Shazam dans iOS 8 : la pub y trouve son compte

Mickaël Bazoge |

La rumeur voulant que Shazam s'intègre au sein d'iOS 8 pourrait bien ne pas se limiter à la seule reconnaissance musicale. De fait, la principale vocation de l'application est effectivement d'identifier un morceau via le microphone de l'iPhone ou de l'iPad; une fois dépisté, Shazam retourne diverses informations sur le titre : nom et artiste bien évidemment, mais également prochaines dates de concert, vidéos YouTube, paroles, biographie, sans oublier un lien sponsorisé vers l'iTunes Store (lire : La reconnaissance musicale de Shazam dans iOS 8 ?). Mais les possibilités de Shazam vont bien plus loin.

Aram Sinnreich, professeur spécialiste des médias à l'université de Rutgers, rappelle fort à propos que depuis 2012, Shazam s'est largement diversifié. Ainsi, le service identifie également les films, les séries TV, certaines émissions à la télévision, ainsi que les publicités. Il arrive ainsi qu'à la télévision américaine et même au cinéma, certaines réclames affichent un logo Shazam : une fois reconnues par l'application, celle-ci affiche alors du contenu supplémentaire (de la même manière que pour la musique). C'est là que l'intérêt d'Apple pour cette technologie -en dehors du seul contenu musical- pourrait s'expliquer.

Shazam est en contrat avec plusieurs régies publicitaires afin de leur revendre les données récoltées par les utilisateurs de l'application. Des informations précieuses, puisqu'elles montrent l'intérêt de potentiels clients pour tel ou tel produit (on peut penser qu'un tag Shazam enregistré durant une bande-annonce au cinéma marque l'intérêt du spectateur pour le film en question, par exemple); il devient dès lors possible de les cibler en leur proposant de la publicité adaptée à leurs goûts. Rajoutons que Shazam autorise l'identification en continu et en tâche de fond : du nanan pour les annonceurs. Apple pourrait à son tour mettre à profit les données enregistrées depuis iOS 8 pour affiner l'affichage de publicités iAd.

Sinnreich compare cette technologie à un « code QR audio », une image finalement très proche de la vérité. Apple pourrait même monétiser son immense base utilisateurs auprès de tiers, même si on peut nourrir quelques doutes sur le sujet. Et même en restant dans le domaine de la musique, le constructeur de Cupertino connaîtrait les morceaux tendance du moment (ceux les plus « taggués » par les utilisateurs iOS) et pourrait proposer aux maisons de disques des partenariats afin de mettre en avant les titres à la mode. Il n'y a certes rien de réjouissant pour le propriétaire d'un iPhone à se transformer en homme-sandwich, mais si un service est gratuit, alors c'est l'utilisateur le produit…

[Via : Computerworld]


Tags
avatar binaud123 | 
Ça ne donne pas envie d'utiliser iOS 8 !
avatar ElGringo13 | 
j espère juste que c est pas la killer function d iOS 8. ;-) bon tant qu on est pas oblige de l activer... je serais curieux de connaître le % d utilisateur interesse par cette fonction ... et ou elle se place dans une liste de ce qu attendent les clients
avatar toulke | 
Super encore plus de pub pour envahir notre temps de cerveau humain disponible :D Bientot Shazam pour reconnaitre le nom de votre ami lorsqu'il parle !!
avatar Florian Innocente | 
J'imagine que les très pratiques liens "écouter avec Spotify" vont disparaitre. Ça serait vraiment dommage, sauf si Apple se décide à sortir son propre service de streaming musical.
avatar gimly54 | 
En ce moment il y a la pub pour La Halle avec Jenifer qui exploite Shazam.

CONNEXION UTILISATEUR