Le numérique dépasse les ventes de musique physique pour la première fois en France

Mickaël Bazoge |

La musique dématérialisée a représenté l’an dernier 57% des revenus de l’industrie de la musique en France, selon le rapport annuel du SNEP, le syndicat national de l’édition phonographique. Plus que la vente de musique à la pièce façon iTunes Store, c’est le streaming qui a tiré vers le haut le chiffre d’affaires du numérique en 2018. Et qui lui permet, pour la première fois, de dépasser les ventes physiques.

Les formules d’écoute illimitée des Deezer, Spotify ou encore Apple Music sont devenues la première source de revenus de la musique enregistrée. L’abonnement payant a représenté 41% des ventes de musique, c’était 8% il y a cinq ans ; quant à l’écoute gratuite financée par la pub, elle pèse moins de 10% des ventes de l’industrie.

L’exploitation numérique, qui a pesé 335 millions d’euros en 2018, a connu une croissance de 19% par rapport à l’année précédente. Le marché total de l’industrie française de la musique a représenté 735 millions d’euros, un chiffre en progression de 1,8%.

On compte en France 5,5 millions d’amateurs de musique ayant souscrit un abonnement audio payant. Les esgourdes de 46% des consommateurs de musique profitent d’un service de streaming, dont 30% de plus de 50 ans, battant ainsi en brèche l’idée reçue selon laquelle ce sont d’abord et avant tout les ados qui en profitent.

L’an dernier, c’est un total de 57,5 milliards de streams qui ont été écoutés, ce qui représente une progression de 35% par rapport à 2017. Le chiffre d’affaires des ventes physiques se monte à 256 millions d’euros, grâce à une bonne résistance du CD et des ventes de vinyles au zénith : 4 millions de galettes ont été vendues en 2018 ! Certes, cela reste une niche, mais sa taille a quintuplé en cinq ans.

En termes de contenu, 80% du top 200 provient d’artistes français, qui ont réalisé 19 des 20 meilleures ventes d’albums en 2018. 48 des 200 meilleures ventes d’albums sont des premiers albums, dont 40 ont été produits en France.

Ce bilan qui met en lumière la santé du streaming et plus globalement du numérique en France est conforme avec la tendance sur d’autres marchés. Aux États-Unis, 75% des revenus de l’industrie du disque provient du streaming.

Edit — Une première version de cette actu indiquait que c’était le streaming seul qui avait dépassé les ventes de musique physique. C’est bien le numérique (streaming + téléchargement). Encore désolé de la confusion…

Tags
avatar raphta | 

Vous parlez de streaming, mais l'illustration parle de numérique.
Comme je le comprends, en disant numérique, on inclut le téléchargement et le streaming.

Qu'en est il donc ?

avatar Mickaël Bazoge | 
Je suis allé trop vite en besogne, désolé. C'est corrigé.
avatar raphta | 

@MickaëlBazoge

Qu’on le pende sur la place du village !! 😀

avatar coink | 

Le cd n’est pas numérique ?

avatar iBaby | 

@coink

Opposition numérique / physique, faut suivre.
Technologiquement parlant tu as raison. Mais ici il est question de ventes physiques ou dématerialisées. Il faudrait parler de « dématerialisé ».

avatar wolfkeep | 

Qui achète encore du physique ?
Et pour le lire où?

avatar iBaby | 

@wolfkeep

On le rippe et on le stocke.

avatar wolfkeep | 

@iBaby

Ça existe encore 😂 je ne pensais pas, merci pour la réponse !

avatar iBaby | 

@wolfkeep

Bien-sûr ! Si des fichiers musicaux disparaissent de mon serveur comme cela peut arriver inexplicablement et que je n’ai pas moyen de les retélécharger gratis pour x raison, j’aime bien avoir mes albums préférés en cd. Et puis c’est toujours un moment spécial d’aller chez mon disquaire choisir l’un de ces albums cultes. Il y a encore des groupes et musiques cultes. Pour le tout-venant je ne peux pas suivre. J’utilise le streaming depuis 2010, ainsi que beaucoup detéléchargements, à une époque révolue, mais parfois encore lorsque c’est introuvable ou trop cher en cd.
Pour rien au monde je ne posséderais la discographie de Radiohead par exemple qu’en streaming ou fichiers, même si c’est mon mode d’écoute. Le nouvel album des Innocents paraît demain en cd et en streaming, je vais me l’offrir sans doute. Il y a des coffrets de musique classique contenant des dizaines de cd que je me sentirais lésé de ne pas avoir...

avatar pagaupa | 

@wolfkeep

« Ça existe encore 😂 je ne pensais pas, merci »
Pensez pour les autres n’est jamais rationnel.

avatar wolfkeep | 

@pagaupa

C’est surtout que je ne croise plus depuis des années de personnes qui écoute tous les jours leurs musiques préférées depuis un CD...

avatar pagaupa | 

@wolfkeep

Alors on ne fréquente pas les mêmes...
En même temps, ce n’est pas le sujet. Et je déplore cette dématérialisation au dépend de la vente des supports physiques.
Le disque viendra peut-être rétablir l’équilibre.

avatar fifounet | 

@pagaupa

"Et je déplore cette dématérialisation au dépend de la vente des supports physiques.
Le disque viendra peut-être rétablir l’équilibre."

A titre d’information Samsung vient d’annoncer qu’il arrêtait définitivement toute fabrication de lecteurs de supports optiques numériques.
Certes ça ne changera pas le marché immédiatement mais ça met en évidence une tendance inéluctable.

avatar pagaupa | 

@wolfkeep

Moi. J’achète toujours du CD et pour l’écouter chez moi sans l’imposer aux voisins à travers un casque par exemple...

avatar wolfkeep | 

@pagaupa

Par contre j’ai pas compris le rapport entre le fait d’écouter de la musique sur un Cd et ne pas déranger ses voisins? tu veux faire passer un message ?

avatar pagaupa | 

@wolfkeep

Le dématérialisé te permet d’écouter de la musique partout, y compris les transports en commun, te faisant croire que tu es isolé...que nenni, on entend tout...

avatar armandgz123 | 

@pagaupa

Ah. C’est vrai qu’il y a un rapport. Bon.

avatar Glop0606 | 

Perso c’est achat CD puis rip sur NAS pour les bons artistes et Apple Music pour le reste

avatar Mac Hiavel | 

Que signifie « Synchronisation » sur le graphique ?

avatar laurel | 

La cohabitation streaming (spotify) plus vinyle pour les albums que j’apprecie particulierement se fait tres bien.

avatar koko256 | 

La gentrisation a un coup de frein ?

Pour le coup de CD et sauvegarde, faites le tour des vieux CD régulièrement car j'ai en plusieurs qui ont des faiblesses à la lecture alors qu'ils n'ont pas quitté leurs boîtes.

CONNEXION UTILISATEUR