A7 : le 64 bits, un gadget marketing pour Qualcomm

Christophe Laporte |

Anand Chandrasekher, responsable marketing chez Qualcomm, n’a pas mâché ses mots concernant le processeur A7 et plus particulièrement sa prise en charge du 64 bits. Pour lui, il s’agit d’un « gadget marketing » qui n’apporte aucun bénéfice au consommateur. 

Selon ses dires, le 64 bits n’a d’intérêt que si l’on a plus de 4 Go de mémoire. Or, il rappelle que l’iPhone 5s dispose de seulement 1 Go de RAM.

À ce sujet, on rappellera que le 64 bits n’est pas obligatoire pour gérer plus de 4 Go de mémoire, contrairement à ce qui est dit souvent. Toutefois, cela simplifie, il est vrai, grandement les choses.

Si Anand Chandrasekher est « remonté » contre le processeur d’Apple, c’est probablement par jalousie. La firme de Cupertino a pris tout le monde de court en commercialisant une telle puce. Les premiers processeurs ARM 64 bits n’étaient pas attendus avant 2014. Qualcomm qui produit des processeurs pour smartphones et tablettes, doit sans doute mettre le paquet pour proposer de telles puces à ses clients.

Le grand tort d’Anand Chandrasekher est certainement de limiter l’A7 à la gestion du 64 bits. L’ancien d’Intel sait très bien que l'architecture ARMv8 ne se résume pas à cela. Apple bénéficie notamment d’un jeu d’instructions qui a été considérablement remis au goût du jour (lire : L'Apple A7 et le 64 bits : un pari sur l'avenir). Le développeur Mike Hash a récemment publié un billet sur la question dans lequel il est nettement plus mesuré. Pour lui, l’arrivée du 64 bits dans un smartphone n’est pas révolutionnaire, mais cela est loin d’être un gadget. Il explique entre autres que l’allocation mémoire dans ses tests est environ deux fois plus rapide en 64 bits qu’en 32 bits. Et pas la peine d’avoir des Go de mémoire pour profiter de cela !

Sur le même sujet :
- De nouveaux détails sur l'A7 et son co-processeur M7

avatar Thomson33 | 
@Raptor2823 : Malheureusement, il n'y a pas que la contrainte du 64 pour exécuter des app Mac OS sur ios. Hormis un framework différent qui en somme ne serait pas une étape infranchissable par Apple, les Mac ont des processeurs X86 et les ibidules, des ARM. Les jeux d'instructions sont différent... Un gap très problématique pour fusionner les 2 plateformes
avatar YanDerS | 
Sauf que si Apple voulait faire un jour un Mac/OS X sous ARM, il est plus que probable que cela se fasse sur 64-bit que sur 32
avatar drkiriko | 
"Selon ses dires, le 64 bits n’a d’intérêt que si l’on a plus de 4 Go de mémoire." Euh, il y a dieu et lui... "Selon ses dires" les ingénieurs Apples se sont fait chier à implanter du 64 bits pour rien. On n'est pas peut-être pas d'accord avec le look de ios7, on n'est peut être pas sans crash régulier de certains software et os, mais de là à dire que ce sont des ânes incompétents ou des politiciens marqueting uniquement, il y a un putin de fossé ! C'est pas demain qu'il va être courtisé par Apple...
avatar napuconcture | 
Ce n'est pas tant que me 64bits ne sert à rien, c'est surtout qu'actuellement cela ne présente en tant que tel et pour le matériel cible aucun intérêt. Pourquoi Apple à elle mis du 64bits dans ses produits ? Car comme ça quand il y en aura besoin réellement, càd quand les terminaux auront mini 12-16go de RAM, vraisemblablement pas avant 2016-2017 ?, à cette époque l'ensemble du parc ARM Apple supporté sera en 64bits. De toute façon à terme la problématique est là, après distribuer une techno utile dans 3-4 ans, 6 mois plus tôt ou 6 mois plus tard ... Le risque pour Apple était que rien ne soit prêt, visiblement ça l'est et ça fonctionne aussi bien que leur architecture 32bit, pour eux c'est donc gagné.
avatar Thomson33 | 
@lmouillart : 'Car comme ça quand il y en aura besoin réellement, càd quand les terminaux auront mini 12-16go de RAM, vraisemblablement pas avant 2016-2017 ?, à cette époque l'ensemble du parc ARM Apple supporté sera en 64bits' Prévoir aujourd'hui du 64bits pour 2016, c'est une échéance bien trop longue dans le secteur, surtout pour un passage d'instructions. De plus, sur Mac, l'utilisateur moyen peut avoir du mal a justifier 8GB de RAM aujourd'hui. 16GB de RAM dans un iPhone dans 2ans alors qu'il y en a 1GB dans le 5S ( fleuron de la gamme jusqu'à sep 2014) me semble un peu fou :)
avatar napuconcture | 
Il faut voir actuellement que la concurrence intègre de base 3go de RAM. Le cahier des charge des SOC Ax n'est probablement pas le même que celui des idevices, Apple se réservant de la marge pour les adaptation marketing liées à la concurrence et l'état de l'art. Qu'Apple bride actuellement les machines à 512mo -> 1Go c'est plus liée aux ratio de marges qu'a des contraintes techniques.
avatar Florian1293 | 
@lmouillart : Ouais enfin à part le Note 3 il n'y en a pas encore des masses à 3Go... SInon pour la marge, il doit y avoir un peu de ça, c'est sur. Quand je vois comment tourne mon iPhone 4 sous iOS 7, et ses 512 Mo, je pense qu'Apple à un compromis intéressant optimisation/coût/marge. Le jour ou iOS intégrera un multitâche, multi fenêtre comme WP8, la ok, mais pour le moment....
avatar YanDerS | 
Apple a eu affaire avec plusieurs transitions. Comme l'ARM 64-bit est une évolution inéluctable, autant l'entamer le plus tôt possible, même si au passage cela peut servir d'argument marketing. Faudrait toutefois voir ce qui serait de l'apport du 64-bit sur des processeurs 64/32 à fréquences égales
avatar psittacosisginger | 
Si il y a le 64bit aujourd'hui, c'est peut etre pour que Apple et les developpeurs soit près quand le 64bit sera vraiment necessaire. En effet, pendant que tout les autres passeront au 64bit, Apple aura déjà son iPhone 5S et un panel d'application adapté au 64 bit. Apple veut peut etre preparer les developpeurs pour l'iPhone 6;6S ou 7 qui ne supporteront peut etre plus les apps 32 bits. Ou meme preparere les developpeurs a l'iPhone 6 (ou plus) qui lui exploitera a fond son processeur 64bit et qui aura deja tout un pannel d'appli adapter a son proc.
avatar iguan | 
C'est ultra réducteur de limiter le 64bits au support d'une grande quantité de mémoire, et surtout faux. Certes sur mobile, il n'y aura pas beaucoup d'app qui en tireront partie, car rarement justifié, mais par contre pour des gros jeux bien lourds, ça sera plus qu'utile. Même avec seulement 1Go de RAM. Car le 64bits cela ne permet pas que de supporter d'allouer plus de 4Go de RAM d'un coup (car comme rappelé par MacG en 32bits on peut parfaitement supporter plus de 4Go de RAM (ce que sait parfaitement faire OS X 32bits et Linux 32bits par exemple), on ne peut seulement pas allouer en un seul bloc plus de 4Go de RAM), cela permet aussi d'accélérer les traitements lourds, s'ils sont évidement optimisés pour exploiter le 64bits, et cela même avec seulement 1Go de RAM, et accélère certaines routines comme la rapidité d'allocation mémoire auquel profite toutes les apps pour le coup. Après les traitement lourds qui justifieront d'utiliser le 64bits y'en aura pas des tonnes, comme je l'ai dit, et cela concernera surtout des jeux particulièrement poussés, mais c'est déjà cela, et ajouté aux routines systèmes accélérée grâce à cela, qui bénéficient à toutes les apps, c'est toujours ça de gagné. Après je suis parfaitement d'accord sur le fait que c'est loin d'être une révolution, c'est une évolution appréciable, qui le sera de plus en plus au fur et à mesure que les appareils évoluent et se complexifient, mais guère plus.
avatar drkiriko | 
@akarin : 'Sinon, que quelqu'un m'explique en quoi le 64 bits c'est plus mieux bien' La plupart des dev utilisent des variables entières ou flottantes qui ont des tailles de données supérieures à 32 bits. Des avantages du 64 (hormis l'adressage mémoire): les calculs (division par ex) et les transferts (d'un bloc mémoire). Rien qu'avec ça un os peut être optimisé. C'est le gros point fort d'Apple : peu de modèles différents de produits et une très forte optimisation qui permet avec 1Go de RAM de faire ce que font les autres avec 2 ou 4. Alors moi je suis convaincu que l'intégration du 64 bits va être surprenante (à ne pas comparer avec Windows [évidement] où se mêlent app 32 et 64 pour un gain parfois très relatif).
avatar drkiriko | 
@akarin : 'Merci pour la tentative de réponse mais en fait, non. C'est l'inverse. Une appli 64 bits équivalente à une appli 32 bits utilisera un brin plus de RAM. C'est exactement l'opposé, donc. Pour "les devs utilisent des variables 64 bits, etc", ça ne veut pas dire grand chose. Rien n'empêche d'utiliser un 'long int' sur un système 32 bits. Aussi, le gain en précision dont tu parles lors de calculs en virgules flottantes est à un niveau où seules quelques applications scientifiques ou financières ' 1. Jamais dit qu'une app 64 bits prenait moins de place RAM que la même app 32 bits, ça ne me serait même pas venu à l'esprit. 2. Rien n'empêche d'utiliser un "long int" sur un système 32 bits. Évidement, sauf qu'une division 64 bits sur un système 32 mais au minimun 4 fois plus de temps. Deuxièmement long int n'indique pas la taille en bits car variable suivant processeur et langage. 3. Le gain en virgule flottante ... seules quelques app scientifiques et financières. Que tout ceux qui utilise les flottants lèvent la main... 1, 2, ... Non faisons l'inverse, que tout ceux qui travaille le bit à la cuillère lève le bras... Franchement, pour une boucle for ok, mais pour énormément de calculs, le flottant est indispensable.
avatar fornorst | 
C'est comme sur beaucoup de sujet. Apple prend tout le monde de court, force la marche, et puis ensuite tout le monde suit en disant qu'ils ont tout inventé et révolutionné. Souris et interface graphique, disquettes abandonnés, USB rendu obligatoire, tactile sont parmi les quelques avancées qui ont pris tout le monde a contre pied et qui au final deviennent des standards. Apple n'a pas inventé mais il met tout en musique. Pour le 64bits, c'est pareil, c'est devenu la norme même sur les ordi grands publics, Mac OS X a été parmi les premiers système grand public a être prêt et toujours compatible 32bits tant qu'il y en avait besoin ( pour les autres il faut choisir sa version) et maintenant c'est au tour des smartphones et tablettes. Cela semble un passage obligé pour la prochaine étape de l'évolution de l'informatique mobile : un téléphone ou tablette qui est assez puissante pour être aussi l'ordinateur de bureau une fois branché sur écran et clavier. Cf Ubuntu edge.
avatar Florian1293 | 
Cette capacité à gérer plus données du 64bits ne permet-elle pas, par exemple, à l'iPhone 5S de faire des rafales à 10i/s, des HDR rapides et des films à 120i/s ?? Je trouve ça déjà assez remarquable!
avatar kuban | 
Ou alors l'A7 a un encodeur 64 bits temps réel... Franchement, j'avais une dedibox avec un processeur Via et un coprocesseur d'encodage 128bitt. Ben avec tous les tests pour crypter/ décrypter en 128bit, ça explosait laaaargement mon autre dediboite avec un processeur beaucoup plus performant ( i5 je crois) Et ça avec 2Go de ram. Mais personne ne met en rapport A7, 64 bit et la rapidité de touch ID ?
avatar boccob | 
@nicolas: Aucun rapport entre le 64bits et les 120 images / secondes (exemple concret, une Go Pro HD black donc le firmware est en 32 bits). @liocec: A ne pas comparer avec osx ou appli 32 et 64 se côtoient avec un gain tout aussi relatif ... @Frodon: Ce n'est pas réducteur, c'est réaliste dans le cas d'un iphone. Tu le dis toi même d'ailleurs. Le gain est palpable dans des applications LOURDES, et même les jeux "LOURDS" n'en tirerons pas encore profit conséquents avant des années. On est donc bien devant une argument "marqueting". Qualcom (et beaucoup d'autres) ne disent pas que le 64 bits est une hérésie ou un truc totalement inutile. Juste qu'actuellement ce n'est pas "ZE" argument qui fera qu'un smartphone sera meilleur, ou pas, qu'un autre. Se le jouer Apple avec un GROS placard "IPHONE PREMIER SMARTPHONE 64 BITS", c'est juste du BUZZ. C'est EXACTEMENT ce que les fanboys APPLE reproche au Androdevice quand ils annoncent plus de RAM ou un proc avec plus de coeur ou plus rapide. Sauf que quand c'est Apple qui le dis, c'est BIEN, quand c'est les autres c'est de la frime.
avatar kuban | 
@elamapi : Tu es persuadé que les différences iPhone 5c et iPhone 5s ne sont pas liée au 64 bits. Moi je suis persuadé qu'Apple n'a pas ajouté le 64 bits pour se faire plaisir... Et l'iPod ne lit toujours pas la radio nativement... Comme quoi, l'intégration matériel/logiciel, c'est important chez eux...
avatar YanDerS | 
"C'est EXACTEMENT ce que les fanboys APPLE reprochent aux Androdevices quand ils annoncent plus de RAM ou un proc avec plus de coeur ou plus rapide. Sauf que quand c'est Apple qui le dis, c'est BIEN, quand c'est les autres c'est de la frime." ta dernière phrase est vraiment un dada assez récurrent chez toi. C'est un constat. Pour le reproche des fanboys sur la course aux perfs, là dans le cadre de l'A7 il y a quand même une petite subtilité, c'est qu'il y a toujours que 2 cores, et toujours la même fréquence. C'est à l'intérieur du SoC que tout se passe. Comme course aux perfs et à l'esbrouffe j'ai vu mieux, d'autant que le 64-bit, c'est l'avenir ARM. Seul angle qui reste, c'est le fait d'un SoC ARM sur un smartphone comme un argument purement marketing (c'est ton cheval de bataille ) , dans le sens où il ne fait -apparemment- guère nécessité. Sauf que tu sais toi-même que Apple n'avance pas ses pions technologiques pour rien, ou pour du simple tape-à-l'œil. Visiblement il y a 3 niveaux à cette avance sur le calendrier : - marketing (rabaché partout) -technologique -et stratégique. Ces deux derniers étant bien moins évoqués dans les controverses puisque moins clivants et ferraillants. Et pourtant, le niveaux technologique est assez important car on devine tous que l'iPhone ne sera pas le seul en 64-bit, et qu'il sera suivi par les iPad et ainsi par tous les autres iMobiles à venir. Voire même par d'autres sortes de terminaux, surtout si les procs ARM continuent leurs évolutions spectaculaires Pour le niveau stratégique, il faut rappeler que tout le monde savait qu'on allait vers cette transition, le gars de Qualcomm par le 1er. Apple la bouscule en prenant les devants (ce qu'on semble lui reprocher, alors que je ne vois guère pourquoi elle s'en priverait) parce que, premièrement, elle a le staff technique, l'environnement logiciel et la cohérence matérielle adéquats pour la faire, et que deuxièmement, grâce à ces avantages, c'est un moyen pour elle de créer un argument différenciateur supplémentaire et de mettre la pression sur un parc Android naturellement plus hétérogène. Je ne parle pas des Motorola et Samsung qui se retourneront très vite, eux. Il y a certainement un 3me point, qui concerne les prochains produits en projets. Et donc c'est là encore une manière de préparer l'avenir. Mais de ça, nous n'en savons encore rien, et nous verrons certainement la roadmap ARM 64-bit Apple se dérouler dans les mois et années à venir, et prendre ainsi toute sa cohérence. Alors que là, j'ai vraiment l'impression que nous discutaillons le nez dans le guidon.
avatar guillaumeg | 
La Nintendo 64 était 64 bits et ça ne servait pas à grand chose... ^^
avatar YanDerS | 
Mon p'tit doigt me dit que c'est dans la manière qu'on utilise les choses. Il se souvient par exemple des smartphones tactiles avant l'iPhone
avatar boccob | 
@Un Vrai Type C'est vrai que le fait que le nouveau processeur soit plus rapide, de conception différente n'a strictement RIEN A VOIR avec le fait qu'il soit plus rapide que son prédécesseur ... Je vais te prendre une exemple bien concret. Si je compare un imac c2d 3ghz avec Snow Leopard en 32 bits et un imac core i3 (les derniers ) avec Snow leopard en 64 bits, c'est ce dernier qui est plus performant. Est-ce que ça me peret de déduire que le 64 bits fait la différence. Parce que bizarrement, quand je compare mon core 2 duo en 64 bits, avec mon core i3 en 64 bits, c'est encore le core i3 qui est plus performant, et dans les même proportions. La chance avec mes macs, c'est que je peux tester differents OS avec différents Proc. Avec les iphones ce n'est pas possible, et Apple à trés bien joué la dessus. On ne peut PAS utiliser de kernel 64 bits sur le 5/5c et on ne peut PAS utiliser de kernel 32 bits sur le 5S. Or pour avoir une comparaison valable il aurait falut pouvoir le faire. Ensuite, tu n'as strictement RIEN lut de ce que j' ai écrit (ou plutot, tu n'as pas voulu comprendre). Je n'ai JAMAIS dis que le 64 bits ne servait à rien, je n'ai jamais dis qu'Apple l'avait fait pour le plaisir. Je suis persuadé que ça sera utile un jour, et de ce fait, autant s'y préparer. je dis simplement que le placarder , genre qui à la plus grosse, comme argument de vente pour le 5s, c'est du pur buzz marqueting. EXACTEMENT comme quand toto explique qu'il a 3Go de ram, ou un proc avec 36 coeurs.
avatar boccob | 
C'est pour ça que j'ai fait la comparaison avec DEUX proc 64 et deux os 32/34
avatar Billytyper2 | 
Intéressant article... thx
avatar boccob | 
@BigDjibz Parce que ça n'a strictement rien à voir.
avatar niscaro | 
Ça sert tellement a rien que tout le monde va en mettre dans ses téléphones dans les mois qui viennent^^
avatar powerjaja | 
Parier sur l'avenir. Placer un truc qui a l'air de ne rien changer, mais avec certainement plein d'idées derrière la tête. Placer tranquillement ses pions pour garder plusieurs coups d'avance sur la concurrence.
avatar Oh la belle Pomme | 
@ qj : Les applications demandent au système la mémoire dont elles ont besoin (allocation memoire).
avatar powerjaja | 
Sinon à part ça, la réaction des concurrents ressemble (comme trop souvent) à des guéguerres qu'on voit dans les écoles maternelles à la récré...
avatar boccob | 
@Akarin Ne confond pas les applications qui on besoin de plus de 4Go de ram, et les applications qui ont besoin de block de plus de 4Go. Exemple concret. Toshop. Tu ouvre 8 fichiers qui claquent chacun 1Go de ram, pas de soucis, tu ouvre un fichier qui claque 5Go de ram: soucis. En pratique les applications ne claquent pas souvent des block de plus de 4Go. Il faut donc arreter de racconter n'importe quoi.
avatar eipem | 
@elamapi : 'Ne confond pas les applications qui on besoin de plus de 4Go de ram, et les applications qui ont besoin de block de plus de 4Go.' Tu soulèves un point intéressant. L'argument de Qualcomm c'est de dire que le 64B ne sert qu'à gérer plus de 4Go de Ram. Hors des apps dont les processus utilisent plus de 4 Go y en a pas des masses... Donc la plupart du temps, un OS 64B gère des apps qui n'ont pas besoin de 4Go de ram. Est-ce que ça veut dire que ces apps seraient aussi performantes sur des OS 32B ? J'ai au moins un exemple concret à te donner qui prouve le contraire. J'ai un vieux PC équipé de 512 Mo de Ram que j'avais d'abord équipé d'un Ubuntu 32Bits. Impossible de décoder le 1080p avec. En me renseignant un peu, j'apprends que mon proco était un des tout premier AMD 64Bits. J'installe donc la distro en 64Bits et là miracle, la même machine décode le 1080p. Tout ça est parfaitement documenté sur les forum Ubuntu. Je ne te donne qu'un exemple concret, il y en a sûrement d'autres. Donc l'argument de Qualcomm est parfaitement fallacieux. Et l'idée de limiter le 64B du 5S à un argument marketing l'est tout autant. On sait déjà que certaines apps sauront tirer parti du 64B, ne serait-ce que toutes les apps de retouche photo. Tu argueras sans doute qu'on a pas besoin de la puissance de photoshop sur un téléphone. Je te répondrai donc que pour traiter des images 8MP sans trop les altérer il faut des algorithme de traitement puissants. Ça veut dire que la photo ne sera pas traitée plus rapidement mais le rendu sera plus précis, plus professionnel. C'est la même chose en musique. GarageBand fait déjà du traitement temps réel et applique des effets en direct sur le morceau que je joue à la guitare. Pour que ce soit possible sur du 32Bits, il faut limiter le traitement à l'essentiel - ce qui implique de pas se faire trop chier avec les harmoniques etc... Le 64Bits ne va pas permettre de rendre l'application plus rapide, on est déjà en temps réel. Par contre, le 64Bits va permettre d'appliquer des filtres plus précis, plus respectueux du son. Et t'as pas besoin d'avoir 4Go de Ram pour ça.
avatar napuconcture | 
Il ne faut pas tout mélanger ... le fait de pouvoir décoder du 1080p a plus à voir avec le passage d'architecture x32 à x64/AMD64 que du 32bit au 64bit (qui est inclus dans ce changement d'architecture). En gros si tu avais juste eu une modification de tes entiers de 32 en 64bits cela t'aurait fait de belles jambes. Le gain massif de perf vient de l'adjonction de tout un ensemble d'unité supplémentaire SIMD, registres ... qui ont plus à voir avec un changement d'architecture que d'un pur passage en 64bits.
avatar napuconcture | 
Si, mais la il est question du 64bits uniquement. Je ne crois pas que Qualcomm ai remis en cause le changement d'architecture entre l'A6 et l'A7 (hors 64bits).
avatar iceteax | 
Le processeur graphique uniquement, ça ne veut rien dire. Le CPU était 32 bits. De même que la Nintendo 64 était 32 bits.
avatar iceteax | 
Ce qu'il dit est évident. Le 64 bits a un intérêt pour gérer plus de 4 Go, or l'iPhone n'en a qu'un. D'ailleurs le système iOS doit être beaucoup plus lourd en 64 bits qu'en 32 bits, ce qui fait qu'à mon sens l'Iphone 5S a moins de mémoire utilisable que le 5. C'est très étrange qu'Apple n'ait pas mis 2 Go. Mais on est habitué à ce qu'Apple mette systématiquement le strict minimum en mémoire sur ses devices ce qui aboutit 1 ou 2 ans plus tard à les rendre ultra lents. Je ne crois pas à la théorie de l'obsolescence programmée par Apple, mais je constate quand même qu'ils nous font le coup à chaque fois. Mon iPad 2 commence à tier la tronche sur le plan de la batterie, mais je ne le remplacerai que quand Apple mettra 2 Go sur ses iPads. Parce que contrairement à ce que certains naïfs essaient de nous faire croire, iOS n'est pas plus optimisé qu'Android (sans blagues, qui peut croire ça ?). Quand j'ai 3 ou 4 onglets ouverts sur le navigateur de mon iPad 2 (512 Mo), les onglets se rechargent quand je vais dessus, ils ne restent pas en mémoire. Et le "multitâche" n'est que théorique, les programmes se relancent quand on switche. Avec l'iPad 3 et l'iPhone 5/5S, ça doit aller un peu mieux mais pas pour longtemps. Surtout en 64 bits. Cela dit la puce A7 est excellente grâce à son architecture, ça c'est incontestable. Le compromis choisi par Apple consistant à se contenter de 2 coeurs de plus en plus puissants, et non 4 comme ailleurs, est certainement le meilleur choix possible, compte tenu de la notion de multitâche très relative des smartphones, qui privilégient l'autonomie.
avatar neoback45 | 
Je pense que c'est pour l'heure surtout tactique. L'idée étant de former des programmeurs en 64bits sur le parc Apple !
avatar drkiriko | 
@cybercooll : 'comment on forme un programmeur en 64bits ?' Pour simplifier, en C rien à faire c'est transparent. Si tu travaille en assembleur (optimisation de routine très bas niveau), alors là c'est parfois assez différent. Il existe aussi des cpu qui travaillent dans les 2 format (instructions 8-16, 16-32, 32-64).
avatar scooby25 | 
Un capteur d'empreintes, un processeur 64 bits qui débaroude mais qui n'apporte aucun benef au consommateur, mais toujours une batterie de merde depuis 6/7 ans. Pas taper svp.
avatar YanDerS | 
permets-moi de te désintégrer alors
avatar Tubano31 | 
http://www.zdnet.fr/actualites/reram-le-futur-de-la-memoire-flash-a-1-to-39793011.htm Apple va remplacer la RAM et la Flash NAND par de la ReRam et le 64bit de l'A7 lui permettre d'adresser ces 128 Gb de 'ReRam´ comme de la RAM... Il restera un cache ultra rapide dans l'A7 mais l'architecture de l'informatique que nous connaissons ou de nombreux transfert entre mémoire de masse et mémoire vive ralentissent les logiciel, va connaître une révolution. Apple a tous les éléments avec Anobit pour cette révolution.

CONNEXION UTILISATEUR