Netflix file vers les 7 millions d'abonnés en France

Florian Innocente |

Netflix a atteint le cap des 6,7 millions d'abonnés en France, a déclaré son patron fondateur Reed Hastings à l'Express 1. Le précédent jalon communiqué était de 6 millions de clients, c'était en septembre dernier.

Le service de streaming continue d'engranger des téléspectateurs en attendant l'arrivée de Disney+ fin mars. Selon Médiamétrie, ils seraient au total 14 millions à absorber les programmes de Netflix dans l'Hexagone, au point que la plateforme aux 158 millions d'abonnés dans le monde soit devenue, chez nous, la cinquième « chaîne de télé », selon une étude récente de l'Observatoire de la vidéo.

Au fil de l'interview, l'hebdomadaire interroge Hasting sur Apple TV+, mais plutôt que parler scénario ou qualité des premiers contenus proposés, c'est le placement produit d'Apple qui est abordé :

L'Express : Apple a placé énormément de produits high-tech maison dans sa série The Morning Show. Avez-vous recours à ce genre de procédé ?

R. H. Je ne l’ai pas vue, mais Apple en a manifestement trop fait. Chez Netflix, ce sont les producteurs qui décident ou non d’y avoir recours, comme Michael Bay avec son film 6 Underground. Mais ce n’est en rien une nouvelle source de revenus pour nous.

Netflix ne boude pas en revanche le merchandising, témoin celui autour de Stranger Things mais cela reste une « activité [qui] reste encore très marginale » indique Reed Hasting.

Quelques chiffres sont dispensés, comme les 20 contenus originaux qui seront produits en France sur le courant 2020, et qui vont s'additionner aux 24 réalisés ces cinq dernières années.

Après avoir préféré le régime fiscal des Pays-bas, Netflix a remis un pied en France et va disposer d'une véritable présence (son bureau avait été fermé en 2016) : « À présent, les équipes vont pouvoir gérer en direct les budgets afin d’aider les producteurs nationaux […] Nous devenons donc un producteur français majeur et plus seulement une machine à exporter des contenus hollywoodiens ». Plus de 100 millions seront dépensés cette année dans ces productions franco-françaises (contre quasiment 5 fois plus au Royaume-Uni) mais destinées aussi à l'exportation dans les autres pays où Netflix est présent (190 au total).

Enfin, alors que commence la saison des festivals, Hasting réitère son refus d'envisager de concourir à Cannes si le film doit attendre le délai légal de 3 ans avant de pouvoir être montré à ses abonnés : « Si nous pouvons concourir sans avoir à sortir en salles, alors nous reviendrons. Nous ne cherchons pas à nous battre contre cette chronologie, nous préférons rester à l’écart de ce sujet ».


  1. Demain en kiosques dans une nouvelle formule, déjà disponible sur SFR Presse.  ↩

Tags
avatar fondoeil | 

Concernant Netflix, on peut tout de même se poser des questions quant à ses relations avec l’industrie du tabac, étant donné le nombre de séries dans lesquels il est mis en avant... Que ce soit Netflix ou les producteurs, il est évident que cela ne relève pas du hasard...

avatar fredsoo | 

@fondoeil

Apple TV +, ça picole grave dans tous les épisodes...

avatar guilpa | 

@fondoeil

Toi tu as regardé mindhunter

avatar anonx | 

@fondoeil

J’aurais dit l’homosexualité moi 🥴

Le paquet de moments où on en a strictement rien à faire et sans aucun rapport avec l’histoire c’est assez hallucinant 😳

Dans peaky blinders tu retrouves tous les clichés pour tenter de plaire à tout le monde 🤢

avatar Sindanárië | 

@anonx

Bah ouais 👍🏼 pas facile de vivre avec des représentations du monde réel 😬

avatar byte_order | 

Cela n'a rien de spécifique avec Netflix, ça.

C'est toute l'industrie de production de contenu audio/visuel qui intègre plus ou moins habilement, plus ou moins justifié par rapport à l'histoire, un quota de représentation de différentes minorités.

On le remarque plus sur Netflix parce que c'est le service qui a le catalogue le plus gros, et c'est tout.

avatar pagaupa | 

@fondoeil

Alcool, tabac, viol, homosexualité, bite,,sein, oui! Netflix ne floute rien...la vraie vie quoi! Pas vu à travers la censure du bien pensant! Et ça fait du bien!

avatar mouahahaha | 

Et les épisodes censurés pour south park, c'est quoi d'autre si ce n'est la censure du bien pensant ? :)

Ou le roi arthur qui devient noir. Hop hop on réécrit l'histoire pour y intégrer des ratés qui n'ont jamais rien produit et on fait comme s'il était à l'origine de tout. C'est de la bien pensance à l'état pur je dirais. :)

avatar Rogntudju | 

😂

avatar Dark Phantom | 

Bon c’est juste que quand tu as une télé connectée, tu as netflix sinon pas la peine. Et puis Amazon prime s’ajoute facilement vu le tarif et la livraison prime.
Quant à Apple TV+ il manque un gros catalogue et quelques séries phares à grand spectacle. Le nom est pas terrible aussi, on en sait pas si c’est une app, un service, l’Apple tv, il faut un truc qui se démarque et un games of thrones pour que ça prenne.

avatar armandgz123 | 

@Dark Phantom

Et ce n’est pas disponible sur beaucoup de TV Apple TV+...
C’est pour moi le gros défaut : je n’ai aucune TV ou console compatible, à part mon Apple TV...
Là où, pour Netflix ou Amazon prime, j’ai la Xbox, la smartTV, la Wii U...

Et dans mon entourage, on est obligé de télécharger par un torrent les série pour pouvoir les regarder...

avatar Elkaar | 

Je suis en période d'essais sur Netflix et j'ai l'impression que c'est pas folichon folichon ! Ils visent clairement la quantité et pas la qualité

avatar iPeter | 

@Elkaar

Il faut juste trouver des séries qui te conviennent, il y a de qualité aussi, avec The Crown ou Stranger Things par exemple.

avatar armandgz123 | 

@Elkaar

Il n’y a pas de plateforme avec plus de série de qualité. Cependant, elles sont noyées dans tous le contenu plus que moyen, et il faut les trouver !
Il y a les classique : la casa de papel, Stranger Things, Narcos, American Horror Story...
Et il y a des série moins connue mais pourtant superbe comme The OA, Bojack Horseman, The Hauting of Hill House...

avatar oomu | 

"Ils visent clairement la quantité et pas la qualité"

dépend de votre rapidité de consommation.

A mon sens, NetFlix possède pas mal de perles et en rajoute régulièrement. Y a de la quantité certes, du "stock" à bas coût, oui. Mais pas que.

Et déjà les contenus de haute valeur sont suffisamment nombreux pour m'occuper. Mais je consomme trèèèèès lentement.

J'ai vu "star trek discovery" (que j'ai dé-tes-té, sauf quelques plans + jolis que tout star wars 7/8 ), mais peut on parler de série "de quantité" pour ça ? La prod est correcte, y a des moyens, c'est de la plus ou moins hard-SF, donc pas un truc hyper-rassembleur populaire.

Y a de tout sur netflix. Mais si vous consommez beaucoup les séries et films, peut être que c'est pas assez.

avatar tchek | 

@Elkaar

100% d’accord. Bcp De merde très très très peu de qualité.
Je ne te parle pas des sous-titres comme tu as sûrement pu le constater.
On est pas loin de la télé poubelle

avatar byte_order | 

@tchek
Vous, y'a longtemps que vous n'avez pas allumé votre télé sur une chaine de télé poubelle !

avatar pagaupa | 

@tchek

« On est pas loin de la télé poubelle »
Et donc? Tu trouves ton bonheur où?

avatar guilpa | 

@Elkaar

C'est de la super qualité

avatar Sindanárië | 

Et AppleTV+ ?

avatar razerblade | 

C’est quand même Netflix qui a le meilleur contenu. Son avantage c’est aussi de pouvoir voir d’autres séries ou films ne venant pas de Netflix (contrairement à AppleTV+ qui n’a pas d’autres contenus que ces propres séries). Et vu que Disney+ est plutôt pour les fans et les enfants, je ne le vois pas comme un concurrent de Netflix.

avatar armandgz123 | 

@razerblade

Disney plus n’est pas seulement pour les enfants, il y a une très grande partie du catalogue qui n’est pas pour eux, et Disney plus va sérieusement concurrencer Netflix, plus qu’Amazon Prime

avatar oomu | 

"il y a une très grande partie du catalogue qui n’est pas pour eux"

quelle est cette grande partie du catalogue qui 'nest pas pour enfant chez disney ?

Attention, je considère Star Wars et toute la Marvelade (black panther par exemple) comme des films pour enfants (allez, 10 ans)

sans parler de tout le reste (pixar, classique animation disney).

The Mandalorian, par exemple, c'est conçu comme un programme enfant. Pas "petit enfant" mais enfant.

avatar razerblade | 

@armandgz123

En tout cas, ce qu’ils proposent actuellement sur le catalogue US (puisque pas encore dispo ici) est clairement pour les enfants. Peut être ont-ils prévu d’autres séries plus intéressantes pour le lancement « international », mais j’en doute.

avatar GuiOhme | 

« qui vont s'additionner aux 24 réalisés ses cinq dernières années. »
CES cinq dernières années plutôt ?

avatar byte_order | 

@GuiOhme
Ca dépend, p'tet que Netflix a réellement acquis la propriété des 5 dernières années.
La privatisation du bien public n'a pas de limite, vous savez...
:-)

avatar passingphantom | 

Netflix est incontournable, cependant, la qualité des programmes est très souvent décevante, ce qui était bien moins le cas jusqu'en 2018, surtout si l'on compare à HBO (via OCS), dont les séries sont bien plus intéressantes et novatrices selon moi. Bon, c'est sûr que, comparé à la TNT, par contre, il n'y a pas photo!

avatar barla | 

@passingphantom

Tout à fait d'accord. Netflix est un peu devenu le fast food du divertissement pour moi.
Abondant, bourratif, sans finesse ni goût et qui au final ne nourrit pas.
On consomme vite et on oublie.

Il y a bien sûr des exceptions dans le catalogue mais trop rares à mon goût et certaines ne sont pas des prods Netflix.

avatar byte_order | 

@barla
> On consomme vite et on oublie.

Cela n'a rien de spécifique à une marque, ça, toute la société de consommation est devenue ainsi.

> Il y a bien sûr des exceptions dans le catalogue mais trop rares à mon goût et
> certaines ne sont pas des prods Netflix.

Quelle importance que ce soit ou pas des productions Netflix pour l'abonné ?

avatar barla | 

@byte_order

> Et c'est fort dommage. Se contenter des courants dominants pour rester "dans le vent" et ne pas faire d'effort pour changer de cap ou s'aventurer c'est finalement avoir le destin culturel d'une feuille morte.
Il y a tellement de choses de qualité accessibles sans grande peine.

> Vous avez tout à fait raison. Je soulignait juste égoïstement que pour moi Netflix reste meilleur distributeur que producteur.

avatar byte_order | 

@barla

A bah coté distributeur, c'est clair que sur ce point ils n'ont pas grand chose à envier aux autres. Ils ont capté le plus grand nombre d'abonnées, et ont le catalogue le plus gros.

Après, côté production, y'a ce côté "quelle série à bien marché ? Hop, on fait une saison de plus" qui m'énerve, et dont les effets vont se faire assez vite sentir je pense.

Mais à côté de ça, ils produisent aussi des trucs, en particulier non américain, qui sans eux n'aurai jamais eu l'audience pourtant mérité. Et, surtout, ils distribuent des trucs qui sans eux n'aurait jamais eu l'audience pourtant mérité.

Je consomme Netflix comme je consommais au vidéoclub : je tente des trucs complètement au culot la plus part du temps, et puis parfois je prends un truc bien standardisé, bien prévisible, que je connais déjà un peu d'avance.

La "hype" touche tous les secteurs depuis Internet, qui l'a amplifié à des échelles énormes. Cela a ses bons côtés mais, évidement, son aspect grégaire.

avatar MachuPicchu | 

En parlant de nombre d’abonnés, ça fait un moment qu’Apple n’a pas communiqué sur le nombre d’abonnés à Apple Music. Est-ce qu’il faut en conclure que le nombre stagne ou diminue ?

avatar Furious Angel | 

@MachuPicchu

Je crois qu’il l’ont annoncé la semaine dernière

Edit : je confirme, 60 millions, + 10 millions en un an

avatar Thegoldfinger | 

Quand on se rappelle que Canal + a l’arrivé de Netflix, disait qu’il n’arriverait jamais à 500 000 abonnés 😂

avatar oomu | 

m'en fous ! Netflix a financé Dark Crystal, c'est suffisant pour que je pardonne tout à netflix (même le capitalisme impérialiste propriétaire crypto-dérégulatoire anti-culture :) ) pendant hmm... 5 ans ! (après me refaut une dose)

avatar byte_order | 

je plussoie ça !

avatar raoolito | 

@oomu

Un truc pour enfants ca...Ok je >>>

avatar Sindanárië | 

@raoolito

Très petits enfants

avatar huexley | 

C'était vraiment réussi en plus !

avatar Link1993 | 

@oomu
Pour moi, c'était The Expanse ! Depuis ça a été sauvé par Amazon. Maintenant, c'est à Amazon que je pardonne tout ! 😬

avatar byte_order | 

Je plussoie ça aussi !
:-)

avatar Throgus58 | 

Ben moi basiquement, je découvre Netflix et je trouve le contenu pas si mal. Après chacun trouve chaussure à son pied ou pas. Mais le top c'est de ne pas dépendre des horaires imposés par les chaînes TV et les pubs indigestes.

avatar raoolito | 

@Throgus58

Mauvaise reponse: netflix est payant, les chaines gratuites doivent bien trouver des fonds, par contre les chaines payantes n’ont pas de pub
( mettons de coté la redevance )

avatar Throgus58 | 

Mauvaise réponse selon toi bien sûr !

avatar alan1bangkok | 

ça couine pas mal contre Netflix ici
pourtant le service qui n'oblige personne à s'y abonner , caracole en tête comme spotify pour la musique
jamais content le bon peuple de France

avatar Sindanárië | 

@alan1bangkok

"jamais content le bon peuple de France"

On dit Gaulois réfractaires !

avatar tchek | 

@alan1bangkok

La merde à du succes c’est une question d’éducation et c’est l’époque deux neurones
Pourtant il existe quelques chefs-d’œuvre Breaking Bad, Better call Saul, par exemple...
Pas sûr que l’éducation suffise, mais parfois quand on distribue autre chose que de la merde à la masse, elle peut apprécier.

avatar alan1bangkok | 

@tchek

chefs-d’œuvre pour les uns, bouse pour les autres , bien ou moyen ou passable ou super selon son propre avis
chacun ses goûts et heureusement qu'ils sont différents

avatar tchek | 

@alan1bangkok

Faux. ya un étalon dans toute choses.
Sauf dans la merde à consommer avec en vue un diabète se type 2

avatar pagaupa | 

@tchek

« quand on distribue autre chose que de la merde à la masse, elle peut apprécier. »

La preuve! Tu en cites plusieurs qui t’ont visiblement plu..

Pages

CONNEXION UTILISATEUR