Apple testerait des écrans à encre électronique pour du pliable

Florian Innocente |

Apple s'intéresse aux écrans d'E Ink pour de possibles applications en écrans secondaires sur des appareils pliables, indique l'analyste Ming-Chi Kuo. La Pomme mènerait des tests avec cette technologie et plus particulièrement maintenant que des progrès ont été réalisés pour les versions couleur. Les écrans E Ink en couleur ont potentiellement les moyens de devenir beaucoup plus présents dans les produits courants, estime Ming-Chi Kuo.

On se doute assez bien qu'Apple garde un œil sur les développements des technologies qui peuvent intéresser ses produits. Dans l'état de l'art actuel des écrans E Ink couleur, il n'y a pas encore matière à remplacer un OLED ou LCD de smartphone et, a fortiori, de tablette. Mais plutôt de servir de petit afficheur secondaire comme on en voit parfois sur les smartphones pliables, pour distiller de brèves informations.

E Ink a présenté le mois dernier trois nouveaux types d'écran couleurs. Les progrès sont importants face aux précédentes générations, tout en étant encore loin d'égaler un simple écran LCD.

E Ink Gallery : un écran à 50 000 couleurs pour rivaliser avec les écrans LCD et OLED

E Ink Gallery : un écran à 50 000 couleurs pour rivaliser avec les écrans LCD et OLED

On est passé de 4 096 couleurs à 50 000 ; les temps de rafraîchissement qui pouvaient aller jusqu'à 2 secondes pour un changement d'image s'ouvrent à des capacités de lecteur de vidéos. Mais les délais vont encore de 500 ms pour le mode d'affichage couleur rapide à 750 ms pour le mode standard et jusqu'à 1000 ms pour afficher les couleurs le mieux possible. Les contrastes ont progressé de 30 %, mais il n'y a pas cet éclat que l'on connait avec les LCD/OLED par exemple. Bref c'est beaucoup mieux mais toujours limité.

Pour autant, ces écrans savent eux aussi se plier et on peut les utiliser avec des stylets. Pas mal de compromis mais une technologie qui avance et si Apple avait quelques intentions de s'en servir, ce serait à l'horizon de quelques années a priori.

Dans le champ des écrans à encre électronique en noir et blanc, le norvégien ReMarkable a annoncé il y a quelques jours avoir vendu un million de ses tablettes depuis la première commercialisation il y a 5 ans.

ReMarkable : deuxième essai pour la tablette à encre électronique

ReMarkable : deuxième essai pour la tablette à encre électronique


avatar raoolito | 

le second ecran.. j'ai un doute. je n'imagine ni un ipad ni un iphone.
a part les touches de clavier, et vu que la touchbar c'est terminé, ca pourrait coller

avatar mne | 

Touches de clavier
Trackpad
Fond de cadran sur une Watch (avec un écran transparent juste au-dessus)

avatar IceWizard | 

@mne

« Touches de clavier
Trackpad
Fond de cadran sur une Watch (avec un écran transparent juste au-dessus) »

Et surtout liseuse numérique !

avatar Deuxbase | 

@IceWizard

Comme liseuse de revues et bandes dessinées avec une faible conso (très bien dans le train ou avion) moi j’adhère ! 😍

avatar Ourson | 

Montre, compteur de vitesse, écran centrale de voiture, notepad, panneau de pub, fiche produit, moniteur de santé, hub-assistant vocal domestique… voilà où je pense qu’Apple pourrait utiliser cette technologie 🤩

avatar Crunch Crunch | 

@Ourson

Mais ouiiiii 😍
C'est évident. Pour une AppleWatch, cela serait parfait aussi un écran e-ink ! Sauf dans la nuit…

Ces écran n'éclaire pas si j'ai bien compris ?

avatar brunnno | 

@Crunch Crunch

Ben, généralement sur les liseuses tu as un rétro éclairage que tu actives (plus ou moins fort ) si tu en as besoin

avatar hdam1959 | 

@brunnno

Oui, sauf que ce n’est pas un “retroéclairage”, mais un éclairage LED diffus provenant du pourtour de l’affichage.

avatar brunnno | 

@hdam1959

Ça change rien à la réponse donnée. On peut lire dans le noir 😉

avatar hdam1959 | 

@brunnno

Entièrement d’accord. Mais l’un des inconvénients souvent mentionnés avec les écrans LCD est qu’ils occasionneraient une fatigue oculaire du fait du rétroéclairage, surtout lors de la lecture en basse lumière ambiante (éblouissement).
L’avantage de l’éclairage qu’on trouve dans les liseuses e-ink est justement le fait qu’il est indirect, c’est-à-dire que les LED envoient la lumière d’abord sur la page qui la renvoie ensuite vers la personne qui lit.

avatar Lemmings | 

Pour les écrans d'informations dans les lieux publics, ça peut être hyper efficace et peu consommateur en énergie.

avatar calotype | 

Allez Apple mettez un petit 50M$ dans le propulseur. J’ai hâte

D’ailleurs il vient d’y avoir un article sur un cadre numérique et Samsung fait des tv « tableau » mais ça prendra vraiment du sens le jours où ces écrans seront epaper avec une bonne résolution et surtout un meilleur échantillonnage des couleurs.

avatar Crunch Crunch | 

Depuis le 1er iPad, je RÊVE d'un écran e-ink pour lire ! Les LCD, OLEd, me fond pleurer les el yeux 😢

avatar Mac13 | 

@Crunch Crunch

Suffit de baisser la luminosité au niveau juste en dessous de ☀️ et c'est moins fatiguant... (iPad Pro 2020)

avatar edbattistini123 | 

Ça c’est mon rêve!
Un iPad avec double dalle.
Une pour lire
Une pour les vidéos

avatar Oracle | 

En double sur un iPad et l’Apple Watch, ohhh oui 👏

CONNEXION UTILISATEUR