Apple promet une licence gratuite sur sa « nano-SIM »… à une condition

Anthony Nelzin-Santos |

La bataille fait rage à Sophia Antipolis, où l'European Telecoms Standards Institute est en train de discuter du futur standard de puce SIM miniature : Nokia, Motorola et RIM affrontent Apple dans la définition de cette nano-SIM. Apple a tenté cette semaine un coup de force, assurant qu'elle était prête à prendre le contrôle du comité de standardisation en convainquant les six membres nécessaires à une adoption. Un coup de sang qui avait comme objectif de ramener les principaux belligérants à la table des négociations, ce qui a été le cas.

nano-SIM

La proposition de Nokia est pour le moment celle qui a la faveur des membres : elle est à mi-chemin de l'Embedded-SIM dont elle reprend l'extrême miniaturisation et la micro-SIM avec laquelle elle serait rétro-compatible (lire : Apple veut toujours une nano-SIM). Les détails sur la proposition d'Apple sont plus flous, et viennent d'ailleurs pour l'essentiel de la concurrence : la firme de Cupertino rendrait obligatoire l'utilisation d'un tiroir, comme sur l'iPhone ou l'iPad, et met donc l'accent sur la simplicité de remplacement de la carte. Son design ne serait néanmoins pas rétro-compatible avec la micro-SIM, et ne répondrait d'ailleurs pas à certains points du cahier des charges de l'ETSI.

Apple, qui aurait néanmoins le soutien de « la plupart des opérateurs européens », a proposé que son implémentation soit gratuite (royalty-free) si elle devenait le standard, à une condition cependant, rapportée par Florian Müller : que tous les autres détenteurs de brevets autour du concept de nano-SIM fassent de même. Ce standard serait ainsi protégé de tout conflit autour de brevets FRAND, contre lesquels se battent Apple et d'autres fabricants, notamment sur la question des technologies GSM et 3G. Une stratégie qui rappelle que lorsque c'est son intérêt de le faire, Apple est toujours prête à rejoindre le camp de l'ouverture. La décision de l'ETSI devrait être connue dans les prochains jours.


Tags
avatar calotype | 
"la firme de Cupertino rendrait obligatoire l'utilisation d'un tiroir, comme sur l'iPhone ou l'iPad, et met donc l'accent sur la simplicité de remplacement de la carte" Les rumeurs disaient pas justement le contraire ? que Apple cherchait à contourner les opérateurs avec une implémentation directe de la SIM dans le téléphone ?
avatar calotype | 
Donc là la seule différence c'est la retrocompatibilité de la SIM, en soi c'est pas mortel de devoir redemander une SIM à son opérateur... La vraie bonne idée c'est la standardisation libre de droits, ça évitera l'enlisement judiciaire habituel...
avatar Hedicito | 
C'est pas mortel mais certains MVNO ne te filent une microSIM que si tu prend leur abonnement spécial iPhone ... Mais au moins avec une paire de ciseaux tu contournes ça. Si le format n'avait pas été compatible du tout ça aurait fait le bonheur des opérateurs qui pourraient verrouiller complètement les forfaits associés aux iPhone ... La preuve la majorité des opérateurs européens sont pour ce format pas compatible avec l'ancien ... C'est pour le bien du consommateur tu crois ?
avatar AKZ | 
Je crois qu'il manque des mots dans votre article "elle était prête à prendre ?? à contrôle du comité de standardisation...” "La proposition de Nokia est pour le moment celle qui a la faveur des membres : elle ?? à mi-chemin de..."
avatar boccob | 
Jamais trop compris l'interet de la sim "amovible" ... Que ce soit pour les opérateurs ou les constructeur. La sim est juste la pour faire une "authentification" (en gros). - vous voulez un nouvel opérateur, vous demandez la portabilité, et le num de sim est déclaré chez l'autre opérateur. - vous voulez vendre le telephone ? Vous annulez votre abonnement et de declarez tel que à votre opétateur (l'acheteur, lui, n'a qu'a demander l'ouveture de ligne, en fournissant le num de sim et confirmation RAR via SMS). - Vous perdez, ou on vous vole le tel ? Bloqué advitam eternam (sauf a "dessouder la sim interne" ... ca limiterait les vol). Bref, y a que des avantage pour tout le monde ... je capte pas.
avatar eipem | 
C'est quand même un peu con ces histoires de SIM. Ça serait tellement plus simple si elle disparaissait tout simplement. Et tu choisis ton opérateur directement avec ton téléphone, et comme ça, plus de tiroir, plus d'espace utilisé inutilement, plus de soucis pour changer d'opérateurs. Parce qu'il faut bien se rendre compte que dans l'histoire, c'est les opérateurs qui freinent des quatre fers. S'agirait pas de faciliter le départ des clients...
avatar boccob | 
Ben justement, avec les sim "amovible" c'est SUPER simple de changer d'opérateur maintenant. 3 mois, desimlock et paf ... tu mets n'importe quelle carte sim.
avatar Lou117 | 
Le coup du tiroir nécessaire est tout simplement l'élément qui fera que la proposition d'Apple sera probablement refusée... Trop contraignant, trop complexe et trop coûteux. Sans parler de la place prise.
avatar Arthur75 | 
@littlebigfrancois N'importe quoi, tu n'as rien compris à l'article.

CONNEXION UTILISATEUR