Le widget Apple News aurait recentré ses actus sur le classique et gratuit

Florian Innocente |

Apple News est un widget tout simple, assez peu fourni, mais dont le poids reste énorme pour les médias qui y apparaissent… et en disparaissent.

La rubrique CheckNews de Libération en sait quelque chose, elle qui a été une bonne cliente de ce module d'iOS, avant de subitement ne plus y être référencée. Cette mise à l'écart semble remonter à septembre dernier, raconte Cédric Mathiot, responsable de cette section.

Sans avertissement, ces articles de vérification et d'explication de l'actualité ont disparu de la sélection de quatre sujets affichée par ce widget, dont l'opacité de fonctionnement est la marque de fabrique.

Avant cela, CheckNews avait eu le temps d'apprécier le confort de ce premier rang :

Jusqu’à l’été, Apple puisait régulièrement dans les contenus de CheckNews. Les articles retenus n’étaient pas forcément les plus fouillés. Il fallait seulement qu’ils résonnent avec l’actu chaude, rencontrent les tendances du moment. Nous avons connu un pic en avril 2019 avec une quinzaine d’apparitions sur Apple News (enregistrant ce mois-là notre record d’audience avec 11 millions de pages vues)

L'arrêt du référencement — qui ne s'est pas étendu aux articles de Libération, même si le quotidien ne serait plus sélectionné aussi régulièrement — semble avoir été lié à un changement de fonctionnement. Plutôt que de s'en remettre à un algorithme, de petites mains auraient commencé à intervenir dans le choix des sources et des sujets.

Du côté du Figaro aussi on a observé un recentrage. Les tribunes réservées aux abonnés de l'espace FigaroVox n'y figurent plus. De manière plus large, il semble que le contenu du widget s'en tienne désormais à des types d'articles plus classiques et d'accès gratuit. Autrement dit, le fact-checking ou les articles d'opinion restent sur le côté.

Il y a deux ans, Marianne avait connu les sensations de ce grand huit lié à une disparition soudaine de la sélection d'Apple News. Les quelques éléments glanés par l'hebdomadaire sur le fonctionnement de ce widget continuaient de l'auréoler d'un certain mystère.

L'app Apple News n'est offerte que dans les grands pays anglophones mais on peut l'avoir sur un iPhone français

Ce widget est la forme la plus simple d'Apple News. L'application du même nom n'est toujours proposée que dans 4 pays anglophones : Australie, Canada, États-Unis et Royaume-Uni. Si vous en avez la curiosité, vous pouvez la faire apparaître sur votre iPhone en choisissant "États-Unis" dans "Réglages", "Général" puis "Langue et région".

Tags
avatar abalem | 

J’ai perdu ce widget un jour, sans raison... quelqu’un saurait-il comment le récupérer ?

avatar Son4w | 

@abalem

Essaye de passer La région de ton téléphone aux États-Unis puis de rebasculer en France

avatar abalem | 

@Son4w

En effet, je l’ai retrouvé, merci !
La manip en détail ici https://www.bfmtv.com/tech/comment-remettre-apple-news-s-il-a-brutalemen...

avatar nespresso92 | 

@Son4w

Il semblerait que cette manipulation ne soit effective que sur l'iphone et non pas sur l'ipad

avatar letofzurichois | 

@abalem

La même ici, impossible de le retrouver

avatar Nebukad | 

@abalem

J’avais eu le cas quand l’option de désinstallation des applis inutilisées était active. Le système avait fini par supprimer les bribes d’Apple News sur mon iPhone. J’avais du changer la région pour les US et réinstaller Apple News et ensuite rebasculer sur la France.

avatar InFunMatique | 

@abalem

Moi ça m’arrive souvent parce que j’ai coché : « Décharger les apps inutilisées » dans : Réglages->iTunes Store et App Store. Du coup iOS me désinstalle News parce qu’il ne tient pas compte l’utilisation du Widget mais de l’application News en elle même, donc il pense que je ne m’en sert pas. Alors, je dois changer la région d’iOS en : « États-Unis » dès que cela se produit.

avatar raoolito | 

"De manière plus large, il semble que le contenu du widget s'en tienne désormais à des types d'articles plus classiques et d'accès gratuit. Autrement dit, le fact-ckeching ou les articles d'opinion restent sur le côté."

Le fact-checking n'est pas dans les articles classiques ? Je veux dire, mettre de coté les tribunes c'est plutot bien à mes yeux, mais la vérification des affirmations ne ferait pas partie des articles classiques ?

avatar Sgt. Pepper | 

@raoolito

Pour checkNews, plutôt lié au passage au modèle payant

avatar Ol'Dirty | 

@raoolito

Cela devrait mais le sérieux de la presse en a pris un coup ces dernières années, hélas.

avatar iftwst | 

Alors déjà en français c’est quoi le facteuchéquing ?

Vous êtes trop mainstream. Feel free guys. Speak French.

avatar oomu | 

holalala, vous êtes so oldschool. C'est la startupnation, soyez trendy, kawaii, hip, il est temps de disrupter votre daily life !

"factchecking", c'est quand le mot "Vérification" veut trop dire (que ce fut pas vérifié) ce que ça veut dire et qu'on remplace par de la novlangue pour masquer que dans une société "post-vérité", on nous vend le mensonge, le contre-mensonge et l'analyse de pourquoi le mensonge : 3 articles de vendus au lieu d'un avec correction !

avatar DahuLArthropode | 

@oomu

J’aurais dit: vérification d’affirmations généralement acceptées comme vraies et présentées comme des faits par des personnalités (politiques en particulier) ou par la rumeur.
Ça ne consiste pas à vérifier après coup des informations d’abord publiées sans vérification préalable, mais plutôt à contrôler les dires de personnes dont l’orientation politique peut biaiser le point de vue.
La pratique ayant commencé aux États-Unis, je pense, elle a conservé sa dénomination anglo-saxonne. Je ne connais pas d’équivalent en français mais ça doit exister. Ça devient nécessaire dans un monde qui a accepté l’idée de vérités alternatives.

avatar fousfous | 

C'est quand même logique que le widget n'affiche que les articles accessibles, sinon c'est très très frustrant pour l'utilisateur et comme le journal fait payer ils n'ont pas a recevoir là pub d'Apple.

Et après pour ceux qui se plaignent de s'être fait virer, il fallait pas faire de la désinformation un fond de commerce...

avatar Rigby | 

@fousfous

Vous allez lu l’article ou pas ? La désinformation que vous fantasmez n’a pas grand chose à voir là dedans : Le Figaro Vox n’est plus référencé, Le Figaro l’est encore, CheckNews n’est plus référencé, Libération l’est encore.

avatar fousfous | 

@Rigby

Parce que figaro vox c'était pas de la désinformation? Le moindre article est remplis d'informations fausses ou trompeuses.
Et pour checknews leur boulot est vraiment déplorable, on est plutôt sur de La Défense idéologique que sur de la vérification de l'information...

avatar Rigby | 

@fousfous

Le Figaro Vox ce n’est pas à proprement parler de l’information, c’est un espace d’expression. CheckNews n’a pas grand chose à voir avec ça, y trouver un point commun de désinformation entre les deux, c’est audacieux.

Sinon pour info, tous les titres de presse font de l’idéologie, hiérarchiser l’information, c’est le boulot du journaliste en fait. Fakir et Minute n’ont pas la même ligne éditoriale, et c’est tant mieux. Celle de CheckNews/Libé ne vous convient peut être pas, c’est justement pour cela que vous parlez de désinformation. CheckNews, ce n’est pas de la désinformation en soi, vous n’aimez juste pas leur ligne, c’est pas pareil. C’est comme ceux qui disent que tel média est impartial, c’est faux, il dit juste ce que vous appréciez.

avatar fousfous | 

@Rigby

Non je ne parle pas de la ligne éditoriale, ça je suis capable de voir et j'apprécie de lire avec différentes lignes éditoriales pour bien me faire un avis précis sur la question.
Par contre ce que je n'aime pas ce sont les informations réellement fausses, souvent au service d'une idéologie. Quand on voit que les chiffres sont bidons ou que la méthode scientifique est totalement manipulé ce n'est pas digne d'être publié.

avatar Rigby | 

@fousfous

Auriez-vous des exemples répétés et manifestes de falsification du réel par CheckNews ?

Sinon, « la méthode scientifique », ça ne veut pas dire grand chose non plus, toute donnée est construite. Même la plus banale statistique est construite, on a décidé d’étudier telle variable sur tel environnement. La science, comme n’importe quel autre champ social, est soumis à controverses. Elle fonctionne par falsification progressive, au gré des débats, concurrences et rapports de force. Les journaux c’est pareil, on aborde le monde comme on le veut, à chacun ses biais.

avatar fousfous | 

@Rigby

J'ai plus d'exemple en tête mais c'était sur un sujet d'information scientifique.

Mais je suis tout à fait d'accord qu'une donnée peut être construite à partir de rien, mais justement ce qui fait la force de la méthode scientifique c'est de pouvoir détecter ce genre de choses, notamment avec la réplication et les revues à comités de lecture. Et ensuite la revue par les pairs puis le consensus qui peut s'en suivre permet d'avoir une vision plutôt précise de l'état actuel de la chose (et bien sûr en cas de nouvelle données tout peu changer, ce n'est pas un dogme).

avatar fousfous | 

@Rigby

Je viens d'aller faire un petit tour et ils disent n'importe quoi au sujet de la psychanalyse, de la biodinamie et de l'anthroposophie.
Si tu veux savoir pourquoi j'ai été chercher ça c'est tout simplement parce que ce sont des pratiques qui sont en vogue dans les milieux que fréquentent les éditorialistes et propriétaires de ces journaux.

avatar tpng | 

@Rigby

Les "décodeurs", le pendant au Monde des "checknews" de Libé, est aussi une rubrique qui a vocation à dénicher et expliquer les "fake news".
Pourtant plusieurs voix se sont élevées pour dénoncer l'angle éditorial d'une rubrique qui se veut objective.
D'ailleurs le fondateur de ce journal, Beuve-Méry, disait que l'objectivité n'existait pas. Ils attendait de ses journalistes une honnête subjectivité.
Et justement, ni les décodeurs, ni les checknews ne sont honnêtes !
La ligne éditoriale des journaux est une chose, sa docilité envers ses riches propriétaires en est une autre.
La qualité de ce journal étant devenue médiocre, loin de celle qui le plaçait comme journal de référence, je le lis avec le même détachement que les dépêches AFP... Libération est encore pire... Seul Le Figaro, dont pourtant la ligne éditoriale m'est fort éloignée, a encore un certain crédit à mes yeux.
Je ne lis et suis abonné qu'à des journaux vraiment indépendants et libres, tels que Médiapart (même si j'ai quelques griefs envers son fondateur) et le Monde Diplo.

avatar vincentn | 

@tpng

Toujours amusant de lire média indépendant et libre avec le diplo, titre éminemment respectable et que j’apprécie, mais qui a les mêmes actionnaires majoritaires — faisant parti du même groupe — que Le Monde,…
Ce que vous reconnaissez à l’un, vous le refusez à l’autre. Étonnant, non ?

Au final, beaucoup de fantasmes et de méconnaissances du fonctionnement d’un journal (je parle de la presse papier), de son indépendance, son économie et environnement capitalistique.

avatar tpng | 

Le Monde Diplomatique fait bien sûr, partie du groupe Le Monde, qui en possède 51%.
Par contre, son indépendance éditoriale est quasiment totale et son indépendance financière dépend grandement des abonnements de ses lecteurs.
Il suffit de lire un numéro pour s'en apercevoir, on est loin de la fadeur du Monde, et je doute que malgré vos dires vous en soyez lecteur.
Je reprendrez donc, votre suffisante diatribe, qui du coup se retourne contre vous et vous fait apparaitre tout penaud : "Au final, beaucoup de fantasmes et de méconnaissances du fonctionnement d’un journal (je parle de la presse papier), de son indépendance, son économie et environnement capitalistique."
Pour info, je vous invite à consulter le wiki du diplo.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Monde_diplomatique

avatar vincentn | 

@tpng

Si j’affirme ces choses, c’est que je pense, humblement, connaître un peu ce milieu, le Diplo, Le Monde, etc. Et cela ne se limite pas à une page Wikipedia ou la lecture régulière de leurs articles…😁
Comme je n’ai pas envie de publiquement vous ridiculiser — mais je peux donner à la rédac de MacG mon identité et mes différentes fonctions si elle le souhaite — je préfère en rester là de notre échange.😉

avatar tpng | 

Humblement, humblement...

En sous entendant révéler au grand jour votre identité, qui du coup, fera passer mon opinion pour ridicule, moi qui ne suis rien... et vous qui êtes si grand !

avatar Rigby | 

En bref, les petites mains d’Apple veulent s’en tenir aux dépêches AFP, quelle considération pour les utilisateurs ... Téléchargez l’appli 20 minutes, ils font ça très bien.

avatar Sacha12 | 

“L'app Apple News n'est offerte que dans les grands pays anglophones mais on peut l'avoir sur un iPhone français
Ce widget est la forme la plus simple d'Apple News. L'application du même nom n'est toujours proposée que dans 4 pays anglophones : Australie, Canada, États-Unis et Royaume-Uni. Si vous en avez la curiosité, vous pouvez la faire apparaître sur votre iPhone en choisissant "États-Unis" dans "Réglages", "Général" puis "Langue et région".”

Ça fait depuis + d’un an que je l’ai activé et l’app n’est pas dispo, le seul moyen de l’avoir serai à passer sur l’apple store US ou pays anglophone

avatar fernandn | 

C’est peut être la raison pour laquelle la mise à jour est bien plus rare à présent ?

CONNEXION UTILISATEUR