10 ans de l'iPhone 4 : l'antennagate capté sur le vif

Jean-Baptiste Leheup |

Le 24 juin 2010, Apple commercialisait l’iPhone 4, un modèle iconique, considéré encore aujourd’hui par beaucoup comme le plus bel iPhone jamais conçu. Un modèle qui aura aussi eu son lot de péripéties…

L'iPhone 4 avait tout pour devenir l'un des produits les plus réussis de l'histoire d'Apple. Un design à couper le souffle, des matériaux nobles et innovants, des performances exceptionnelles, un écran qui redéfinit les normes en la matière, un gyroscope inédit, une caméra frontale associée à la fonction FaceTime… Le public était conquis : en trois jours, l'iPhone 4 réussissait le meilleur lancement de l'histoire d'Apple, avec 1,7 million d'unités écoulées. Et pourtant, il y avait un grain de sable dans l'engrenage. Rarement un raté aura mis Apple autant en difficulté.

À l'origine, une idée géniale

L'iPhone 4 revisite complètement le design inauguré par l'iPhone original trois ans plus tôt. Au lieu de fixer les composants dans une coque creuse, fermée par l'écran qui forme comme un couvercle, l'iPhone 4 emprisonne tous ses composants entre deux plaques de verre, en les ceinturant d'une bande d'acier qui sert tout à la fois d'exosquelette et d'antenne.

Seuls les abonnés du Club iGen peuvent lire l‘article dans son intégralité.

-> Déjà membre ? Je me connecte
-> S‘abonner au Club iGen