Revue de critiques : grand bof pour les premières séries Apple TV+

Mickaël Bazoge |

Oubliez le Mac Pro, les nouveaux AirPods, le MacBook Pro 16''. La grande affaire d'Apple en cette fin d'année, c'est le lancement de son service de streaming ! Le lever de rideau d'Apple TV+, c'est ce vendredi 1er novembre ― ça tombe bien, c'est férié, on aura le temps de découvrir de visu les programmes concoctés par la Pomme.

Plusieurs publications américaines ont eu l'occasion de visionner les premiers épisodes des quatre séries phare du service. Les avis sont pour le moins mitigés, quelque part entre l'intéressant et le médiocre.

Dans le lot, c'est The Morning Show (La Matinale1) qui prend le plus cher. Le premier épisode est qualifié de « terne » par le Hollywood Reporter, et le deuxième de « sinueux ». Le site pointe des incohérences et une certaine paresse dans le scénario, mais il faut relever que les critiques n'ont vu que les trois premiers épisodes. Les choses ont l'air de s'arranger par la suite, mais « est-ce que les dirigeants d'Apple veulent vraiment s'imposer sur le marché très encombré de la télévision en proposant un test de patience comme "la série va aller en s'améliorant" ? ».

La série est « une énorme opportunité manquée de dépeindre le monde des émissions du matin », selon Variety. Ces shows, très populaires aux États-Unis, ont essuyé ces dernières années pas mal de scandales, une affaire en particulier ayant participé à l'essor du mouvement « Me Too » en 2017 (The Morning Show s'appuie d'ailleurs sur cette histoire). Il parait difficile d'imaginer que les spectateurs soient emballés par cette série qui promet tant mais qui laisse en chemin une partie de son potentiel.

L'Observer est un peu plus enthousiaste. Les premiers épisodes ne font pas de The Morning Show la « nouvelle grande série dramatique de notre époque », mais le critique demande à en voir davantage. Ça tombe bien, une saison 2 a été commandée.

Si The Morning Show conserve le bénéfice du doute, See (Jour Noir) aura encore plus de mal à se faire une petite place. Certes, la série avec Jason Momoa fera mentir tous ceux qui craignaient qu'Apple forcerait les créateurs à réfréner leurs pulsions de violence et de sexe. La série présente en effet des séquences de violence « si extrême » qu'elle en perdra tout son intérêt, y compris aux yeux des fans hardcore selon Variety. La publication parle d'un « exercice de style » très loin de se hisser au niveau de son modèle, Game of Thrones.

Hollywood Reporter a sorti la sulfateuse : « performances ridicules », « non-sens scénaristique », du temps perdu… Malgré tout, le critique relève un ou deux concepts « intrigants » et même une scène d'action « ambitieuse ». Les décors de la Colombie-Britannique sont eux aussi mis en valeur, ce qui est un choix ingénieux pour un programme dont les protagonistes sont aveugles. Mais tout cela ne fait pas une série.

Pour le Guardian, il faut accepter la suspension d'incrédulité (mieux vaut éviter de se poser trop souvent la question « Comment tel personnage peut-il faire ça sans rien voir ? ») et s'accommoder d'un message écologique pas très subtil. Malgré tout, la série offre suffisamment de moments gore, « avec du sang qui éclabousse la caméra pour compenser la longueur qui pèse » entre ces séquences.

Dickinson est la série la plus légère (dans le ton) du lot, mais ce n'est pas la moins intéressante pour autant, même si elle ne suit pas un chemin tout tracé : le programme « semble suspendu entre plusieurs approches, sans s'engager dans une voie particulière », relève Variety. Ce n'est « ni une comédie, ni un drama, et ce n'est pas même un "dramedy" ». Les trois premiers épisodes ont le séant entre ces différents sièges, mais au moins la série intrigue.

Cette « révision délirante et souvent inconfortable » de la jeunesse de la poétesse n'a pas fait rire le Hollywood Reporter. En voulant être « à la fois un drame sérieux pour adolescents et une comédie noire », Dickinson est d'une « incongruité totale, noyée dans une platitude désordonnée de hipster ».

TV Guide est beaucoup plus positif sur la série, « bien plantée dans sa propre réalité (…), qui n'en fait pas trop avec sa modernité ironique ». Le critique compare Dickinson avec une série qui pourrait être digne de HBO, ce qui est un sacré compliment.

Le dernier gros morceau d'Apple TV+ pour son lancement, c'est For All Mankind (Pour toute l'humanité) qui a lui aussi quelques soucis à en croire les premiers retours. La série a coûté cher, mais cela se voit à l'écran, explique Variety pour qui ce programme est incontestablement « le plus fort » du lot. Le scénario est ambitieux, il raconte en effet la course à l'espace entre Américains et Russes si ces derniers avaient été les premiers à marcher sur la Lune. Malgré quelques scories dans l'histoire, la série garde les pieds sur terre (ce qui a une certaine ironie), sans oublier d'illustrer son uchronie.

Le Hollywood Reporter, qui n'a pas desserré sa dent dure sur les séries d'Apple TV+, déplore qu'il n'y ait « pas beaucoup de carburant dans la fusée » de For All Mankind. Le concept n'est pas particulièrement bien exploité, à l'inverse d'une série comme Le Maître du Haut Château chez Amazon (les critiques ont vu les sept premiers épisodes de la saison qui en compte dix).

IndieWire assomme For All Mankind : malgré les options qui s'offraient à elle, la série « passe son temps à présenter ce nouveau monde de la manière la moins imaginative et la plus inerte possible ». À chaque nouveau développement dans l'histoire, les personnages rappellent l'importance de leurs missions, ce qui a rapidement tapé sur les nerfs du critique.

On sera rapidement fixé sur l'intérêt de ces premiers programmes, dès vendredi. Les premières critiques ne donnent pas spécialement envie de se plonger corps et âme dans Apple TV+, mais le constructeur n'est pas là pour faire de la figuration : son investissement est considérable et il a bien l'intention de marquer des points. Même si pour y parvenir, il lui faudra sans doute rehausser son niveau de jeu.


  1. Si Apple n'a pas pris la peine de traduire les titres de ses programmes en France, ce n'est pas le cas au Québec où les noms des séries ont bénéficié de noms localisés dans la langue de Cœur de Pirate.  ↩

Tags
avatar fredsoo | 

On verra bien, il l’arrive souvent de regarder des films dont les critiques sont mauvaises et qui me plaisent.
Les goûts et les couleurs... 😁

avatar Ramlec | 

@fredsoo

Le nombre de films qui, à l’époque, étaient descendus par la critique et qui aujourd’hui sont encensés par tous. Star Wars en tête.

Je me méfie des critiques comme la peste. Je trouve même certains Youtuber meilleurs critiques que certains « spécialistes » (coucou Télérama).

avatar zoubi2 | 

@Ramlec

"coucou Télérama"

+1. Idem Le Monde.

avatar Lu Canneberges | 

À voir, ça contraste avec d’autres retours...

avatar Madalvée | 

Moi aussi quand mon boucher fait de la dentelle les résultats ne sont pas là.

avatar Kamisama | 

C’est vrai qu’on a un an gratuit de APPLE TV+ si on achète un iPhone 11 pro ?

Si oui comment on fait pour en profiter le 1er novembre ?

Merci d’avance

avatar fechkarim92@hotmail.fr | 

@Kamisama

Pour tout achat d’un produit Apple cuvée 2019 si je me trompe pas. Pour y avoir accès, j’imagine qu’il faut attendre la sortie officiel d’Apple TV+ pour en savoir plus.

avatar kelkun | 

Oui c'est vrai.

Il faudra ouvrir l’app Apple TV sur l'iPhone 11 Pro en question, à partir du 1er novembre. L’offre devrait être présentée automatiquement quelque part sur la page, du genre "Profiter de 1 an gratuit". Il demandera l'identifiant Apple ensuite, le mot de passe, les numéros de carte (pour après la première année gratuite), et l'identifiant sera abonné au service.

avatar pilipe | 

@kelkun

Vous pensez que cette année gratuite sera partagé avec le partage familiale ?

avatar kelkun | 

@pilipe

Oui tout à fait, ce sera partagé avec le partage familial. Petite précision en revanche, si un autre membre de la "famille" achète un autre appareil Apple, la famille n'aura pas le droit à une deuxième année gratuite. Ce sera un an maximum pour l'ensemble du partage familial.

avatar Kamisama | 

@kelkun

Je vous remercie , ça fait plaisir de recevoir l’équivalent de 60€ gratuit pour regarder des séries pendant 1 an , moi qui n’est pas trop série , je pense m’y mettre avec les 1 an gratuit

avatar kelkun | 

@Kamisama

Oui c'est super 🥳 Je pense que face à la concurrence, Apple n'a trouvé que ce moyen là pour motiver les utilisateurs à se lancer dans ses nouvelles séries. Les utilisateurs habitués à Netflix ne se seraient pas encombrés d'un abonnement supplémentaire si c'était payant.
Là au moins Apple donne la chance à ses séries d'être vues par la plupart, il n'y a plus qu'à espérer que la qualité donne envie de garder l'abonnement après l'année gratuite...

avatar Moumou92 | 

@kelkun

"es utilisateurs habitués à Netflix ne se seraient pas encombrés d'un abonnement supplémentaire si c'était payant."

Je suis abonné Netflix et gros consommateur. Je n’ai pas acheté de nouveau idevice cette année (l’Apple watch serie 5 ne compte pas), mais à ce prix c’est déjà quasiement gratuit... alors je ne pense pas me priver pour 5€/mois...

Merci de ne pas parler au nom de tous le monde vous serez gentil...

avatar onurb | 

@kelkun

Nop juste le num de serie du tel suffit

avatar gimly54 | 

La critique n’est pas tendre en effet, après, toutes les dernière séries / films encensés par les critiques étaient vraiment pas terrible.
Donc à voir surtout pour un contenu « gratuit » pour la plupart des gens.

avatar iVador | 

@gimly54

Faux.
Joker a été encensé par la critique a juste titre, par exemple

avatar tomcdj71 | 

@iVador

Par la critique... US. J’ai rarement vu des critiques français aussi sévères...

avatar shaba | 

@tomcdj71

C’est vrai, en France le film est loin de faire l’unanimité.

avatar Bigdidou | 

@iVador

"Faux.
Joker a été encensé par la critique a juste titre"

Faux.
Pas toute, loin de là, à juste titre.

avatar iVador | 

@Bigdidou

Sans parler du Lion d’Or à la Mostra

avatar JOHN³ | 

@iVador

Hahahahaha Hahahaha

avatar UraniumB | 

🍿😋

avatar toto_tutute | 

Je ne sais pas si les extraits des critiques américaines que vous avez choisi sont les plus représentatifs mais on est plus proche du ratage complet que du mitigé à vous lire...

avatar Ast2001 | 

Cela commence à sentir vraiment pas bon. Je vais quand même me faire une idée avec les deux séries d'anticipation. Netflix avait au démarrage quelques séries fortes (Orange is the new black ou House of Cards par exemple) et un catalogue déjà un peu conséquent. Apple TV+ démarrera avec moins de dix (!!!) séries. Je ne sais pas ce qu'Apple cherche et comment ils comptent faire de l'argent avec ce service. Les investissements à réaliser sont prodigieux.

avatar Crkm | 

Personne ne s'en étonnera 😉

La bonne nouvelle dans tout ça, c'est que dans deux ans, quand Apple aura dépensé des milliards dans ses programmes à la noix, Cookie sera expulsé de la direction d'Apple à grand coup de pied au cul 🙂 bye bye les strass et les paillettes arc en ciel, cela n'a pas sa place chez Apple. En même temps ils vireront Eddy "Ronflex" Cue, ça fera pas de mal.

avatar DareMac | 

C'est juste de la télé...

Y a des critiques qui se prennent bien trop au sérieux.

avatar Dazoudaz | 

Heureusement que je ne fais plus attention aux critiques sinon j’aurai loupé un tas de choses.
Et puis donner son avis après 3 épisodes...

avatar Bigdidou | 

@Dazoudaz

"Heureusement que je ne fais plus attention aux critiques"

Même si elle était bonne ?
La news t'a pourtant intéressé ;)

avatar Dazoudaz | 

@Bigdidou

Comme toutes les news me concernant. ;)

avatar en chanson | 

Apple qui fait du cinéma....😳🙄😧🤔😬

avatar fousfous | 

Pour the morning show et see c'était couru d'avance que c'était de la merde, le premier parce que le thème sur les émissions américaines nulles au possible ne peut pas être intéressant et le deuxième parce qu'il n'y a rien de réaliste et les thèmes déjà vue milles fois et sans grandes originalités.

J'attend plus de dickinson et de for all mankind par contre.

avatar webHAL1 | 

Tiens, c'est marrant, je croyais après avoir lu les avis éclairés de certains ici qu'Apple avait fait le choix d'avoir un catalogue réduit pour privilégier la qualité. 😂

avatar Puff32 | 

@webHAL1

C’est ce qu’on attend d’Apple, plus de qualité et moins de contenus, pour 5€. Ils ont un an pour voir venir et sentir ce que le public veut ou pas. Comme bcp l’auront gratuit un an, ils vont faire comme tout produit au départ, le peaufiner, enfin j’espère lol

avatar webHAL1 | 

@Puff32

Beaucoup l'auront inclus avec leur nouvel appareil (ce qui n'est pas synonyme de "gratuit" ; rien n'est gratuit chez Apple) pendant un an, mais ça ne veut pas dire qu'ils regarderont du contenu qui n'est pas à la hauteur. Combien de personne ont le service Prime d'Amazon, mais ne profitent d'aucune série du géant du commerce en ligne, car elles ne les intéressent pas ? Même question avec YouTube Premium ?
On rappelle qu'en plus des deux surnommés, Apple va devoir surtout faire face à Netflix, Disney et HBO. Il va falloir qu'ils "peaufinent" sacrément ! ;-)

avatar Sindanárië | 

@webHAL1

Susnommés, et pas surnommés 😬😉

avatar webHAL1 | 

@Sindanárië

Aow, merci !
On va dire que c'est la faute de ce môôôdit correcteur automatique. ;-)

avatar fifounet | 

@webHAL1

"Tiens, c'est marrant, je croyais après avoir lu les avis éclairés de certains ici qu'Apple avait fait le choix d'avoir un catalogue réduit pour privilégier la qualité. 😂"

Et sinon ?
Ton avis éclairé sur le fold il y a quelques semaines ?
Ça en est où ?

avatar pim | 

Ils sont malins chez Apple, le jour de la sortie des critiques acerbes, ils annoncent les AirPods à annulation de bruit ! C’est savoureux comme timing. C’est à annulation de bruit au sens propre comme au sens figuré !

Et d’ici le 1er novembre, ils vont nous sortir 1 produit par jour, pour finir de bien occuper l’espace médiatique. La seule inconnue, c’est dans quel ordre ils vont annoncer :

• le MacPro ;
• l’écran XD je sais pas quoi ;
• les roulettes pour le MacPro (important les roulettes !) ;
• le pied pour l’écran ;
• le clavier et le trackpad noirs sur aluminium gris clair - amazing !
• et pour finir, la surprise du chef, tenez vous bien un MacBook Pro à écran 16” avec processeur Intel de dixième génération !!! Dingue ! Même pas une génération de retard ! 4 k€ la bête avec 256 Go de disque SSD !

avatar Ali Baba | 

« La langue de cœur de pirate » 😆

avatar John McClane | 

@Ali Baba

Arrête ! C’est le meilleur moment de l’article 😍🥰😘
Ça m’a rappelé ses superbes photos nues 🍑

avatar alan1bangkok | 

je m'abonne direct

avatar shaba | 

Tous ces aigris qui viennent cracher sur des programmes qu’ils n’ont même pas vu... attendons d’en parler en connaissance de cause non ? Pourquoi souhaiter à tout prix qu’Apple se vautre ou que les programmes soient mauvais ?

avatar onurb | 

@shaba

Tous ces aigris qui ont gardé un sens critique contrairement a la tonne de fanboy pret a defendre et s’abonner des le premier jour prce que c’est apple et que meme les critiques les descendent. T’es stupide desole.

avatar shaba | 

@onurb

Ah ah. Sens critique de quoi ? Il n’y a rien à critiquer ce n’est pas encore sorti ! Tu regardes et ensuite tu dis ce que tu en penses, fanboy ou pas. Mon pauvre ami.

avatar Dazoudaz | 

@shaba

J’adore tout ceux qui connaissent un produit qui n’est pas sorti... et ils sont très nombreux. À part se plaindre, ca fait pas grand chose.

avatar Puff32 | 

On verra, car je ne suis pas souvent d’accord avec les critiques. Les goûts et les couleurs...

avatar Puff32 | 

Avec le blé qu’à Apple, ils ont le temps de voir venir. Ils vont tâter le terrain et voir les retours. Je ne m’inquiète pas pour eux

avatar byte_order | 

@Puff32

Attention toutefois, contrairement à son marché habituel, la vente de produits où une partie de l'investissement se fait avant la première vente mais une partie non négligeable se fait alors que l'on sait déjà que le produit sera vendu et donc l'investissement pour en produire une unité (production à flux tendu) sera rentable ou pas, le marché de la production audio/visuelle et d'une manière plus générale de contenus se fait nettement plus avec une énorme majorité de l'investissement qui se fait *avant* de savoir si cela rentable. En aveugle, donc.

Cela change pas mal de chose.

Certes, Apple a plein de cash. Mais un dollar reste un dollar, et si vous en dépensez 10 fois plus que la concurrence pour un résultat similaire voir inférieur, en 10 fois moins de temps que la concurrence, vous serrez finalement à arme égale.

avatar fredseg | 

à en juger par les BO ils ont choisi de jouer la sécurité en se basant sur l’esthétique de séries qui ont déjà cartonné, ce qui est évidemment dangereux car il faut arriver à faire mieux, et pour prendre l’exemple de GoT c’est quand même compliqué ^^ dommage

avatar Silverscreen | 

Le côté positif c’est qu’entre Disney qui sera très axé programmes familiaux et Netflix et Prime qui exploitent beaucoup un fond de catalogue de séries et téléfilms de seconde zone, Apple finira par comprendre que pour se faire une place, il va falloir taper plus fort, moins consensuel, et de meilleure qualité.
Pas la peine de payer une fortune des superstars (Aniston, Carell, JJ Abrams) mais dénicher de nouveaux visages et des scenaristes moins consensuels, bref prendre des risques, ce serait aussi possible avec les milliards qu’Apple...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR