2018, enfin l'année du big bang pour iTunes ?

Mickaël Bazoge |

Ce n'est pas la première fois que la rumeur de l'arrêt pur et simple des téléchargements sur l'iTunes Store revient dans l'actualité. Apple a l'habitude de démentir ces bruits de couloir, ce qu'elle a fait par deux fois déjà (ici et ). On ne peut toutefois s'empêcher de penser que l'achat de morceaux ou d'albums, le modèle économique historique d'iTunes, a de plus en plus de plomb dans l'aile alors que le streaming a pris son envol. Et puisqu'il est dans les habitudes d'Apple de renverser la table…

L'iTunes Store en 2003. Cliquer pour agrandir

Cette fois, c'est Apple Toolbox qui en remet une couche. Le site, qui a pu avoir quelques bonnes informations par le passé, annonce assez sûr de lui que la vente de musique ne sera plus d'actualité d'ici la fin 2019. C'est, en passant, la même année que donnaient les précédentes rumeurs.

Comme aujourd'hui, les morceaux précédemment achetés sur iTunes seront versées dans la bibliothèque iCloud de l'abonné Apple Music ; pour ceux qui ne veulent pas entendre parler du service de streaming, les chansons resteront évidemment lisibles dans iTunes.

iTunes en petits bouts

Le logiciel devrait par ailleurs subir le big bang tant attendu à la fin de cette année (avec la prochaine version majeure de macOS ?). Au menu : une application Podcasts autonome pour le Mac (la première bêta de macOS 10.13.4 y fait référence) et une mouture revue de la même app pour iOS ; une application TV pour macOS ferait aussi son apparition, une manière peut-être de mettre le pied à l'étrier du projet Marzipan d'unification des applications iOS et macOS.

Cliquer pour agrandir

Avec iTunes 12.7, Apple a supprimé l'accès aux rayons de l'App Store, qui restent toutefois accessibles à ceux qui ont installé iTunes 12.6.3 : d'ici la WWDC, annonce le site, il n'y aura plus du tout de porte entrouverte vers la boutique d'apps iOS depuis macOS, si ce n'est uniquement par le web. Des aperçus qui ont d'ailleurs été revus récemment.

Ce démantèlement d'iTunes est de toute manière dans l'air depuis un moment. En février 2016, Eddy Cue expliquait qu'Apple évaluait « sans cesse » iTunes et que la société n'était pas fermée à l'idée de découper le logiciel en tranches (lire : Craig Federighi et Eddy Cue en mission pour défendre la qualité Apple).

Cliquer pour agrandir

En ce qui concerne les séries TV et le contenu exclusif que produit Apple, il trouverait sa place au début dans Apple Music. Avec le temps et au fil d'un catalogue qui continuera à se muscler, Apple pourrait soit le basculer vers un nouveau service, soit transformer Apple Music en service de streaming de contenus au sens large.

avatar CorbeilleNews | 

@tytram

Faites le je l'ai fait pour migrer vers linux et avec Spotify qui est vraiment multiplateforme linux mac et windows vous passerez de l'un à l'autre facilement.

avatar klouk1 | 

Le problème c’est que depuis les dernières versions d’iTunes on n’a plus accès aux données de ses applications . Impossible de récupérer des fichiers ou de réinjecter des banques de sons par exemple. Ça craint vraiment pour ios

avatar rolmeyer | 

@klouk1

Si les sons c’est encore possible. Via un simple glisser déposer. Y a plein de tutos même sur macgé.?

avatar dexter | 

@klouk1

Si, elles sont disponibles sous « Partage de données » (je ne me rappelle plus de l’intitulé exact) sous l’appareil iOS dans le volet de gauche d’iTunes.

avatar IPICH | 

Un truc ne tient pas, qu'en sera-t-il des séries et films? Il n'y aura plus que ça dans iTunes Store? C'est debile

avatar IPICH | 

N'empêche c'est bizarre, le fait que pour avoir du streaming même dehors c'est au client de payer les plus gros abonnements aux opérateurs, et sur iTunes acheter chaque album doit être plus rentable qu'un forfait streaming non? En plus le streaming ça fait perdre en bénéfices apparemment

avatar TheBoingGuy | 

Et on voit très bien que l’icône d’iTunes est de plus en plus moche, rien que pour ça il faut l’arrêter.

avatar malcolmZ07 | 

iTunes = un de mes logiciels préfère d'Apple

avatar Quéquette Blues | 

L'idée que si j'arrête de payer je ne pourrai plus écouter de musique, moi, ça me gêne. A la fois sur le principe, et de façon pratique. J'écoute encore mes CDs de temps à autres parce que ce sont de bons disques, soit de musique devenue intemporelle, soit parce qu'ils évoquent de bons souvenirs.

En même temps, c'est vrai aussi que le mode de consommation de la musique a beaucoup changé ces dernières années. Musique formatée, ultra-produite, que globalement on prend, on écoute, on jette sans regrets pour passer à la piste suivante. Depuis les 90s, on n'écoute plus de la musique parce que c'est de la bonne musique, mais parce qu'elle est à la mode, ou bien parce que la production effrénée de "nouvelles" chansons donne l'impression d'avoir en permanence de la nouveauté dans sa vie. Ca donne l'illusion de casser la monotonie d'un quotidien lui aussi complètement formaté et normalisé.

avatar iPop | 

@Quéquette Blues
Depuis les 90s, on n'écoute plus de la musique parce que c'est de la bonne musique, mais parce qu'elle est à la mode, ou bien parce que la production effrénée de "nouvelles" chansons

On voit que vous vous êtes arrêtez dans les années 90 parce que ça toujours été ainsi. Dans les années 60 c’était encore plus facile de produire un album.

avatar hogs | 

A partir du moment ou on peut toujours "pousser" sa musique de son ordinateur (en local) vers l'iPhone et faire une sauvegarde en local également, iTunes peut bien disparaître !

avatar iPop | 

A terme, ça paraît logique APPLE ferait de la location laissant aux petits services là reventes occasionnelles car moins rentable désormais.
Du moment qu’ils ne me paument pas mes morceaux déjà achetés.

avatar Jeamy | 

Mois c’est Deezer, mp3, flac, avec un outil qui va bien :)
Pour les artistes plus rares et qui le valent bien, c’est achat obligatoire
La seule fois où, j’ai fait le test avec Apple Music, il m’a fallut 1 mois pour refaire toute ma discothèque
Alors ce sera jamais plus chez moi

avatar Quéquette Blues | 

@Pop
Je suis un grand admirateur de la musique des années 60. J'ai été sevré aux Beatles, Stones, Who, Jefferson Airplane, Beach Boys, Hendrix, Kinks, et j'en passe. La musique de cette époque n'était en rien comparable à ce qui se fait depuis les 90s. D'abord, la création artistique était menée par des Baby Boomers qui inventaient disque après disque la musique Pop. Les Stones ou les Beatles se fichaient du nombre de disques qu'ils vendaient, seule comptait l'expérimentation et la volonté de repousser toujours plus loin les limites de ce qui avait été fait avant. D'ailleurs, les groupes d'alors étaient en majorité incapables de gérer leurs droits, car personne avant eux n'avait eu à le faire. Les producteurs ont été pour beaucoup dépassés par ce phénomène, qu'ils ont repris en main dans les années 70s, pour industrialiser la production de musique Pop jusqu'à l'uniformiser à ce point navrant que nous connaissons aujourd'hui.

Quant à dire qu'il était plus facile dans les 60s qu'aujourd'hui de produire un disque, je n'ai pas d'arguments forts qui contredisent cela, mais permettez-moi d'en douter tout de même...

avatar Yohmi | 

Je suis passé à Audirvana + depuis quelques mois et je ne le regrette pas. L'interface manque encore de finition (et devrait d'ailleurs être entièrement refaite pour la prochaine version qui sort très bientôt), mais ce programme est vraiment bien mieux pour la musique, ne serait-ce que tout simplement grâce à une gestion plus approfondie des métadonnées, là où iTunes n'a jamais augmenté les champs disponibles. Ensuite, c'est une question d'audio pure, pour écouter mes fichiers ALAC qualité CD et au-delà, le son est bien meilleur sur Audirvana, la gestion du DAC est transparente, au moins on sait ce qu'il se passe, quoi. C'est d'ailleurs ridicule qu'Apple ait interdit le « direct mode » dans ses derniers OS, je suis sûr que c'est ce qui a poussé le développeur à concevoir une version Windows de son programme, car Apple a d'un coup empêché le Mac d'être une véritable machine haute fidélité alors que c'était le cas avant. Va savoir quelle logique ça suit…

En tout cas, je n'utilise plus iTunes, hormis pour synchroniser mon iPhone. J'ai voulu regarder une série avec un pote qui avait les épisodes sur son compte, déjà une galère pas possible pour pouvoir accéder à ses épisodes sur mon Mac, mais en plus, obligé d'utiliser le lecteur vidéo d'iTunes, avec ses raccourcis bien à lui, son absence de configuration, ses sous-titres complètement nazes (blanc sur fond gris, pas d'autre choix, ça c'est du standing !). Le défilement dans une bibliothèque iTunes n'est toujours pas fluide, ouvrir un album en vue album crée toujours une saccade, iTunes affiche toujours un message d'erreur régulièrement pour dire qu'il ne peut pas synchroniser l'iPhone (alors que c'est fait), on peut même plus ajouter de sonneries à un iPhone visiblement, pas de « visualiseur » sympa, pas de correction intelligente des métadonnées (comme les genres de musique qui est un casse-tête)… iTunes c'est le strict minimum depuis des années.

avatar Yohmi | 

En tout cas, le « streaming » ce n'est vraiment pas pour moi, je n'avale pas des albums au kilo, j'ai une bonne dizaine de milliers de morceaux de musique, et c'est déjà trop pour tous bien les connaître et les apprécier. Et puis, je suis toujours à la recherche de la meilleure version pour un album, pour une piste, avec le streaming on est toujours à la merci d'un changement de politique, d'une brouille avec un artiste, d'un remaster pourri qui remplace l'original. Trop de versions amputées, réenregistrées, réétalonnées, qui s'éloignent de l'œuvre que j'aime, et qui les remplacent sur les étals numériques. Du coup, je stocke ma musique, je connais bien mes albums, je sais à quoi m'attendre et je suis très heureux comme ça. Et l'iTunes Music Store, en restant bloqué sur des formats de compression à perte, ne peut pas satisfaire un audiophile, même bas de gamme comme moi.
Alors, si jamais Apple se sépare de sa boutique, je ne la regretterai pas. Ça fait un sacré nombre d'années que je n'achète plus rien là-bas, mes achats se font sur Qobuz exclusivement.

avatar iPop | 

@Yohmi
avec le streaming on est toujours à la merci d'un changement de politique, d'une brouille avec un artiste, d'un remaster pourri qui remplace l'original. Trop de versions amputées, réenregistrées, réétalonnées, qui s'éloignent de l'œuvre que j'aime, et qui les remplacent sur les étals numériques.

Ça c’est pas faux, j’ai reacheté la collection complète des Queen et j’ai pas aimé.

avatar C2SC3S | 

Je n'ai pas lu l'article , simplement le titre mais je n'ai qu'une chose à déplorer : la qualité sonore. J'ai racheté la semaine dernière Mellon Collie and ... des Potirons , mes 2 cd rayés d'avoir trop subit d'affronts en voiture. Je suis allé au plus simple, j'ai lu Remastered especially for ITunes mais voilà il faut le reconnaître le son est mauvais comparé au cd. Nulle question d'audiophilie/ idiotphilie ici . Le son est "pointu" , agressif, pas bon.
Donc voilà le chantier prioritaire ( pour moi).

avatar Gillesgilles2 | 

Comment je vais faire si je veux utiliser des chansons dans mes montages iMovie de vidéo personnelle ?

avatar oomu | 

perso, je vois ce souhait d'exploser itunes comme une catastrophique lubie de geeks qui fantasment TROP !

avatar oomu | 

Pour l'heure, ça se traduit concrètement par la perte de fonctionnalités sur macos.

Et j'en profite pour remettre une couche sur le logiciel "ibook" sur mac: imbuvable, lent et obscure (il rend obscure le stockage des epubs ! même si libre de drm !)

Pages

CONNEXION UTILISATEUR