Rétro MacG : l’iPhone 4 fête son 10e anniversaire

Anthony Nelzin-Santos |

Le 24 juin 2010, Apple commercialisait l’iPhone 4. Le dernier téléphone présenté par Steve Jobs peut être considéré comme le premier appareil de l’« âge du smartphone », quelques mois après la sortie du jeu Angry Birds et quelques mois avant l’ouverture d’Instagram. Dix ans plus tard, il apparait que l’iPhone 4 était bien « le plus grand saut depuis l’iPhone original », un téléphone qui a marqué durablement son industrie.

Le premier smartphone moderne

L’iPhone 4 marque – et incarne – un moment charnière. En 2010, les réseaux de troisième génération sont mûrs, les capacités industrielles sont éprouvées, les canaux de distribution sont développés, et le public commence à saisir l’ampleur des changements à l’œuvre. C’est le moment où le smartphone cesse d’être un « truc de geek », et où l’informatique mobile structure une industrie1.

Le smartphone devient un objet, et l’iPhone 4 est un objet désirable. « La précision avec laquelle il est fabriqué dépasse n’importe quel produit grand public », s’enorgueillit Steve Jobs, qui admettait seulement la comparaison avec les appareils photo de Leica. « On se prend à faire attention à cet objet », disais-je alors dans mon test, comme « si Apple voulait que l’on respecte son iPhone 4 ».

La suite est réservée aux membre du Club iGen.

Déjà abonné ? Se connecter
Abonnez-vous au Club iGen !