L'article du WSJ serait bien une "fuite organisée" par Apple

Arnaud de la Grandière |

Suite aux questions soulevées par l'article du Wall Street Journal au sujet de la fameuse tablette (voir notre article Apple derrière l'article du WSJ ?), John Martellaro, qui fut Senior Marketing Manager chez Apple, confirme que les fuites organisées sont une pratique récurrente pour Apple. Il est d'autant mieux placé pour le savoir, qu'il avoue avoir procédé à de telles opérations lui-même.

Martellano décrit la procédure : un cadre supérieur vient le voir, et lui fait savoir qu'il faudrait diffuser telle ou telle information. Il s'agit alors de contacter un journaliste, uniquement par téléphone pour ne laisser aucune trace écrite, et de laisser lui échapper l'information en question l'air de rien dans la conversation, en n'oubliant toutefois pas de souligner que "ça serait bien si vous pouviez en parler".

Concernant l'article du WSJ, Martellano trouve lui aussi qu'il a toutes les apparences d'un fuitage téléguidé : publié après la fermeture des marchés pour éviter toute suspicion de manipulation du cours de l'action Apple, par deux journalistes afin que ceux-ci puissent se protéger derrière leur aval de publication mutuel et réciproque, le tout sans impliquer le "ponte" de la rubrique technologique du WSJ, Walt Mossberg.

Quant aux objectifs d'une telle fuite, John Martellano voit plusieurs explications potentielles : bousculer un partenaire récalcitrant, jauger les réactions à un tarif de $1000, faire monter la pression sur un concurrent potentiel, et enfin attiser l'intérêt des analystes et observateurs afin de remplir la salle lors du special event dont on attend toujours la confirmation, Apple détestant voir des sièges vides lors de pareilles occasions.

Source : The Mac Observer


avatar kubernan | 
ah trop fort l'Apple :p
avatar Jacti | 
Bah oui, le secret à 100% c'est pas vendeur. Il faut toujours quelques fuites pour susciter l'intérêt !
avatar freelancer007 | 
Comme si la salle d'un special event par Apple pouvait être vide....qu'est-ce qu'il faut pas lire :-D
avatar ThoTokio | 
Qu'est ce que vous disais hier dans ces même commentaires…… Et ce Walt Mosberg a toujours des infos trés fiables et très précises... Trop même...!
avatar xtyou | 
Ou comment faire une étude de marché sans sortir chf 2.- =O)
avatar macfille | 
... si la fuite est avérée, c'est cool...!
avatar igears | 
Depuis quand on s'énerve pour une pratique répandue dans tous les domaines ? Les politiciens font ça depuis belle lurette ! Le "vaporware" ça ne vous rappel pas quelque chose ? Même Google l'a fait récemment pour son Nexus. C'est de la pub à rabais ...
avatar Bass Man 94 | 
D'accord avec Jerry Khan. Tout à fait loufoque l'hypothèse de la crainte des sièges vides. Le hype est tellement gros que ça va sûrement se bousculer à l'entrée.
avatar Atchoum | 
Bon, eh bien puisque c'est une façon de tester les réactions, j'en profite pour dire que 1000 $, je trouve ça trop cher. Surtout au taux de change pratiqué par Steve Jobs
avatar Mayorkam | 
@grd13:"La pratique d'APPLE s'appelait de la propagande il n'y a pas si longtemps..." La tienne de pratique s'appelle encore Point Godwin ou troll à l'heure actuelle.

CONNEXION UTILISATEUR