Siri : 300 employés sur la touche après la suspension des écoutes humaines

Aymeric Geoffre-Rouland |

Selon les documents obtenus par l'Irish Examiner, Apple a rompu son contrat avec Globetech, une entreprise sous-traitante basée à Cork en Irlande. Elle faisait travailler 300 employés pour Apple, en SSII et en CDD.

Ce nouvel épisode fait suite à la suspension temporaire du programme d'écoutes et d'analyses humaines des requêtes adressées à Siri ou interceptées par erreur par celle-ci.

« Votre iPhone sait beaucoup de choses sur vous. Mais nous, non. », août 2019. Image MacGeneration.

Le quotidien irlandais révèle que ces employés avaient pour mission d'évaluer jusqu'à 1 000 extraits audio de Siri par jour. L'un des employés a confié au journal que les enregistrements ne duraient que « quelques secondes environ » et qu'ils entendaient « parfois quelques informations personnelles ou extraits de conversations ». L'essentiel relevait cependant de commandes adressées à Siri.

La nationalité des personnes se devinait aux accents entendus — principalement des canadiens, des australiens, des britanniques — et une plus petite équipe de Globetech s'occupait d'autres pays européens. Ces extraits avaient été rendus anonymes, ajoute l'employé, rendant impossible leur identification (lire Siri : des oreilles humaines écoutent des conversations parfois très privées enregistrées par accident).

Globetech n'a pas tenu à s'étaler sur ce sujet, si ce n'est que les employés licenciés recevront un préavis de licenciement accompagné, sur proposition d'Apple, d'une semaine de salaire ainsi que du remboursement des congés non utilisés.

« C'est une situation difficile pour toutes les personnes impliquées », a déclaré Kevin Kelly, le PDG de Globetech, qui n'a pas confirmé qu'Apple était bien le client qui s'était désisté. Un porte-parole d'Apple a répété de son côté que la société était dans une phase de « réévaluation de ses procédures » liées au traitement de ces données.

avatar raoolito | 

La fuite venait de chez eux ?
Alors ca, avec Apple, c'est sanction immédiate

avatar Malvik2 | 

Malheureusement ils font partie de ceux qu'on appelle les "dommages collatéraux"..,

En soi, si les enregistrements sont 100% anonymes et non retracables, et de quelques secondes, il est où le problème ?

avatar marenostrum | 

il faut le demander à Apple qui a rompu le contrat avec eux.

avatar Malvik2 | 

@marenostrum

Eh oui mais c'est la qu'on voit qu'au delà des beaux discours, ils sont juste obsédés par la courbe de leur action en bourse, malmené lorsque ce genre de polémiques surviennent...
C'est moche

avatar Kimaero | 

@Malvik2

Parce que les utilisateurs n’étaient pas au courant que des activations volontaires / involontaires de Siri pouvaient être écoutées par des humains, et qu’Apple ne propose pas d’option pour s’y opposer.

Apple parle de messages de quelques secondes, mais depuis le début des révélations chez Amazon / Google toutes sortes de données sensibles ont été entendues (noms complets, numéros de téléphone, trafics de drogue, disputes, viols...)

Ça soulève des problèmes d’éthique et de confidentialité à tous les niveaux.
C’est de l’écoute massive sans consentement explicite.

avatar Godverdomme | 

Le problème n'est pas que les écoutes soient anonymes (quoi que de temps en temps ils avaient des noms sur la bande audio)
Le problème est le gros mensonge de Apple sur la vie privée qui promet que cela reste privée alors que non...

avatar MarcMame | 

@Malvik2

"En soi, si les enregistrements sont 100% anonymes et non retracables, et de quelques secondes, il est où le problème ?"

J’ai placé un micro et une caméra dans toutes les pièces de ton habitation. Je les montre à des gens qui n’ont aucune idée de qui tu es.
C’est parfait, je vois que tu n’y vois aucune objection. Continuons comme ça.

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

Lafontaine était un crétin...
"Selon que vous serez puissant ou misérable Les jugements de cour"...
Non, j'aime Jean (Jean de La Fontaine) Mais il faudrait de nouvelles fables...
adaptées aux médiocrités modernes

avatar Berechit | 

Qu’est ce que ça a de surprenant : la bronca contre l’écoute de Siri (et Alexa et les autres) a induit l’arrêt de celle-ci.
Or, l’écoute se fait à l’aide d’oreilles usuellement portées par paires par des humains.
Fin de l’écoute => Fin des contrats correspondants ! C’est logique dans notre monde !
Si un jour l’iPhone ne se vendait plus de manière massive et soudaine, ce serait la fin de beaucoup de CDI ou CDD de par le monde.
Je me trompe ?

avatar Bigdidou | 

@Berechit

« Or, l’écoute se fait à l’aide d’oreilles usuellement portées par paires »

Par paires ?
Tu as d’autres trucs par paires et tu acceptes d’être examiné ? :D

avatar marenostrum | 

le premier commentaire est intéressant. parce que iPhone se vend toujours et Apple ne va pas arrêter Siri de répondre, ni les écoutes donc. peut-être ils sont juste en train de sécuriser leur centre d'écoutes. pour ne plus avoir de fuites.

on peut conclure que c'est dommage pour Irlande que Apple aime bien apparement et veut l'aider toujours.

avatar dumas75 | 

Les paranoïaques sont rassurés
On ne les écoute plus 😊

avatar marenostrum | 

pour la plupart des gens qui ont rien à cacher c'est en fait utile. par ex ça aurait pu sauver le touriste français qui est mort accidentellement en Italie y a deux semaines. ils pouvaient le localiser directement sans passer par les locaux qui se sont montré lents et inefficaces.

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@marenostrum "pour la plupart des gens qui ont rien à cacher"
Je (nous) n'ai rien à cacher à ceux qui ne tentent pas pas d'utiliser les informations à leurs profits et à l'encontre de mes intérêts. Je (nous) devons cacher nos informations aux entreprises qui utilisent ces connaissances quand leurs stratégies vont à l'encontre de nos intérêts.
Etre écouté par des humains n'est pas aussi grave que d'être écouté par des ordinateurs.
Il est très improbable que ces humains puissent utiliser ces datas pour nous nuire.
Quand des entreprises nous "écoutent" avec pour unique objectif d'être plus efficace pour répondre à nos demandes, il n'y a là aucun problème. Par contre si des entreprises nous "écoutent" pour mieux nous "connaître" et ainsi mieux nous manipuler, là nous sommes face à un danger qui nous demande de réagir fermement.

avatar Paquito06 | 

@J'en_crois Pas_mes yeux

On ajoutera qu’Apple capte les conversations Siri et n’envoient que des meta donnees aux societes tierces/sous traitants. Donc impossible de faire le lien avec qui a dit quoi.
C’est noyé dans la masse. Mais bon, ce discours d’ingenieur Apple ne prend pas avec les conspirationistes 😁

avatar bibi81 | 

Mais bon, ce discours d’ingenieur Apple ne prend pas avec les conspirationistes 😁

Je ne pense pas que ce soit un discours d'ingénieur mais plutôt un discours de marketeur, ce qui expliquerait pourquoi ça ne prend pas avec les "conspirationnistes".

A moins que tu sois capable de nous expliquer comment les ingénieurs d'Apple arrive à faire en sorte que dans une phrase, qui n'est pas comprise par un algorithme, arrivent à modifier (avec un algorithme) l'enregistrement pour "bipper" les données privées avant de l'envoyer à des oreilles humaines.

avatar pierrefeuilleciseaux | 

@marenostrum

“ils pouvaient le localiser directement sans passer par les locaux qui se sont montré lents et inefficaces.”

Alors l’avenir me contredira peut etre (chaque jour nous avons droit à de nouvelles révélations..) mais jusqu’à preuve du contraire, les écoutes étaient bien anonymes car non liées à des identifiants ou autres donnees perso.

Le principal problème comme le dit si bien l’ex employé, c’est le fait que le client en était encore à croire au slogan “what happens on your iPhone, stays on your iPhone”.

C’est là que le bât blesse.

Maintenant (avis perso) ça semble evident qu’une intervention humaine est nécessaire pr améliorer les assistants vocaux.
Faut juste que ce soit un peu plus clair, surtout pour l’utilisateur !

“Compte à rebours 5min” pour faire cuire les pâtes ou bien “quelle est la météo ce week-end” franchement, ça dérange vraiment qq’un ici ?

avatar xDave | 

@marenostrum

Aucun rapport. Ne mélangez pas tout.

avatar Nixam | 

On parle d’écoutes lorsque Siri était convoqué, ce ne sont pas de écoutes de « l’intimité » ou à « l’insu » des gens
Siri émets un son au déclenchement de surcroît.
Ce n’est en aucun cas comparable à ses pairs qui eux enregistrent lorsqu’ils ne sont pas convoqués.
Ce n’est somme tout me pas une excuse pour faire écouter à des humains, et encore je n’ai pas lu les CGV de Siri, mais cela doit bien être mentionné quelque part

avatar marenostrum | 

sauf que c'est impossible d'améliorer le système sans l'aide d'humains. d'ailleurs Siri est en retard, parce que Apple a un système plus complexe et sécurisé que les autres. et ça aide pas la collecte rapide et abondante.

avatar armandgz123 | 

@marenostrum

Hum hum...

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@ marenostrum
exact. Le problème n'est pas écoute humaine/écoute informatique, mais écoute pour nous espionner/écoute pour améliorer le service

avatar Amnesiak | 

C’est quoi les règles en Irlande, parce qu’on a l’impression que c’est royal de payer les congés non pris et une semaine d’indemnités...

avatar Osei Tutu | 

« Globetech n'a pas tenu à s'étaler sur ce sujet, si ce n'est que les employés licenciés recevront un préavis de licenciement accompagné, sur proposition d'Apple, d'une semaine de salaire ainsi que du remboursement des congés non utilisés. »
Merci Apple qui sans aucune obligation légale et par charité et amour des employés licenciés a fait ce geste admirable et louable ! J’ai versé une larme 😢

avatar pagaupa | 

Ah ah! On est peu de choses quand Apple et ses sous-traitants se font piquer la main dans le sac!

avatar UraniumB | 

@pagaupa

C’est sûr que ce genre d’article te rassasie, n’est ce pas ?

avatar debione | 

C’est pourtant pas compliqué... tu mets en gros: ce que vous dites peut être écouté par des tiers qui ne sont pas employé par Apple, donc pas soumis à nos CGV. Si vous n’etes Pas d’accord cliquez ici.
Et voilà, point barre. Si Apple tortille du cul pareillement c’est qu’i, y a autre chose derrière, comme par exemple ...

avatar Yohmi | 

De ce que j’en sais, Apple cherche à continuer mais cette fois-ci avec une équipe interne et beaucoup plus réduite.

Le réel problème de ces écoutes c’est qu’elles ont eu lieu à l’insu des utilisateurs et sans possibilité « simple » de l’empêcher.
Quand on me demande de donner quelque chose, il se peut que j’accepte, avec le sourire. Quand on me vole quelque chose, systématiquement je vocifère et maudis. Je ne pense pas être le seul dans ce cas.

L’art et la manière.

avatar pacou | 

Parce que les gens imaginent quoi?
Les I.A. qui nous entourent ont besoin qu’on leur apprenne leur métier et ce sont des humains qui le font
Lorsque vous vous offusquez que l’on vous écoute, vous pensiez peut être que l’I.A. Derrière SIRI apprend toute seule?

Quand vous vous émerveillez que tel jour à telle heure votre iPhone vous combien de temps il vous faut pour aller à l’endroit où vous allez justement comme s’il lisait dans vos pensées (en fait vous allez toujours ou presque au même endroit à cette heure et ce jour de la semaine) vous pensez qu’on vous espionne?

Oui des gens sont employés pour aider ces I.A. à être plus performante et oui lorsque la foule s’offusque tout d’un coup que le « progrès » (j’ai un doute sur cette notion parfois) qu’elle exige entraine des effets secondaires et qu’elle refuse donc de fait ce progrès, des emplois sont en jeu.

C’est comme ceux qui ralent que la 4g ne soit pas dans leur maison mais qui refuse d’avoir des antennes à moins de 30km de chez eux.

avatar bibi81 | 

vous pensiez peut être que l’I.A. Derrière SIRI apprend toute seule?

Oui, c'est le propre d'un système intelligent.

Quand vous vous émerveillez que tel jour à telle heure votre iPhone vous combien de temps il vous faut pour aller à l’endroit où vous allez justement comme s’il lisait dans vos pensées (en fait vous allez toujours ou presque au même endroit à cette heure et ce jour de la semaine) vous pensez qu’on vous espionne?

Bah non qu'il a appris tout seul sans que personne ne lui dise (cf ma réponse précédente). Mais du coup, puisque tu sembles dire que le système n'apprend pas tout seul, est-ce que tu suggères que c'est un humain qui analyse tout tes faits et gestes pour pouvoir proposer la bonne info au bon moment ?

avatar flagos | 

1 semaine de salaire pour virer des types. Ya pas a dire, Tim Cook est un type vraiment généreux.

avatar GilbertoA | 

Personnellement, je trouve cela abusé de virer tout le monde.
Et si cette affaire n'avait pas été révélée, ne pensez vous pas que ça aurait continué ainsi, malgré tout le beau discours sur la confidentialité de nos données...
C'est une belle hypocrisie !

CONNEXION UTILISATEUR