendant, la principale frustration pour ma part vient en soirée, surtout quand j’utilise l’iPhone X dans le lit avant de dormir. Je n’ai plus mes lunettes et je tiens le téléphone trop près pour Face ID. Au fil des mois, j’ai pris l’habitude de l’éloigner lors de l’authentification et depuis que je sais relancer le processus simplement en baissant puis en relevant le téléphone, c’est moins gênant. Mais quand même, c’est un domaine où Touch ID ne posait aucun problème et j’espère que la prochaine génération de Face ID améliorera ce point.

Christophe

Tout comme Touch ID, Face ID était — surtout avant sa sortie — l'objet de beaucoup de fantasmes et même de critiques. J'avoue que j'étais relativement confiant dans la capacité d’Apple à proposer une technologie qui marche suffisamment bien pour se faire oublier.

Au quotidien, c'est tout de même assez bluffant de voir votre iPhone vous reconnaître de jour comme de nuit, rasé ou pas, avec une partie du visage masquée par un bonnet… Mais il ne faut pas perdre de vue que c'est un compromis. Dans certains cas, c'est plus pratique que Touch ID, dans d'autres, ça l'est moins. Mais au final, c'est le positif qui l'emporte.

Le nuage de points projeté par l'encoche de l'iPhone X. Image Oliver Thomas.

Si je n'ai quasiment jamais de problème de reconnaissance, j'aimerais que Face ID soit un poil plus rapide. Je me suis également assez rapidement lassé de l'animation de Face ID qui apparaît à chaque fois que Safari veut par exemple vous identifier pour remplir automatiquement un formulaire d'identification. Heureusement, il est possible de désactiver cette fonctionnalité.

L'autre chose que j'apprécie moins avec Face ID, c'est le paiement par Apple Pay. Cela marche très bien, il n'y a rien à redire, mais c'est le fait de devoir lors d'une conversation baisser le regard pendant un instant pour déverrouiller l'iPhone. Mais c'est plus par convention sociale qu'autre chose.

Que vaut le design de l'iPhone X ?

Mickaël

Après plusieurs générations d'iPhone aux formes de savonnette, l'iPhone X a fait souffler un vent de fraîcheur et de renouveau qui était plus que bienvenu. Apple réussit le tour de force de proposer un design original qui rend un hommage appuyé aux deux plus beaux iPhone de l'histoire : le modèle d'origine et surtout l'iPhone 4 et sa conception « sandwich », deux plaques de verre encadrant un châssis métallique.

L'iPhone X s'accorde parfaitement avec l'Apple Watch en acier inoxydable, je dois dire que l'ensemble pète la classe dans les soirées en ville. Mais ce qui frappe surtout, c'est bien sûr l'écran : finalement débarrassé du bouton d'accueil, Apple peut se permettre d'en mettre plein la vue avec un splendide écran OLED très lumineux et coloré (on évitera de le regarder trop de biais pour éviter les couleurs délavées…).

Les bordures ne sont pas aussi fines que le constructeur veut bien les présenter, mais je les trouve presque rassurantes : elles servent à délimiter parfaitement le contour de l'écran et on sait ainsi où on doit poser les doigts. Ce n'est pas le cas du Galaxy S8+ de la rédaction : je le tiens toujours avec des pincettes de peur de mettre les doigts là où il ne faut pas.

Quant à l'encoche… Quelle encoche ? Elle se fait oublier dans les trois minutes après le premier lancement de l’appareil. En revanche, l'iPhone X n'est pas spécialement bien adapté à un usage au format paysage : il y a de l'espace perdu sur les bords. Et la lecture vidéo a le séant entre deux sièges : soit des bandes noires de tous les côtés, soit un recadrage qui n'est pas spécialement harmonieux. Le ratio inédit (19,5:9) choisi par Apple facilite l'usage à une main en mode vertical, mais il est guère usité dans les vidéos.

La chose que j'apprécie le plus finalement dans ce nouveau design, c'est la rondeur des angles. Cela confère à l'iPhone X une chaleur que les iPhone aux écrans à angles droits sont incapables d'offrir. Ce côté « organique » est aussi la raison pour laquelle j'aurais bien du mal à retourner à un modèle classique.

Nicolas

Après trois ans passés avec un iPhone « Plus », c’est le plus gros argument en faveur de l’iPhone X : c’est un grand modèle dans le corps d’un standard. En matière de prise en main, c’est un sans faute pour moi, j’ai à peu près le même affichage qu’avant dans un appareil qui tient mieux en main et surtout, qui est nettement plus simple à manipuler à une main.

Sur le plan ergonomique, il y aurait matière à critiquer, mais davantage du côté logiciel que matériel. L’encoche, maintes fois critiquées à sa sortie, ne m’a jamais gêné. Je n’utilise quasiment jamais l’iPhone X en mode paysage, ce qui aide à l’oublier, certes.

Un mot sur l’écran OLED, pour reconnaître que la différence est moins spectaculaire qu’escompté. Contrairement à Samsung, Apple a opté pour un profil réaliste, mais c’est aussi moins bluffant à l’usage. J’aime beaucoup True Tone, mais c’est un autre facteur qui réduit les différences entre l’iPhone X et les autres modèles. En revanche, toutes les apps qui proposent un mode sombre optimisé OLED, comme iGeneration d’ailleurs, sont bluffantes la nuit tombée.

Christophe

J'ai toujours eu un faible pour les petits modèles. Alors forcément, cet iPhone X est le meilleur des deux mondes pour moi : un écran de phablette dans un corps de smartphone. Parfait de ce point de vue. En plus, l'écran est formidable.

L'objet en lui-même est magnifique. Mais les compromis sont hélas nombreux. Quitte à poursuivre la comparaison entre les smartphones et les phablettes, j'aurais préféré qu'il ait le poids des premiers cités. Avec 174 grammes au compteur, on est beaucoup plus proche des seconds. C'est dommage, mais on ne tiendra pas rigueur à Apple de ce point, ne serait-ce parce que l'autonomie est au rendez-vous.

Le mot « précieux » revient souvent pour qualifier un iPhone. Cela n'a jamais été aussi vrai que pour ce modèle. Certes, il est joli, mais apparemment tellement fragile. Résultat, la plupart des modèles que j'ai vu en circulation sont équipés à la fois d'une coque et d'un écran de protection. Ce qui au passage fait augmenter le poids de l'ensemble. Bref, il est tellement emmitouflé que d'une certaine manière, son design se remarque assez peu.

L'interface de l'iPhone X ?

Mickaël

Apple est un habitué des choix gonflés. Un pari payant souvent, ou qui rate complètement sa cible parfois. Carton plein ici avec la suppression du bouton d'accueil, qui était pourtant la signature de design de l'iPhone depuis ses débuts, il y a dix ans. À la place, Apple a mis au point Face ID ainsi qu'une batterie de nouveaux gestes dont la plupart s'assimilent très rapidement.

J'adore en particulier le geste simple de glisser la petite barre du bas vers le haut : ce geste sert à tout et de manière très logique. Bien sûr, il « soulève » l'écran verrouillé, mais on peut revenir à la première page d'accueil, fermer une application ou un dossier d'apps…

On en parle peu, mais le fait que la couche tactile de l'écran analyse les mouvements de doigts à 120 images/seconde, au lieu des 60 Hz des précédents modèles, contribue nettement à la réactivité. Bien sûr, on aimerait maintenant qu'Apple intègre la même interface à 120 Hz des iPad Pro, mais la technologie ProMotion reste cantonnée pour le moment aux tablettes.

Maintenant que la mémoire musculaire est au point, j'ai bien du mal à revenir à mon vaillant iPhone 6s Plus dont l’interface me parait bien poussive en comparaison. J'attends maintenant de voir ce qu'Apple va proposer avec l'iPhone X Plus et son écran de 6,5 pouces.

Nicolas

Avec l’iPhone X, Apple a retiré le bouton d’accueil et repensé certains éléments fondamentaux d’iOS avec toute une série de nouveaux gestes. Il a fallu un petit temps d’adaptation, mais nettement moins long que ce que j’imaginais et ils sont vite devenus naturels pour moi. Je dirais même que c’est le deuxième plus gros argument en faveur du téléphone à mes yeux et j’ai hâte de voir ces gestes sur tous les appareils iOS.

Seule ombre au tableau, le geste pour accéder au centre de contrôle. Il n’était pas évident au début, il ne l’est toujours pas aujourd'hui. Je me suis habitué à utiliser ma deuxième main pour l’activer, ce qui n’est franchement pas top et j’espère qu’Apple reviendra sur cette décision avec iOS 12.

Dans le lot, il y a un geste que je n’appréciais pas nécessairement à sa juste valeur au départ : toucher l’écran pour sortir l’iPhone X de veille. Cela n’a l’air de rien, mais ce geste devient vite indispensable et je me surprends à le faire constamment sur mon iPad et les autres iPhone.

Christophe

Malgré quelques réserves, l'iPhone X est une petite merveille d'un point de vue matériel. Mais le logiciel — à l'image d'iOS 11 — donne l'impression d'avoir été bâclé.

On espère que cela changera avec iOS 12, mais en attendant, Apple s'est concentré surtout sur Face ID et les nouveaux gestes, qui dans l'ensemble sont très fluides. J'apprécie beaucoup ce système de cartes qui est un hommage permanent au regretté webOS de feu Palm.

Cela ne m'empêche pas de me poser des questions à ce sujet. Un utilisateur expérimenté n'aura pas de mal à s'adapter à cette nouvelle gymnastique des doigts, mais quid des utilisateurs moins aguerris ? J'ai à plusieurs reprises prêté pendant quelques minutes mon iPhone à des proches. Et souvent, l'expérience a été déroutante voire repoussante. Bref, pour certains, le passage à ce modèle pourrait être assez inconfortable, au moins dans un premier temps.

Dans mon utilisation de tous les jours, il y a un point qui m'agace énormément, c'est l'accès au Centre de contrôle auquel on accède à partir du haut de l'écran. Je m'y suis fait rapidement. Par contre, lorsque je me retrouve sur mon iPad, je me surprends souvent à faire le même geste… avec l'air bête pendant quelques secondes. Avoir une telle différence de comportements entre l'iPhone et l'iPad est assez déroutant.

Une des conséquences du retrait du bouton d'accueil a été d’enrichir (ou d’alourdir) les possibilités du bouton marche/arrêt/veille/éveil, qui pour l’occasion a été renommé bouton latéral comme sur l’Apple Watch. Maintenant, pour éteindre son téléphone, il faut se rendre dans les méandres de réglages, ne me demandez pas pourquoi, mais cela me fait penser à Windows quand on passait par le bouton Démarrer pour éteindre l’ordinateur (MàJ : pour être exact, on peut toujours utiliser le bouton mais il faut procéder ainsi : « maintenez le bouton latéral et l’un des boutons de volume enfoncés simultanément jusqu’à l’apparition d’un curseur, puis faites glisser ce dernier », comme l'explique Apple).

Ce bouton sert à tout : passer l'iPhone en veille, convoquer ce fainéant de Siri, payer avec Apple Pay ou bien même valider l'achat d'une app sur l'App Store. Je trouve cela très peu pratique. Pour certains utilisateurs, le message d'Apple n'est d'ailleurs pas très clair. Ils appuient sur l'écran où se situe la flèche et non sur le bouton en lui-même. [Sur l'App Store, ce comportement a été explicité avec iOS 11.3, voir ci-dessous].

Bref, tant de petites choses qui laissent à penser qu’iOS et l'iPhone X sont loin d'être en symbiose. Mais c'est aussi normal après tout, le système d'exploitation d'Apple a été pensé pendant des années pour fonctionner avec un bouton d’accueil. Parmi les autres griefs, on regrettera également l'absence d'un mode sombre dans iOS qui irait à ravir à cet iPhone.

Autonomie de l'iPhone X ?

Mickaël

Ma dernière expérience avec un iPhone de 4,7 pouces n'a pas été très heureuse. Moi qui suis un habitué des modèles Plus, devoir recharger le smartphone en fin de journée pour pouvoir tenir la soirée m'est rapidement devenu insupportable. Je craignais donc que l'iPhone X, avec un encombrement proche de celui de l'iPhone 8, soit à la traîne dans ce domaine.

Mais Apple a fait des miracles, en casant dans ce petit boîtier une batterie de capacité similaire à celle de l'iPhone 8 Plus. Si on ajoute un écran OLED qui par nature consomme moins qu'une dalle LCD, on obtient une autonomie de premier plan : l'iPhone X tient largement la journée, la nuit, et une bonne partie de la matinée qui suit. On peut rêver à ce que sera l'autonomie du futur iPhone X Plus… le seuil des 48 heures d'utilisation soutenue sera-t-il franchi ? On peut l'espérer.

Phil Schiller a eu l'occasion de moquer la recharge par induction dans le passé : il avait tort. Il est extrêmement pratique de poser l'iPhone X sur une base de recharge posée dans un coin du bureau alors qu'auparavant, il fallait penser à brancher le câble Lightning. Il m'est arrivé un certain nombre de fois de me dire le matin « branche ton iPhone » et me rendre compte au milieu de l'après-midi que je ne l'avais toujours pas fait. Résultat : un smartphone qui crie famine.

Certes, cette recharge par induction est lente, mais quitte à poser l'iPhone quelque part, ça ne coûte pas plus cher de le poser sur une base par induction. De plus, les petites recharges sont bonnes pour la santé de la batterie.

Nicolas

L’autonomie n’a jamais été un problème pour moi. Elle est aussi bonne que les Plus que j’utilisais avant l’iPhone X et surtout, l’induction me permet de le laisser toujours chargé. C’est devenu machinal, je pose le téléphone sur son socle de recharge quand je suis à mon bureau et je n’ai jamais de batterie vide.

Ce serait la même chose avec un iPhone 8 ou 8 Plus, certes, mais c’est un point important pour juger les iPhone de 2017. Pour tous ceux qui travaillent assis à un bureau, un chargeur à induction permet de ne plus tellement se soucier du niveau de batterie. C’est un confort agréable.

Christophe

Je partage entièrement l'avis de Mickaël. Rien d'autre à ajouter.

Et les performances générales ?

Mickaël

Estimant que les iPhone 7 et 8 n'apportaient finalement pas grand-chose, j'ai conservé un iPhone 6s Plus, que j'ai troqué contre un iPhone X. Je dois dire qu'en termes de performance, je n'ai pas été spécialement soufflé par la différence ! C'est un satisfecit adressé à Apple : cette impression est la preuve du très bon travail effectué par les équipes en charge des SoC Ax et des puces graphiques.

Évidemment, tout est plus rapide et plus fluide sur l'iPhone X, mais finalement pas tant que cela. Les applications se lancent rapidement, mais c'était déjà le cas sur mon précédent smartphone. L'argument revient chaque année : chaque nouvel iPhone est « paré pour le futur ». C'est le cas bien sûr de l'iPhone X avec sa puce A11, qui en a suffisamment sous la pédale pour les applications les plus gourmandes des prochaines années.

En ce qui concerne les photos, j'apprécie l'effort sur les selfies qui s'offrent un effet de profondeur appréciable, bien que perfectible. En revanche, qu'Apple arrête de faire la publicité des modes d'éclairage de portrait : cette fonction est clairement en bêta, les résultats qu'elle produit sont au mieux tout juste passables pour les meilleurs clichés…

Je voudrais aussi que les capacités de la caméra TrueDepth soient plus et mieux exploitées par les éditeurs tiers. Les Animojis sont bien sympathiques, mais on attend maintenant de voir au-delà du gadget. À cet égard, les scènes 360° de l'app Clips donnent une petite idée de ce qu'il est possible d'accomplir avec cette technologie.

Nicolas

Cela fait plusieurs années que les iPhone n’ont plus de problème de performances à leur sortie. L’iPhone X est très rapide, bien plus que nécessaire à l’heure actuelle dans l’écrasante majorité des cas. Bref, ce n’est pas un problème pour le moment.

Le double appareil photo au dos de l’iPhone X est très bon, mais je dois reconnaître que j’espérais mieux de la double stabilisation optique. C’est l’avantage sur ce modèle par rapport à l’iPhone 8 Plus, son téléobjectif est également stabilisé et pas seulement le grand angle. Je m’en étais plaint dans mon test et c’est l’un des facteurs qui m’avaient poussé à renvoyer le 8 Plus en faveur d’un X.

À l’arrivée, la différence n’est pas si exceptionnelle que je l’espérais. C’est indéniablement mieux en vidéo, mais en photo, je m’attendais à des progrès plus importants. En particulier, le mode portrait est toujours aussi dépendant d’un excellent éclairage et toujours aussi perdu quand la lumière vient à manquer. C’est mieux dans quelques cas, mais à l’heure des bilans, l’iPhone X n’a pas changé mes habitudes, je n’utilise pas plus le mode portrait. J’apprécie malgré tout les améliorations proposées par la gamme 2017 en matière de photographie.

Le mode portrait ajoute toujours une touche sympathique aux photos, même s’il est toujours perfectible… surtout détourné comme ici. Cliquer pour agrandir

Je n’utilise jamais l’appareil photo à l’avant, donc les progrès de ce capteur ne me touchent pas plus que ça. Quant aux Animojis, je les ai utilisés une fois ou deux avec les collègues et plus jamais. Ce n’est clairement pas un argument pour ma part…

Christophe

Sur le plan des performances, il n'y a rien à redire : tout est extrêmement fluide. De ce point de vue, on peut penser que cet iPhone a tout ce qu'il faut pour durer de nombreuses années.

L'appareil photo est pour moi l'un des gros points forts de cet appareil quand on est habitué aux iPhone 4,7 pouces. Le mode Portrait, pour ne citer que lui, permet de réaliser de très jolies photos.

Parmi les choses agréables au quotidien, on notera la qualité des haut-parleurs. Pratique sous la douche par exemple. Je n'ai pas de commentaires particuliers à faire sur les autres composants (réseau cellulaire, Wi-Fi, GPS)… Tout fonctionne parfaitement, sans que l'on constate de différences fondamentales avec les modèles de génération précédente.

Verdict de l'iPhone X : le futur alors c'est bien ? Un retour en arrière est-il impossible ? Est-ce que cela vaut le prix ?

Mickaël

Je suis fan de l'iPhone X. Trois mois plus tard, je le trouve toujours aussi agréable à utiliser, toujours aussi beau, toujours aussi pratique et rapide. Il m'arrive de pester quand Face ID ne reconnait pas ma tête, mais pour le reste l'iPhone X a trouvé presque instantanément sa place dans ma routine quotidienne.

L'iPhone X a beaucoup de qualités, quelques défauts aussi évidemment car nul n'est parfait (les options d'éclairage de portrait, le mode paysage mal pensé, et puis il n'est pas à la portée de toutes les bourses). C'est la démonstration des capacités d'innovation d'Apple et de cette intégration entre le matériel et le logiciel dont le constructeur se prévaut sans cesse — avec raison pour l'iPhone X, même si les choses sont toujours perfectibles bien sûr.

J'attends maintenant avec une grande impatience de voir toutes ces nouvelles fonctions se déployer sur d'autres appareils Apple, à commencer par l'iPad Pro. Comme les autres iPhone, ma fidèle tablette a pris un coup de vieux avec l'iPhone X et j'ai hâte de pouvoir m'identifier avec Face ID sur ce grand format (et sur Mac aussi, quitte à zapper complètement Touch ID).

Nicolas

C’est le futur de l’iPhone, dans le sens où c’est le format qui va définir ce que sera un iPhone à partir de maintenant. Mais c’est une plongée vers le futur assez courte, d’un an seulement. Dès la fin de l’année, tous les modèles bénéficieront du même design et probablement pour beaucoup moins cher… car il faut bien parler du prix, à un moment ou à un autre.

Je suis très satisfait de l’iPhone X et je n’aimerais pas revenir en arrière, à mon ancien iPhone 7 Plus ou même à un iPhone 8 Plus. Mais en même temps, je ne peux pas ignorer que le smartphone que j’utilise au quotidien est affiché à 1 329 €, une somme que j’aurais bien du mal à justifier si ce n’était pas un téléphone professionnel payé par mon employeur.

Oui, l’iPhone X est très cher. Est-ce qu’il est trop cher ou est-ce que le tarif demandé est justifié ? C’est une question difficile et la réponse dépendra de chacun, mais je peux dire ceci : trois mois après, je ne me lasse pas de cet iPhone sans bouton d’accueil et je ne regrette pas mon choix d’avoir abandonné l’iPhone 8 Plus en sa faveur.

Je n’ai peut-être gagné qu’un an par rapport à la généralisation de ce nouveau format épuré, mais j’apprécie d’avoir ce téléphone plus petit dans la poche et dans mes mains au quotidien, sans sacrifier en quantité de données affichées. Aurais-je fait le même choix si j’avais payé le téléphone de ma poche ? L’honnêteté m’oblige à répondre que probablement non, mais je n’aurais probablement rien acheté cette année et attendu les modèles de 2018 pour obtenir la même expérience à un tarif plus abordable.

L’iPhone X est cher et il a quelques défauts, mais je ne veux pas revenir à l’ancienne expérience. Si ce n’est pas la preuve que ce modèle me plait particulièrement…

Christophe

Je ne sais pas si cela vaut la peine d'ergoter sur le prix. Apple vend un produit premium à un prix très premium… Certains diront que l'appareil coûte plus d'un SMIC, d'autres rétorqueront que c'est leur ordinateur principal et que si on l'amortit sur trois ans, le prix n'est pas si salé que cela. C'est un débat sans fin et ce n'est sans doute pas le plus important. Et puis comme d'habitude, le marché tranchera.

D'un point de vue matériel, cet iPhone X est au final une belle réussite. Il utilise quasiment toutes les dernières technologies du moment. Certains rappelleront que l'OLED ou la recharge par induction étaient déjà utilisés de longue date par la concurrence. Mais c'est sans doute oublier qu'Apple n'a pas fait qu'adopter ces technologies. Le Californien les a profondément retravaillées pour en gommer les principaux défauts, et en tirer la substantifique moelle.

La future base de recharge AirPower abolira certaines limites des chargeurs Qi. En ce qui concerne l'écran, le verdict de DisplayMate — spécialiste reconnu des écrans — est limpide : « Apple a produit un écran de smartphone impressionnant avec d'excellentes performances et une grande précision ». Le site affirme sans détour que c'est le meilleur écran qu'ils aient eu l'occasion de tester, écran qui vieillira beaucoup mieux que l'immense majorité des écrans OLED.

Reste la promesse d'Apple de nous vendre l'iPhone du « futur ». J'ai beau retourner l'équation dans tous les sens, pour moi, le compte n'y est pas. Si l'objet est magnifique, pratique avec son système de reconnaissance faciale, et est un formidable concentré de technologies intégrant dans un smartphone tout ce qui faisait le charme d'une phablette, la valeur ajoutée de ce téléphone (si on prend en compte la promesse initiale d'Apple) est assez faible.

Aussi formidable soit-il, l'iPhone X n'en fait pas beaucoup plus que mon iPhone 7. Certes, il les fait mieux, mais cela s’arrête là. Face ID est formidable, mais hormis cela, la caméra TrueDepth ne sert pas à grand-chose si ce n'est à jouer avec les Animojis (là encore une démonstration technique géniale).

Alors, ce petit truc en plus par rapport aux autres téléphones de la gamme, cela aurait pu être la réalité augmentée à laquelle Tim Cook croit dur comme fer. Pour l'heure, on en est encore au statut de démonstration technique encore une fois. Et c'est peut-être le souci de cet appareil : la forme a pris définitivement le pas sur le fond.

Finalement, la fenêtre sur le futur tant promis par Apple sur ce modèle apparaît comme très floue. Le bilan que l'on est tenté de faire avec cet iPhone X, c'est qu'en l'espace de dix ans, le smartphone est devenu un objet terriblement mûr qui est devenu bien difficile à révolutionner. De ce point de vue, l'iPhone donne surtout l'impression de se rapprocher du Mac, où les innovations sont distillées par petites touches.


Tags
avatar Carbonized | 

"l'OLED ou la recharge par induction étaient déjà utilisés de longue date par la concurrence. Mais c'est sans doute oublier qu'Apple n'a pas fait qu'adopter ces technologies. Le Californien les a profondément retravaillées pour en gommer les principaux défauts, et en tirer la substantifique moelle. "
C'est un peu abusé de dire ça, Apple est toujours à la traine concernant la recharge à induction (tout le monde est à 10W, et fourni les chargeurs adéquats, qui sont minuscules).
Concernant l'écran OLED, c'est exactement la même technologie de dalle que les Samsung (voir les photos au microscope chez les Numériques), seule la calibration change légèrement.
La différence de valeur de la justesse des couleurs (JNCD), est légèrement à l'avantage d'Apple, mais totalement imperceptible à l'oeil nu.
De plus, la colorimétrie est complètement faussée dès que TrueTone est activée.

avatar Bigdidou | 

« le smartphone est devenu un objet terriblement mûr qui est devenu bien difficile à révolutionner »

C’est drôle.
J’aurais écrit l’inverse.
C’est un objet tellement mûr qu’il est difficile de le faire évoluer, et que la seule façon pour cela, c’est de le révolutionner.
Comment, je n’en sais rien, par contre.
Mais Apple a déjà révolutionné le smartphone une fois comme je n’imaginais pas du tout que c’était possible.
Pourquoi pas une deuxième fois (par Apple ou un autre) ?
Si ça confirme, que ça fonctionne, je pense tout de même que le smartphone-laptop sera une petite révolution.
En tout cas pour mon dos.

avatar vlsf1 | 

Vraiment d'accord avec l'ensemble du re-test

Face ID: La plupart des temps c'est totalement transparent donc mieux que Touch ID. Mais les "erreurs d'authentification" sont plus nombreuses, je tape mon code plus souvent. Je pense qu'une V2 de Face ID fera un peu mieux. En fait le plus gros souci c'est que quand il ne me reconnaît pas, il m'oblige à demander le code. J'aimerais pouvoir appuyer sur le verrou pour qu'il refasse un essai Face ID. C'est du logiciel, donc ça peut évoluer...

Design: Pour moi c'est parfait. C'est sublime, j'adore ce format (je n'ai jamais voulu d'un Plus que je trouve inutilisable tellement il est gros), et l'encoche on l'oublie pour une raison simple : ce n'est quasiment jamais une zone "utile", on a l'habitude d'avoir des infos différentes du contenu de l'application en haut (heure, opérateur, etc). Le ratio me pose aussi problème pour les vidéos, mais c'est pareil dans l'univers Android. Faire un téléphone plus large, pour compenser ça, le rendrait assez "carré" et bizarre. C'est un compromis nécessaire je pense.

Interface : Les nouveaux gestes sont une merveille totale, j'ai oublié le bouton d'accueil en une minute. Le centre de contrôle en haut ne me gène pas (j'ai de grandes mains et j'utilise souvent le téléphone à deux mains). Par contre je suis d'accord sur le fait qu'il y a trop de fonctions pour trop peu de boutons. Je trouve aussi que les geste très différents sur iPad (surtout le slide depuis le bas) sont perturbants

Autonomie: Je viens d'un iPhone 6 vieux de 3 ans donc fatalement le progrès est immense. Rien à dire, un gros progrès pour moi.

Performances: Rien à dire, et je pense que la fluidité de l'interface vient aussi de l'énorme puissance. Je n'avais pas le mode Portrait avant et je le trouve très très foireux. Google fait mieux avec un seul capteur, faut bosser ça ! Et je regrette que les Animojis soient cantonnés à iMessage, je m'envoie un message à moi même pour le transférer ensuite dans Messenger...

avatar Navareus | 

Le bouton latéral qui gagne des fonctions est pour moi une super nouvelle. Avec lui, je peux :
- Verrouiller l’iPhone
- Télécharger mes nouveaux contenus avec Face ID
- Eteindre le téléphone avec une pression simultanée sur un bouton de volume
- Faire des captures d’écran avec une brève pression sur l’augmentation du volume
- Déclencher Apple Pay TOUT LE TEMPS (et pas qu’en mode veille) avec la double pression
- Lancer une fonction d’accessibilité (Éclairage faible) quand je suis dans la pénombre grâce à la triple pression
- Lancer un Appel d’urgence avec cinq pressions, s’il m’arrive un truc

C’est parfait ça !

avatar Rez2a | 

Merci pour ce très bon article !

Un bémol cependant : « Maintenant, pour éteindre son téléphone, il faut se rendre dans les méandres de réglages, ne me demandez pas pourquoi, mais cela me fait penser à Windows quand on passait par le bouton Démarrer pour éteindre l’ordinateur. »

Entendre ce genre de contre-vérité de la part d’un utilisateur lambda qui ne s’intéresse pas plus que ça au produit, je veux bien, mais de la part d’un rédacteur iGen, là il y a vraiment un truc qui m’échappe.

avatar kinon | 

@Christophe

"Si je n'ai quasiment jamais de problème de reconnaissance, j'aimerais que Face ID soit un poil plus rapide"

Certes mais en fait il est inutile d'attendre que le cadenas s'ouvre. Il faut sans attendre faire glisser l'écran d'accueil vers le haut. La reconnaissance continue pendant cette manœuvre de toutes manières obligatoire pour accéder à l'écran principal.
Donc dès que l'écran s'allume, soit en relevant l'iPhone soit en touchant l'écran, on fait glisser vers le haut et c'est instantané

avatar JONYBLAZ | 

@nicolas dit merci à Apple qui protège te yeux si tu doit éloigné iPhone X de ton visage loin.

avatar Nicolas Furno | 

@JONYBLAZ

L’iPhone n’existait même pas dans la tête de Steve Jobs quand j’ai commencé à devoir me rapprocher d’un écran de bien trop près pour pouvoir le lire… ?

avatar occam | 

????

Rien que pour vos photos.
C'est bien la première fois que je commente un article sans l'avoir lu, j'ai seulement parcouru les photos, et c'est top !

avatar apotheker | 

L’écran de l’iPhone 7/8 plus est plus agréable car plus large et donc plus facile pour les app et sites webs. Pas convaincu par le X. En revanche un iPad X avec un format paysage étendu pour les films et les jeux et le multi fenêtrage Word/iBook/safari serait un plus. L’iPad est trop carré.

Il faudrait aussi voir quels sont les effets des lasers IR VSCEL sur la rétine humaine après un an d’utilisation. Des utilisateurs sur macrumors se plaignent d’une altération de la vision centrale. A surveiller.

avatar Dodo8 | 

@apotheker

Quand on croyait que c’était fini il repart de plus belle ?

avatar tomC92 | 

@apotheker

il paraitrait même qu’ils ont constaté une recrudescence d’hémorroïdes !

avatar marc_os | 

« On peut aussi parfois pester sur le petit temps d'attente pour que Face ID remplisse son office »
Et avec des gants de boxe, ça donne quoi ?

avatar Bigdidou | 

@marc_os

Une fois qu’on a connu le temp d’attente des reconnaissances diverses (visage ou iris) de Samsung, je pense qu’on peut s’accommoder de celui de FaceID.

Non, FaceID me fait bien envie. Dommage qu’il n’existe pas de version du X avec un écran un peu plus large.

avatar kinon | 

@apotheker
c'est de la désinformation.

Il suffit de filmer le tel en activant la détection pour s'apercevoir que les points infra rouges sont de très faible intensité et très rapides
On peut utiliser un autre tél ou un appareil numérique pour les visualiser

Et il est évident que Apple a forcément evalué l'inocuité de ce système avant de le diffuser compte tenu des risques majeurs en image et en $ que ne manquerait pas de produire une telle déficience...

avatar XiliX | 

Merci les gars pour l’article...

En faisant le mix de vous trois. J’utilise encore mon i7 de temps à autre, mais je trouve maintenant que le TouchID est un peu handicapant. Moins fluide pour débloquer l’iPhone.

Quant à l’autonomie, par rapport à mon utilisation, il peut tenir bien plus qu’un jour et demie.

avatar marc_os | 

« Finalement, la fenêtre sur le futur tant promis par Apple sur ce modèle apparaît comme très floue »

Je pense que le futur en question est en phase germinale : ARKit.
L'iPhone X a la puissance nécessaire pour permettre une exploitation d'ARKit avec une bonne fluidité et une bonne expérience utilisateur.
C'est le futur, car il faut encore que les éditeurs de logiciels l'intègrent de manière utile, pas uniquement pour faire "mumuse". Quand on en profitera dans des musées ou pendant son shopping alors rétrospectivement on pourra dire que oui, l'iPhone X était à sa sortie taillée pour le futur, ce futur étant ARKit et les technos associées.

avatar iC1PPLE | 

Merci les gars pour ce superbe article ! J’aurais rajouté au niveau de la fragilité le problème des rayures qui s’ajoutent très vite pour rien même avec une coque principalement sur le bas de l’iPhone aux alentours des hauts parleurs, c’est dommage...

avatar pagaupa | 

Autrement dit, beaucoup de si! Ce n'est pas ce qu'on peut appeler une révolution...

avatar Rage68 | 

Pour ma part entièrement satisfait de mon X j’avais vraiment des doutes sur Face ID a tel point que j’ai hésité à prendre un 8 mais je ne regrette absolument pas mon choix et pour ma part beaucoup moins d’erreurs ou de demande de code qu’avec Touch ID (dû aux mains sales, problème de peau,etc..) peut-être une petite astuce: pour enregistrer mon visage je me mets assis et je tiens le précieux entre les jambes a peut prêt au niveau du nombril, je ne le fait pas en tenant l’appareil en l’air et en face du visage! En faisant comme ça le nombre de fois ou j’ai du entrer le code ce compte sur les doigts d’une main. J’ai donné cette « astuce » à plusieurs personnes et elles sont ravies!
A part ça autonomie bluffante par rapport à mon 6s et un très bon compromis entre la taille de l’écran et celle de l’appareil! J’attendais un tel format avec impatience car pour moi le + été trop grand surtout pour un usage à une main.

Petite question: vous parlez de désactivé les animations Face ID dans safari, es ce juste les animations qui sont désactivées ou le remplissage des identifiants aussi?
Si ce sont juste les animations pouvez vous m’indiquer où ce trouve le réglage svp.

avatar reborn | 

@Rage68

Pas mal l’astuce pour la configuration de face id ?

avatar pagaupa | 

Ce test confirme ma vision des choses...
Rien de bien nouveau dans le paysage Apple, si ce n'est les prix...

avatar Macounette | 

Super article, tout à fait en ligne avec ma propre expérience de ces 2 derniers mois. Je suis ravie de mon iPhone X et il faut en avoir un et l'utiliser au quotidien pour se rendre compte à quel point c'est un smartphone exceptionnel ?

avatar Centaurdedé | 

Super article , Bravo à toute l'équipe !
J'hésite encore pour l'iPhone X , car mon iPhone 6 marche très bien ...
En plus il y a le tarif "Apple" , donc je patiente encore .

avatar Fabeme | 

Perso je suis passé au X avant Noël, plus par curiosité et avec la ferme intention de le rendre pour revenir à mon iPhone 7

La prise en main m’a beaucoup séduit, les gestes dérouté pendant quelques heures. Mais la fluidité de l’interface, le côté très naturel finalement des gestes, la beauté de l’appareil, le plaisir de cet écran, et tout et tout m’ont fait le garder et revendre mon iPhone 7.

L’appareil photo reste un appareil photo de smartphone, mais quand on retouche les photos, on mesure la très bonne qualité du capteur. Alors bien sûr en basse lumière, c’est moins bien, mais le mode HDR activé par défaut fonctionne bien. Quand je veux contrôler le résultat, j’ai mon réflex, mais en dépannage, l’iPhone X fait de très belles photos, et le 7 était déjà très bon (mais je ne viens pas d’un Plus)

L’appareil photo du plus me faisait baver, ici j’ai le meilleurs des deux dans un encombrement d’un 7... alors je préfèrerai bien sûr le format d’un 4/5/5S/SE mais c’est une question de compromis.

Le prix fait mal, c’est indéniable.

Concernant le passage à l’iPad, oui, c’est déroutant au début, mais j’ai changé ma manière de penser cela. Sur iPad, c’est le dock que je fais apparaître, il vient du bas, et c’est ainsi que j’obtiens le centre de contrôle, entre autre. Ca le fait et cela ne me mélange plus.

Enfin, le bord à bord (enfin presque) c’est bien, mais un peu pénible des fois quand on veut le laisser dans la poche sans l’éteindre (si on joue parfois à un jeu de Niantic par exemple... pour se rappeler les jours heureux de son adolescence...)

Donc oui, mais quand même... le prix quoi...

avatar iKalimero | 

Ce l’iPhone le plus magique depuis mon premier iPhone, un 3G.
La reconnaissance d’empreinte digitale de mon pouce n’a jamais très bien marché. La chose devenant rédhibitoire des que je commençais à bricoler.
Au bureau j’ai acheté un chargeur sans fil Anker qui maintient le précieux en position légèrement incliné vers l’arrière, sur une notification le simple fait de tourner la tête affiche le contenu.
La réactivité est absolument géniale tout est d’une fluidité toujours bluffante.
Ce nouvel iPhone est arrivée en même temps que mon changement de banque, pour la caisse d’épargne, depuis je paye tous avec le téléphone à partir du moment où le sans contact est permis et ce quelque soit le montant. Les commerçants sont assez surpris.
Bref les meilleurs des iPhone jamais conçus

avatar romainB84 | 

"Sur le plan des performances, il n'y a rien à redire : tout est extrêmement fluide. De ce point de vue, on peut penser que cet iPhone a tout ce qu'il faut pour durer de nombreuses années."
Ah celle là j'adore la lire tout les ans !!!
Une puce surpuissante qu'il faudra des années avant de mettre à profits réellement !!!
iPhone 6S 2 ans ... Incapable d'avoir un simple clavier fluide....

avatar NestorK | 

@romainB84

Haha, c’est... pas faux ?

avatar webHAL1 | 

@romainB84
« Ah celle là j'adore la lire tout les ans !!!
Une puce surpuissante qu'il faudra des années avant de mettre à profits réellement !!!
iPhone 6S 2 ans ... Incapable d'avoir un simple clavier fluide.... »

Il faut espérer qu'Apple optimisera mieux les futures versions d'iOS qu'elle l'a fait avec la version 11... >_<
Mais, effectivement, on a un peu l'impression qu'à chaque test d'un nouvel iPhone on lit que "l'autonomie permet enfin de tenir une journée entière" et "les performances seront suffisantes pour plusieurs années à venir"...

Cordialement,

HAL1

avatar adixya | 

Oui surtout si la puce surpuissante est bridée pour eviter les extinctions inopinees lol
Le cpu est ok mais la batterie empechera de l’exploiter correctment...

avatar romainB84 | 

Surtout que les hausse de 50% de performance d'une annee à l autre seront facile à atteindre si pendant l'année ils brident le processeur de l'année en cours de 40%?
Le A12 sera exactement un A11 mais vu que le A11 se prendra une diminution de 30-40% grâce à un petit patch dans iOS 12, ils pourront dire que le A12 est 40% plus rapide que le précédent !!!
Moi je dis respect !!! ??

avatar Dan DT | 

Je pensais l'acheter mais apparemment la reconnaissance faciale ne fonctionne pas en mode paysage
Hors l'utilisant beaucoup en voiture et rarement seul je ne me vois pas retaper mon code à chaque fois
Je pensais bien à enregistrer en étant couché mais si ça ne fonctionne qu'en mode portrait ça n'ira pas
Une idée à ce problème ? M'ci :)

avatar pumk1n | 

@Dan DT

Mettre ton téléphone en portrait en voiture ?

Je mettais toujours le mien en paysage jusqu’à l’année dernière, puis je me suis rendu compte en fait qu’en portrait c’est pas si mal pour la carte, voire même mieux finalement.

En tout cas moi, en portrait sur la ventilation centrale Face ID fonctionne.

avatar chriseg | 

C’est le fait de double cliquer sur le bouton latéral pour payer avec Apple Pay ou valider l'achat d'une app sur l'App Store qui me pose problème.
L’interface est fluide, actionner ce bouton est un obstacle à cette fluidité

avatar Ikariote | 

Pour moi c’est très simple, c’est le plaisir de l’iphone retrouvé avec le X. Je n’avais plus eu particulièrement de sensation depuis le 5 et son nouveau format qui apportait un vrai plus à sa sortie.

Face id fonctionne vraiment très bien. Pas de soucis particulier pour moi. Je n’ai pas plus à taper mon code que lorsque j’utilisais touch id.

Le format est vraiment très confortable.

Pour les photos, je n’ai pas un oeil averti mais pour mon cas « grand public » il fait un très bon boulot à mes yeux et dans les situations dans lesquelles je l’utilise (extérieur essentiellement).

Le prix ? Est et restera toujours un eternel débat. De la même manière qu’une Ferrari est trop cher ? Ou pas ... qu’on la compare à une Porsche ou une Renault.

Sur ce point là, je serai plutot d’avis avec la com d’Apple lors de sa sortie : tout le monde n’a pas besoin d’un iphone X. L’iphone X n’est pas pour tout le monde. Les autres téléphones de la gamme actuelle ont des performances à peu près similaire. En revanche avec le X, c’est avoir un an en avance une expérience unique sur iOS.

Ce qui pour une année anniversaire des 10 ans, ne me semble pas déconnant, pour peu que l’on aime ce type de produit. Plus que la cigarette par exemple.

avatar thebarty | 

@Ikariote

J’allais mettre mon ressenti mais cela aurait ressemblé à un copier/coller du tiens.
Donc: +1 !

avatar Ikariote | 

@thebarty

ahah bah écoutes, je me sens moins seul ;)

avatar monsieurg33K | 

Merci pour cet article. Pour ma part, j’ai renvoyé mon iPhone X spécifiquement à cause de Face ID, perfectible et inefficace dans certaines situations (à plat sur le bureau par ex). J’ai pris un iPhone 8, sans surprise, surtout pour m’être habitué au gabarit du X, au prix d’une autonomie tout juste correcte.

J’attends qu’Apple propose un iPhone à la hauteur de mes attentes.

avatar Chris K | 

Pour moi le meilleur iPhone que j’ai eu.

J’ose espérer cependant qu’Apple ne va pas se mettre à FaceID sur les iPad ni à l’OLED d’ailleurs (deux techno pas forcément encore bien adaptées à l’usage d’un iPad posé à plat).

avatar Ikariote | 

@Chris K

Moi c’est justement ce qui pourrait me faire renouveler mon ipad pro 12 » de première génération.

Face id apporterait un vrai plus en fonctionnant aussi à l’horizontal. Déverouiller son ipad juste en touchant l’écran serait pratique. Quand à l’écran OLED, ce serait pour moi un bon en avant intéressant pour ma conso importante de multimédia.

Dans mon usage, j’utilise très peu l’iPad / iPhone posé à plat.

avatar tomC92 | 

Je trouve faceID redoutable d’efficacité et me surprends aussi à tenter d’utiliser les mêmes gestures pour switcher d’app avec mon ipad( je reviens alors sagement au bouton).

L’écran, je vois certains qui le trouvent trop étroit, est à mon sens un très bon compromis afin d’avoir une bonne dimension tout en voulant un modèle en main plus petit qu’un plus.

Les capteurs donnent aussi des résultats excellents en video et photo.

J’ai le modèle 256g ce qui me permet de shooter et enregistrer sans me poser trop de questions (4k).

Petit bémol comme je ne mets pas de protection d’écran ni de coque, il est un peu glissant entre les doigts ( surement le verre à l’arrière)

avatar lunik92@live.fr | 

j’adore mon X mais comme certains il manque un peut de largeur.
les gestes sont super le bouton et touch id ne me manque pas les seul fois où j’ai dû taper mon code c’est quand je l’allume pas le choix lol.
a la maison j’utilise le chargeur iq anker 7,5w et dans la voiture un chargeur 12w anker aussi ça charge bien plus vite.
après pour moi c’est devenue un téléphone lambda, la révolution ci je puis dire n’a pas durée longtemps.

avatar ipadloic@me.com | 

Je suis ravi de mon iPhone 8, j’apprécie l’étanchéité, la recharge qi et la puissance de mon téléphone ainsi que sa légèreté.

avatar R1x_Fr1x | 

"grand confort" "entière satisfaction" "magique" "nettement supérieur" "bluffant" "quelle encoche?" "magnifique" "précieux" "carton plein" "j'adore" "de manière très logique" "petite merveille" "

il manque juste la petite musique en fond pour cette pub euhhh ce test pardon

(https://youtu.be/jLYrBsCpP5o pour les nostalgiques)

avatar misterbrown | 
avatar whocancatchme | 

Ce qui fais marrer c'est que dans les tests, on ne fait que parler de TouchID, preuve que personne n'utilise les améliorations à fond pour s'en rendre compte (photo, processeur, 4G plus rapide, tout ça n'est que du vent pour 90% des utilisateurs), faire du whatsapp imessage facebook twitter et le reste, tous les iPhone le font parfaitement, c'est un peu comme prendre l'option jante chromé, ça sert à rien mais on a l'impression que ça marche mieux

avatar Keyhou | 

Très jolie conclusion, un grand bravo à la rédaction.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR