L’iPhone 5 low-cost est vendu 199 $ avec Android

Christophe Laporte |

Une réplique de l’iPhone low-cost présentée il y a peu, fait l’objet de toutes les attentions (lire : Un aperçu en photos et vidéo de ce que serait l'iPhone "low-cost"). Elle a même eu son heure de gloire sur CNN.

La gloire, c’est bien, mais l’argent, ce n’est pas mal non plus. Les initiateurs de ce projet annoncent la commercialisation d’un smartphone basé sur ce design pour la fin du mois. Bien entendu, Basic Bear - c’est son nom - ne sera pas équipé d’iOS, mais d’Android.

L’appareil embarque un processeur Qualcomm Snapdragon 600, quad-core à 1,7 GHz, 2 Go de RAM, 16 Go d’espace de stockage, d’un GPS, du Wi-Fi 802.11n,du Bluetooth 4.0 et d’une boussole. Il offre la prise en charge de la H+, mais pas de la 4G. Il dispose d’un appareil photo de 8 mégapixels (auto focus, flash, full HD) et d’une webcam de 2 mégapixels (1080p).

Il n’est pas certain qu’Apple apprécie la blague. Si le design est véritablement proche de l’iPhone low-cost, il ne serait pas surprenant que le service juridique d’Apple prenne les devants.

L’appareil est disponible en précommande à 199 $ et est décliné en plusieurs coloris : bleu, blanc, vert, jaune et rose.


avatar Homer Simpson | 
Que ce design corresponde ou non à un iPhone 5 "low cost", l'utilisation de la Pomme est déjà en soit une contrefaçon !
avatar Nathansatva | 
@graig02 : Il y a deux versions ! Une coque vide d'iPhone avec une pomme. Et des rendus Photoshop de cette même coque faisant tourner androïd et arborant une patte d'ours à la place de la pomme et du bouton home. Avant de se moquer il faudrait apprendre à regarder ! ;-)
avatar Nathansatva | 
Le service juridique va s'amuser... S'opposer à la sortie de ce modèle c'est confirmer à demi mot que le design est proche de celui d'un futur modèle d'iPhone. Parce qu'on ne peut pas attaquer pour contrefaçon d'un produit qui n'existe pas (encore) ! Et Apple a en horreur le fait de dévoiler à l'avance ses produits. D'ailleurs je me demande si ça n'est pas un coup de bluff de la part de cette boîte asiatique. Les visuels de leur Bear machin chouette sont uniquement des versions photoshopées de leur iPhone Low cost. De là à penser que leur modèle androïd n'existe pas encore... il n'y a qu'un pas ! Attendent-ils qu'Apple confirme en les attaquant que la rumeur était vraie ? Je les soupçonne d'avoir voulu faire chanter Apple : il serait tellement plus simple pour tout le monde que Cupertino pose quelques millions sur la table pour éviter un procès pour contrefaçon qui officialiserait un produit en avance........
avatar eipem | 
@vanton : 'Parce qu'on ne peut pas attaquer pour contrefaçon d'un produit qui n'existe pas (encore) ' On peut attaquer pour utilisation abusive de la marque, et le logo Apple est déposé.
avatar Nathansatva | 
@joneskind : Le modèle en question n'a pas de pomme dessus !
avatar napuconcture | 
Une pomme ? c'est une patte d'ours le logo, devant comme derrière.
avatar eipem | 
@lmouillart : Regarde mieux...
avatar YanDerS | 
:'-)
avatar YanDerS | 
oui, si cette copie à partir de fuites de modèles industriels confidentiels s'avéraient, je ne donnerai pas cher de la peau de cette boite, ou de leur produit dans ce cas précis. Boite, qui, si c'est le cas, aura été d'un opportunisme crasse pour faire parler d'elle. Si ça ne l'est pas, elle aura toute la légitimité pour sortir son smartphone, en n'oubliant pas qu'elle s'est faite un buzz médiatique très facile sur le dos et la notoriété d'Apple. Si Cupertino laisse pisser, je trouverai alors qu'ils sont très gentils car cela ouvrirait la porte à la possibilité d'autres buzzs sympato-clind'œil de ce genre, et finalement à but commercial comme tous les autres
avatar Nathansatva | 
@poulpe63 : C'est un simple photoshopage d'une coque d'iPhone low cost. Toutes les images de leur tel androïd sont factices. Ils ont salement rajouté les boutons qui manquent sur leur coque iPhone non finalisée mais ils n'ont pas retouché le port lightning. On n'a pas d'images réelles de leur modèle androïd à priori.
avatar Tyrael | 
Pour attaquer en contre-façon, il faut démontrer une antériorité de son produit et, dans le cas d'un truc non commerialisé, que les copieurs ont eu accès à des documents ou des pièces dévoilant le design. Ça devrait pas être trop sur vu qu'ils s'en vantent eux-mêmes. Mais ça m'étonnerait qu'Apple bouge avant septembre pour un nième fabriquant aux ventes anecdotiques...
avatar YanDerS | 
Pareil. Dans tous les cas, je ne vois pas Cupertino bouger avant la sortie de son(ses) prochain(s) iPhone. Par contre, après...
avatar Hideyasu | 
Y'en a qui cherche les problèmes, franchement. Quand Tim Cook explique qu'il préférerait que les fabricants créent leur propre design, c'est pas pour voir ça… Avec le logo Apple dessus, c'est un appel a la provocation. Ça tient pas 2 minutes devant un juge, l'intention de nuire est tellement claire.
avatar Tyrael | 
@ 33man Heu les cotes sont précises quand même. En plus : apparence des grilles de haut-parleur, prise d'alim, aspect du bouton home, placement des boutons de veille, volume, mute... Y'a des éléments qui sont déjà caractêristiques des modèles Apple existants... Alors quand un modèle qui prend 2-3 ans à voir le jour à partir des premiers prototypes sort 3 mois après un modèle identique et déjà très inspiré des caractéristiques de l'iPhone, crois-moi, les tribunaux vont savoir qui est le plagieur. Je doute fortement qu'un petit fabricant no name soit capable de produire des maquettes et des designs de leur bear phone d'il y a 3 ans pour prouver l'antériorité. Et encore, en admettant qu'ils se fassent pas chopper avant pour utilisation d'élêméts caractéristiques de l'iPhone 5...

CONNEXION UTILISATEUR