Apple Pay : « lancement réussi » au Crédit Agricole et jackpot pour Apple

Stéphane Moussie |

10 milliards. Tim Cook a de quoi être heureux quand il annonce que plus de 10 milliards de transactions Apple Pay ont été enregistrées en 2019, car sur chaque transaction, Apple touche une commission. C'est cette commission, notamment, qui a braqué certaines banques pendant des années. Mais Apple a finalement complété son puzzle français hier en ajoutant le Crédit Agricole et le Crédit Mutuel Alliance Fédérale.

« C’est un partenariat win-win, nous assure la banque verte. Crédit Agricole est très heureux de travailler avec Apple, leader mondial de l’innovation et pionnier du paiement mobile. Ce partenariat lui permet de mieux servir ses clients. »

Image MacGeneration

Alors pourquoi adopter Apple Pay seulement maintenant ? Parce que la banque a « dans un premier temps privilégié le déploiement de la solution Paylib, construite avec les autres banques françaises », nous explique-t-on. Seulement, si Paylib compte plus de 2 millions d'utilisateurs sur Android (en prenant en compte ses trois types de services, et pas uniquement le paiement mobile), impossible de le porter sur iPhone. C'est Apple qui a la clé du paiement sans contact sur iOS, et elle est intraitable depuis toujours : c'est Apple Pay ou rien.


avatar PierreBondurant | 

Les banques françaises: des établissements au budget IT pharaoniques qui accouchent de solutions maison minables car les dirigeants au sommet ne savent tjs pas envoyer un email (c’est la secrétaire qui tape la réponse). Ils n’ont jamais vu un serveur, jamais lu un ligne de code et en plus ne s’y intéressent pas le moins du monde.
Résultat: ils se font defoncer par l’oncle Sam...

avatar Navareus | 

@PierreBondurant

Mais tellement. Quand tu passes sur les sites de presse spécialisée et les posts Linked avec hashtags français où tu lis « digitalisation de la banque », t’es déjà mort de rire.

avatar oomu | 

1: des budgets IT pharaoniques ? si vous avez des chiffres, ça m'intéresse, parce que je n'ai jamais vu de budget IT "pharaonique".

2: Les banques françaises auraient pu avoir 20 trilliards d'euros de budget (après que la France ait annexé la Belgique, la Suisse, l'Allemagne et les pays bas) qu'elles n'auraient pas créé une plateforme de téléphone mobile, un système d'exploitation propriétaire pour, des outils de développement, une boutique et écosystème d'application. Qui au final rend le tout séduisant au client.
Parce que ce n'est pas leur métier, et Apple s'y est attelé depuis toujours (Xcode a pas été pondu en 5 ans).

Ils ne sont donc pas "défoncé par l'oncle Sam" (?! Apple est une entreprise nationalisée du gvt US ?) mais face à un acteur nouveau qui détient la clé d'une clientèle nouvelle : les zutilizateurs de ziphon. Et y a un rapport de force entre une banque et le fabricant de bidule.

Deux entreprises commerciales qui se fracassent leurs intérêts commerciaux respectifs. Perso, entre deux ivrognes commerciaux, je suis toujours pour que les deux s'écroulent. Le résultat m'importe peu donc...

Votre colère, ça serait plutôt qu'il n'y ait pas d'acteur Français (cocoricooo) ou à la rigueur européen (c'est + proche que la Nouvelle Zélande) de poids qui auraient la même proposition (machine / os / services / apps) qu'Apple.

Mais cela, il aurait fallu le commence en 70s. Apple profite d'une loooooongue traine de développement et de produits déjà installés à chacune de ses nouvelles propositions et produits. Ainsi Apple Card profite de la base installée de l'iphone, qui lui profitait à l'époque des outils développés dans le cadre de MacOS et du succès de l'ipod/itunes store, qui eux même... etc etc.

donc, non.

Les banques font leur métier, et Apple fait le sien... et les deux se rencontrent pour se partager le pognon du Oomu. Car le Oomu est pété de thunes et une seule entreprise ne peut pas se le goinfrer entièrement, faut le ré-par-tir.

avatar reborn | 

@oomu

Qu’elles commencent déjà par utiliser des technos natives pour leurs apps mobiles..

L’application de la caisse d’epargne était top au début de la décennie, puis progressivement j’ai commencé à voir dans l’app le pop up en bas de page pour accepter ou refuser les cookies..

🤷‍♂️

avatar oomu | 

"Qu’elles commencent déjà par utiliser des technos natives pour leurs apps mobiles.."

pourquoi ?

L'IT a reçu consigne de délocaliser le développement de l'app, de mettre en concurrence les prestataires et de favoriser un développement moderne, multi-plateforme et éventuellement qu'un jeune ingénieur comprenne : LA STACK WEB ! Html/jscript/python/jquery/ web responsive machinttrucmuche !

po cher, moulti-plateforme, à la mode.

budget IT réduit, responsable content ! Prochaine étape, déporter la gestion d'une app à un groupement interbancaire filialisé

avatar oomu | 

"L’application de la caisse d’epargne était top au début de la décennie, puis progressivement j’ai commencé à voir dans l’app le pop up en bas de page pour accepter ou refuser les cookies.."

ha, que voilà une belle réduction des coûts. snirffl, ça m'émeut de voir tant de professionnalisme, tel un Grand comme Twitter.

(z'inquiétez pas, quand ça sera en cycle de reconquête de clients, on vous fera l'effort d'un investissement dans une belle app au top de la techno du jour)

avatar PierreBondurant | 

@oomu

Je crois pas que les banques publient leur chiffre dans leur rapport annuel (que j’ai la flemme de lire car c’est très très soporifique).

Je suis d’accord avec toi que c’est pas leur business de créer un OS en language constructeur.
En revanche leur business a complètement changé avec la dématérialisation de la monnaie qui est leur cœur business: avant il y avait des coffres fort avec des portes blindées très impressionnantes.
Les coffres sont vides, y a plus d’argent physique, les actions s et obligations ne sont plus des titres au porteur format papier. Tout le pognon est électronique!
C’était leur responsabilité d’inventer le moyen de paiement sur la nouvelle plateforme.

Aucune colère de ma part: après 10 ans dans une banque française, je bosse pour une boite US à Londres.
Mais je trouve dommage que des vieux cons incapables de se remettre en cause décident de comment et qui gaspille le budget IT ce qui a deux conséquences: l’affaiblissement des banques françaises et un nombre réduit l’opportunités de jobs pour les jeunes diplômés français (cocorico ils sont très bien formés) dans les banques françaises

avatar oomu | 

ne l'ont elle pas fait avec les système de paiement par carte, puce, paypal etc ?

De plus, est ce le rôle de chaque petite banque ou le rôle d'un groupement et d'un acteur privé séparé de créer et gérer ce mécanisme ?

Je n'y connais pas grand chose.

Je suis juste étonné de votre certitude que c'est encore un coup de la Confrérie des Vieux Cons (CVC, mais ça vit combien de temps ? en serait-ce un sans le savoir ? haa vite un antibiotique!).

Après, j'ai l'expérience de quelques budgets IT (rachitiques, car l'IT est une charge), mais pas votre expérience du milieu bancaire.

Je ne vois pas trop en quoi y a une urgence en France, même Europe, de s'ajouter l'apple paierie. Les USA je comprends l'intérêt de ses modes de paiement, loin de la piste magnétique et sa fraude. Mais en France ? Au Japon (royaume de la tonne de bidules pour payer, avec ou sans son mobile) ? y a la carte à puce, efficace et bien implantée, et y a eu l'explosion rapide des néo-banques et autres services de paiement par sms/whatsapp/chaispuquoi.

En somme, Apple m'apparait comme débarquant après la Guerre. Apple Pay est un "raffinement" quand on a un iphone.

Mais bref : c'est cette affirmation du "vieux con" qui m'interpelle. Parfois, le vieux con cache un jeune cynique (qui sait qu'il y a pas besoin de se fouler, le client est déjà captif, gnéhéhéhé).

Mais je n'ai certainement pas fait le tour de tous les vieux cons bancaire comme vous. J'en ai vu en milieu éducation (privé).

-
"Les coffres sont vides,"

hiiii mon épargne ! :)

avatar Bigdidou | 

@oomu

« Mais je n'ai certainement pas fait le tour de tous les vieux cons bancaire »

T’as pas du beaucoup insister. En général, en faisant un minimum la cour aux vieux thons bancaires, on fait vite le tour de leur con.

avatar max351 | 

@ PierreBondurant :

Personnellement des dirigeants qui ne sont pas dans l'ère du digital, ça ne me choque pas. Mais en plus, je ne pense pas que l'inverse soit gage de réussite. Le but d'une équipe de direction est de diriger, donc de prendre les bonnes décisions, notamment en s'entourant des bonnes personnes. J'ai rencontré beaucoup de PDG qui ne comprenaient rien à la technique, et qui n'avaient sûrement jamais vu une ligne de code mais qui étaient pourtant d'excellents dirigeants. Chacun son boulot.

avatar JonasL | 

La banque verte ? J’ai des très mauvaises expériences avec eux. Frais exorbitants. Vive les néons-banques pour les particuliers.

avatar iftwst | 

@JonasL

Bof.

Les néons-banques sont largement moins
bien que les LED-banques.

🤪

avatar ValentBay | 

@iftwst

Excellent haha

avatar MisteriousGaga | 

@iftwst

Pas madzz, pas madzz 😂🤣

avatar imac5k2019 | 

@iftwst

😂😂😂😂

avatar oomu | 

bof. bien cher tous ces trucs. surtout qu'on veut rien dépenser ou le moins possible.

avatar fransik | 

Lex Apple Pay??
Pas sûr qu’elle tienne bien longtemps à Karlsruhe...
Si les concurrents d’Apple ont choisi de pas être rémunérés pour proposer leur service — i.e. le commercialisent sans contrepartie financière(?), comment alors l’argument selon lequel Apple profiterait d’une position dominante serait tenable, compte tenu du fait que Cupertino demande justement à être payé?

avatar oomu | 

il suffirerait de considérer les utilisateurs ios comme un marché à part entière, et hop ;)

avatar ckermo80Dqy | 

Des nouvelles d’AXA Banque ?

avatar iluro_64 | 

Apple Pay ?

Très rigolo. J'ai ça depuis que ma banque l'a adpopté. Ce qui est rigolo ? Aucun service m'a proposé de payer avec, que ce soit sur Internet ou ailleurs !

avatar reborn | 

@iluro_64

En paiement physique ça marche aux même endroits que le sans contact classique pourtant 🤔

avatar fransik | 

@iluro_64

...ApplePay fonctionne simplement là où le paiement sans contact est accepté, y compris à l’insu du commerçant. 🤫
C’est en tous cas mon expérience dans au moins 90% des cas — au pire je demande si le sans-contact est bien accepté (ou les règlements par carte dès qu’il s’agit de régler plus de 30€, i.e. un plein de carburant), et cela fonctionne, à la Réunion qui plus est...

avatar powerjaja | 

@fransik

Il reste des cas (relativement rares) ou le paiement Apple Pay est refusé. On pense alors à un problème de plafond mais dans le doute (le client disant qu’il n’a pas de plafond – très peu sont au courant qu’ils ont un plafond de paiement 🙄) on insère la carte et on tente « à l’ancienne » et là boom, ça passe !

Je n’ai jamais pu me l’expliquer...

avatar House M.D. | 

@powerjaja

Je pense que dans les rares cas il y a aussi des commerçants réfractaires qui refusent par principe les paiements par téléphone (bah oui, on peut pas savoir hein, avec toutes ces histoires de piratage ma bonne dame !)... et qui donc mentent au client en disant « non non, ici pas d’ApplePay ».

avatar powerjaja | 

@House M.D.

Non mais là moi je parle de cas dans des Apple Store où les paiements Apple Pay sont évidemment acceptés 😉

avatar House M.D. | 

@powerjaja

Ah, en effet, là c’est autre chose. J’ai en effet galèré comme pas possible pour faire un gros paiement (deux iPad Pro et une Apple Watch) en fin d’année dernière à cause de ces stupides systèmes de plafonds. Obligé de revenir le lendemain, parce que la Banque Postale me rendait le paiement impossible, que ce soit ApplePay ou carte physique. Le lendemain, revenu avec mon compte N26 alimenté, et le paiement est passé sans souci en ApplePay...

avatar powerjaja | 

@House M.D.

J’avoue La Poste n’est pas très moderne de ce point de vue. La plupart des autres banques permettent de gérer son plafond soi-même à partir de l’App de la banque

avatar Fminer52 | 

Vous dites dans votre article « c’est ApplePay ou rien » sur iOS, mais en Suisse la solution concurrente des banques « TWINT » fonctionne en parallèle de ApplePay !

avatar Stéphane Moussie | 
Twint fonctionne avec un code QR, pas avec la puce NFC de l'iPhone. Le service suisse regrette toujours qu'Apple réserve la NFC de l'iPhone à Apple Pay : « Toutefois, le libre accès à l’interface NFC, tel que sur Android, n’est pas encore d’actualité. Il serait souhaitable qu’Apple donne entièrement l’accès à cette interface à la concurrence. » https://www.twint.ch/fr/press/victoire-de-twint-face-a-apple-pay/
avatar sigmanet15 | 

@Fminer52

Ce n'est pas le même système. Essayez de payer avec Twint lorsque vous avez une connexion internet médiocre et vous verrez la plus-value d'Apple Pay.
J'attends avec impatience (mais peu d'espoir) que nos chères banques suisses s'y mettent...

avatar 6ix | 

@sigmanet15

Le cas d’une mauvaise connexion est le pire scénario, car l’application tente un paiement “online” avec une connexion lente et instable.

Dans ces cas-là, mieux vaut carrément couper les données et effectuer un paiement avec le beacon; sans connexion, l’app effectuera alors un paiement “offline” qui ira beaucoup plus vite.

Malheureusement la gestion du réseau dans ces situations n’est pas géniale.

avatar iluro_64 | 

Apple Pay ? C'est rigolo !
Depuis que ça existe chez ma banque, j'ai donc Apple Pay avec mon iPhone.
Comment se fait-il que pas un service Internet, ni un service sans Internet, ne m'ait proposé de payer avec Apple Pay !
Rigolo, n'est-ce-pas ?

avatar raoolito | 

@iluro_64

Voir plus haut pourquoi votre remarque est celle de quelqu’un qui n’a rien compris à apple pay, ni à sa reussite.

Pro tip: ca marche meme dans la superette de mon village

avatar max351 | 

@ iluro_64

Il y a bien des services qui proposent Apple Pay.

avatar Bigdidou | 

J’ai du mal avec cette stratégie d’Apple qui consiste à se faire payer comme intermédiaire la où au fond elle n’a rien à faire.
Après, cet article montre la réussite d’Apple Pay dont il faut admettre l’adoption impressionnante des utilisateurs qui y ont accès.
Par ailleurs ont y retrouve la « magie » d’Apple qui, pour un certain nombre d’entre nous ici, nous fait tant apprécier les solutions de la firme : un clic et ça fonctionne.
Quant à pleurer sur les banques traditionnelles, sûrement pas : j’y constate personnellement et à la lecture des forums dédiés une telle dégradation du service que je ne vois plus du tout l’intérêt de relations au travers d’un conseiller dédié.

avatar seewall | 

Et la Cic du coup, qui fait partie du même groupe?

avatar calicoskies | 

@seewall

De quel groupe ?

avatar Bigdidou | 

@calicoskies

« De quel groupe ? »

CIC/crédit mutuel.
Oui.

avatar max351 | 

Franchement c'est un sujet épineux. Apple est propriétaire de son OS donc il est normal qu'elle décide de réserver la NFC à son système de paiement. D'un autre côté, les banques n'ont pas la possibilité de toucher leurs clients possesseurs d'iPhone avec d'autres solutions concurrentes d'Apple Pay, ce qui n'est pas normal. Bref, selon moi les 2 ont raison... Alors on fait comment ?

avatar DG33 | 

@max351

Apple : avec le NFC, avec sécurité (TouchID, FaceID, Secure Enclave), avec simplicité et efficacité, contre un paiement infinitésimal.

La banque : avec le QR Code comprenant le token de la transaction présenté sur l’écran de la caisse du commerçant, que tu scannes (merci l’App Photo) et qui fait t’envoyer un SMS avec code de contrôle (si tu as du réseau), que tu recopies sur la calculette sécurisée de la banque (si la pile n’est pas morte) dans laquelle tu auras préalablement inséré ta CB, tapé ton code de CB, qui affiche alors un token que tu recopies (sans te tromper) dans l’App de ta banque (ou le web) à laquelle tu te connectes via FaceID ou TouchID (merci TouchID FaceID et Secure Enclave) pour valider le paiement en entrant ton code Secure Pay (à 4 ou 6 chiffres sans lettres, sans caractère exotique, non date), ce qui a pour effet d’afficher sur ton iPhone un « Paiement accepté, merci de votre confiance » avec un code en petits caractères digne d’une LibeBox que tu montres au commerçant afin qu’il le valide sur son TPE et te fasses son plus grand sourire, le tout dans un temps compatible avec la fugacité des token, ta mémoire des codes, et la satisfaction des autres clients dans la file d’attente.
Il n’y a plus sécurisé, logique, efficace et sans commission que ça 😁.

Sinon il y a PayLib sur Android.

avatar mapworld | 

J’ai été plus qu’heureux qu’Apple pay soit enfin pris en charge par le crédit agricole. Qui était sincèrement plus qu’en retard sur ce point précis. Je comprend maintenant un peut mieux le pourquoi d’un t’elle retard... La fameuse commission Apple...

Comme toujours, tout n’est qu’histoire d’argent. Commission que je peut comprendre en ce sens qu’Apple fournis tout l’aspect sécurité, en plus d’inspirer une certaine confiance au gens. Cela ajouté au fait que les banques elle-même font exactement la même chose avec leurs propres clients. (Retrait dans une autre banque que le C.A ((Crédit Agricole)) boom c’est 1€ etc.) Même chose avec ces clients pro, a chaque payement réalisé avec un TPE la banque prend une commission en plus de la location du TPE bien entendu (je suis manageur d’un magasin). Du coup tout ceci est, comme toujours du fout*** de gueule. Les banques devrais voir cela comme un investissement, en faveur de leurs clients.

CONNEXION UTILISATEUR