10 ans de l'iPhone 4 : la gueule de bois d'Apple

Jean-Baptiste Leheup |

Le 24 juin 2010, Apple commercialisait l’iPhone 4, un modèle iconique, considéré encore aujourd’hui par beaucoup comme le plus bel iPhone jamais conçu. Un modèle qui aura aussi eu son lot de péripéties…

« L'établissement décline toute responsabilité en cas de perte ou de vol d'objets personnels », lit-on souvent à l'entrée des bars et cafés. Peut-être que Robert « Gray » Powell aurait dû prêter un peu plus d'attention à ce panonceau avant de s'installer à une table du Gourmet Haus Staudt, un bar à bières allemandes de Redwood City, à vingt minutes de Cupertino.

Une soirée arrosée qui tourne au cauchemar

Le 18 mars 2010 au soir, cet ingénieur d'Apple se rend donc dans ce bar, pour y fêter son anniversaire. Dans sa poche, un iPhone, qui ressemble à tous les iPhone du monde, avec une épaisse coque pour le protéger. Après quelques bières et quelques tweets, Gray quitte le bar, en oubliant son précieux téléphone.

Un verre ça va, cinq litres, bonjour les dégâts… Image extraite du compte Flickr du héros du jour

Grosse boulette, car, comme nous le verrons bientôt, ce n'était pas n'importe quel iPhone… Brian Hogan, un autre client sûrement plein de bonne volonté, le récupère, pensant sans doute le confier au commissariat du coin. Mais en attendant, il joue un peu avec : il a tout juste le temps de parcourir la page Facebook de son propriétaire et de subir quelques étonnants plantages, avant que l'appareil ne soit désactivé à distance.

La suite est réservée aux membre du Club iGen.

Déjà abonné ? Se connecter
Abonnez-vous au Club iGen !